Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Discussions autour de la musique de film, de télévision et de jeu vidéo
lonely wolf
Elephant Man
Messages : 357
Inscription : jeu. 2 mars 2017 16:48

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par lonely wolf »

Edern a écrit :Une très chouette interprétation en concert de... Predator 2, dirigée par Ben Foster. Avec percussions et chœurs acoustiques, eh ouais !
Bon, le son au synthé choisi pour remplacer le “hose-oon”, ça marche quand même moyen...
Bonne initiative,mais l'interpretaion hou la la ! Pas du tout convaincu.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
Messages : 10859
Inscription : ven. 28 nov. 2008 19:31

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Lee Van Cleef »

Le succédané cancanant des mémorables expérimentations "hose-oonesques" de Silvestri et Ray Pizzi fait peine à entendre, même avec toute la mansuétude du monde. Par contre, et à mon grand ébahissement, l'orchestre a réussi à ne pas se laisser submerger par le tsunami de notes rentre-dedans qu'est l'apothéose finale de Predator 2. Sur la même longueur d'ondes (un petit miracle en soi eu égard au rude challenge qu'impose un morceau clairement pas à la portée de la fanfare de Saint-Goguenot-de-la-Motte-Glabre, et aux délais qu'on suppose spartiates pour le dompter), les cordes se fondent habilement dans les trémolos lancinants chéris par Silvestri, les cors d'harmonie éructent en autant de déflagrations de TNT, les trombones sont prodigues en démonstrations de force jamais pâteuses de créatine... Ça m'aurait diantrement botté d'être présent ce jour-là dans la salle, quelle qu'elle fut, et de chahuter mes accoudoirs au rythme frénétique du safari écarlate de l'alien aux dreadlocks diluviens !
lonely wolf
Elephant Man
Messages : 357
Inscription : jeu. 2 mars 2017 16:48

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par lonely wolf »

Lee Van Cleef a écrit :Le succédané cancanant des mémorables expérimentations "hose-oonesques" de Silvestri et Ray Pizzi fait peine à entendre, même avec toute la mansuétude du monde. Par contre, et à mon grand ébahissement, l'orchestre a réussi à ne pas se laisser submerger par le tsunami de notes rentre-dedans qu'est l'apothéose finale de Predator 2. Sur la même longueur d'ondes (un petit miracle en soi eu égard au rude challenge qu'impose un morceau clairement pas à la portée de la fanfare de Saint-Goguenot-de-la-Motte-Glabre, et aux délais qu'on suppose spartiates pour le dompter), les cordes se fondent habilement dans les trémolos lancinants chéris par Silvestri, les cors d'harmonie éructent en autant de déflagrations de TNT, les trombones sont prodigues en démonstrations de force jamais pâteuses de créatine... Ça m'aurait diantrement botté d'être présent ce jour-là dans la salle, quelle qu'elle fut, et de chahuter mes accoudoirs au rythme frénétique du safari écarlate de l'alien aux dreadlocks diluviens !
J'imaginais pas que tu avais du percil dans les oreilles mon vieux Lee,je suis surpris.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
Messages : 10859
Inscription : ven. 28 nov. 2008 19:31

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Lee Van Cleef »

La corruption dernière essaimerait-elle déjà ses miasmes méphitiques dans les artères du vieux Van Cleef ? De la part d'un ineffable hurluberlu tenant le King Solomon's Mines de maître Jerry en radieuse estime, il n'y aurait aucunement lieu de s'en déclarer ébaubi.
Scorebob
Superman
Messages : 11733
Inscription : dim. 12 oct. 2008 15:11

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Scorebob »

Bien que pas très emballé par le thème du King Solomon's Mines de Jerry j'ai pour ma part trouvé l'ensemble du score plutôt réussi et bien dans le style du maestro , il faut évidemment chasser les images de la purge qu'il illustre de sa tête pour ne pas gâcher le plaisir.
Avatar de l’utilisateur
Edern
Batman
Messages : 6908
Inscription : ven. 12 sept. 2008 10:31
Localisation : Cobra Island
Contact :

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Edern »

J'avais complètement zappé qu'un album était sorti pour la comédie musicale inspirée du film Back To The Future, dont les chansons sont signées Alan Silvestri et Glen Ballard. En pleine écoute ce soir. J'aime vraiment beaucoup. Beaucoup d'humour et d'énergie, sans négliger l'émotion. Le côté big band me rappellent parfois les vignettes chantées entendues dans les Simpsons, par exemple. Si vous êtes dingues du film et de sa musique, ce rejeton vocal vous faire batttre du pied, claquer des doigts et vous donner un large sourire.
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Superman
Messages : 11278
Inscription : mer. 17 sept. 2008 15:00
Localisation : A 200 mètres après le stop.

