Page 10 sur 10

Achats Blu-ray

Nouveau messagePosté: Lun 18 Fév 2019 13:49
de Krull
Pour info, une campagne de financement participatif a été lancée par l'éditeur vidéo Sidonis pour une ptite collection Ray Harryhausen en DVD et/ou blu-ray :)

Achats Blu-ray

Nouveau messagePosté: Lun 18 Fév 2019 17:58
de Rork
C'est vrai qu'ils ont l'air de très beaux coffrets. Mais alors, le score isolé mentionné sur l'édition UK sold out dans un autre sujet, ils l'ont repris ou bien?

Achats Blu-ray

Nouveau messagePosté: Lun 18 Fév 2019 18:04
de Starfe
A priori non, c'est mentionné nulle part.

Achats Blu-ray

Nouveau messagePosté: Lun 18 Fév 2019 18:10
de Starfe
Et pour compléter l'info, dans les 2 autres coffrets Harryhausen/Powerhouse-Indicator, il y a les scores isolés de 3 Worlds of Gulliver et Mysterious Island d'Herrmann et de First Men in the Moon de Laurie Johnson.

https://www.powerhousefilms.co.uk/colle ... 55-1960-le

https://www.powerhousefilms.co.uk/colle ... 61-1964-le

Achats Blu-ray

Nouveau messagePosté: Dim 26 Mai 2019 18:44
de Lee Van Cleef
Plus d'un a dû s'en trouver désarçonné à l'époque. Le cauchemar viscéral et traumatisant, infesté des remugles de la viande morte, qui avait fait office pour Tobe Hooper de rampe de lancement vers le panthéon du cinéma d'horreur, s'était mué douze ans plus tard en train fantôme braillard, véritable manifeste des eighties peinturlurées. Mais est-ce bien là une raison suffisante pour bouder The Texas Chainsaw Massacre 2 ? Pas le moins du monde, nom d'un katana ventousé à une chaîne de tronçonneuse ! Jouant toutes turbines hurlantes la carte de l'outrance, Hooper pousse ses comédiens dans d'hystériques retranchements, ne se fait pas prier pour autoriser Tom Savini à justifier en s'esclaffant son titre de "King of Splatter" et balance sa caméra dans les fabuleux décors souterrains d'un parc d'attraction livré aux herbes folles. Impossible de trouver le temps long face à ce déluge de ravigotante folie ! Moult remerciades, donc, au Chat qui Fume, cousin déluré de notre DarkCat, sous l'égide duquel cette bien belle édition d'une oeuvre mal-aimée rutile de mille feux électriques.

Achats Blu-ray

Nouveau messagePosté: Jeu 19 Sep 2019 19:03
de Lee Van Cleef
Là où les géants inlassablement célébrés que sont Kurosawa, Ozu et Mizoguchi n'avaient pas grande raison de crier à la maltraitance, Mikio Naruse, le quatrième homme du cinéma japonais dit non sans pédanterie "noble", devait jusqu'à présent se contenter comme d'un os à ronger du (très beau, tout de même) coffret délivré douze ans plus tôt par Wild Side. Heureusement, un autre seigneur de longue date dans le petit monde malmené mais résistant toujours de l'édition vidéo française, en l'occurrence Carlotta, a sonné il n'y a guère longtemps la fin des vaches maigres. Cinq films, et pas des moindres, voisinent en toute harmonie au sein d'un joli étui prêt à éblouir une fois encore les zélateurs du maître, ou à frapper de la divine illumination le front des novices attendant, sans le savoir peut-être, d'être convertis. Cinq admirables réussites, dont au moins deux sommets absolus, et un tourbillon de sentiments douloureux, de femmes tourmentées par les vicissitudes d'un amour qui sans cesse échappe à leurs mains tremblantes, de pudeur infinie révélant une sensibilité profondément japonaise et conchiant avec une élégance sans pareille (non, il n'y a rien là d'antinomique) le gros mélo pâteux. Jeunes gens, il n'est pas trop tard pour vous laisser ensorceler à votre tour.