Tout l’art de René-Marc Bini dévoilé à Perpignan

Le compositeur des Caprices d'un fleuve sera prochainement l’invité de l’Institut Jean Vigo

News • Publié le 21/09/2018 par

René-Marc BiniLe 14 septembre dernier s’est ouvert à l’Institut Jean Vigo de Perpignan un cycle musique et cinéma avec la projection de la comédie musicale Hair, manière de rendre également un hommage au cinéaste Miloš Forman, disparu le 14 avril dernier. Outre la programmation du Phantom Of The Paradise de Brian de Palma (27 septembre) et de Skupljaci Perja (J’ai Même Rencontré des Tziganes Heureux) d’Aleksandar Petrovic (2 octobre), la cinémathèque catalane proposera notamment une « ciné-écoute » autour de la carrière de François de Roubaix (le 27 septembre à 19h30), documents INA à l’appui. Mais c’est sans nul doute la présence du compositeur René-Marc Bini qui retiendra le plus l’attention. Celui-ci viendra une première fois le 25 septembre (19h30) pour une ciné-conférence où il évoquera son métier et ses rencontres avec les réalisateurs Cyril Collard (Les Nuits Fauves), Bruno Podalydès (Liberté-Oléron) ou encore Bernard Giraudeau dont le film Les Caprices d’un Fleuve sera diffusé en seconde partie de soirée. Il sera ensuite de retour tout juste un mois plus tard, le 25 octobre (19h30), pour accompagner au piano le film de Marcel L’Herbier L’Homme du Large (1920) pour lequel il a conçu une toute nouvelle partition originale. 

 

Pour en savoir plus : Cycle musique et cinéma à l’Institut Jean Vigo

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais intacte et vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult