Citizen Bernard Herrmann

Discussions autour de la musique de film, de télévision et de jeu vidéo

Citizen Bernard Herrmann

Nouveau messagede Mortimer le Dim 1 AoĂ» 2021 02:37

Le gros problème que j'avais avec le LP Phase 4 d'Obsession était la saturation des chœurs. Quel que soit le niveau sonore. Et j'avais beau mettre une aiguille, ou Saphir, même de bonne qualité, voir une des plus chères, ça ne changeait rien. Et bien entendu impossible de comparer avec un autre disque puisque je ne connaissais personne qui possédait un exemplaire. J'en ai parlé à mon disquaire qui me parlait de limite de pressage mais sans me convaincre pour autant. On a essayé dans sa boutique vu qu'il avait des chaines hors de prix (pour moi) il n'y avait aucune différence. C'était vraiment frustrant d'écouter un tel chef-d'œuvre avec ce défaut. J'ai gardé le LP, sans pour autant l'écouter, jusqu’à la sortie du Masters Film Music produit par Robert Townson. Je pouvais enfin savourer cette musique sans faire saigner mes tympans.
Plus on est nombreux Ă  penser la mĂŞme chose,
moins il vient à l'idée qu'on pourrait tous avoir tort.
Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Iron Man
 
Messages: 8897
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 08:37
Localisation: ALSACE

Citizen Bernard Herrmann

Nouveau messagede Dadid le Dim 1 AoĂ» 2021 10:20

Intéressant ! Certains Phase 4, comme les célèbres arrangements classiques de Stokowski (dans leur dernière version), avaient en effet un son énôôôrme et saturé du fait d'un enregistrement / mastering au niveau bien trop haut, voulu pour compresser à mort la dynamique et donner un effet tapageur - Zimmer a dû les écouter en boucle dans sa jeunesse :mrgreen: Pour Obsession, il me semble qu'une des éditions CD précédentes, chez Unicorn, souffrait du même défaut... Je n'ai pas encore écouté le CD du nouveau coffret. Sur les autres, on retrouve bien ces techniques de compression, parfois bien audibles mais sans verser dans la caricature, bien que ça réduise ici ou là l'impact de la musique : par exemple, les trompettes criardes et mixées trop fort qui introduisent Au centre de la Terre empêchent de monter le volume, et ainsi gâchent en partie la montée en puissance qui suit (celle qui a inspiré Elfman sur Batman) - de même, l'orgue qui intervient au climax s'écrase quelque peu au lieu d’éclater pleinement. Une limitation volontaire due aussi, sans doute, aux limites des pressages LP d'alors (du moins ceux à bon marché) et du matériel le plus souvent utilisé pour les lire. Sur mon électrophone, ça passait plutôt bien ! :D
Avatar de l’utilisateur
Dadid
Darkman
 
Messages: 7746
Inscription:
Mer 15 Oct 2008 09:33

Citizen Bernard Herrmann

Nouveau messagede Ballanmire le Sam 11 Sep 2021 11:34

Retour suite écoute des 3 premiers CD : belle clarté, spacialisation et dynamique mais des saturations comme évoqué sur certains morceaux où l'orchestre s'envole. Dommage mais ça n'enlève rien au plaisir car ce n'est pas fréquent. Je conseille vivement ce coffret à ceux qui ne connaissent pas Herrmann pour découvrir ses différents styles.
Avatar de l’utilisateur
Ballanmire
Wrong Man
 
Messages: 550
Inscription:
Mer 19 Nov 2014 08:44

Précédent

Retourner vers Musique de Film

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 65 invités