Michel Legrand sous les feux de la rampe

Actualité | News | Par Olivier Desbrosses | Publié le 10/01/2009   

michel-legrand-300x203La Cinémathèque Française accueillera du 5 au 26 février 2009 une rétrospective en images de la carrière du compositeur , jazzman virtuose dont les débuts sont indiscutablement liés au cinéma de la Nouvelle Vague, tout particulièrement avec Jean-Luc Godard et surtout Jacques Demy, avec lequel il formera un tandem fidèle. Mais il collaborera également avec d’autres grands noms du septième art, tant en France (Jean-Paul Rappeneau, Jacques Deray, Philippe de Broca) qu’à l’étranger (Norman Jewison, Clint Eastwood, John Sturges, André de Toth, Richard Brooks, Joseph Losey, Robert Altman, Richard Lester, Andzrej Wajda, Sydney Pollack, Robert Mulligan, Orson Welles…).

 

Cet hommage sera décliné sous plusieurs formes, à commencer par un concert des musiques de films de qui aura lieu le mercredi 4 février à la salle Henri Langlois. Cet événement sera interprété par un trio et verra l’intervention-surprise de nombreux invités.

 

Le compositeur sera ensuite le samedi 7 février l’hôte d’honneur d’un stage d’une journée animé par Stéphane Lerouge et Serge Toubiana qui invitera amis et collaborateurs artistiques de à échanger leurs points de vue et leur expérience, à partir de nombreux extraits de musiques et de films reflétant les grandes étapes d’une carrière riche en rencontres. Cette expérience-cinéma sera suivie d’une séance de signature à la librairie de la Cinémathèque.

 

Au programme également, une rétrospective en 39 films incluant Cinq Jours en Juin, long-métrage réalisé par Legrand lui-même en 1988, et Michel Legrand - Une Vie, portrait réalisé par Serge Korber.

 

Mais l’actualité du compositeur ne s’arrête pas à la Cinémathèque, puisque qu’il fêtera ses 76 ans en prenant, le 27 février prochain à la salle Pleyel, la direction de l’Orchestre National d’Ile-de-France pour évoquer cinquante ans d’aventures musicales et cinématographiques. Le lendemain, le Grand Jazz réunira cette fois autour du musicien un big band pour proposer une synthèse de la facette jazz de son art.

 

Enfin, un événement en entraînant un autre, le label américain Kritzerland devrait éditer prochainement la partition composée par pour le film Lady Oscar réalisé en 1979 par Jacques Demy.

 

 

►►► La Cinémathèque Française