Films... j"aime ou j'aime pas

Discussions autour de l'actualité du grand et du petit écran

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alien7 le Lun 23 Avr 2018 09:48

Revu SPHERE de Barry Levinson hier soir. Alors je sais que le film a été un désastre à sa sortie en 1998. Je sais que le film a été descendu unanimement par les critiques - étonnamment, le bouquin de Michael Crichton a reçu de bonnes critiques, lui ! - et je sais que beaucoup ont considéré que c'était un vaste nanar qui avait aussi coulé la carrière de Sharon Stone qui ne tournera plus rien de majeur après SPHERE.

MAIS, car il y a un mais, je tiens vivement à redorer le blason de ce film car j'adore SPHERE et je le considère comme un très bon film de science-fiction de la fin des années 90. C'est un film réellement étonnant, découpé en chapitres comme dans un livre (fait plutôt inhabituel pour un film hollywoodien). Je trouve que les personnages sont intéressants car ils ont une vraie personnalité, et c'est réellement Samuel L. Jackson qui prend le dessus ici : j'adore les expressions du visage de l'acteur, mi-ange, mi-démon, on ne sait pas s'il est machiavélique, s'il est associable ou si au contraire il aide les autres et se montre coopératif. J'aime beaucoup Dustin Hoffman qui est un peu l'anti-héros hollywoodien : terrorisé pendant la scène de l'incendie, il laisse l'un de ses amis qu'il connaît depuis ses 17 ans mourir, là où n'importe quelle production hollywoodienne aurait balancé une scène héroïque pour éviter de fâcher le public U.S.

Le film a rajouté l'histoire personnelle de Beth (Stone) et ses griefs contre Norman (Hoffman) alors que le livre était plus simple sur ce sujet. Cela donne quelques passages intéressants où Stone paraît beaucoup plus vulnérable et torturée que dans ses anciens films, brisant son image de sex-symbol/femme fatale qui lui collait trop souvent à la peau dans les années 90. On est clairement loin ici de la Sharon Stone de BASIC INSTINCT ou TOTAL RECALL et c'est tant mieux car l'actrice est parfaite dans ce rôle de femme suicidaire et fragile mais finalement très humaine. D'une façon générale, j'aime beaucoup l'aspect scientifiques des personnages : à l'inverse d'un film comme PROMETHEUS de Ridley Scott où les scientifiques résonnaient comme de parfaits abrutis, dans SPHERE, les savants ont des réactions logiques et parviennent à des déductions pour une fois censées (cf. Harry qui déduit qu'ils vont tous mourir). J'aime beaucoup la façon dont ils tentent d'interpréter les messages de "Jerry" sur l'écran d'ordinateur : l'idée d'un clavier d'ordi matérialisé et modélisé sur une sphère pour décrypter le code, c'était géant !

Evidemment, le film repose essentiellement sur son concept développé autour de la sphère extra-terrestre : le concept du pouvoir qui permet de matérialiser les pensées et les rêves dans la réalité est absolument fabuleux, et même si l'idée rappelle un peu trop le SOLARIS de Tarkovsky, le concept est finement exécuté à l'écran. Levinson joue en permanence sur la suggestion et même si certaines scènes sont un brin lourdingues (zoom et gros plans "machiavélique" sur les paupières de Samuel L. Jackson pendant qu'il rêve) je trouve le résultat extra, car le réalisateur a eu la bonne idée de ne pas céder aux effets spéciaux à outrance ou aux plans numériques qu'on commençait à voir régulièrement dans ce type de film à la fin des années 90. Certains ont critiqué le fait que la séquence de l'attaque du calmar géant était cheap et ridicule, mais je trouve au contraire l'idée d'avoir suggéré le calmar sur les plans du sonar absolument géniale. Je trouve la scène beaucoup plus terrifiante du fait que la créature est suggérée, et les plans avec les milliers d'oeufs qui tombent au fond de l'océan sont intriguant et aussi très anxiogènes : on se dit alors "quel type d'animal est capable de pondre des oeufs pareils ?" On ne reverrait plus aujourd'hui ce genre de scène dans un blockbuster hollywoodien moderne ! J'adore aussi la folie durant la scène de la pression qui menace de détruire la station et l'incendie qui suit : Levinson arrive à créer un sentiment de panique et de chaos absolu incroyablement intense.