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par DarkCat »

Bon, je viens de le commander. Et à la vue de ton enthousiasme, je n'ai même pas écouté d'extraits.
J'ai foi en ton jugement... sur ce coup uniquement. Faut pas déconner non plus ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Edern
Batman
Messages : 6908
Inscription : ven. 12 sept. 2008 10:31
Localisation : Cobra Island
Contact :

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Edern »

Ah ben c'est malin, tu risques fort de trouver ça complétement pourri ! Et je subirai ta vendetta sanguinaire et griffue !
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Superman
Messages : 11278
Inscription : mer. 17 sept. 2008 15:00
Localisation : A 200 mètres après le stop.

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par DarkCat »

Pas grave, si je n'aime pas, je te traîne devant la justice pour agression morale et auditive.
Et avec l'argent que je gagnerai, je pourrai m'acheter de bons CD. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Superman
Messages : 11278
Inscription : mer. 17 sept. 2008 15:00
Localisation : A 200 mètres après le stop.

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par DarkCat »

Retour sur le musical "Back to the Future". Edern a effectivement très bien vendu la chose.
Je ne suis pas spécialement fan des musicals post 60's, mais là, c'est effectivement vraiment sympa. Mais il est certain que la musique de Silvestri y est pour beaucoup.
Je recommande donc aussi l'achat. ;)
Nameless1138
Running Man
Messages : 3812
Inscription : dim. 10 juil. 2011 19:56
Contact :

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Nameless1138 »

Je suis curieux d'entendre ce que ça donne. Je vais y jeter une oreille ce weekend et je verrai ensuite pour l'achat, mais vos commentaires à tous les deux donnent envie de découvrir en tout cas !
Avatar de l’utilisateur
ondebleue
Quiet Man
Messages : 20
Inscription : jeu. 17 févr. 2022 23:59

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par ondebleue »

Je cherche une nouvelle acquisition, peut être Silvestri, Volcano ou Abyss. Mais comparativement à d'autres compositeurs pour musique de films il est peut être au niveau qualitatif en dessous. A écouter donc.
Nameless1138
Running Man
Messages : 3812
Inscription : dim. 10 juil. 2011 19:56
Contact :

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Nameless1138 »

Entre Volcano et Abyss, j'ai une préférence pour Abyss, même si les parties tout synthé peuvent être un peu longuettes par moments, les parties symphoniques sont sublimes ! Je ne sais pas si le Deluxe est encore trouvable mais il est superbe !
Avatar de l’utilisateur
Edern
Batman
Messages : 6908
Inscription : ven. 12 sept. 2008 10:31
Localisation : Cobra Island
Contact :

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Edern »

Ondebleue, si tu envisages d'acquérir les albums originaux plutôt que les versions Deluxe, je te conseille de te porter en priorité sur The Abyss, dont le programme de 45 minutes est tout à fait correct, exposant les différentes facettes de la musique (orchestrale, chorale, électronique) tout en proposant une trame dramatique satisfaisante. Attention, la partition, certainement à la demande expresse de James Cameron, est fortement influencée par certains travaux de James Horner.

Volcano est moins varié et subtil (c'est bourrin, quoi), mais propose des orchestrations plus ambitieuses/complexes et une esthétique musicale plus constante sur l'ensemble de la partition. L'album d'époque laisse de nombreux morceaux de bravoure de côté, même si le programme de 30 minutes est plutôt malin malgré cette contrainte. Le problème vient surtout du souffle très présent. Fort heureusement, la version Deluxe a corrigé ce défaut.

Dans les deux cas, mieux vaut ne pas être allergique aux caisses claires :lol:
Scorebob
Superman
Messages : 11733
Inscription : dim. 12 oct. 2008 15:11

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Scorebob »

Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Spider-Man
Messages : 9710
Inscription : ven. 12 sept. 2008 08:37
Localisation : ALSACE

Re: Alan Silvestri : ses plus et ses moins

Message non lu par Mortimer »

J'ai acheté "The Abyss The Deluxe Edition" il y a un peu plus d'un an sur Rakuten à 100 euros. Mais avec la réduction de 10 euros du site (le fameux RAKUTEN10) et mes quelques 20 euros de fidélité, le cd m'est revenu à 70 euros en gros. Mais c'est le vendeur qui a été le grand gagnant puisque ces réductions m'ont permis de lui prendre une autre rareté en même temps. Je pense qu'il se reconnaitra, il vient quelque fois sur le forum.
Plus on est nombreux à penser la même chose,
moins il vient à l'idée qu'on pourrait tous avoir tort.
Répondre