«Great British Film Music Concert» à Gand

Les Anglais seront à l'honneur lors d'un exceptionnel concert symphonique

News • Publié le 17/09/2015 par

Great British Film Music ConcertHormis les World Soundtrack Awards et le concert d’Alan Silvestri, le 42ème Festival du Film de Gand vous permettra également d’assister, le 22 octobre, à un concert exceptionnel célébrant les compositeurs britanniques, dont certains des plus grand noms seront présents lors de l’événement. Parmis eux, citons George Fenton et Patrick Doyle, qui recevront chacun un Lifetime Achievement Award, ainsi que les trois ténors que sont Michael Nyman, Stephen Warbeck et Craig Armstrong. L’Orchestre Philarmonique de Bruxelles, dirigé par le fidèle Dirk Brossé, interprétera leurs œuvres aux côtés de celles de John Barry, Richard Rodney Bennett, William Walton, Ralph Vaughan Williams, Ron Goodwin, John Dankworth et Alex Heffes (récompensé à Gand en 2011 par un Discovery Of The Year Award). Le même jour se tiendra, de 9h30 à 16h30, le traditionnel séminaire consacré à la musique de film. Cette année, George Fenton, Daniel Pemberton et Craig Armstrong se partageront équitablement le temps de parole (le matin pour le premier et l’après-midi pour les deux autres).

 

Pour en savoir plus, ladies and gentlemen, cliquez ici : Great British Film Music

Baptiste Brylak

Baptiste Brylak

Contributeur (2015-2017)
Du fin fond de sa province natale, Baptiste ne se ménageait pas pour trouver les scores de ses films favoris, quand bien même les grandes enseignes de l’époque ne voulaient pas reconnaitre la musique de film à sa juste valeur. De commandes en commandes, de bootlegs en bootlegs, son amour du genre continuait de grandir tandis qu’il faisait ses études à l’ESRA et composait pour des courts-métrages et des émissions de la TV locale. Décidé d’en finir avec la vie monotone du Sud, le voilà parti pour Paris, les valises pleines de CD et de rêves. Il devient voix-off, compose pour des pièces de théâtre et intègre l’équipe d’UnderScores. Le futur est toujours empli de musiques et d’images et lui donne à nouveau l’occasion de baigner dans l’une de ses premières passions.
Baptiste Brylak