Films... j"aime ou j'aime pas

Discussions autour de l'actualité du grand et du petit écran

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Dadid le Lun 9 Juil 2018 17:59

Sur ce coup je suis avec toi Le Yéti ! Certes on peut trouver des choses pas très logiques (ou qui semblent l'être) ou quelques incohérences dans A quiet Place, mais ça faisait longtemps que je n’avais pas aussi franchement été pris par un film de ce genre, un film "simple" qui tient ses promesses avec talent et sans esbroufe excessive - tout le contraire des deux derniers Alien qui en dépit de visuels sublimes n'ont fondamentalement rien à montrer. ;)

Je précise tout de même que contrairement à certains apôtres de la logique absolue (ou qui pensent tout savoir mieux que les autres et considèrent qu'un film ne répondant pas à leurs critères ne peut pas être bon), une certaine dose d'illogisme ne me dérange pas du tout dans un film "plaisir" de ce genre, lorsqu'elle est assumée avec talent.
Avatar de l’utilisateur
Dadid
Starman
 
Messages: 6308
Inscription:
Mer 15 Oct 2008 09:33

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Lun 9 Juil 2018 18:11

J'ai du mal quand ce sont des gens compétents qui font des trucs incompétents. Prometheus — un peu moins Covenant quand même — est rempli à ras bord d'experts qui sont physiquement incapables de prendre des décisions rationnelles et intelligentes.

Quand même, la mise en scène… Je repense sans arrêt
au travelling magnifique avec la voiture qui redescend de la colline après la mort du père.
Il y a une vraie construction du rythme et du tempo.

Et puis aussi : ça ne dure qu'une heure trente. Quel bonheur :D
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1120
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Lun 9 Juil 2018 23:16

J'y vais cool, c'est vrai. Je n'ai pas aimé mais il y a là une vraie proposition intéressante, même si pour moi l'idée n'est pas exploité à fond. Et le monstre est chouette. (J'aime bien les monstres. Un film comme "Pumpkinhead" était vraiment léger mais quelle bestiole géniale !
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Mer 11 Juil 2018 06:11

Vous parlez de la fameuse logique qui fait que si Indiana Jones n'avait pas cherché l'Arche d'Alliance les Allemands n'auraient jamais mis la main dessus ou seraient tous morts de toute façon en l'ouvrant sans qu'il tire une balle ?
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8130
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Mer 11 Juil 2018 09:00

Scorebob a écrit:Vous parlez de la fameuse logique qui fait que si Indiana Jones n'avait pas cherché l'Arche d'Alliance les Allemands n'auraient jamais mis la main dessus ou seraient tous morts de toute façon en l'ouvrant sans qu'il tire une balle ?

:D

J'attends d'un film qu'il ne change pas les règles en cours de route ; genre les scientifiques et les militaires de Prometheus qui agissent comme des enfants de 4 ans et demi à la crèche. Après que des gens inexpérimentés et/ou dépassés par les évènements fassent des conneries, ça arrive, c'est la vie, sinon y'aurait pas de film 8-)
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1120
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Dadid le Mer 11 Juil 2018 19:55

Oui, et du coup on s'identifie très bien à eux ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Dadid
Starman
 
Messages: 6308
Inscription:
Mer 15 Oct 2008 09:33

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Dim 15 Juil 2018 15:20

Il court, il court, le Jean Rochefort ! Mieux que ça (ou pire, gémiraient sans doute les multiples femmes de sa vie), il cavale, comme le titre du film de Philippe de Broca n'en fait pas mystère. Pareil à un requin dont le moindre temps d'inaction signifierait la mort, le moustachu survolté bondit d'un appartement en ville à une maison de campagne, s'arrache des bras de sa légitime pour chercher ceux de son ex-épouse, et engloutit des kilomètres de distance par la grâce d'un montage dopé lui aussi à l'énergie nucléaire. Les dialogues étincelants de Michel Audiard, qui rappelle là qu'on ne saurait caricaturer sa plume en pourvoyeuse mécanique de répliques à l'emporte-pièce, ne sont évidemment pas de trop pour l'aider à maintenir à distance ses soupçonneuses maîtresses. Néanmoins, malgré cette débauche d'efforts, le vague à l'âme rattrape parfois notre héros. On le découvre alors pétrifié sur place, une fois n'est pas coutume, contemplant l'air morne son reflet à demi mangé par la saleté d'un vieux miroir, ou soulevant d'angoissants échos dans un chez-lui vidé de son mobilier comme de toute chaleur humaine. Bref, pas la peine que le vieux Van Cleef mâche ses mots : Le Cavaleur est un putain de film.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9336
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Mar 24 Juil 2018 08:59

ANTMAN et la GUÊPE, très honnête divertissement plein d'humour c'est un peu le personnage aux aventures débridées le plus familial de la franchise Marvel, la 3D est très appréciable lorsqu'elle est bien réglée et j'avoue avoir dégusté cette friandise là sans déplaisir. Une suite sans prétention ou agrandissements et rétrécissements, joutes verbales et traits d'humour vont bon train.
Comme pour Solo dont on disait pis que pendre il faut dire que la critique Ă  la dent bien trop dure pour juger de ce un pop corn movie
très bien mené...et il y a Michelle Pfieffer !
Y a t il un lien avec Infinity Wars ? Oui mais curieusement très tardif.
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8130
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Mar 31 Juil 2018 02:25

Vu "A Ghost Story"... et euh... j'ai pas bien compris. :?
C'est un film sur les fantĂ´mes ou sur l'isolement social des femmes qui portent une burqa ? :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Iron Man
 
Messages: 8928
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Mar 14 AoĂ» 2018 20:52

J'avais tout pour détester ce "Ghost Story" et j'ai adoré ! Fascinant de bout en bout pour moi. va comprendre... C'est là que je me dis que nos situations personnelles influent vraiment beaucoup sur nos appréciations.
Sinon vu "Viral", j'ai trouvé ça navrant.
"Ghostland". Alors oui, Pascal Laugier est un réalisateur qui compte dans le genre français, un bon réalisateur mais ce qu'il raconte ne m'intéresse guère.
"Au revoir là haut" Très beau film. J'ai beaucoup aimé.
"Incredibles 2" Sympathique divertissement mais sans plus.
"Antman 2" : Aussi réussi que le premier.
"MI Fallout" : Très bon divertissement, très efficace.
"Detroit" Bigelow est vraiment une excellente réalisatrice. Même si j'ai moins aimé l'histoire par rapport à ses précédents efforts que j'adore.
"L'Île aux chiens" très chouette histoire même si je préfère les films live de Anderson.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Jeu 16 AoĂ» 2018 13:35

"Rampage" Après avoir vu le PIB de la Somalie dilapidé à l'écran sans aucune raison valable, on se dit que non, il ne vont quand même pas oser terminer sur un truc aussi vulgaire... Et puis si, ils osent. et en pire même ! :lol:
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alcibiade le Mar 21 AoĂ» 2018 21:54

Misquamacus a écrit:J'avais tout pour détester ce "Ghost Story" et j'ai adoré ! Fascinant de bout en bout pour moi. va comprendre... C'est là que je me dis que nos situations personnelles influent vraiment beaucoup sur nos appréciations.

Même sentiment : un film dont je n'attendais strictement rien, et puis la lenteur générale, le jeu sur les stéréotypes spectraux, la réalisation pudique et clinique, la répétition étudiée des jours, des mois et des années, une éternité à meubler de vacuité avec une fin tout aussi vaine qui ferait pâlir tout homme en quête de sens, etc. Un film certes lynchéen voire parfois bergmanien (avec cette séquence délibérément étirée où "une dévoration de tarte" prend une tournure violemment et effroyablement tragique signalant une dépression inscrite dans la fibre organique - une scène incompréhensible, interdite, inédite et sublime), mais un film ayant cependant sa propre identité : un film sur l'attente, un film sur l'attente vaine, un film sur l'insignifiance de l'existence et sur la misère de l'obstination à vivre, un très beau film en définitive.
Avatar de l’utilisateur
Alcibiade
Wrong Man
 
Messages: 736
Inscription:
Dim 28 Nov 2010 21:37
Localisation: Dijon

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Mar 21 AoĂ» 2018 22:41

C'est complètement ça. Si en plus tu regardes ça de ton lit de douleur, ça prend encore plus de sens. Et j'aime beaucoup la musique, tout d'abord atonal puis de plus en plus mélodique. La chanson titre est belle et importante. Ce film me hante.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alcibiade le Mar 21 AoĂ» 2018 23:20

Misquamacus a écrit:C'est complètement ça. Si en plus tu regardes ça de ton lit de douleur, ça prend encore plus de sens. Et j'aime beaucoup la musique, tout d'abord atonal puis de plus en plus mélodique. La chanson titre est belle et importante. Ce film me hante.

La musique convient parfaitement, mais ne m'a pas captivé au point de ressentir un intérêt quelconque à l'achat (une musique adéquate, une musique en phase tout simplement). Mais ce qui est paradoxal, c'est cette notion de "sens" et ce pourquoi on pourrait être sollicité au niveau de l'attention. Logiquement, une intrigue doit faire sens pour être suivie, avec une narration linéaire, des personnages lisibles, une trame claire avec des péripéties qui font rebondir l'histoire, et surtout (s'il s'agit d'un ouvrage qui ne vise pas simplement le divertissement d'ilotes) une leçon finale (suggérée de préférence, sinon le cinéma devient idéologique !). Ce film est bien linéaire, lisible, clair (donc peut être suivi, contrairement à un "Inland Empire" de Lynch par exemple !) mais ne prend sens que dans la perte de sens : voici pourquoi il est digne d'intérêt ! Camus a pu construire un édifice sur cela, mais il est pourtant bien difficile de parler ici de sens, car est-ce encore donner du sens que de détruire tout sens ? J'ai trouvé ce film très bien fait, car il fait croire tout du long en un sens de l'existence pour finalement... pour finalement... ne plus rien dire de plus... une simple attente d'homme en recherche de sens. Ce qui m'a réellement touché.
Avatar de l’utilisateur
Alcibiade
Wrong Man
 
Messages: 736
Inscription:
Dim 28 Nov 2010 21:37
Localisation: Dijon

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Mer 22 AoĂ» 2018 06:50

La vie ayant un début et une fin elle a forcément un sens qui va de ce début vers cette fin , reste à savoir pourquoi ;)
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8130
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alcibiade le Mer 22 AoĂ» 2018 12:13

Scorebob a écrit:La vie ayant un début et une fin elle a forcément un sens qui va de ce début vers cette fin , reste à savoir pourquoi ;)

Si on parle d'un "sens" au sens d'une direction, certes cependant aller de droite à gauche, aller de la naissance à la mort, évoluer d'un point vers un autre que ce soit dans l'espace ou le temps ne prend réellement "sens" que s'il y a préalablement un cap fixé et suivi. On peut parfaitement se promener sans but, en musardant, comme on peut vivre sans s'inquiéter de rien, comme cela, mais en réalité cette course ne sera nullement signifiante en soi, et d'ailleurs celui qui flâne ou qui vit dans l'insouciance est en fait en attente de quelque chose. Et le propos d'une oeuvre en général est justement de fournir une signification quelconque (je ne sais pas : morale, affective, esthétique, intellectuelle, etc.) à la présence humaine dans le monde, une préoccupation vieille comme le monde.

Ce "Ghost story" exécute pleinement ce ballet ludique de la quête du sens, et ceci sans aucune dimension religieuse, et même en épinglant les croyances paranormales comme étant infantiles. En soulignant que c'est seulement la demande de sens (le billet glissé dans une fente de mur qui est vaguement poursuivi par ce spectre égaré dans le temps) et l'attente absurde d'une existence fondée en raison (le billet finalement lu sans que l'on sache jamais ce qu'il y avait d'écrit -une déclaration d'amour, une rupture en règle, un aphorisme cinglant sur l'inanité de l'attente, une promesse de renaissance, etc. ?) qui constituent les pierres angulaires de l'existence humaine, ce film ne fournit aucune autre grille de lecture signifiante de l'existence sinon que la prise de conscience finale de ce vide achèvera notre quête dans un évanouissement discret et pathétique.
Avatar de l’utilisateur
Alcibiade
Wrong Man
 
Messages: 736
Inscription:
Dim 28 Nov 2010 21:37
Localisation: Dijon

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Mer 22 AoĂ» 2018 14:12

C'est un peu une boutade Ă  la Pierre DAC qui disait :
Aux grandes questions Qui suis-je d'où viens-je ou vais-je que l'on pose à un passant qui passe celui-ci répond:
Je suis moi, j'viens d'chez moi et j'y retourne.
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8130
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Mer 22 AoĂ» 2018 19:05

Je suis bien d'accord sur la question de la quête du sens que véhicule ce film.

Cela avait-il du sens de mettre un pognon de dingue dans un tel film ?
Cela avait-il du sens que je perde du temps Ă  voir ce film ?
Cela a-t-il du sens de se demander si les fantĂ´mes lavent leurs draps avec Dash 2en1 pour peaux sensibles ?
Cela a-t-il du sens de savoir que Casper a détesté ce film, le jugeant inepte et très éloigné de la réalité ?
Finalement, cela a-t-il du sens que je perde mon temps Ă  Ă©crire les conneries ci-dessus, alors que j'ai encore du boulot ?
Bref, un film qui nous interroge encore, et ce, bien après son générique de fin. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Iron Man
 
Messages: 8928
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alcibiade le Mer 22 AoĂ» 2018 21:54

Scorebob a Ă©crit:C'est un peu une boutade Ă  la Pierre DAC qui disait :
Aux grandes questions Qui suis-je d'où viens-je ou vais-je que l'on pose à un passant qui passe celui-ci répond:
Je suis moi, j'viens d'chez moi et j'y retourne.

Oui, c'est parfaitement cela, mais le film est bien fait et on oublie progressivement, je trouve, cet avortement final de sens (ou la faillite de toute résolution tranchée) pour le trouver après coup réussi, contrairement à un "Avengers infinity wars" par exemple, où je n'ai pu tenir 20 minutes. Je ne pense nullement qu'il s'agisse d'une simple récréation masturbatoire : le fond semble sincère et honnête.
Avatar de l’utilisateur
Alcibiade
Wrong Man
 
Messages: 736
Inscription:
Dim 28 Nov 2010 21:37
Localisation: Dijon

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Jeu 23 AoĂ» 2018 00:21

DarkCat a écrit:Je suis bien d'accord sur la question de la quête du sens que véhicule ce film.

Cela avait-il du sens de mettre un pognon de dingue dans un tel film ?
Cela avait-il du sens que je perde du temps Ă  voir ce film ?
Cela a-t-il du sens de se demander si les fantĂ´mes lavent leurs draps avec Dash 2en1 pour peaux sensibles ?
Cela a-t-il du sens de savoir que Casper a détesté ce film, le jugeant inepte et très éloigné de la réalité ?
Finalement, cela a-t-il du sens que je perde mon temps Ă  Ă©crire les conneries ci-dessus, alors que j'ai encore du boulot ?
Bref, un film qui nous interroge encore, et ce, bien après son générique de fin. :mrgreen:


:lol: :lol: Mais quel c.. ce =^..^= !
"c.." étant ici utilisé très affectueusement...
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Ven 24 AoĂ» 2018 17:38

"c.." ? Ah oui, tu voulais Ă©crire "charmeur" peut-ĂŞtre ? :D

"Dans la brume" - Idée de départ vraiment intéressante, des séquences parfois prenantes, des plans très beaux, mais au final, ce film catastrophe intimiste se perd lui-même un peu dans la brume. C'est vraiment dommage, car ça démarrait très bien. Bon, j'ai tout de même aussi bien apprécié la fin. :D
Ça traîne tellement qu'au bout d'un moment, j'en suis venu à espérer un remake maousse costo avec Dwayne Johnson. :lol:
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Iron Man
 
Messages: 8928
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Ven 24 AoĂ» 2018 19:05

Et puis ça arrive après "The Mist" aussi... Du coup j'ai pas tenté.
"Hereditary" J'avais adoré la bande-annonce mais quelle déception ! Toni Colette et Alex Wolff en font des tonnes, c'est à celui qui cabotinera le plus. La jeune Milly Shapiro promène sa drôle de tête (dans tous les sens du terme) sans vraiment jouer quoi que ce soit et seul Gabriel Byrne tire son épingle du jeu avec sobriété. Pour le reste, l'histoire est un immense n'importe quoi et je trouve la fin carrément grotesque. Et surtout, surtout, ça ne fait peur à AUCUN moment.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alcibiade le Lun 27 AoĂ» 2018 23:32

Misquamacus a écrit:"Hereditary" J'avais adoré la bande-annonce mais quelle déception ! Toni Colette et Alex Wolff en font des tonnes, c'est à celui qui cabotinera le plus. La jeune Milly Shapiro promène sa drôle de tête (dans tous les sens du terme) sans vraiment jouer quoi que ce soit et seul Gabriel Byrne tire son épingle du jeu avec sobriété. Pour le reste, l'histoire est un immense n'importe quoi et je trouve la fin carrément grotesque. Et surtout, surtout, ça ne fait peur à AUCUN moment.

Il y a une scène ! Une scène véritablement photogénique et éprouvante (et on sait laquelle), et pour le reste, c'est un festival de séquences opportunistes avec une fin complètement manquée. Et il est vraiment regrettable que la réflexion sur la transmission héréditaire des tares (ou des dons) n'ait pas été davantage approfondie, et que le propos se résume à trouver un hôte masculin favorable pour accueillir l'âme démoniaque filialement conservée. Si on creuse d'ailleurs le propos, il s'agit simplement de trouver une enveloppe masculine dévirilisée pour objectiver la potentialité furibonde de la féminité infernale. En gros, l'idéologie féministe de l'époque ! Bref, un film stupide qui bifurque vers la sorcellerie païenne pour faire son petit effet "twist" alors que son propos initial (bien plus intéressant) était génétique : "la folie est-elle héréditaire ?" (questionnement passionnant). L'illusion peut prendre pendant la première demi-heure (avec un jeu sur les maquettes, une confusion habile entre le réel et l'artificiel, et toujours cette scène merveilleuse de décapitation asthmatique) mais ne résiste en définitive même pas à un aperçu bref d'un plan de "Chromosome 3".
Avatar de l’utilisateur
Alcibiade
Wrong Man
 
Messages: 736
Inscription:
Dim 28 Nov 2010 21:37
Localisation: Dijon

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Dim 9 Sep 2018 13:51

Alcibiade a Ă©crit:
Misquamacus a écrit:"mais ne résiste en définitive même pas à un aperçu bref d'un plan de "Chromosome 3".


:lol: :lol: Tout est dit en une phrase, bravo !

"Valerian" Je précise que je n'ai jamais ouvert une BD de "Valerian", le dessin ne me plait pas. Alors le film... Très chouette ouverture. Très belle musique. Et voila. On ne croit pas une seconde à l’idylle entre les deux héros (joués comme des pieds par Dehan et Delevingne) et surtout on s'en tape complètement. L'histoire est... heuuu... Y'a une histoire seulement ? Les couleurs dégoulinent de guimauve, Rihanna fait du pool-dance, un renard anémié fait caca des perles, beaucoup d'idées visuelles semblent venir d'ailleurs et surtout, surtout, PERSONNE n'a l'air d'y croire un seul instant ! A part Rutger, impérial pendant ses 30 secondes à l'écran.
Pas de suite. Merci.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Dim 9 Sep 2018 16:18

Vu le gouffre financier de l'affaire Valérian il est peu probable qu'il y ait jamais une suite ou alors un Taxi Valérian ou un Taken Loreline.
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8130
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

PrécédentSuivante

Retourner vers Cinéma & TV

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron