RIP Donald Sutherland

Discussions autour de l'actualité du grand et du petit écran
Scorebob
Superman
Messages : 13310
Inscription : dim. 12 oct. 2008 15:11

RIP Donald Sutherland

Message non lu par Scorebob »

Ça devait finir par arriver un jour , Donald Sutherland vient de nous quitter, lui qui pouvait bonifier n'importe quel mauvais film par sa seule présence on ne compte plus les grands films dans lesquels il a brillé.
Il pouvait a la fois être très drôle et terriblement inquiétant.
Personne parmi nous je pense n'oubliera son visage grimaçant et son horrible cri a la fin de l'invasion des profanateurs de sépultures. ( Le premier remake) .
Avatar de l’utilisateur
Haricolin
Wrong Man
Messages : 668
Inscription : mar. 13 févr. 2024 11:35
Localisation : Paris

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par Haricolin »

Très triste de la mort du GOAT effectivement, son rôle dans le film de Kaufman est effectivement immense. Je le retiens aussi surtout dans Novecento de Bertolucci où il est détestable de perversité et dans des plus petits roles comme Disclosure de Levinson ou les Hunger Games, et évidemment dans des films qui sont dans ma liste depuis longtemps mais que je n'ai pas encore vus comme La Grande Attaque du Train d'Or où il a l'air génial...
On a perdu une légende en tout cas, ça c'est sûr :cry:
Avatar de l’utilisateur
Link
Next Man
Messages : 1245
Inscription : ven. 12 sept. 2008 07:13
Localisation : Monaco

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par Link »

P..... ! Encore un dont on finissait par croire qu'il était immortel ! :( :cry: [monkey]
Where ignorance is bliss, 'tis folly to be wise...
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Superman
Messages : 12778
Inscription : mer. 17 sept. 2008 15:00
Localisation : A 200 mètres après le stop.

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par DarkCat »

Un homme classe.
Je garde notamment en mémoire ses rôles dans "Les Maîtres du monde", "La Grande Attaque du train d'or", "De l'or pour les braves", "MASH", "Haute Sécurité" et "L'Invasion des profanateurs".
Avatar de l’utilisateur
Patrick59
Illustrated Man
Messages : 3301
Inscription : lun. 20 mai 2013 13:14
Localisation : Drôme
Contact :

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par Patrick59 »

Je l'ai découvert en 1973 avec la rediffusion de l'épisode du "Saint", "La route de l'évasion", et dans la foulée celui de "Chapeau melon et bottes de cuir" "Le dernier des sept", puis en 1979 au cinéma "L'invasion des profanateurs". Très bon acteur.
Grazie di esistere (Merci d'exister)
https://www.emma-marrone-fanblog.com/
Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Superman
Messages : 11509
Inscription : ven. 12 sept. 2008 08:37
Localisation : ALSACE

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par Mortimer »

Image
Plus on est nombreux à penser la même chose,
moins il vient à l'idée qu'on pourrait tous avoir tort.
Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Superman
Messages : 11509
Inscription : ven. 12 sept. 2008 08:37
Localisation : ALSACE

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par Mortimer »

Un film qui m'a marqué étant jeune était "Don't Look Now" (Ne vous retournez pas.). C'est aussi là que j'ai découvert un "jeune" compositeur, Pino Donaggio.
Plus on est nombreux à penser la même chose,
moins il vient à l'idée qu'on pourrait tous avoir tort.
Scorebob
Superman
Messages : 13310
Inscription : dim. 12 oct. 2008 15:11

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par Scorebob »

Pareil, une ambiance glauque pour un film vraiment étrange, étant enfant je n'ai pas vraiment compris le propos .
Donald Sutherland était vraiment un acteur capable de jouer n'importe quoi , qui a part Fellini pouvait le voir comme le Casanova hors norme qu'il a composé ?
Comme pour Sean Connery j'ai toujours pensé qu'un film avec Donald Sutherland méritait d'être vu rien que pour lui.
Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Superman
Messages : 11509
Inscription : ven. 12 sept. 2008 08:37
Localisation : ALSACE

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par Mortimer »

En 2008 (oui je sais, ça date) j'avais fait un blind test spécial dialogues.
Et dans les extraits, j'avais mis les dialogues de cette scène. Ce qui montre qu'elle m'avait déjà marqué quand j'ai vu le film. Il est manifeste que je ne suis pas le seul qu'elle ait touché.
Kevin Cosner VS Donald Sutherland
Plus on est nombreux à penser la même chose,
moins il vient à l'idée qu'on pourrait tous avoir tort.
Avatar de l’utilisateur
Ratatouille
Family Man
Messages : 1528
Inscription : mar. 31 janv. 2012 14:38
Localisation : La bibliothèque

Re: RIP Donald Sutherland

Message non lu par Ratatouille »

C'est peut-être pas de bon goût mais... l'esprit de Michael Crichton... plus un casting d'enfer...
Répondre