Elfman à la Philharmonie de Paris en septembre

La nouvelle saison vient de dévoiler un week-end entier consacré au compositeur en sa présence

News • Publié le 13/03/2019 par

Danny Elfman by Brian AverillLes admirateurs de Danny Elfman se donneront donc rendez-vous les 14 et 15 septembre prochains pour un week-end thématique exceptionnel dont le menu ne peut que les faire saliver d’avance. Ainsi, l’Orchestre National d’Île de France sous la direction de John Mauceri proposera d’abord le samedi deux séances (15h30 et 20h30) du film de Tim Burton Alice In Wonderland (Alice au Pays des Merveilles) en ciné-concert dans la grande salle Pierre Boulez. Le même jour (21h00) mais cette fois à la Cité de la Musique adjacente, le Berlin Philharmonic Piano Quartet interprétera une sélection de diverses œuvres (dont une inédite) en configuration chambriste (piano, violon, alto et violoncelle) au cours d’une soirée qui sera également le cadre d’une discussion avec le compositeur pour explorer plus en détail sa carrière et son processus de création. Enfin, le dimanche (17h30), un grand concert symphonique verra le Brussels Philharmonic et le Chœur de la Radio Flamande, dirigés là aussi par John Mauceri, s’adonner à un programme réunissant le tout récent concerto Eleven Eleven pour violon et orchestre (avec Sandy Cameron en artiste soliste), le segment I Forget de la Serenada Schizophrana ainsi que de longues suites tirées de Batman et Batman Returns (Batman : le Défi), Alice In Wonderland (Alice au Pays des Merveilles) et Edward Scissorhands (Edward aux Mains d’Argent).

 

Pour en savoir plus : Week-end Danny Elfman à la Philharmonie de Paris

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult