La musique de film s’écoute, mais elle se lit aussi !

Petit panorama des nouvelles parutions biographiques ou panoramiques de ce second semestre 2018

News • Publié le 07/11/2018 par

La Musique de Film : Compositeurs et Réalisateurs au TravailEn cette fin d’année, plusieurs ouvrages consacrés à la musique à l’image sont d’ores et déjà disponibles dans toutes les bonnes crémeries. Commençons par le plus généraliste, qui vient de paraitre aux éditions Hémisphères : La Musique de Film : Compositeurs et Réalisateurs au Travail se propose d’explorer les différents aspects d’une collaboration réussie entre réalisateur et compositeur : nécessité (ou non) d’une musique originale, choix du musicien, implication du metteur en scène, recours aux mélodies, aux pistes préexistantes… Riche d’environ 200 pages, ce livre qui, pour les routards que nous sommes, n’est pas sans en rappeler d’autres plus anciens (citons en particulier le non moins excellent Guide Pratique de la Musique de Film de Vivien Villani, paru il y a une dizaine d’années déjà), tire sa force des nombreuses citations que l’auteur, notre confrère Benoit Basirico, responsable du site voisin Cinezik, a su extraire des entretiens qu’il a menés pendant une quinzaine d’années. En résulte un genre de manuel synthétique judicieusement aéré, à la fois complet sur son propos et très facile à lire, a priori plutôt destiné aux néophytes, qu’ils soient simples curieux passionnés ou professionnels débutants de la musique et du cinéma : on gage que les autres maîtrisent déjà le sujet, mais sait-on jamais ?

 

Michel Legrand - J’ai le regret de vous dire ouiPlace, ensuite, aux compositeurs : disponible depuis la toute fin du mois d’août, J’ai le regret de vous dire oui est d’abord, aux éditions Fayard, une conséquente mise à jour du précédent Rien n’est grave dans les aigus, déjà co-écrit avec Stéphane Lerouge et paru aux éditions du Cherche-Midi en 2013. Préfacé par le réalisateur de La La Land, Damien Chazelle, l’ouvrage intègre désormais plus d’une dizaine de nouveaux chapitres consacrés, entre autres, à sa femme Macha Méril, au réalisateur Joseph Losey, à Sarah Vaughan, Barbra Streisand, Stan Getz, Stéphane Grapelli, Pierre Boulez ou encore à sa partition nouvellement composée pour le film inachevé d’Orson Welles, The Other Side Of The Wind, disponible sur Netflix depuis le 2 novembre.

 

Ennio Morricone - Ma Musique, ma VieMais le compositeur star du moment est bien entendu Ennio Morricone. Alors que ce dernier fête ses quatre-vingt-dix ans, il n’y a sans doute jamais eu autant d’ouvrages dans les tuyaux consacrés au maestro italien ! On se précipitera en particulier, toutes affaires cessantes, sur Ma Musique, ma Vie aux éditions Séguier : un passionnant livre d’entretiens entre Ennio Morricone et le compositeur Alessandro de la Rosa, et dont l’avant-propos ne peut que convaincre : « Il s’agit sans l’ombre d’un doute du meilleur livre qui me concerne, le plus authentique, le plus détaillé et le plus soigné. Le plus vrai. » Si c’est Ennio qui le dit… Et donc en un mot ? Indispensable, on ne peut que vous l’assurer ! Par ailleurs, les plus italophones d’entre vous auront certainement à cœur de compléter cette lecture avec Ennio, un Maestro : Conversazione chez HarperCollins, un autre ouvrage qui cette fois rassemble des conversations entre le maestro et son ami le réalisateur Giuseppe Tornatore. Espérons une traduction française dans un proche avenir. Sachez également que le livre concocté chez nous par Jean-François Tifiou sous le titre Ennio Morricone, il Maestro, prévu à l’origine fin octobre, paraîtra finalement dans le courant de l’année prochaine sous un nouveau titre.

 

Enfin, profitons-en pour signaler que Michel Chion proposera en février 2019, soit près de 23 ans après la première édition, une nouvelle mouture, révisée, de son ouvrage bien connu des passionnés, La Musique au Cinéma, toujours chez Fayard. Bonne(s) lecture(s) !

 

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult
  • The Vikings