Alexandre Desplat a peut-être quitté brutalement l’univers de STAR WARS suite aux retards accumulés par la production, mais il va cependant rester dans l’espace : il vient d’être choisi par Luc Besson pour le voyage de VALÉRIAN ET LA CITÉ DES MILLE PLANÈTES. A moins qu’il ne soit remplacé par Éric Serra ?
Après le succès de sa partition composée pour THE MAN FROM U.N.C.L.E., Daniel Pemberton va retrouver le rélisateur Guy Ritchie pour un nouveau challenge, KING ARTHUR: LEGEND OF THE SWORD, qui revisitera la légende d’Excalibur (sortie du film en mars 2017).
Après la sortie de sa nouvelle collaboration avec Steven Spielberg, THE BFG, et avant de s’attaquer au huitième épisode de STAR WARS, prévu pour fin 2017, John Williams va composer la musique de DEAR BASKETBALL, un court-métrage d’animation réalisé par Glen Keane.
Brian Tyler n’en finit pas de marcher dans les pas de Jerry Goldsmith : après l’avoir remplacé suite au rejet de sa musique pour TIMELINE et avoir composé le score du quatrième film de la saga RAMBO, il vient d’être choisi pour mettre en musique le reboot de THE MUMMY (sortie au printemps 2017).
Fort du succès de THE JUNGLE BOOK, John Debney enchaine les projets avec énergie. Il s’est ainsi attaqué au cinquième épisode d’ICE AGE, COLLISION COURSE, avant de donner dans la fantasy chinoise pour LEAGUE OF GODS.
Après 20 ans de tentatives avortées de réaliser THE MAN WHO KILLED DON QUIXOTE, Terry Gilliam semble enfin avancer, puisqu’il a déjà choisi un compositeur, alors que le tournage ne débutera qu’à l’automne. C’est donc, assez logiquement, à l’espagnol Alberto Iglesias qu’échoit la lourde tâche.
Les 7èmes Prix de la Création Musicale

Qui sera l’heureux élu à être récompensé par la Chambre Syndicale de l'Édition Musicale ?

News • Publié le 10/02/2017 par

Prix de la Création MusicaleLa Chambre Syndicale de l’Édition Musicale (CSDEM) vient de dévoiler ses nominés en vue de la remise des différents Prix de la Création Musicale pour l’année passée. Lors de la cérémonie qui se déroulera le 27 mars prochain, deux catégories nous intéresseront ainsi tout particulièrement. Tout d’abord, les prétendants au Prix 2017 de la musique originale pour une fiction sont Sébastien Tellier (Saint Amour), Alexandre Desplat (L’Odyssée), Laurent Perez Del Mar (La Tortue Rouge), Bertrand Burgalat (Gaz de France) ainsi que Emmanuel Da Silva et Frédéric Fortuny (C’est quoi cette famille?!). D’autre part, Yann Tiersen (Ouragan), David Imbault et Julien Jaouen (Vivre avec les Loups), Camille Rocailleux (Les Pépites), Bruno Coulais (Les Saisons) et Erwan Castex (Bagdad, Chronique d’une Ville Emmurée) se disputeront quant à eux le Prix de la musique originale pour un documentaire. Rendez-vous aux salons de l’Hôtel de Ville de Paris pour les résultats.

 

Pour en savoir plus : CSDEM

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais intacte et vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult