Festival Lumière 2021

Discussions autour de l'actualité du grand et du petit écran

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mar 6 Juil 2021 19:55

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

L'annonce a été faite hier, en milieu de journée et, avec un peu de retard, je vous confirme que le prochain lauréat du Prix Lumière n'est autre que la réalisatrice originaire de Nouvelle-Zélande, Jane CAMPION

Vous trouverez, ci-dessous, le contenu de la newsletter postée hier annonçant cette nouvelle :

"La cinéaste néo-zélandaise Jane Campion recevra le Prix Lumière lors de la 13e édition du festival Lumière, qui se déroulera à Lyon du samedi 9 au dimanche 17 octobre 2021. C’est un style reconnaissable parmi tous les autres, une esthétique hors du commun et une poésie fulgurante que salue le 13e Prix Lumière en honorant son cinéma.

Depuis son premier court métrage, Peel - An Exercise in Discipline (1982, Palme d’Or au Festival de Cannes) jusqu’au triomphe de sa série Top of the Lake, Jane Campion explore les sphères du désir et des relations humaines en livrant une galerie de portraits parmi les plus beaux de l’histoire du cinéma, femmes de tête incarnées par Holly Hunter, Nicole Kidman, Meg Ryan, Jennifer Jason Leigh, Elisabeth Moss ou encore la débutante Anna Paquin qui reçoit l’Oscar à 11 ans pour son rôle dans La Leçon de piano.

A l’aube des années 1990, Jane Campion a émergé d’une génération de nouveaux auteurs comme les Coen, Tarantino, Soderbergh, etc. En 1989, la cinéaste (auteure d’une poignée de courts métrages remarqués notamment par Pierre Rissient) débarque avec son premier long Sweetie. Voix off évocatrice, composition photographique des plans, fissure de la normalité jusqu’au malaise… Le style Campion secoue la planète cinéma. C’est avec cette tension provocatrice qu’elle adapte, l’année suivante, le roman de Janet Frame Un ange à ma table, où elle dirige trois actrices pour trois âges de la vie d’une même femme, enfermée dans un asile et qui s’évade par l’écriture.

Le film suivant, La Leçon de piano, produit avec Pierre Rissient pour la société française Ciby 2000 (qui, dans les années 1990, accueillit Bernardo Bertolucci, David Lynch, Pedro Almodóvar, Emir Kusturica ou Mike Leigh), impose Jane Campion comme une cinéaste majeure. Un projet de longue haleine initié à la fin de ses études mais que son ampleur et son coût repoussaient sans cesse. En 1993, le film, dont la force et le lyrisme sont à rapprocher de l'œuvre d’Emily Brontë et de la poésie d’Emily Dickinson, remporte la Palme d’Or au Festival de Cannes. Plongés dans la jungle luxuriante de la Nouvelle Zélande, en pays Maori, les acteurs Holly Hunter, Harvey Keitel, Sam Neill et Anna Paquin font merveille dans l’un des films les plus troublants sur le désir.

Jane Campion est au sommet et ne le quittera plus jamais. Que ça soit Portrait de femme (1996), adapté d’Henry James et porté par Nicole Kidman et John Malkovich, le road trip « New Age » Holy Smoke, qui révèle toute la subtilité du jeu de Kate Winslet, le thriller virtuose In the Cut, remarquable incursion dans le film de genre avec Meg Ryan, Jennifer Jason Leigh et Mark Ruffalo, ou Bright Star, évocation en forme de chef-d'œuvre de la vie du poète John Keats, chacun de ses films est un événement. D’autant plus fort que Jane Campion est rare. Sept longs métrages en 20 ans qui composent une filmographie unique et un cinéma à la fois personnel et universel.

En 2014, elle surprend avec la série Top of the Lake, dont les deux saisons la placent au cœur de cet art nouveau. Elle fait partie des cinéastes qui se livrent à l’exercice comme une continuation de leur travail et comme la possibilité de porter leurs voix vers un public différent.

À l’automne prochain, Jane Campion dévoilera son nouveau film, The Power of the Dog, qu'elle a développé pour Netflix. Adapté d’un livre de Don Winslow, elle y dirige Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst.

Jane Campion fut la première femme à remporter la Palme d’Or et la première réalisatrice Présidente du Jury à Cannes en 2014.

Elle sera la première réalisatrice à recevoir le Prix Lumière, le "Nobel du cinéma" de la rue du Premier-Film.

La célébrer est une évidence et une fierté. Ce fut aussi l’une des dernières volontés de Bertrand Tavernier.

Elle succédera à Jean-Pierre et Luc Dardenne, Francis Ford Coppola, Jane Fonda, Wong Kar-wai, Catherine Deneuve, Martin Scorsese, Pedro Almodóvar, Quentin Tarantino, Ken Loach, Gérard Depardieu, Milos Forman et Clint Eastwood.

La remise du Prix Lumière aura lieu à Lyon le vendredi 15 octobre 2021".

D'autres infos concernant cette nouvelle édition du Festival Lumière devraient arriver dans les prochaines semaines, je vous en informerai en temps et en heure. En attendant, bonnes vacances à tous et à très bientôt.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Misquamacus le Mar 6 Juil 2021 23:50

Merci pour ces infos !

Fred a écrit:À l’automne prochain, Jane Campion dévoilera son nouveau film, The Power of the Dog, qu'elle a développé pour Netflix. Adapté d’un livre de Don Winslow, elle y dirige Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst.


Une adaptation de Winslow par Campion avec Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst ? On signe où ? trèèèèès intéressant !
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Starman
 
Messages: 6306
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Scorebob le Mer 7 Juil 2021 09:53

La leçon de Piano est un film qui m'a vraiment marqué, la choix de Michael Nyman pour la musique était idéal et on peu affirmer qu'il a trouvé avec le film magistral de Jane Campion le support qui l'a fait connaître par un public plus large.
Scorebob
Superman
 
Messages: 10996
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mer 7 Juil 2021 20:39

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

Après l'annonce du lauréat du prochain Prix Lumière (voir le contenu du premier post de ce topic plus haut), la section du Festival "Histoire permanente des femmes cinéastes" rendra hommage à une actrice-réalisatrice japonaise : Kinuyo TANAKA.

Extrait de la newsletter postée aujourd'hui même :

"Alors que "La Lune s'est levée", l'un de ses chefs-d'œuvre, est projeté aujourd’hui dans la section Cannes Classics du Festival de Cannes, le festival Lumière mettra Kinuyo Tanaka à l'honneur cet automne avec une rétrospective des films qu'elle a réalisés, dans le cadre du cycle "Histoire permanente des femmes cinéastes", du samedi 9 au dimanche 17 octobre 2021.

Devant la caméra d'Ozu, Naruse ou Mizoguchi, elle était l'une des actrices les plus célèbres et les plus puissantes du cinéma japonais. En 1953, elle décide de passer à la réalisation dans une industrie qui ne compte aucune femme cinéaste.

Un événement en collaboration avec Carlotta Films.

Entre ces débuts dans les années 1920, où à force de pugnacité et d'audace elle devient à 14 ans une actrice signée par le célèbre studio Shochiku, et sa découverte par le public international dans le rôle titre de "La Mère" de Mikio Naruse (sorti en France en 1954), Kinuyo Tanaka a construit une carrière et une réputation qui n'a pas d'égal au Japon.

Actrice du muet chez Ushihara et, déjà, Ozu, elle devient, au tournant du parlant, un nom sur lequel les films se construisent. Elle est si populaire qu'elle est alors appelée par son seul prénom. Elle devient une icône, envoyée aux États-Unis dans l'immédiate après-guerre comme "ambassadrice de bonne volonté" auprès des grandes stars de l'époque, Bette Davis, Joan Crawford ou le futur président Ronald Reagan.

Mais ce sont les années 1950 qui assoient son règne de "plus grande actrice du cinéma japonais", avec notamment une collaboration de seize films avec Kenji Mizoguchi (dont "Les Contes de la lune vague après la pluie" en 1953).

En 1953, forte de son statut de "mère du cinéma japonais", elle décide de passer derrière la caméra. Elle rencontre alors une violente levée de boucliers de la part de ses mentors (Mizoguchi, son mari le cinéaste Heinosuke Gosho) et du Syndicat des cinéastes. Elle y parvient avec l'aide du jeune studio ShinToho, fondé par des transfuges de la Toho, et du cinéaste militant gay Keisuke Kinoshita, qui la soutient et lui écrit son premier scénario, "Lettre d'amour". Succès critique, en compétition, cette même année, au Festival de Cannes.

Entre 1953 et 1962, Kinuyo Tanaka tourne six films, résolument libres, parfois provocants, et place les femmes en figures de proue de son cinéma, qu'elles soient maîtresses, prostituées, poétesses, héroïnes ou victimes des tourments de l'Histoire.

C'est cette œuvre, enfin retrouvée par Carlotta Films et Lili Hinstin, restaurée pour la première fois par les différents studios avec lesquels elle a travaillé, Nikkatsu, Toho, Shochiku et Kadokawa, que les spectateurs pourront découvrir lors de la 13e édition du festival Lumière, du samedi 9 au dimanche 17 octobre 2021.

---

Le cycle Histoire permanente des femmes cinéastes du festival Lumière a permis la redécouverte des oeuvres d'Alice Guy, Germaine Dulac, Larissa Chepitko, Muriel Box, Dorothy Arzner, Ida Lupino, Lina Wertmüller ou encore Joan Micklin Silver."

La programmation complète de cette section sera dévoilée prochainement.

A très bientôt pour d'autres annonces du Festival Lumière 2021.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Dim 18 Juil 2021 12:08

bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

Voici maintenant le programme de désormais traditionnel ciné-concert du mercredi soir, au Festival Lumière 2021. Celui-ci aura lieu, comme à son habitude, à l'Auditorium de Lyon et sera interprété par l'Orchestre National de Lyon.

Ci-dessous, extrait du texte de l'e-mail reçu ces jours derniers :

"Le Festival Lumière, l'Auditorium Orchestre National de Lyon et la Cinémathèque Française présentent en avant-première "CASANOVA" d'Alexandre Volkoff, France, 1927, avec l'Orchestre National de Lyon dirigé par Günter Buchwald, mercredi 13 octobre 2021 à 20h00

Nouvelle restauration par la Cinémathèque française
en avant-première au festival Lumière
et au festival de Pordenone (Italie)

Giacomo Casanova, dans la Venise glorieuse et insouciante de 1760, s'adonne à ses plaisirs favoris : la fête et les femmes. Mais Casanova dépense sans compter, et bientôt les huissiers viennent récolter leur dû.

"Voici sans contestation possible, un grand film français", lisait-on dans la presse de l'époque à propos de cette production principalement menée par des artistes et techniciens issus de la Société Albatros, fondée par des artistes russes blancs réfugiés en France depuis 1919. Variation autour du légendaire Casanova, personnage-clé de l'Histoire italienne, auteur de célébrissimes mémoires racontant ses exploits, cette fresque de 1927 éblouit par la grandeur de sa mise en scène : spendeur des décors et des costumes, ampleur du récit, sensualité des fêtes données à l'écran.

Porté par Ivan Mosjoukine, première vedette du cinéma français, aujourd'hui quelque peu oubliée, aristocrate ruiné qui fuit la Russie après la révolution d'octobre. À la fois comédien, auteur et réalisateur, il offre tout son magnétisme et son charisme au personnage de Casanova, sans doute le rôle de sa vie.

Derrière la caméra de cette "superproduction à la française", un autre immigré russe, Alexandre Volkoff, qui seconde, cette même année, Abel Gance à la réalisation de son Napoléon. Clin d'oeil pour les cinéphiles, Michel Simon fait une apparition, en garde, dans l'une des premières séquences du film.

Pour ce film d'aventures extravagant, à la hauteur du personnage, incarné par Mosjoukine au sommet, ce ne sont pas moins de trois chef-opérateurs (grands noms de l'époque : Nicolas Toporkoff, Fédote Bourgassoff, Léonce-Henri Burel) qui ont collaboré.

Depuis, chaque présentation du Casanova de Volkoff est un événement, comme en 1986, où le tout Hollywood se pressait au Royce Hall de Los Angeles pour découvrir la restauration orchestrée par Renée Lichtig, présentée dans la foulée au MoMA, à Venise ou à l'Opéra de Paris.

La présentation de la nouvelle copie restaurée, supervisée par la Cinémathèque française, à l'automne au festival Lumière et au festival de Pordenone, sera l'un des grands événements de la rentrée cinématographique.



Une projection exceptionnelle en ciné-concert accompagnée par l'Orchestre national de Lyon, dirigé par le compositeur de renommée internationale Günter Buchwald avec une nouvelle partition qu'il a lui-même composée.

-----

Casanova
d'Alexandre Volkoff (France, 1927, 2h39)

​Restauration super HD réalisée en 2016 d'après un intermédiaire positif safety issu du négatif original nitrate. La séquence au pochoir a été restaurée d'après une copie diacétate d'époque (8K accompli aux laboratoires Eclair)

------

En billetterie dès aujourd'hui
Tarif : 18€ / 15€ accrédités

Accréditez-vous dès maintenant ici : http://www.festival-lumiere.org/infos-pratiques/accreditation-festival-2021.html

A très bientôt pour de prochaines news et bonnes vacances à tous.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mar 31 AoĂ» 2021 13:51

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

J'espère que vous avez passé de bonnes vacances, que vous êtes tous requinqués, gonflés à bloc malgré les conditions météo parfois automnales que nous avons eu à subir??? ça tombe bien, le programme du prochain Festival Lumière devrait bientôt nous parvenir.

En plus des premières annonces dévoilées précédemment et que vous pouvez retrouver dans les posts précédents, on connait le programme de la fameuse nuit cinéma de la Halle Tony Garnier qui aura lieu le samedi 16 octobre prochain : cette année, places aux dinos avec la Nuit Jurassic. En séance : quatre films au total : les 2 premiers réalisés par Steven Spielberg suivis des 2 premiers films de la saga Jurassic World.

Si vous souhaitez assister à ce programme.... mordant, je vous invite à consulter cette page d'infos et à réserver vos places à partir de cette page : http://www.festival-lumiere.org/programme/la-nuit-jurassic.html (le lien "Achat des places" vous envoie à la billetterie en ligne de l'Institut Lumière et du Festival Lumière)

Je vous informe également que les accréditations pour le Festival sont ouverts. Renseignements et réservations ici : http://www.festival-lumiere.org/infos-pratiques/accreditation-festival-2021.html

Autre info de taille, les places pour la soirée d'ouverture du Festival qui aura lieu le samedi 9 Octobre prochain, 18h00 à la Halle Tony Garnier seront mises en vente dès ce soir 18h00. Pour cela, un lien sera envoyé à celles et ceux d'entre vous qui sont abonnés aux newsletters du festival et de l'Institut Lumière.

Les réservations en présentiel démarreront dès demain : 10h00 à 18h00 à la Villa Lumière, 18h00 à 21h00 au Hangar du Premier Film.

D'autres infos seront prochainement dévoilés, je vous en informerai au fur et à mesure mais vous pouvez également vous rendre sur le site officiel du Festival Lumière : http://www.festival-lumiere.org/

A très bientôt.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mar 31 AoĂ» 2021 23:00

Re-bonjour Ă  tous,

Depuis 18 heures, il est désormais possible d'acheter vos places pour la soirée d'ouverture du Festival Lumière 2021 qui aura lieu, je vous le rappelle, le samedi 9 Octobre prochain, Halle Tony Garnier à Lyon, 18h00.

Pour passer commande, c'est ici que ça se passe : https://billetterie.institut-lumiere.org/soiree-d-ouverture-lumiere-2021-loisirs-la-halle-tony-garnier-lyon-09-octobre-2021-css5-institutlumiere-pg101-ri8178335.html

Pour ce qui concerne la programmation de cette soirée, celle-ci sera dévoilée plus tard, je vous en tiendrai informé.

a bientĂ´t pour de prochaines infos.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Ven 3 Sep 2021 09:28

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

Ce message s'adresse, de préférence, à celles et ceux d'entre vous qui habitent dans la région lyonnaise, non pas que je veuille faire de l'anti-parisianisme à outrance, mais les séances proposées dans ce post sont d'une durée limitée à 1 heure environ, échelonnées sur 3 dates et plusieurs horaires proposés.

Après une année d'absence, les séances de présentation du Festival Lumière font leur grand retour cette année. Celles-ci ont lieu dans la grande salle de l'Institut Lumière, plusieurs horaires vous sont proposés sur 3 jours et ces séances sont gratuites.

Renseignements et réservations possibles ici : http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/IR8FSnHy2pierMTDWaXP3Ah6jJPPS6zc2NgyyLfdfDvGbJ6Q1GkaDJXd2kGPlqtBiZ884e8NL_LLFOzjzWKmYRTRjz-5Ley46Oyxc-qmw9Mn8Ai5sP0kVhOOGYhP4Fi1

A l'heure où j'écris ces quelques lignes, il reste des places pour quasiment toutes les séances proposées, faites votre choix.

A bientĂ´t pour de prochaines news du Festival
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Wyatt Earp le Dim 5 Sep 2021 03:58

Misquamacus a Ă©crit:Merci pour ces infos !

Fred a écrit:À l’automne prochain, Jane Campion dévoilera son nouveau film, The Power of the Dog, qu'elle a développé pour Netflix. Adapté d’un livre de Don Winslow, elle y dirige Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst.


Une adaptation de Winslow par Campion avec Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst ? On signe où ? trèèèèès intéressant !


... Sauf que le film n'a absolument rien à voir avec Don Winslow puisqu'il est adapté d'un roman de Thomas Savage...
Avatar de l’utilisateur
Wyatt Earp
Demolition Man
 
Messages: 5357
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 12:24

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Misquamacus le Dim 5 Sep 2021 21:26

Ah zut ! Je ne connais pas Savage.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Starman
 
Messages: 6306
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mer 8 Sep 2021 09:07

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

Petit à petit, le programme du Festival Lumière 2021 continue de se dévoiler par petites touches successives.

Cette fois-ci, c'est autour de la grande séance en famille du premier week-end.

Le dimanche 10 octobre 2021, Ă  15h00, on fĂŞtera un anniversaire.... celui de Shrek

A l'occasion des 20 ans du premier opus de cette saga animée, vous pourrez assister, en famille, à la projection, en VF, de ce long-métrage réalisé par Andrew ADAMSON et Vicky JENSON. Alain CHABAT prête sa voix à l'ogre vert.

Extrait de la newsletter reçue hier au soir :

"Pour fêter les 20 ans de l’ogre le plus sympathique du cinéma, venez en découvrir ou redécouvrir en famille le premier opus de la saga Shrek sur grand écran à la Halle Tony Garnier de Lyon.!
­
À force de se moquer des personnages des grandes histoires populaires et contes de fées, Shrek est un peu devenu aussi l’un d’eux, avec quatre longs métrages et de nombreuses autres histoires encore !

Il y a 20 ans, nous découvrions cet ogre verdâtre, cynique et malicieux, qui vivait paisiblement dans la forêt jusqu’à l’intrusion de nombreuses créatures magiques sur son marais. Il acceptait d’aller sauver la princesse Fiona, gardée par un dragon, en échange de quoi le seigneur Lord Farquaad le débarrasserait de ces créatures féériques envahissantes."

La vente des places est déjà ouverte et cela se passe ici : https://billetterie.institut-lumiere.org/shrek-loisirs-la-halle-tony-garnier-lyon-10-octobre-2021-css5-institutlumiere-pg101-ri8181209.html

A très bientôt pour de nouvelles infos.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Jeu 16 Sep 2021 19:33

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

Comme dirait l'autre : "Demandez le programme..." eh bien, ça y est!!!

Tout le programme du Festival Lumière 2021 est disponible. Vous pouvez le consulter et le télécharger à partir de cette page : http://www.festival-lumiere.org/

Vous pouvez également acheter vos places pour les séances de votre choix, la billetterie est ici : https://billetterie.institut-lumiere.org/index-css5-institutlumiere-pg1.html

ATTENTION : les places pour les rencontres, Master Class et les films présentés en avant-première ne sont pas encore disponibles, celles-ci le seront prochainement. Je vous en tiendrai informé.

Bonne lecture, bonnes découvertes et faites vos choix.

A bientĂ´t.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Sam 18 Sep 2021 11:36

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

On connait le programme pour la soirée d'ouverture du Festival Lumière.

Sur l'écran de la Halle Tony Garnier, "Le Cameraman" de et avec Buster KEATON, film co-réalisé avec Edward SEDGWICK.

Sur scène, en création musicale et accompagnement au piano : Vincent DELERM. Un joli duo en perspective.

Extrait de la newsletter reçue hier soir :

"Samedi 9 octobre à 18h, la cérémonie d’ouverture du 13e festival Lumière se conclura avec la projection du chef-d’oeuvre de Buster Keaton et Edward Sedgwick : Le Caméraman. Le film sera projeté dans une nouvelle copie restaurée et accompagné par une composition musicale au piano signée Vincent Delerm.

Le Caméraman

de Buster Keaton et Edward Sedgwick (The Cameraman, 1928, 1h16)
­
Après avoir rencontré la belle Sally (Marceline Day), secrétaire dans une compagnie d’actualités cinématographiques, Luke Shannon (Buster Keaton) décide de devenir caméraman. Mais ses débuts sont catastrophiques. Poussé par Sally, l’apprenti caméraman ne se décourage pas et continue de tourner la manivelle dans l’espoir de filmer la séquence qui fera de lui un caméraman enfin respecté.

Alors que Buster Keaton est au sommet de son art, Le Caméraman est pourtant l’un des derniers longs métrages qu’il réalise. Sa géniale liberté créatrice se voyait alors restreinte par son contrat avec la Metro-Goldwyn-Mayer qui lui impose la présence du réalisateur Edward Sedgwick. Mais Keaton réussira encore à dicter ses choix sur le plateau. Et après le succès retentissant du Caméraman, le studio montrera ce film à tous ses futurs réalisateurs pour qu’ils s’en inspirent, le considérant comme une comédie parfaite.!
­
Pour cette séance exceptionnelle à la Halle Tony Garnier de Lyon, l’artiste et compositeur Vincent Delerm a imaginé une création musicale au piano afin d’accompagner le long métrage à l’écran.

La restauration numérique 4K du Caméraman est le résultat du partenariat entre Criterion Collection à New York, la Cineteca de Bologne et Warner. Trois éléments clés ont été utilisés : une copie 35 mm de deuxième génération tirée par les laboratoires MGM en 1957 à partir du négatif original 35 mm de la caméra ; un tirage 16 mm de la Bibliothèque du Congrès à Washington, avec l'aimable autorisation de Bruce Lawton et de la Malkames Collection ; et un duplicata positif en 35 mm de The Big Parade of Comedy de Robert Yougson, produit par MGM. Les éléments du film ont été scannés chez Warner Bros Motion Picture Imaging à Burbank, et la restauration numérique a été réalisée au laboratoire L'Immagine Ritrovata."

Pour rappel, les places pour cette soirée d'ouverture sont déjà disponibles depuis plusieurs jours maintenant : https://web.digitick.com/soiree-d-ouverture-lumiere-2021-loisirs-la-halle-tony-garnier-lyon-09-octobre-2021-css5-institutlumiere-pg101-ri8178335.html

Autre information : après l'annulation, l'an passé, de la séance de clôture qui a lieu habituellement le dernier dimanche du Festival, à la Halle Tony Garnier, à 15h00, celle-ci fait son grand retour pour clore cette édition. La coutume veut que, durant cette séance, le lauréat du Prix Lumière soit, une dernière fois, mis à l'honneur avec la projection d'un de ses films.

Cette année, en présence de Jane CAMPION, le film "La leçon de piano" sera proposé au public de la Halle. C'est ce film qui va faire connaître sa réalisatrice au grand public après son passage au Festival de Cannes. Ce que je retiens également, c'est la très belle composition musicale de Michael NYMAN qui est, pour moi, l'une de ses plus belles musiques de films.

Je reviendrai prochainement pour vous donner plus d'infos sur le contenu de la programmation du Festival.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mer 22 Sep 2021 15:22

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

J'arrive avec du retard pour vous l'annoncer car j'avais des soucis de connexions à internet depuis hier soir, j'en profite, durant cette petite période d'accalmie pour vous communiquer l'information suivante :

Depuis aujourd'hui, 12h00, les places pour la cérémonie de remise du Prix Lumière 2021, qui aura lieu le vendredi 15 octobre prochain au Palais des Congrès de Lyon (Amphithéâtre 3000) à 19h30, sont déjà disponibles ici : https://web.digitick.com/remise-du-prix-lumiere-2021-loisirs-amphitheatre-centre-de-congres-lyon-15-octobre-2021-css5-institutlumiere-pg101-ri8221057.html

A l'heure actuelle (15h20), il reste encore des places disponibles pour celles et ceux que cela intéresse.

Je vous informe également qu'à l'issue de cette cérémonie, le film "Bright Star" (2009) sera présenté par Jane CAMPION et projeté dans ce même amphithéâtre. Il sera possible, pour celles et ceux d'entre vous qui ne seront intéressés QUE par le film, d'acheter les places ultérieurement ou directement sur place, juste avant la séance... en tout cas, c'est ce qu'il était proposé les années précédentes, à voir dans les jours à venir si cette formule est de nouveau proposée au public.

Je reviendrai plus tard pour d'autres infos du Festival.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mer 22 Sep 2021 23:38

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

Le Catalogue, véritable Bible du parfait festivalier, fait son retour pour le plus grand plaisir de celles et ceux qui l'attendent avec impatience.

Comme l'an passé, celui-ci sera imprimé à un tirage limité. Vous pouvez, si vous comptez venir au Festival, effectuer l'achat de votre exemplaire ici https://web.digitick.com/catalogue-festival-lumiere-2021-loisirs-institut-lumiere-salle-1-lyon-du-09-octobre-au-30-novembre-2021-css5-institutlumiere-pg101-ri8221023.html que vous pourrez ensuite récupérer, du 9 au 17 octobre prochain, au Village du Festival.

Son prix est de 20€ l'unité mais vous pouvez être certain de repartir avec un catalogue qui pourra vous servir bien après le Festival... pas seulement en souvenir mais il peut être une aide précieuses pour les cinéphiles les plus exigeants.

L'Amérique de Sydney Pollack sera à l'honneur durant ce Festival. 15 de ses films seront proposés au public. Vous pouvez en découvrir la liste ainsi qu'un aperçu de la carrière de ce grand réalisateur américain sur cette page : http://www.festival-lumiere.org/programme/l-amerique-de-sydney-pollack.html

A très bientôt pour d'autres nouvelles.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Jeu 23 Sep 2021 14:15

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

Avant d'entamer le plat de résistance, voici un lien complémentaire vous permettant d'en savoir un peu plus sur le catalogue 2021 du Festival : http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/2MEkwUSrQTn04M7jZ4B9hO8GtBo0I0dCOzIjOSl9C8o41LN9k5rPXtr120sZIjn355XEkva1K1mMy2QbbARP_nM8fj0qvJ6yAun__kyKMW0kw66IiUxUayO_cYQnQdnh

Si les Master Class vous intéressent, sachez que les places sont mises en vente aujourd'hui à partir de 16h00. Ces rencontres auront lieu à la Comédie Odéon. Cette année, les invités sont dans l'ordre chronologique :
Paolo SORRENTINO (10/10 Ă  15h15),
Edouard BAER (11/10 Ă  15h15),
Philippe SARDE (12/10 Ă  11h00),
Edgar MORIN (13/10 Ă  15h00),
Bulle OGIER (14/10 Ă  15h15),
Juan Antonio BAYONA (16/10 Ă  11h00).


Les places sont à réserver ici : https://billetterie.institut-lumiere.org/index-css5-institutlumiere-pg1.html
Pour vous permettre d'accéder plus rapidement à chaque item, rendez-vous sur les pages 6, 10, 12, 17, 20 et 26.
Pour celles et ceux d'entre vous qui ont reçu ce jour l'email d'information de cette mise en vente, des liens directs sont proposés.

je vous rappelle que, en cas de places non disponibles en ligne, il vous est toujours possible de tenter votre chance juste avant chaque séance en vous glissant dans la file d'attente organisée pour les non porteurs de billets mais attention, en général, le nombre de places restantes est très limité... mais qui ne tente rien, n'a rien!!!

A très bientôt et.... bonne chance à vous.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Jeu 23 Sep 2021 16:40

Re-bonjour Ă  tous,

DERNIERE MINUTE : Concernant les places mises en vente pour les Master Class de l'année, vous pouvez faire vos réservations à partir de cette page : http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/vZomESoXHa00Y-oFlyvfW5K_9i9XFiPHhyVMgTARarbd6MPEh1ywGCmyhfLpgnFkqF97DzUHQ6OWikDZaNcjWT6PzhHs4_3U5g0wUmsVAiFWEUy08tpv_Se_ArMdp-oW

Sachez qu'au moment oĂą je poste ce message, (16h40), il reste des places pour toutes les rencontres. Faites votre choix.

A bientĂ´t.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mer 29 Sep 2021 10:52

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,

Je me suis fait un peu silencieux sur ce topic mais je vais essayer de me rattraper en vous donnant les infos suivantes :

Les places pour la séance de clôture du Festival qui aura lieu le dimanche 17 octobre à 15h00, Halle Tony Garnier, avec la projection du film "La leçon de piano" de Jane CAMPION, en sa présence, sont mises en vente depuis quelques jours, ces places sont disponibles ici : https://web.digitick.com/seance-de-cloture-la-lecon-de-piano-loisirs-la-halle-tony-garnier-lyon-17-octobre-2021-css5-institutlumiere-pg101-ri8220657.html

Lors de cette nouvelle édition, plusieurs films sont proposés en avant-premières, en présence d'invités qui parleront de leur oeuvre. Je vous invite à prendre connaissance de la liste de ces projections ainsi que les réservations des places à partir de cette page : http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/axpY66Ja6Isa350vbvFg1lDD5JOZ1W5NM3Ozta-jnMDg_qr5p_2k2QHLTaNpuFq5OhRNc8rU7i_rStpuIPCRK17Yl-OafE_uPmURngWQWoiL3RdWoQap1MP_XkkvFpeo ATTENTION : certaines séances affichent déjà complet MAIS je vous rappelle que vous pourrez toujours avoir la possibilité de procéder à un achat de places en dernière minute... avec de la chance, ça peut le faire (certains spectateurs ne pouvant pas assister à la séance peuvent proposer le rachat de leur billet aux personnes situées dans la file d'attente de celles et ceux qui n'en possèdent pas)

Le dimanche 10 octobre, 19h45 à l'Auditorium de Lyon, soirée hommage à Bertrand TAVERNIER qui nous a quitté en mars dernier. Infos et réservations ici : http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/8fySn3eKt5vDSXfn8kPpB05gqUojZ2DMbVF5iAadZ2_5w_Nu6e0e9h8fYlPkoRsXlktQp-1tV9LFZ2Logx8sa8CI2PWnaNI7qpO4U0RSOTfuKPRaObI4XHA6wzQolPWk

Durant cette édition, une rétrospective consacrée à Gilles GRANGIER est au programme des festivités. Une dizaine de ses films seront présentés en copies restaurées. Un livre sera également réédité à l'occasion de cette rétrospective et présenté en avant-première au village du Festival ; "Passé la Loire, c'est l'aventure" aux éditions Institut Lumière-Actes Sud. Infos complémentaires et réservations depuis cette page : http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/c5j8ClqBzmUt3u517MYbiVp12sQYBiOvT1SiNKlNyK2laRLCV6bh-HcYPqZ2gICSo1Q0PEwv_nY9wlnOLhyGrqoaNNsZo4tA1FPzpSwMzZTCqD49AWm52ZFGbzek3rhE

Autres événements de taille : la ressortie en copie restaurée de la trilogie Hong-kongaise "Infernal Affairs" ; une nuit de frissons à la sauce japonaise, "J-horror, les 3 visages de la peur" qui aura lieu dans la grande salle de l'Institut Lumière le vendredi 15 octobre à.... minuit et "Les aventures d'Antoine DOINEL", 4 films réalisés par François TRUFFAUT : Infos complémentaires et réservations à partir de cette page : http://www.festival-lumiere.org/programme/ressorties-et-evenements.html

Découvrez également les films proposés dans la section Trésors et curiosités, une sélection de films issus des cinémathèques du monde entier : http://www.festival-lumiere.org/programme/tresors-et-curiosites.html

Les grands classiques du noir et blac, la liste est à découvrir ici : http://www.festival-lumiere.org/programme/grands-classiques-du-noir-et-blanc.html.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui mais si vous voulez explorer plus avant la programmation du Festival Lumière, je vous invite à vous rendre et à parcourir les différentes sections du site officiel du Festival à cette adresse : http://www.festival-lumiere.org/

Je reviendrai vers vous ponr de prochaines infos.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mer 6 Oct 2021 09:24

Bonjour à tous les cinéphiles et béophiles,


Les places pour assister à la Master Class de Jane CAMPION, lauréate du Prix Lumière 2021, sont mises en vente aujourd'hui, à partir de 12h00. Infos et réservations à partir de cette page : http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/QXSfv0eh7Cbk_SKh9_ZiEPKwTeUDlKOEDvS-xGpFkb3s-BdTlXhaKZVXeKheFMJCiGs8ekVpytK8SsFueMVUouXHoGS0YFeICTtN5taTv9jmjsihxXYF4lSW_ZweicL9edbCoU457Mrr4I4VDEWIlbeP6g Cette conversation aura lieu le vendredi 15 octobre à 15h00 au Théâtre des Célestins, Lyon 2ème.

L'inauguration du Village du Festival aura lieu vendredi 8 octobre en début de soirée mais celle-ci est UNIQUEMENT réservée aux personnes accréditées et sur réservation préalable. Je vous rappelle que le Village sera ouvert du 9 au 17 octobre, de 10h00 à 21h00. Infos ici : http://www.festival-lumiere.org/lieux-festival-lumiere/le-village-du-festival.html

Alain CHABAT sera présent pour fêter les 20 ans de Shrek, dimanche 10 octobre à 15h00 à la Halle Tony Garnier : http://r.newsletter.institut-lumiere.org/mk/mr/vReiKGgLsfSYnX6MicgNzDFP9nhp1DhbucBzA3wxxjQ09MZjvJUED17cl8r-vYug9jgdiy_J23y8XnE32fKPYuQiOZGt9wxn3-0U7WKKLMdFqH8d5YsQtYSwJejwcaM1RtJoKVGCKuyrebxAxIIn8z7fxQ

Le réalisateur Juan Antonio BAYONA sera là pour présenter la Nuit Jurassic, le samedi 16 octobre 2021, Halle Tony Garnier à 21h00.

Pour celles et ceux qui veulent suivre le Festival depuis leur mobile, une application est disponible, vous pouvez la télécharger à partir de cette page : http://www.festival-lumiere.org/actualit%C3%A9s/l-application-mobile-du-festival-lumiere-2021.html

Celles et ceux d'entre vous qui ont parcouru le site officiel du Festival l'ont sans doute remarqué mais, comme l'an passé, Radio Lumière est absente de cette édition et cela est regrettable. J'espère que, dans les années à venir, ce média éphémère, soit ressorti de son trop long silence dicté par, c'est ce qu'il se disant l'année dernière, des restrictions budgétaires.

A bientĂ´t pour de nouvelles infos du Festival.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Sam 9 Oct 2021 23:07

Bonsoir à tous les cinéphiles et béophiles,

Nous y sommes... le Festival Lumière 2021 est officiellement ouvert avec, ce soir, une séance d'ouverture forte en émotions lorsque fut évoqué celui qui nous manque déjà : Bertrand TAVERNIER. Mais la page se doit de tourner et c'est l'actrice Irène JACOB qui va prendre la présidence de l'Institut Lumière suite à sa désignation par le Conseil d'Administration. C'est d'ailleurs elle qui, durant cette soirée d'ouverture et pour rendre hommage à l'un des principaux invités du Festival, Philippe SARDE, a interprétée en duo avec d'Edouard BAER, La célèbre "Chanson d'Hélène".

Après la déclaration d'ouverture du Festival par les artistes et par le public de la Halle, ce fut la projection du film muet "Le Cameraman" avec Buster KEATON. L'accompagnement au piano a été effectuée par Vincent DELERM qui en a fait également la composition.

Pour moi, la journée de dimanche commencera par la master Class du réalisateur italien Paolo SORRENTINO puis, en soirée, l'hommage rendu à Bertrand TAVERNIER à l'Auditorium de Lyon avec plein d'invités qui honoreront la mémoire de ce grand cinéaste et érudit du 7ème Art.

Je pense que, dès demain, des premières photos seront publiées sur quelques sites, je vous en tiendrai informé.

A bientĂ´t pour de prochaines nouvelles du Festival.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Dim 10 Oct 2021 11:18

Bonjour Ă  tous,

Comme annoncé dans le post précédent, voici quelques liens vous permettant de découvrir une galerie de photos prises lors de la cérémonie et séance d'ouverture du Festival Lumière 2021 qui s'est déroulée hier soir :

Le quotidien régional Le Progrès vous propose ceci : https://www.leprogres.fr/culture-loisirs/2021/10/10/lyon-la-13e-edition-du-festival-lumiere-est-lancee

Le site officiel du Festival vous propose ce court résumé : http://www.festival-lumiere.org/lecture-zen/ouverture-2021-c-est-parti.html et vous pouvez, chaque jour, télécharger le "Journal du Festival" http://www.festival-lumiere.org/infos-pratiques/journal-lumiere.html édité pour l'occasion et disponible gratuitement dans un grand format papier que l'on peut trouver au Village du Festival mais aussi dans tous les autres lieux du Festival : cinémas, Comédie Odéon, Auditorium de Lyon, galeries photos gérés par l'Institut Lumière...

La chaîne régionale de France 3 vous propose également de lire cet article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/festival-lumiere-2021-plus-de-150-films-et-le-prix-2021-pour-jane-campion-2283655.html

Bonne lecture à tous et à très bientôt.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon

Festival Lumière 2021

Nouveau messagede Fred le Mer 13 Oct 2021 12:33

Bonjour Ă  tous,

Désolé de me faire un peu absent sur ce topic dédié à l'édition du Festival Lumière mais, depuis dimanche dernier, mes journées sont bien remplies et je n'ai pas le temps de passer à mon domicile pour vous dire tout ce que j'ai pu voir.... mais aujourd'hui, je peut.

Une info pour commencer : Edgar MORIN, philosophe, qui fait partie des invités de cette édition ne peut malheureusement pas être présent à Lyon. Les projections prévues auront lieu comme convenu mais sa Master Class qui devait avoir lieu cet après-midi même a été annulée dès lundi en fin d'après-midi.

Lundi, j'ai assisté à la Master Class d'Edouard BAER, qui a débuté en musique, accompagné de l'imitateur Laurent GERRA et d'un guitariste, vous pouvez voir cette séquence ici : https://www.leprogres.fr/culture-loisirs/2021/10/11/festival-lumiere-quand-edouard-baer-et-laurent-gerra-poussent-la-chansonnette-ca-donne Une rencontre placée sous le signe de l'humour vache, de la drôlerie mais aussi de sa curiosité, lui qui n'est pas un cinéaste né. Vous pouvez lire également un - trop - court résumé de cette rencontre ici : http://www.festival-lumiere.org/lecture-zen/master-class-edouard-baer.html Sachez que son nouveau film "Adieu Paris" sortira début 2022 dans les salles, il était présenté ici en avant-première.

Autre gros temps fort de ce début de semaine : la rencontre, hier matin, avec l'un des derniers monstres sacrés (oui, j'ose le dire!!) des compositeurs de musique de films : Philippe SARDE, compagnon de route de Claude SAUTET qui lui a donné sa chance et sa première musique de film avec "Les choses de la vie" (il n'avait alors que 21 ans), il fut également le compositeur de Bertrand TAVERNIER sur plusieurs de ses oeuvres. Je pourrais également citer Jacques DOILLON, André TECHINE, Bertrand BLIER et tant d'autres encore que j'oublie tellement son oeuvre pour la musique de films est vaste, étalée sur 50 ans. Une rencontre passionnante avec le public d'autant plus que Philippe SARDE se fait trop souvent absent, lui qui est, en plus d'être musicien, un passionné de cinéma. Lorsqu'il était jeune, il hésitait entre ces deux passions : devenir cinéaste ou musicien... il a pris le second chemin tout en gardant un très fort intérêt pour le premier. Il n'hésitera pas, grâce à ses connaissances, à "sauver" des plans de films sur lequel les réalisateurs calaient. C'est là aussi qu'on découvre toute la force d'une complicité qu'il peut y avoir entre un réalisateur et son compositeur.
Une conversation agrémentée de plusieurs extraits de films dont "Les choses de la vie" bien sûr et la séquence, au ralenti, de l'accident, "Mort d'un pourri" et sa scène dans la gare Montparnasse accompagné par le sax ténor de Stan GETZ. C'est encore la fameuse scène de cascade de Jean-Paul BELMONDO, suspendu à un trapèze sous un hélico survolant Venise et accompagné par une mélodie à l'orchestre signé Philippe SARDE alors que Bébel voulait, sur cette scène, une musique ancrée dans l'air du temps (c'était la vogue du Disco), Philippe et le réalisateur du "Guignolo" ont tenu bon et c'est la musique initialement prévue par le compositeur qui est finalement retenue. Autre séquence présentée, un extrait du film "Le choix des armes" ou l'on voit Gérard DEPARDIEU et sa fille sur une plage sur une fond musical de deux contrebasses solistes et orchestre. Enfin, la dernière séquence, clin d'oeil à sa première musique de film, un document de l'INA montrant Romy SCHNEIDER et Michel PICCOLI sur l'enregistrement de la "Chanson d'Hélène" en studio.
Aujourd'hui, Philippe SARDE compose de temps en temps, à la demande de certains réalisateurs qui connaissent sa carrière. Pour lui, la musique de film d'aujourd'hui ne l'intéresse guère, il faut dire que le problème vient essentiellement du fait, et il l'a rappelé hier matin, que les réalisateurs, les producteurs, utilisent, sur les plateaux de tournage et en post-prod, des musiques qu'ils puisent dans le catalogue existant ce qu'il appelle le "temporary track" et, trop souvent, il est demandé aux compositeurs de faire la même chose que ce qui a été utilisé dans ce "temporary track", il n'y a plus, sauf à de trop rares exceptions, cette créativité qui dominait dans les décennies précédentes et à laquelle Philippe SARDE a apporté une très grande contribution. Un résumé de cette Master Class est maintenant disponible ici : http://www.festival-lumiere.org/lecture-zen/master-class-philippe-sarde.html

Dimanche, en soirée et durant 2 heures, à l'Auditorium de Lyon, près de 2000 personnes ont assistées à une soirée riche en émotion et en musique à la mémoire de Bertrand TAVERNIER, récemment disparu. De nombreux invités du monde du cinéma étaient présents mais aussi sa famille et tous ces amis, sans oublier le "peuple de Lyon" comme il citait parfois et dont il était un de ses enfants, né dans le quartier de Montchat, en 1941. Il laisse un héritage à sa ville, celui d'un Institut entièrement dédié au 7ème Art, qu'il a créé en 1982 et qu'il n'a cessé de faire évoluer complété du Festival Lumière qu'il souhaitait créer depuis longtemps et qui a fini par se concrétiser en 2009. Ce soir-là, même absent, Bertrand, par les souvenirs que l'on garde de lui, était parmi nous.

Entre ces gros temps forts, mes journées se sont partagées entre plusieurs projections de films et documentaires sur le cinéma. Le Festival bat son plein, la fréquentation repart de plus belle et on attend, pour demain, l'arrivée de Jane CAMPION, lauréate du Prix Lumière;

A très bientôt pour de nouvelles infos du Festival.
L'homme sage est celui qui connaît ses limites.
Fred
Wrong Man
 
Messages: 571
Inscription:
Dim 23 Mai 2010 13:51
Localisation: Lyon


Retourner vers Cinéma & TV

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron