Films... j"aime ou j'aime pas

Discussions autour de l'actualité du grand et du petit écran

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Dim 7 Oct 2018 19:09

La prochaine fois (qui n'arrivera probablement jamais, mais il faut se tenir paré à toutes les néfastes éventualités dans ce monde cruel) que vous croiserez un pisse-vinaigre pernicieux s'entêtant à persifler au sujet d'Henri Verneuil qu'il ne fut jamais bon qu'à servir la soupe à Fernandel puis Bébel, mouchez-le impitoyablement avec le concours du magnifique Des Gens sans Importance. Le cinéaste croyait dur comme fer à cette histoire de routiers au bout du rouleau et de jeunes filles perdues, qu'on entraperçoit sans leur prêter attention à la table éraflée d'un petit bar quelconque ou bien au détour d'une route de campagne écrasée de brume, et il y investit toute sa sensibilité nue, toute sa mélancolie indifférente à la danse du ventre sournoise du misérabilisme, toute sa maestria technique polie sans ambages par l'âpre contact d'une France d'en bas maussade. Jean Gabin, mélange magnétique d'autorité et de terrible lassitude, et la toute jeune Françoise Arnoul, dégoûtée par ce monde incolore mais ployant déjà sous lui, forment le couple de cinéma le moins glamour qui se puisse imaginer, et pourtant aimantent tant la caméra pudique que nos regards peu à peu voilés d'émotion. Un film formidable, vous dis-je, un beau, un grand.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9341
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Gizmo le Mer 7 Nov 2018 17:13

Special magnum (Una Magnum Special per Tony Saitta -1976 -Alberto de Martino)
Vu sur la chaine cinema de quartier : Un film de série policier Italien avec de vielles ganaches comme Stuart Whitman, John Saxon ou encore Martin Landau et les plus jeunes (à l'époque :) ) Carole Laure, Tisa Farrow et Gayle Hunnicutt.
Diffusé en Vf dans une copie style VHS avec générique tronqué, cette bande aurai largement sombré dans l'oubli sans 2 atouts de poids (et ce ne sont pas les seins de Carole Laure):
Une poursuite de voiture endiablée de 10 mn réglée avec fougue par l'incontournable Remi Julienne, où les véhicules finiront en miettes et une partition mi-funk, mi-suspense de l'immense Armando Trovajoli qui vaut à elle seule la vision de ce petit polar à la limite du gialio.
allez pour le plaisir
https://www.youtube.com/watch?v=9Tdemh0 ... ture=share
Avatar de l’utilisateur
Gizmo
Wrong Man
 
Messages: 691
Inscription:
Lun 29 Sep 2008 15:22

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Mer 14 Nov 2018 16:31

Piqûre de rappel : "Cold Skin" n'est pas sorti au cinéma mais j'ai eu la chance de le voir sur grand écran. Il est désormais dispo en VOD ou éventuellement sur Canal pour ceux qui ont encore cette chaîne. Et franchement, si vous aimez le fantastique, l'étrange, le lyrique, ne LOUPEZ pas ce petit chef d'oeuvre de Xavier Gens. John Carpenter meet Serge Brussolo sur fond d'amour impossible. Magnifique. On a l'impression que le film a coûté 50 millions de dollars (8,5 en fait) tant TOUT est soigné ! De la mise en scène aux costumes en passant par les décors, la musique et les SFX. A voir d'urgence !
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Lun 26 Nov 2018 21:17

Beaucoup aimé "Bohemian Rhapsody" de Singer. Comme tout biopic musical, on adhère ou pas.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Sam 8 DĂ©c 2018 23:10