Il y a même cette bizarrerie qui en dit long sur l'histoire, lorsque les flammes disparaissent brusquement lorsque Sharon Stone arrive dans la station. La musique d'Elliot Goldenthal joue aussi beaucoup dans ce sentiment de chaos : d'ailleurs, le morceau qui accompagne la scène où Barnes hurle à Norman l'ordre de rétablir la pression sur la vanne rouge est l'un des passages les plus mémorables de la partition et d'une frénésie musicale absolue, largement surmixée sur les images (au point qu'on entend presque plus ce que dit Barnes à ce moment là !). J'adore SPHERE car il y a des choses et des parti pris réellement singuliers dans la mise en scène qui nous font dire que le film pourrait ressembler à n'importe quel type de superproduction U.S. de l'époque mais qu'il s'en éloigne finalement sur plus d'un point. J'aime un peu moins la séquence où les trois héros s'échappent à bord du mini-sub et la scène où ils décident d'oublier ce qu'ils ont vécu à la fin du film, réalisant que le pouvoir de la sphère est trop dangereux pour l'humanité. Dommage que les scénaristes n'aient pas gardé l'idée intéressante du livre où l'on réalisait à la toute fin que Norman n'avait peut être pas tout oublié, histoire de laisser la fin en suspend...

D'une façon générale, SPHERE fonctionne complètement en traitant l'aspect psychologique de ce concept passionnant de matérialisation des pensées et des rêves, rappelant la noirceur de l'âme humaine, mais aussi une rencontre entre l'humanité et les extra-terrestres sous la forme d'une sphère géante liquide. Heureusement, le film a omis un détail décevant du livre : la scène où Norman rentrait dans la sphère et parlait avec une autre personne qui lui révélait la vérité sur le pouvoir de la sphère. Levinson a été un peu plus malin que Crichton en jouant encore une fois la carte de la suggestion tout en conservant une large part de mystère sur le pouvoir, la sphère et ses origines (l'idée du trou noir et du "unknown event" reste inexpliquée, et c'est tant mieux !). Pour finir, j'évoquerai aussi un autre passage mémorable de la partition de Goldenthal : lorsque Beth se retrouve emportée par des trombes d'eau dans la station, avec le son qui disparaît progressivement, remplacée par des notes vaporeuses et fragiles d'un piano solitaire, une idée non-hollywoodienne magnifique, tout comme la scène où Beth et Norman sont attaqués par les oeufs du calmar, accompagnée par une étrange musique chorégraphique écrite sur un mode majeur presque poétique, très étonnant sur la forme.

Bref, vous l'aurez compris, j'adore SPHERE et je tiens à valoriser ce film qui fait partie selon moi de ces productions incomprises sur lesquelles les gens s'acharnent injustement alors qu'il s'agit pour moi de l'un des meilleurs films de sci-fi de la fin des années 90, à redécouvrir sans plus tarder !
Alien7
Flim Flam Man
 
Messages: 1803
Inscription:
Ven 9 Oct 2009 18:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Lun 23 Avr 2018 09:53

Faut que je le revoie tiens… J'en ai un très bon souvenir.

Mais j'avais aussi un très bon souvenir de Event Horizon et en le revoyant l'année dernière, c'était la douche froide. Ça aurait pu être un grand film d'horreur à la Hellraiser, mais le studio l'a massacré et c'est vraiment dommage :(
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1122
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Lun 23 Avr 2018 13:29

Les montres de l'ID dans Planète Interdite ont certainement un lien de parenté avec cette sphère qui dans le classique de la SF se matérialise sous la forme d'une immense machine parfaitement cubique apte à matérialiser les pensées ... et plus.

