Il est libre, Max.

Discussions autour de l'univers de la vidéo et du home cinéma

Il est libre, Max.

Nouveau messagede Misquamacus le Dim 26 Oct 2014 00:30

Mad-Max... dans l'optique de la sortie de Fury Road, je me suis replongé dans les 3 premiers Mad-Max. Je n'avait pas revu les films depuis une bonne quinzaine d'année pour le 2 et depuisi leur sortie (oups !) pour les deux autres.
ET ça tient encore vachement bien la route. Le côté tout en suggestion et proche de la réalité fait mouche pour le un. y'a un côté presque documentaire mais on sent que le monde est en train de glisser tranquillement vers le chaos.
Le deux est une barbarie incroyablement bien maîtrisé, un bordel organisé et un film d'une violence assez dingue. Un must que j'ai revu les mirettes bien ouvertes.
ET quitte à me faire chambrer, j'aime beaucoup le trois aussi. Le film est tranquillement raté MAIS Max, fatigué, s'approche d'une rédemption dont il a le droit. La communauté des gosses (Façon "Sa majesté des mouches") est bien croquée et cette partie est originalement traité (dialogues, légende)
En attendant un opus 4, voici une grande saga post apo formidablement troussée. Un must du genre.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Starman
 
Messages: 6214
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Il est libre, Max.

Nouveau messagede Pierrebrrr le Dim 26 Oct 2014 13:22

Comme je te rejoins, Misqua !
Mad MAx: le défi (The Road Warrior) demeure un de mes films préféré depuis presque 25 ans. j'ai eu la chance de le revoir sur grand écran il y a quelques années, dans une ambiance pour le moins étrange, le film étant présenté par Riad Sattouf dans le cadre d'une carte blanche à un auteur de BD, comme une comédie involontaire, et une partie de la projo s'est déroulée sous les rires tout sauf bienveillants du public. Evidemment, il y a un humour féroce dans le film, qui flirte avec le grotesque, mais surtout, il y a cette cinégénie incroyable, cette poursuite quasi ininterrompue qui aujourd'hui encore reste pour moi le mètre étalon du genre. Sans doute aussi pour sa portée allégorique, puisque, et ça m'avait frappé dès la première vision, il s'agit d'une poursuite totalement absurde, sur une route qui ne va nulle part, à tel point qu'il est possible, à un moment, de faire demi-tour et de continuer comme si de rien n'était dans le sens opposé !!!! Il n'est que logique de découvrir un peu plus tard que la citerne de max est remplie de sable. Très belle image poétique, d'ailleurs, qui n'a aucune logique non-plus.

Quant à Mad Max au delà du dôme du tonnerre (superbe titre français ! ), je crois que le film souffre encore de son accueil glacial à l'époque. Aujourd'hui plus personne ne se souvient que Tina Turner fut une vedette des années 80's, et on a vu tant de séquelles putassières, on a été tellement plus loin dans le racolage grand public (Le retour du Jedi, déjà !), que le film, vu aujourd'hui apparaît comme une excellente suite tout juste inférieure au précédent.

Tous les espoirs sont permis pour Fury Road, qui pourrait remettre les pendules à l'heure sur ce qu'il convient de qualifier de film-rock, et de morceau de bravoure. Les première images mettent le feu, en tous cas.
"Le cinéma, c'est comme l'amour, quand c'est bien fait, c'est merveilleux, quand c'est mal fait, c'est un petit peu merveilleux aussi." S.Donen

Octobre 2014: 31 jours, 31 films :http://trainfantome.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Pierrebrrr
Hollow Man
 
Messages: 3245
Inscription:
Ven 26 Mar 2010 14:49

Il est libre, Max.

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Lun 27 Oct 2014 20:01

Dans le documentaire consacré par Prelight à Maurice Jarre, George Miller revient assez longuement sur la musique que le maître français, avec toute son habituelle minutie, avait échafaudée pour Mad Max : Beyond Thunderdome. Après des années passées à lire partout que le cinéaste s'était débarrassé sans le moindre état d'âme d'un projet devenu pour lui un fardeau, le voir tout à coup témoigner d'une enthousiaste volubilité en déballant ses souvenirs m'a cueilli par surprise. Ce troisième épisode est peut-être un enfant bâtard (ça reste à confirmer, car je ne l'ai plus revu depuis des lustres), mais son géniteur a visiblement gardé pour lui une tendresse émue qui l'honore.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 10469
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Il est libre, Max.

Nouveau messagede Misquamacus le Lun 27 Oct 2014 21:13

... Et la musique est formidable.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Starman
 
Messages: 6214
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Il est libre, Max.

Nouveau messagede DarkCat le Lun 27 Oct 2014 23:54

Bien d'accord pour la musique... beaucoup moins pour le film.
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Superman
 
Messages: 10604
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00
Localisation: A 200 mètres après le stop.


Retourner vers DVD & Blu-Ray

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités