Gabriel Yared à la Cinémathèque Française

Actualité | News | Par Olivier Desbrosses | Publié le 24/05/2012   

gabriel-yared-cinematheque-francaise-banner

 

Plonger d’une manière non pas exhaustive mais en tout cas approfondie dans l’œuvre d’un compositeur de musique au cinéma n’est pas chose si courante dans notre bel hexagone. C’est pourtant ce que la Cinémathèque Française va de nouveau nous proposer, après les hommages rendus à Michel Legrand et Bruno Coulais. En effet, du 30 mai au 10 juin, sa programmation piochera très largement dans la filmographie de pour nous en faire (re)découvrir de nombreuses facettes : en tout, vingt-et-un titres seront ainsi projetés dans les différentes salles de l’établissement parisien. Parmi eux, on comptera bien sûr ceux qui ont contribué à la notoriété publique du compositeur, de 37°2 Le Matin à L’Amant en passant par Camille Claudel, The English Patient (Le Patient Anglais), The Talented Mr. Ripley (Le Talentueux M. Ripley) ou le récent Coco Chanel & Igor Stravinsky. Mais on se réjouira peut-être plus particulièrement d’y dénicher des films des années 80 aujourd’hui méconnus, ou en tout cas plus rarement cités : L’Invitation au Voyage de Peter Del Monte, Adieu Bonaparte de Youssef Chahine ou Beyond Therapy de Robert Altman. Des séances à destination du jeune public (mais auxquelles les grands seraient bien inspirés d’assister eux aussi) sont également prévues, occasions de goûter à nouveau sur grand écran aux poétiques Gandahar et Azur et Asmar.

 

Pour le public, rien ne saurait cependant remplacer une rencontre et un échange direct avec le compositeur. Ce sera chose possible le 2 juin pour une longue et sans doute passionnante leçon de cinéma animée par Stéphane Lerouge et Serge Toubiana (à 18h) et, pour les plus jeunes, le 3 juin (à 11h et 14h). Mais s’il n’est qu’une date à retenir, à défaut de pouvoir assister à l’ensemble des projections, ce sera sans nul doute la soirée d’ouverture de cette grande rétrospective, le mercredi 30 mai : y proposera un concert autour de ses partitions pour 37°2 Le Matin, La Lune dans le Caniveau, L’Amant, Les Ailes du Courage, Tatie Danielle, Camille Claudel, La Romana, The English Patient, Cold Mountain et The Talented Mr. Ripley.

 

Pour en savoir plus : La Cinémathèque Française