"Yes, a single machine, a cube twenty miles on each side. For two thousand centuries it has waited patiently here, tuning and lubricating itself, replacing worn parts. I have reason to believe sixteen years ago, a minor alteration was performed throughout the entire eight thousand cubic miles of its own fabric." The vast Krell machine, an interesting concept, a machine that can link with the mind, and manipulate matter and energy at the subatomic level to create anything you want just by thinking of it. To externalize and recreate inner thoughts physically, pure creation. In the far future, I do think this may be possible, but would there ever be a way of barring the subconscious mind from being able to access this tremendous power? Forbidden Planet is an absolute sci fi classic!


https://www.youtube.com/watch?v=HHXfMjp2zqI
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8149
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Sam Lowry le Ven 27 Avr 2018 15:54

Lee Van Cleef a Ă©crit:
Misquamacus a Ă©crit:Parce que pour se faire pousser des ailes, c'est foutu pour toi... :lol:


Pas grave, je chaparderai celles de Sam dès qu'il aura le dos tourné.


Image
"Monde de merde !"
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Running Man
 
Messages: 3797
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Citizen Cancre le Mar 29 Mai 2018 12:00

Ai vu SOLO hier.

Bon divertissement, loin de la débâcle annoncée par les conditions de tournage et les fanboys rageux.

J'ai passé un bon moment, pas inoubliable certes mais agréable malgré tout.

On emprunte au western et au film de casse, comme annoncé dans la promo.

Certains clins d'oeil sont peut-être trop appuyés et y a des défauts comme cet éclairage naturel qui fait que l'on ne distingue pas toujours bien ce qui se passe à l'écran, bien que le parti pris tienne la route pour renforcer l'immersion et le côté réaliste.

On n'égalera jamais la première trilogie ni Harrison Ford mais ça, on le savait déjà. Cela fait-il de SOLO un mauvais film ? Non. Juste un divertissement lambda qui remplit honnêtement son cahier des charges mais n'en déborde jamais.

Bonne B.O. au passage. Mais ce topic n'est pas le lieu idéal pour discuter plus amplement de cet aspect.
"Rosebud"
Avatar de l’utilisateur
Citizen Cancre
Next Man
 
Messages: 1177
Inscription:
Dim 12 Juin 2011 13:24

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Rork le Mar 29 Mai 2018 20:25

Je partage ton avis en tous points.
Rork
Wrong Man
 
Messages: 519
Inscription:
Dim 20 Jan 2013 15:01

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Mer 30 Mai 2018 21:36

Solo , très sympa et suffisamment mouvementé pour ne pas s'ennuyer une minute et la musique de Powel , aie que buena !
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8149
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Rik Spoutnik le Mer 13 Juin 2018 19:03

Et c'est surtout une occasion de revoir Thandie Newton, une excellente actrice.
Rik Spoutnik
Yes Man
 
Messages: 189
Inscription:
Dim 26 Oct 2008 14:18

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Mer 13 Juin 2018 23:42

JP Fallen Kingdom, étrange mélange ce film sur les dinosaures et les châteaux hanté par des dinosaures. :shock:
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8149
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Jeu 14 Juin 2018 09:57

Vu hier : Solo (bien meilleur que les trois derniers Star Wars, divertissant et plein de moments rigolos) et Ocean's 8 (sans grand intérêt malheureusement, mise en scène assez laide).

Dans les deux cas : sous-mixage infâme de la musique. Dommage :(
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1122
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Sam Lowry le Ven 15 Juin 2018 15:16

J'ai vu dernièrement :
- Taxi 5 : ne me demandez pas ce qui m'a pris.... en fait, je vais vous le dire, c'était pour faire plaisir à ma chérie qui aime les "films de voitures"...... Une infâme bouse, vraiment pas drôle du tout (pas ma chérie, le film hein). Et même ma chérie a trouvé que c'était en dessous de tout...
- Solo : y'a du bon et du moins bon mais c'est un bon divertissement de série B. La musique de Powell est quasi-inaudible de bout en bout, dommage.
- JW 2 - Fallen Kingdom : plus fun que le précédent avec un côté suspens-horrifique-gentillet plus poussé. J'aime beaucoup la fin.
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Running Man
 
Messages: 3797
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Ven 15 Juin 2018 16:06

Sam Lowry a écrit: Et même ma chérie a trouvé que c'était en dessous de tout...


Qui ? Toi ou le film du coup ? :P
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alien7 le Lun 25 Juin 2018 08:38

Revu hier soir CRIMSON TIDE (USS ALABAMA). Pour moi, le meilleur film de Tony Scott, un très grand thriller aquatique !

La mise en scène claustrophobique, les angles de vue penchés qui déclenchent un malaise, la photographie qui joue
sur le mélange de lumières artificielles rouges-bleues-vert/obscurité, la partition splendide d'Hans Zimmer (avec le temps,
c'est devenu l'un de mes scores préférés de Zim !), le jeu exceptionnel de Gene Hackman, Denzel Washington
et Viggo Mortensen qui a un excellent second rôle, le suspense qui monte crescendo avec une rare maîtrise,
pour moi qui adore les films de sous-marin, c'est assurément un grand film !

L'histoire nous met constamment face à des dilemmes et des choix cornéliens impossibles à faire,
avec toujours cette mĂŞme question : "et vous, que feriez-vous si vous Ă©tiez Ă  leur place ?".
Denzel Washington racontait dans le making-of du film que s'il avait réellement vécu cette situation,
il aurait sûrement réagi comme Hunter dans le film, mais difficile à dire, avec toute cette pression,
ce stress et la menace d'un conflit/holocauste nucléaire lorsqu'on devient "aveugle" et qu'on ne sait
plus si les ennemis s'apprĂŞtent Ă  tirer ou s'ils se sont rendus.

Outre la montée de tension hallucinante du film qui ne cesse d'aller crescendo, je dois relever
quelques scènes mémorables, qui doit beaucoup à la musique de Zimmer : celle où le sous-marin
frise l'immersion de destruction en passant les 600 mètres. La froideur de la musique est, à ce moment là,
terrible, mais j'avoue avoir eu des frissons de malade lorsque le somptueux thème principal s'est mis à réapparaître
au moment où la propulsion est relancée et que l'équipage réalise enfin qu'ils sont toujours vivants : un grand moment
de cinéma pour moi, la sensation de soulagement qui se dégage de ce passage est quasi euphorisante !

J'adore la scène où les officiers tentent de convaincre Webbs (Mortensen) de les rejoindre dans leur mutinerie.
L'acteur exprime dans ses gros plans ce mélange de peur et de détresse de manière incroyable - notamment lorsqu'il
dit qu'il pense à sa famille - preuve qu'il est un grand comédien capable de tout jouer. Les choeurs dramatiques
de Zimmer m'ont aussi collé des frissons durant cette scène : la descente harmonique mineure de ce morceau
est simple et très classique mais elle apporte ce sentiment de tragédie assez intense à l'écran.

Bref, je pourrais citer des tas d'autres passages comme ça, et je tiens à souligner que le thème principal est de loin
celui que je préfère de toute la carrière de Zimmer : c'est bien simple, il n'a plus jamais rien écrit de similaire
par la suite (hormis PEACEMAKER qui était moins bon je trouve). Même Zimmer lui-même a avoué lors d'une interview
(c'Ă©tait dans Dreams to Dreams) qu'il Ă©tait assez fier de cette partition, je suis d'accord avec lui (et pourtant je ne suis
pas fan de Zimmer, mais c'était une autre époque : 1995 !). J'ajoute pour finir que j'espère qu'un label va s'occuper
du score complet, l'ancien album avec ses pistes de 15 minutes était mal foutu, et il manque des passages intéressants
comme l'intro du film, le passage du feu dans la cuisine ou l'attaque de l'Akula russe. Etant donné qu'il s'agit d'une
production Disney, il se pourrait qu'Intrada s'y intéresse un jour, ou même La La Land, mais pour ça, il faudra
convaincre Zimmer, qui apparemment n'a pas l'air très intéressé pour ressortir ses musiques en édition expanded...

Au niveau du scénario, petite anecdote connue : Tarantino aurait participé officieusement lors d'une scène,
durant laquelle deux matelots se disputent au sujet du "Surfeur d'Argent" de Kirby et de Moëbius. Apparemment,
c'était son idée, mais si l'on en croit IMDB, il y aurait aussi eu une brève dispute entre Tarantino et Washington
pendant le tournage, l'acteur reprochant Ă  Tarantino d'utiliser constamment le mot "nigger" sur le plateau...
Alien7
Flim Flam Man
 
Messages: 1803
Inscription:
Ven 9 Oct 2009 18:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Mar 26 Juin 2018 19:12

Alien7 a écrit:Outre la montée de tension hallucinante du film qui ne cesse d'aller crescendo, je dois relever
quelques scènes mémorables, qui doit beaucoup à la musique de Zimmer : celle où le sous-marin
frise l'immersion de destruction en passant les 600 mètres. La froideur de la musique est, à ce moment là,
terrible, mais j'avoue avoir eu des frissons de malade lorsque le somptueux thème principal s'est mis à réapparaître
au moment où la propulsion est relancée et que l'équipage réalise enfin qu'ils sont toujours vivants : un grand moment
de cinéma pour moi, la sensation de soulagement qui se dégage de ce passage est quasi euphorisante !


Mouaif... A cent lieues du tintamarre tous biceps gonflés que le Zimmeroïde fait résonner dans les coursives de l'USS Alabama (pauvres moussaillons, comme si l'imminence de la Troisième Guerre mondiale ne leur donnait pas suffisamment d'ongles à ronger), j'avoue comme de juste une écrasante préférence pour les expérimentations aussi marmoréennes que la banquise dont Michel Legrand, il y a tout juste 50 ans, se paya le luxe lors d'un des morceaux de bravoure d'Ice Station Zebra — à savoir celui, décidément incontournable dans tout film de sous-marin qui se respecte, où le titan des mers s'enfonce toujours plus loin dans les abysses au mépris des râles tragiques de ses tôles torturées.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9343
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Dadid le Jeu 28 Juin 2018 19:44

Pas vu Crimson Tide depuis très longtemps... Bon souvenir pourtant, en faisant abstraction du shoot longue focale un peu fatiguant (dans mon souvenir !)... Plus de suspense que d'action ?

Mais j'espère que c'est beeeeaaaauuuucoup mieux que l'infâme Rock, revu récemment avec mon père à qui j'espérais faire découvrir un bon film d'action. D'accord, je savais que ce serait plus viril que formidablement malin, mais une telle putasserie, une telle accumulation de montage épileptique, d'humour vaseux et de sérieux outré mélangés ne faisant que servir une violence supposée "jouissive" mais répétitive jusqu'à épuisement et tout bonnement puante, cachée derrière un faux sujet prétexte... Beurk, ça devient chiant et pénible comme la mort au bout de 10 mn. Heureusement Sean Connery sauve quelques meubles. On va me dire que c'est de la BD, c'est du second degré, c'est fun et volontairement over-tout, c'est de la pure testostérone ? Peut-être, mais la testostérone finit par tuer la testostérone, et si je peux faire abstraction de la propagande, de l'insupportable bombage de torse permanent et sans humour qui sert de style au film, la forme m'a insupporté... mais il faut dire que Michael bay m'a rarement amusé, sauf Armaggedon. Poubelle. [dead]
Avatar de l’utilisateur
Dadid
Starman
 
Messages: 6313
Inscription:
Mer 15 Oct 2008 09:33

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Jeu 28 Juin 2018 20:41

Le vieux Van Cleef aime qu'on fasse les yeux si doux au divin Michael, avec battements de cils coquets, rose monté subrepticement aux joues, lèvres bosselées en cul de poule et tout le toutim.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9343
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Jeu 28 Juin 2018 22:00

Dadid a Ă©crit: Heureusement Sean Connery sauve quelques meubles.


Ah bon ?!? :roll:
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alien7 le Ven 29 Juin 2018 07:19

Dadid a écrit:Pas vu Crimson Tide depuis très longtemps... Bon souvenir pourtant, en faisant abstraction du shoot longue focale un peu fatiguant (dans mon souvenir !)... Plus de suspense que d'action ?

Mais j'espère que c'est beeeeaaaauuuucoup mieux que l'infâme Rock, revu récemment avec mon père à qui j'espérais faire découvrir un bon film d'action. D'accord, je savais que ce serait plus viril que formidablement malin, mais une telle putasserie, une telle accumulation de montage épileptique, d'humour vaseux et de sérieux outré mélangés ne faisant que servir une violence supposée "jouissive" mais répétitive jusqu'à épuisement et tout bonnement puante, cachée derrière un faux sujet prétexte... Beurk, ça devient chiant et pénible comme la mort au bout de 10 mn. Heureusement Sean Connery sauve quelques meubles. On va me dire que c'est de la BD, c'est du second degré, c'est fun et volontairement over-tout, c'est de la pure testostérone ? Peut-être, mais la testostérone finit par tuer la testostérone, et si je peux faire abstraction de la propagande, de l'insupportable bombage de torse permanent et sans humour qui sert de style au film, la forme m'a insupporté... mais il faut dire que Michael bay m'a rarement amusé, sauf Armaggedon. Poubelle. [dead]



Je m'insurge, avec une véhémence non dissimulée ! THE ROCK est clairement le meilleur film d'action de Michael Bay, qui a su trouver l'équilibre entre l'action, l'humour et l'émotion, pour moi c'est le film le plus fun de la carrière de Bay et je trouve justement qu'au niveau de la propagande, il y a pour une fois un écart de conduite de la part de Bay - on glorifie les militaires ricains qui sont envoyés pour reprendre Alcatraz, mais finalement ils se font tous descendre - j'adore le personnage d'Ed Harris, un bad guy avec de bonnes intentions initiales mais qui va emprunter la mauvaise voie, ça offre une ambiguïté intéressante que je n'ai jamais retrouvé par la suite chez Bay. Le fait même d'avoir voulu dénoncer (sous couvert d'une surenchère d'action ok !) les magouilles du gouvernement US quand aux opérations noires de la CIA et de la défense, même chez Bay c'est finalement plutôt osé quand on connaît le loustic ! Et j'adore la musique de Nick Glennie-Smith, Zimmer et Gregson-Williams, l'un de mes scores d'action préférés de la période Media Ventures des années 90. Bref, pour moi, un sommet du cinéma d'action de cette époque !
Alien7
Flim Flam Man
 
Messages: 1803
Inscription:
Ven 9 Oct 2009 18:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Ven 29 Juin 2018 12:19

C'est un point de vue qui se défend. le mien sera plus laconique : C'est une immonde daubasse, à 1000 lieux dans le genre que les efforts d'un Mc Tiernan ou d'un Cameron.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Alien7 le Ven 29 Juin 2018 22:53

Oh putain ce que vous faites chier, dans le genre rabat-joie on fait pas mieux !!! :D :-C
Alien7
Flim Flam Man
 
Messages: 1803
Inscription:
Ven 9 Oct 2009 18:00

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Dadid le Sam 30 Juin 2018 10:51

:mrgreen: Mais non ! Justement je n'ai rien trouvé de joyeux ou d’excitant à la vision de Rock, juste de l’écœurement dès les 5 premières minutes. Faut le faire ! C'est que j'aime les joies simples, moi, un petit Rambo (II) par exemple. Pas bien fin mais qui, les données de base du genre "gros bras américain" étant admises, se laisse savourer en tant que film d'action ou d'aventure - presque auto-parodique, au passage, Goldsmith n'y étant pas pour rien. Et j'aime bien d'autres trucs bien débiles comme Commando, par exemple. Concernant Rock, je comprends tout à fait ton point de vue sur le scénario (c'est justement ce point de départ qui me donnait envie de le revoir, ainsi que les acteurs), mais justement, ici l’idée de départ me semble totalement pervertie par une mise en scène qui m'est insupportable... je n'y peux rien ! :mrgreen: Alors je ne vais pas plus argumenter sur les terrains de l'outrance et de la surenchère vaine tous azimuts, du filmage/montage épileptique qui finit par nier la notion de mise en scène, parce que tout ça est une question de point de vue, donc c'est par définition discutable. Je suis peut-être juste incapable de supporter "ça"... Je crois que c'est physique autant qu’intellectuel, mon cerveau refuse. :D

D'ailleurs M Bay a du succès, donc... Mais quant à moi, je considère qu'il a, par sa mise en scène éructante, pourri la bonne idée de départ de Rock. Par ailleurs Pearl harbor m'avait fait passer un bon moment (malgré des trucs risibles) grâce à des scènes d'avion plus que bien fichues... Là on était dans le film d'action 100% américain borné et manipulateur comme on l'aime, avec un énorme savoir faire et une histoire romantique qui fait passer la sauce. Mais Transformers 2 m'avait fait vivre un véritable cauchemar, un long couloir sans fin, sans doute un des pires films que je connaisse alors même qu'il bénéficie de SFX incroyables... et il parait que le 3 est pire ? Naaaannn... Pour info j'ai aussi détesté une grande partie de Man of Steel (de Snyder), et je n'ai aucune envie de voir sa suite, c'est te dire mon niveau d’acceptation de gavage d'action (alors que Watchmen, là, oui). 8-)

Et Crimson Tide ? Bin je ne sais pas, du coup, il faudrait que je le revoie, mais quelque chose me dit qu'Octobre Rouge me convient mieux. En plus il y a Sean Connery, donc...

Misquamacus a Ă©crit:
Dadid a Ă©crit: Heureusement Sean Connery sauve quelques meubles.


Ah bon ?!? :roll:


... car un film avec Sean Connery ne peut ĂŞtre totalement mauvais.
Avatar de l’utilisateur
Dadid
Starman
 
Messages: 6313
Inscription:
Mer 15 Oct 2008 09:33

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Sam 30 Juin 2018 11:49

... car un film avec Sean Connery ne peut ĂŞtre totalement mauvais.

Image
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1122
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Dadid le Sam 30 Juin 2018 12:06

:mrgreen: Je persiste : ce n'est pas totalement mauvais. :D

Mais je crois ne l'avoir jamais vu entièrement, en fait... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Dadid
Starman
 
Messages: 6313
Inscription:
Mer 15 Oct 2008 09:33

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Sam 30 Juin 2018 15:47

Alors du coup en cherchant ce matin la filmographie de Connery, je suis tombé sur ça : https://www.youtube.com/watch?v=5-8BeHCpVnY

Attention les yeux.

Et j'ai beaucoup d'amour pour les nanars, mais The League of Extraordinary Gentlemen c'est juste mauvais d'un bout à l'autre. Il y a bien Trevor Jones, mais bon, c'est raté de chez raté.
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1122
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Sam 30 Juin 2018 20:58

Alien7 a Ă©crit:Oh putain ce que vous faites chier, dans le genre rabat-joie on fait pas mieux !!! :D :-C


Mais tu peux rester poli aussi. Pas de notre faute si c'est une grosse daubasse quand mĂŞme ! :lol:
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5283
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

PrécédentSuivante

Retourner vers Cinéma & TV

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 7 invités