Legrand schtroumpfe Ecoutez le Cinéma !

Actualité | News | Par Olivier Desbrosses | Publié le 09/05/2012   

la-flute-a-six-schtroumpf-baron-de-munchausen-cd-300x300«Depuis toujours, j’aime l’univers du dessin animé, car l’impossible y devient possible. L’imagination n’y rencontre aucune limite. C’est l’ouverture à des mondes bien plus vastes que ceux de la prise de vue en image réelle.» Voilà comment définit son rapport au cinéma d’animation, genre dans lequel il va produire des étincelles. Après un premier contact via Oum le Dauphin à la télévision, il effectue son baptême pour un dessin animé de long-métrage en 1975 avec La Flûte à Six Schtroumpfs, première apparition à l’écran des célèbres personnages créés en 1958 par Peyo. La collaboration entre le dessinateur belge et le compositeur va donner naissance à plusieurs chansons, doublées d’une vaste partition symphonique dans laquelle Legrand retrouve les caractéristiques de Peau d’Âne : la féerie, l’émerveillement, la naïveté. «Il faut créer une musique qui ait deux niveaux de compréhension», explique-t-il. «Elle doit être à la fois ambitieuse et compréhensible par des enfants.»

 

Envoûté par cette partition, le metteur en scène Jean Image invite alors Legrand à mettre en musique sa version des Fabuleuses Aventures du Légendaire Baron de Münchausen. L’opportunité d’élaborer une vaste bande originale, à la fois héroïque et grandiose, pétillante d’humour et de trouvailles orchestrales insolites. Spécialement restaurées pour ce nouvel opus d’Ecoutez le Cinéma !, ces deux partitions forment un album thématique qui met à jour des trésors méconnus du répertoire du compositeur. Cet album sera disponible dans les bacs dès le 4 juin prochain.