Jusqu'à aujourd'hui, je n'avais vu aucun des films de Pierre Salvadori, auteur pourtant fort estimé de comédies ayant l'alléchante réputation de subtilement marier le vague à l'âme et le sourire burlesque. L'éphémère sortie en salles (y'avait peu de chance que ça aimante autant de peuple que Camping 13 : Chirac Powa !) de son dernier-né m'a fourni l'occasion de colmater un peu cette vilaine lacune, que j'entends bien désormais réduire à néant dans les plus expéditifs délais. Car j'ai franchement pris plaisir à déguster les péripéties dramatico-n'importe quoi d'En Liberté, avec son flic ripou travesti dans des fables à dormir debout en increvable héros, son ex-taulard maîtrisant non sans heurt (vise un peu le bath d'euphémisme !) ses pulsions destructrices, et je n'oublie pas ce drôle de petit bonhomme, équarisseur de femmes à ses heures perdues, toujours à trimballer ses abats dans des sacs en plastique, que le remords taraude mais que personne, pas même au commissariat, n'est disposé à écouter. Cependant, hormis ses dispositions indéniables pour la poilade décomplexée, Salvadori se distingue aussi grâce à l'oeil attendri qu'il pose sur ses personnages, souvent malmenés, empêtrés dans les méandres d'impossibles situations, mais jamais tournés sottement en ridicule. Il faut avoir de l'empathie à revendre, pour réussir à rendre émouvant le héros déboussolé qui tente de cambrioler une bijouterie moulé dans une combinaison sado-masochiste...
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9341
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Dim 20 Jan 2019 00:16

Quand il y a frustration, cela signifie, d'une façon un peu zigzagante, que c'était bon. Voilà en substance ce qui se raconte parmi les gens d'excellente volonté, désireux de voir le verre à moitié clapotant plutôt qu'à moitié sifflé. C'est également ce que je me suis efforcé de penser au sortir de la salle projetant Creed II, mais avec un succès quelque peu mitigé. On voulait du rab avec les Drago père et fils, nom d'un katana coiffé d'un gant de boxe ! Le visage durci et creusé, sans plus rien de pareil au masque lisse de Rocky IV sur lequel aucune émotion ne se reflétait, Dolph Lundgren porte brillamment la lourde rancoeur que son personnage, affamé de revanche, a laissé macérer des années durant. Plus surprenant encore, le boxeur roumain Florian Munteanu, dans la peau de Drago junior, laisse poindre sous son titanesque amoncellement de muscles une touchante fragilité. Quelque chose, dans son regard, le fait ressembler à un petit garçon perdu, se fichant comme d'une guigne de la gloire et des honneurs qu'il échangerait sans hésitation contre un peu de l'amour que lui refuse son père. Hélas, le mutisme suant le ressentiment et la frustration dans lequel s'est barricadé le clan Drago n'est qu'un accessoire périphérique, un simple petit rouage étouffé par la machinerie trop bien graissée qu'a rendu pérenne Rocky II quelques quarante ans auparavant. Concerné au premier chef, Michael B. Jordan, mâchoires hermétiquement serrées, mène tambour battant cette suite efficace et carrée, mais peu friande d'audace. Maintenant que Rocky semble avoir fait au monde de la boxe ses adieux véritables et pudiques, symbolisés par un travelling arrière qui le coupe du ring où l'effervescence bouillonne, on peut douter qu'Adonis Creed, malgré son succès au box-office, ait les épaules suffisamment larges pour supporter tout le poids d'un mythe sans lequel il n'aurait jamais vu le jour.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9341
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Mar 19 FĂ©v 2019 22:00

"Alita" 3D hallucinante (alors que je n'aime pas ça), mise en scène virtuose, scènes d'action du lisibilité inédite, décors d'une minutie affolante, FX incroyablement ingénieux. Techniquement parfait. ça a la couleur de Cameron, l'odeur de Cameron, le goût de Cameron MAIS (grand MAIS) ce n'est pas du Cameron. Lors d'un passage Alita propose de donner son cœur, littéralement. Elle aurait du. ce film est froid et sans âme pour moi. J'ai trouvé ça bluffant et je n'ai rien ressenti car l'histoire (quelle histoire ?) n'apporte aucune émotion. Et du coup la fin tombe à plat. Énorme déception, j'en attendais beaucoup. Et croyez-moi, je suis vraiment triste de ne pas avoir accroché.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Ven 22 FĂ©v 2019 16:03

"Mortal Engines" : Le même effet que pour "Alita" : c'est visuellement incroyable mais on se fout complètement de ce qui se passe et les motivations des personnages sont soit trop simples, soit carrément incompréhensibles ! C'est bien gentil d'adapter ce genre de littérature pour ado mais ça reste vraiment au ras des pâquerettes. Je suggère vraiment à Cameron et Jackson d'arrêter de déléguer et de revenir fissa sur le devant de la scène. Merci. Encore une belle déception.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Ven 22 FĂ©v 2019 19:44

Il faudrait songer en effet à faire que ces machines de plus en plus sophistiquées s'achètent enfin une âme .
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8142
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Ven 22 FĂ©v 2019 21:07

C'est bien ce que je me suis toujours dit Ă  propos de la saga "Pirates des CaraĂŻbes". [dead]
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Iron Man
 
Messages: 8940
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Sam 23 FĂ©v 2019 00:52

"Dragons 3" : Superbe ! Quelle belle trilogie. Franchement une grosse réussite dans l'animation. Beau, émouvant, drôle et époustouflant. Et quelle musique ! Chapeau.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Sam 2 Mar 2019 13:56

"Green Book" Très joli film porté par un duo d’acteurs exceptionnel !

"Spider-man Into the Spider-verse" à l'image de la BO : inventif, fun, bourré d'idées jusqu'à la gueule. La meilleur version depuis celle de Raimi (à qui il rend un chouette hommage). Visuellement virtuose et beau. Et surtout une idée (musicale, visuelle, scénaristique) par seconde ! Un excellent divertissement dont les ruptures de ton dramatiques ne sont pas sans rappeler "Kick-Ass" (mais en DA du coup, ça accentue sacrément l'effet), Ce Spiderman là se relève toujours et mérite d'être regardé. Si vous avez l'occasion, ne le ratez pas ! Excellente surprise qui arrive même à émouvoir in finé. Chapeau.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Sam 20 Avr 2019 22:17

Pour les cinéphiles exposés depuis leur plus tendre enfance à l'ethnocentrisme braillard de Mad Movies ("En dehors du cinéma de genre, point de salut !"), André Téchiné, c'est une affaire vite expédiée, et par mesure de précaution, enfouie profondément sous la surface de la terre. Nul besoin d'avoir vu un seul des films du monsieur pour savoir, sans l'esquisse d'un doute, qu'il n'est qu'une caricature pelée du tristement célèbre "cinéma d'ôteur" où les acteurs tirent tous une tronche de six pieds de long face à la caméra se morfondant sur son trépied — n'est-ce pas ? Et pourtant ! Si ces gentils spectateurs étaient tombés (tout à fait par mégarde, hein, n'en réclamons pas trop non plus) sur la récente diffusion du Lieu du Crime sur Arte, peut-être auraient-ils senti se lézarder leurs certitudes prémâchées en découvrant ce théâtre champêtre des passions orageuses, mis en scène dans un Scope de toute beauté et baigné d'une magnifique lumière sur laquelle se firent les dents deux opérateurs pleins de promesses nommés Benoît Delhomme et Darius Khondji.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9341
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Wyatt Earp le Mar 23 Avr 2019 14:50

Lee Van Cleef a écrit:Pour les cinéphiles exposés depuis leur plus tendre enfance à l'ethnocentrisme braillard de Mad Movies ("En dehors du cinéma de genre, point de salut !"), André Téchiné, c'est une affaire vite expédiée


Pour ta gouverne, personne n'a jamais écrit ni pensé ça dans le magazine et pour ma part j'ai vu quasiment tous les films de Téchiné. Tu serais même surpris de savoir le nombre de films hors-genre que moi ou mes collègues regardons chaque semaine. Donc avant de dire des conneries, renseigne-toi, parce que là on se croirait chez les psychopathes du forum DVDClassik.
Avatar de l’utilisateur
Wyatt Earp
Demolition Man
 
Messages: 5332
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 12:24

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Mar 23 Avr 2019 15:40

Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8142
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Mar 23 Avr 2019 18:45

Wyatt Earp a Ă©crit:Donc avant de dire des conneries, renseigne-toi


Image
"Allez bande de moules, remuez-vous un peu l'arrière-boutique, je veux
un dossier béton dans les prochaines trente-cinq minutes !"


Franchement, marshal, même si je n'ai plus fourré mon vieux nez bulbeux dans les pages de Mad depuis pas mal d'années maintenant (à l'époque où j'ai déclaré forfait, je me souviens que c'était Lelouch qui obtenait assez régulièrement le privilège d'une petite pique fielleuse plantée sous l'aisselle), il m'est passé suffisamment de numéros entre les mains pour avoir une idée assez précise de ce dont je parle. J'avoue néanmoins n'avoir jamais vu l'équipe pousser les curseurs jusqu'à la zone rouge du règlement de comptes, à l'inverse des croisés de Midi-Minuit Fantastique qui, eux, n'hésitaient pas en leur temps à faire des papillotes du "cinéma du réel" avec une délectation carrément pas feinte. Mais peut-être était-ce de bonne guerre à cet âge antédiluvien...
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9341
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Wyatt Earp le Mer 24 Avr 2019 13:42

Lee Van Cleef a Ă©crit:
Franchement, marshal, même si je n'ai plus fourré mon vieux nez bulbeux dans les pages de Mad depuis pas mal d'années maintenant (à l'époque où j'ai déclaré forfait, je me souviens que c'était Lelouch qui obtenait assez régulièrement le privilège d'une petite pique fielleuse plantée sous l'aisselle), il m'est passé suffisamment de numéros entre les mains pour avoir une idée assez précise de ce dont je parle.


Donc tu ne le lis plus depuis des années, tu en feuillettes de temps à autre, et tu sais de quoi tu parles ? :lol:
Allez, bonne journée.
Avatar de l’utilisateur
Wyatt Earp
Demolition Man
 
Messages: 5332
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 12:24

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Mer 24 Avr 2019 14:55

Grand merci. Mais surtout, n'oublie pas de ramener un sachet de viennoiseries Ă  ton retour.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9341
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Mer 8 Mai 2019 11:33

Je salue le talent d'Etan Cohen et de Will Ferrell qui nous prouvent, avec "Holmes and Watson", qu'il est encore possible de faire de sacrés étrons filmiques en 2018. :roll:
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Iron Man
 
Messages: 8940
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Dim 9 Juin 2019 22:55

Par tous les saints décrépits ! Comme ils ont vieilli ! On a beau savoir pertinemment, au moment de poser nos fesses au creux d'un strapontin plus ou moins fatigué suivant les cas, qu'Un Homme et une Femme a franchi le cap de la cinquantaine, la stupeur n'en est pas moins retentissante de retrouver les amants magnifiques boucanés par les ans, comme deux pommes blettes se racornissant sur un coin de table où elles auraient été oubliées. Une fois le choc digéré, toutefois, les doutes terribles se muent en certitude encore un rien choquée : derrière les masques flétris, ce sont bien Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant qui se contemplent l'un l'autre, par-delà quelque abîme cinématographique insondable. Son sourire canaille et sa voix riche et profonde, à lui, n'ont pas changé d'un iota, et son charme à elle habite toujours l'eau sereine de son regard. Tous deux ne font guère, au final, que de rester assis dans un doux rayon de soleil, à ressasser des souvenirs antédiluviens matérialisés par les (trop) nombreux rappels du film modèle, tandis que Lelouch lui-même, hormis le très beau mouvement d'appareil dévoilant pour la première fois la silhouette prostrée de Trintignant, donne régulièrement le sentiment de s'endormir sur son moniteur. Les Plus Belles Années d'une Vie, titre "lelouchien" en diable, tourne donc au ralenti, frôlant parfois l'anémie fatale. Allez savoir pourquoi le vieux Van Cleef s'est laissé prendre au piège de son indolente poésie...
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9341
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Lun 10 Juin 2019 12:00

