Prix France Musique – SACEM de la musique de film

Concert et remise de prix à Amine Bouhafa à l'Auditorium de la Maison de la Radio

News • Publié le 28/10/2015 par

Prix France Musique - SACEM 2015La remise du prix France Musique- SACEM de la musique de film aura lieu vendredi 13 novembre 2015 à l’Auditorium de la Maison de la Radio. Pas de suspense, puisqu’on sait déjà que le jury a choisi de récompenser le compositeur tunisien Amine Bouhafa, pour le film Timbuktu d’Abderrahmane Sissako. Le traditionnel concert qui accompagne toujours l’évènement sera consacré cette année à l’âge d’or des compositeurs hollywoodiens, avec un programme des plus flamboyants. On y entendra également la création de Pièce à Conviction, œuvre de Marc Marder, lauréat 2014 du prix pour la musique de L’Image Manquante de Rithy Pahn. Comme à l’accoutumée, c’est l’excellent Orchestre Philharmonique de Radio-France qui sera sur scène, sous la direction de la jeune chef polonaise Marzena Diakun.

 

Pour en savoir plus : Prix France Musique – SACEM

 

Places à réserver sur France Musique (10 à 25 euros)

 

PROGRAMME


Miklos Rozsa : Ouverture d’un concert symphonique
Franz Waxman : Sinfonietta pour cordes et timbales
Marc Marder : Pièces à Conviction
Bernard Herrmann : Concerto Macabre (Hangover Square)
Erich Wolfgang Korngold : Suite de The Sea Hawk (L’Aigle des Mers)

 

COMPOSITION DU JURY 2015


Pierre Charvet, compositeur et directeur adjoint de France Musique
Robin Coudert, compositeur
Thierry Jousse, producteur à France Musique, cinéaste, critique
Marc Marder, compositeur et lauréat 2014 du prix France Musique-SACEM
Laurent Petitgirard, compositeur, Président du Conseil d’Administration de la SACEM et Président du Jury
Patrick Sigwalt, compositeur et secrétaire général de l’UCMF
Marc Voinchet, directeur de France Musique

 

ZOOM SUR LES PRÉCÉDENTS LAURÉATS


2014 Marc Marder pour L’Image Manquante de Rithy Pahn
2012 Pawe? Mykietyn pour Essential Killing de Jerzy Skolimowski
2011 Bruno Coulais  pour Au Fond des Bois de Benoît Jacquot
2010 Carlo Crivelli pour Vincere de Marco Bellochio
2009 Leo Sujatovich pour Telepolis d’Esteban Sapir
2008 Gabriel Yared pour Breaking And Entering (Par Effraction) d’Anthony Minghella
2007 Franco Piersanti pour Il Caimano (Le Caïman) de Nanni Moretti
2006 Alberto Iglesias pour The Constant Gardener de Fernando Meirelles

Stephane Abdallah

Stephane Abdallah

Contributeur
Mélomane professionnel, cinéphile bénévole, plumitif compulsif, critique expéditif, promeneur invétéré, apprenti dilettante, sarrusophoniste pervers, il dévore très jeune les critiques enthousiastes de Bertrand Borie dans l’Ecran Fantastique et découvre ainsi, médusé, les noms de Jerry Goldsmith, Georges Delerue et autres Arié Dzierlatka, dont les noms côtoient bientôt chez lui ceux de Stravinsky, Ravel et Bartok. Depuis, il n’a de cesse de convaincre un monde incrédule des beautés coruscantes de la musique d'écran, à grand renfort d’images audacieuses, de métaphores contrapuntiques, d’analyses fleuries et d’envolées pindariques.
Stephane Abdallah