Lee, l'ayant loupé à l'époque, je reviens sur ton échange d'avril dernier avec notre Marshall préféré.
Et je suis bien d'accord avec toi. Ayant lu les Mad des années 80, 90, 2000 et début 2010, le cinéma français, hors fantastique, horreur, SF, voire polar, n'y avait pas forcément bonne presse. Et effectivement, ça y allait souvent d'une petite vanne bien sentie sur Lelouch, Godard, Téchiné et compagnie... Ce qui me faisait d'ailleurs bien marré, étant également peu porté vers ces réalisateurs.
Cela a peut-être évidemment changé depuis que je ne lis plus le mag.

Wyatt Earp a écrit:Pour ta gouverne, personne n'a jamais écrit ni pensé ça dans le magazine

Ça me paraît tout de même difficile d'affirmer une telle chose pour un mag qui va tout de même vers ses 50 ans (période fanzine incluse). :?

Et au final, est-ce vraiment si grave que cela ? Pour bien parler d'un film de SF, doit-on avoir vu tout Téchiné ? Heureusement non. :lol:
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Iron Man
 
Messages: 8940
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Sam Lowry le Mar 11 Juin 2019 16:05

Rim Of The World : hihihi, hohoho, huhuhu........ c'est nullissime (acteurs nuls, effets visuels cheap, scenar à dormir debout) en même temps, c'est un "truc Netflix" alors bon... MAIS... la musique de Bear McCreary est plutôt sympa (rien que les premières secondes et le clin d'oeil d'ouverture à E.T. aux flûtes, c'est bon !) et on sent que le budget musique est un peu mieux loti que les prod habituelles.
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Running Man
 
Messages: 3795
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Mar 11 Juin 2019 17:56

C'est vrai que c'est vraiment pas bon... :lol:
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Night Fury le Mar 9 Juil 2019 19:27

Retour sur "X-Men Dark Phoenix"
Les critiques sont mitigées, voire sévères. Personnellement j'ai bien aimé ce dernier chapitre. Ok, tout n'est pas parfait : la mise en scène est assez fade, les "méchants" sont mal exploités, et l'histoire est moins ambitieuse que dans les précédents volets. Mais c'est justement ce dernier point qui m'a intéressé car justement le film s'intéresse surtout à ses personnages et ne recherche pas le spectaculaire à tout prix. Et contrairement à d'autres films Marvel il n'abuse pas de l'humour. Une conclusion honnête à la saga, visuellement impeccable, et respectant autant l'univers mutant que le public.
Night Fury
Quiet Man
 
Messages: 31
Inscription:
Ven 24 Mai 2019 08:18
Localisation: Paris sud

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Night Fury le Jeu 11 Juil 2019 16:01

Retour sur PARASITE
La Palme d'Or 2019 est une vraie claque. A la fois film social (les inégalités et le dédain pour les classes "inférieures" en toile de fond), farce tragi-comique (avec des scènes vraiment très drôles), suspense digne d'Hitchcock... C'est passionnant, avec des rebondissements surprenants, et brillamment réalisé. J'ai adoré !
https://www.dailymotion.com/video/x78dqm3?fbclid=IwAR1fOES7A94r_e3DxosgUonA_c0OtwoyJa73oKULtoyN7puIzMsCxUxkAdE
Night Fury
Quiet Man
 
Messages: 31
Inscription:
Ven 24 Mai 2019 08:18
Localisation: Paris sud

PrécédentSuivante

Retourner vers Cinéma & TV

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités