Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Discussions autour de la musique de film, de télévision et de jeu vidéo

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Hellboy le Mer 30 Sep 2015 22:26

Perforeuse a écrit:Je suis ravie d'avoir lancé un débat intéressant,
je précise au cas où cela n'était pas clair que je suis une fervente lectrice de votre site, je ne faisais ici que réagir, par passion (pour le site et la musique de film).
Vous n'êtes par exhaustif sur les annonces (de concerts ou de CD), rien que sur la page d'accueil du site on ne trouve que les éléments que j'ai indiqués (Demarsan, CD Scorsese, Interview Carion-Morricone, ) et en tant que fidèle lectrice du forum (même si je prends très peu le temps d'écrire) je fais facilement le lien entre G. Dastugue, S. Lerouge, P.Dupouy et le cercle des amis d'Underscores, car le choix de ces annonces en accueil est bien évidemment orienté au regard de la masse d'évènements de la BO qui existe (pourquoi le concert Elfman dans 2 semaines n'est pas en accueil par exemple, moins important que Demarsan à Toulouse, ou CinéTrio dans un petit lieu parisien ?)
Et concernant les Interviews, la dernière interview était celle MIKE MATESSINO ("Entretien initialement publié sur JWFan.com, reproduit ici avec leur aimable autorisation"), et celle de ce mois-ci est donc une interview faite par le directeur du disque (qui n'est donc pas neutre). Ensuite, pourrez-vous faire une critique négative de la BO de Morricone ? Et moi en tant que lectrice pourrai-je encore croire en votre bonne foi si cette critique est positive ?
Je m'interroge donc juste sur les choix Ă©ditoriaux...


Alors, juste pour rectifier quelques imprécisions :
- Les news sur la page d'accueil ne sont pas choisies, ce sont simplement les plus récentes. Les précédentes sont consultables sur la page nommée fort à propos Actualité. Donc on est aussi exhaustifs que possible, sauf que là on a pris du retard, n'ayant pas trop le temps de traiter les news pendant la refonte du site. Et le concert d'Elfman, il a déjà été annoncé en 2014, puis remis à jour avec les nouvelles dates... Bref, ce n'est pas par importance, juste publié dans l'ordre dans lequel les évènements sont annoncés et/ou sont planifiés.
- Avant Morricone, la dernière interview, c'était celle de Demarsan, en trois parties, pas celle de Matessino. Et elle me semble plus être une interview carrière qu'un travail promo, et représenté quelques dizaines d'heures de boulot. Mais si poser des questions au monsieur, c'est du copinage, alors oui, j'ai copiné avec Demarsan, comme nous avons copiné aussi récemment avec Debbie Wiseman, Alexandre Desplat, Cosma et plein d'autres avant...
- Faire une critique positive du Morricone ? Si on trouve ça bien, ce sera positif. Si on n'aime pas, ce sera négatif (et argumenté). Point.
}-)
I am the law ! Put down your mouse and prepare to be judged !
www.underscores.fr
Avatar de l’utilisateur
Hellboy
The Man
 
Messages: 2853
Inscription:
Sam 6 Sep 2008 20:55
Localisation: Paris, France

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede PatrickB le Mer 30 Sep 2015 22:48

Je crois qu'une confusion est faite entre l'entretien croisé de Carion et Morricone avec Lerouge, présenté sur Underscores, et le dossier de presse.
Celui-ci n'a pas changé.
Je l'ai eu par le cinéma en allant à l'avant-première le 21 septembre et c'est toujours le même texte de Carion qui est sur le site de Unifrance.
Autant le dossier de presse est un document promo, mais bien fait, autant l'entretien est vraisemblablement destiné au livret du CD.
Si ce n'est pas Lerouge qui l'a diffusé, il a peut-être été utilisé comme "promo", mais ça n'enlève pas ses qualités.
Le CD doit faire partie de la promo du film.

Il y a donc déjà pas mal d'informations avant la sortie du film et du CD, mais il y en aura d'autres, dont des exclusives, qui seront dans notre prochain fanzine Maestro ... :mrgreen:
PatrickB
Elephant Man
 
Messages: 302
Inscription:
Jeu 14 Mar 2013 18:10

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede BarryTheBest le Jeu 1 Oct 2015 13:16

Christian Carion à propos de la la BO: "C'est Ennio Morricone qui s'est chargé de la musique du film. Au départ, ce n'était pas du tout prévu que le compositeur culte d'Il était une fois dans l'Ouest (1968) prenne part à l'aventure. Christian Carion se souvient : "Je suis allé à Rome en me disant que le projet allait capoter. Et me voilà dans un sublime appartement, qu’Ennio Morricone avait racheté à Sophia Loren, qui, elle-même, l’avait reçu en cadeau de son mari Carlo Ponti ! Ennio Morricone m’a expliqué sa manière de travailler : « Je reçois les réalisateurs qui me parlent de leur film, et pendant qu’ils écrivent le scénario, je compose puis j’enregistre avant le tournage et je livre la musique au réalisateur. Nous nous revoyons au montage et s’il faut adapter, on adapte. Et c’est terminé. »"
Avatar de l’utilisateur
BarryTheBest
Cinderella Man
 
Messages: 2025
Inscription:
Jeu 11 Sep 2008 12:46
Localisation: On a Island

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Perforeuse le Jeu 1 Oct 2015 14:30

J'ai pu télécharger sur mon ordinateur le Dossier de presse avant qu'il ne soit changé.
Je n'ai pas trouvé de moyen de l'uploader via le forum, alors voici le lien WeTransfer :
http://we.tl/II6Sq9Evu5

On y trouve bien l'interview croisée, telle que diffusée sur ce site, d'où ma surprise et ce qui a motivé mes messages ici.
Que cette interview ait été enlevée ensuite ne fait que justifier ma surprise, cela était surement une grosse erreur de la part de la distribution.
Perforeuse
Quiet Man
 
Messages: 6
Inscription:
Sam 20 Sep 2008 11:39

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede PatrickB le Ven 2 Oct 2015 14:05

Merci, car je ne connaissais pas le dossier de presse sous cette forme.
Je suppose qu'il a du être changé au plus tard le 21 septembre car à cette date, on nous l’a communiqué dans sa forme actuelle.

Ca n’a pas changé grand-chose, puisqu’ils ont diffusé cet entretien croisé avec le même contenu peu après par une voie différente…

Maintenant qu’ils ont diffusé l’essentiel, j’espère qu’il y aura autre chose aussi sur le livret du CD.
PatrickB
Elephant Man
 
Messages: 302
Inscription:
Jeu 14 Mar 2013 18:10

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede 2flicsamiami le Dim 4 Oct 2015 08:58

J'ai découvert le film en avant-première, hier, en présence du réalisateur. Un très grand film Français, comme je n'en ai pas vu depuis des lustres. Peut-être aussi fort et juste que La Liste De Schindler dans son domaine. Mais passons...
À l'après séance, je lui pose la question de sa collaboration avec Ennio Morricone. Et ce qui est drôle, c'est à quel point l'interview presse "enjolive" la rencontre.

En fait, à l'origine, Christian Carion devait travailler avec un autre compositeur (il n'a pas donné son nom) qui s'est révélé indisponible au moment où le film entrait dans sa phase de montage. Face à la panique de sa monteuse, qui ne pouvait pas monter une image sans musique, le réalisateur lui fournit des musiques temporaires, celles qui ont accompagné l'écriture de son scénario. Cependant, il n'y avait pas que du Morricone dans ces musiques temporaires. Il y avait également du Hans Zimmer, plus particulièrement un morceau de La Ligne Rouge.
Lors de la projection test, le producteur lui dit que le résultat est génial, mais qu'il est impossible d'exploiter le film avec ces musiques, et qu'il sera maintenant difficile de s'en détacher. Après, comme cela est dit dans l'interview, le producteur, en coulisse, arrange un contrat avec Ennio Morricone, qui souhaite rencontrer le réalisateur, en personne, afin de concrétiser cette collaboration. Direction le domaine du maestro, à Rome.
Mais les premiers échanges entre Morricone et Carion ne sont pas des plus cordiaux, le compositeur sermonnant plutôt sévèrement le réalisateur, cette démarche de création allant à l'encontre de sa méthode.
Après cette volée de bois vert, Carion lui propose tout de même de visionner le film, soit dans sa version brut, sans musique, soit dans sa version avec la musique temporaire. Morricone choisit la seconde pour, comme cela a été dit, découvrir les goûts musicaux du cinéaste.
Malheureusement, la première musique à intervenir dans le montage, c'est celle de La Ligne Rouge. Enfer et damnation ! Morricone, mécontent, s'emballe et éructe pendant plusieurs minutes au sujet de la pauvreté de l'orchestration et de l'écriture. Carion, lui, se fait tout petit. Après ce violent coup de gueule, Morricone se replonge dans le film, et ne bronche plus, pendant deux heures. À la fin, le compositeur se tourne vers le réalisateur, et émue, il le gratifie d'un "molto bello".
Le réalisateur est très satisfait, mais lui, ce qu'il attend, c'est de savoir s'il accepte d'en composer la musique ou non. Alors Morricone se lève, traverse son appartement, tire une feuille de son bureau, et la tend au réalisateur. "J'ai lu le résumé de votre film, et voilà ce qui m'est venu à l'esprit". Carion tient alors, entre ses mains, le premier feuillet de ce qui allait devenir la musique originale de En Mai Fais Ce Qu'il Te Plaît. Morricone s'installe à son piano ("Vous allez jouer maintenant ?" - "Quand je m'installe au piano, c'est pour jouer." lui répond t-il), et lui interprète le thème qu'il a écrit.

Carion a filmé ce moment d'intimité, et l'a fait partagé à l'issue de la rencontre.
Avatar de l’utilisateur
2flicsamiami
Wrong Man
 
Messages: 584
Inscription:
Dim 29 Juin 2014 07:26
Localisation: Pont-Ă -Mousson

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Shardar le Dim 4 Oct 2015 09:29

Extraordinaire! Merci beaucoup pour ton message.
Avatar de l’utilisateur
Shardar
Inside Man
 
Messages: 3939
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 10:49

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Scorebob le Dim 4 Oct 2015 11:15

Oui merci, c'est vraiment la retranscription d'un beau moment de création et de partage, Morricone en bon perfectionniste a beau s'emporter sur la musique temporaire il ne s'en laisse pas moins séduire par ce qu'il voit et au fond c'est ce qui compte pour une belle collaboration, fut elle houleuse.
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8343
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Dadid le Dim 4 Oct 2015 13:32

La version Morricone est bien la version italienne de celle du dossier de presse : plus humaine, plus vivante, et qui sait, puisqu'il s'exprime avec sa subjectivité, peut-être un peu exagérée ! :D J'adore !

EDIT : ah mais non j'ai lu trop vite, c'est Carion qui raconte ! Du coup c'est encore mieux. On ressent d'autant mieux la nervosité du réalisateur face à ce "monstre" du cinéma autant que musicien, pas facile à aborder...
Avatar de l’utilisateur
Dadid
Starman
 
Messages: 6473
Inscription:
Mer 15 Oct 2008 09:33

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Dim 4 Oct 2015 13:34

2flicsamiami a écrit:Malheureusement, la première musique à intervenir dans le montage, c'est celle de La Ligne Rouge. Enfer et damnation ! Morricone, mécontent, s'emballe et éructe pendant plusieurs minutes au sujet de la pauvreté de l'orchestration et de l'écriture. Carion, lui, se fait tout petit.


Ennio président !
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9452
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Manu le Dim 4 Oct 2015 16:52

L'un de vous sait-il quand est ce qu'un CD sortira ? .... Si un CD sort.
Avatar de l’utilisateur
Manu
Rain Man
 
Messages: 239
Inscription:
Dim 28 Nov 2010 15:03
Localisation: Besançon

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Leary le Dim 4 Oct 2015 17:11

Lee Van Cleef a Ă©crit:
2flicsamiami a écrit:Malheureusement, la première musique à intervenir dans le montage, c'est celle de La Ligne Rouge. Enfer et damnation ! Morricone, mécontent, s'emballe et éructe pendant plusieurs minutes au sujet de la pauvreté de l'orchestration et de l'écriture. Carion, lui, se fait tout petit.


Ennio président !


Carion nous avait déjà fait le coup de La ligne rouge dans Joyeux Noël. Sauf que Rombi n'avait vraisemblablement pas osé éructer. D'ailleurs j'espère que c'était lui le premier compositeur contacté. Je me demande bien pourquoi leur collaboration n'avait pas été renouvelée sur L'affaire Farewell.
Avatar de l’utilisateur
Leary
Next Man
 
Messages: 1091
Inscription:
Ven 30 Avr 2010 00:01

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede PatrickB le Dim 4 Oct 2015 19:09

Manu a Ă©crit:L'un de vous sait-il quand est ce qu'un CD sortira ? .... Si un CD sort.


Un CD est prévu (par Lerouge, d'où l'entretien croisé !), et il serait logique qu'il accompagne le film qui sortira le 4 novembre.

Oui, très beau film, avec une vraie mise en scène et un sens de l'image, juste, contrairement à beaucoup de films français depuis trop d'années ...
Et les acteurs, tous excellents, très crédibles dans ces gens simples qui partent.
C'est effectivement un film qui peut rester dans les mémoires, en creusant une période méconnue du grand public, et en partie grâce au personnage de l'allemand.
PatrickB
Elephant Man
 
Messages: 302
Inscription:
Jeu 14 Mar 2013 18:10

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede BarryTheBest le Ven 16 Oct 2015 13:05

c'est en Ă©coute >>> ICI
Avatar de l’utilisateur
BarryTheBest
Cinderella Man
 
Messages: 2025
Inscription:
Jeu 11 Sep 2008 12:46
Localisation: On a Island

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Julien le Ven 16 Oct 2015 15:00

Ça laisse présager un film bien scolaire et ronronnant.
Avatar de l’utilisateur
Julien
Cinderella Man
 
Messages: 2190
Inscription:
Sam 20 Sep 2008 11:46

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede PJ30 le Mar 3 Nov 2015 10:07

reçu hier matin le CD En Mai fais ce qu'il te plait. du grand Ennio comme je l'aime dans le premier morceau! et l'ensemble est très bien mais trop court à mon gout.
sinon à part ça le légendaire Ennio poursuit sa légende... :D
Un jour, un type m'appelle pour une musique de film en me disant qu'il n'avait pas le budget. Je lui ai répondu que cela tombait bien qu'il n'ait pas le budget, car moi je n'avais pas le temps.
Pierre jansen.
Avatar de l’utilisateur
PJ30
Yes Man
 
Messages: 116
Inscription:
Mar 8 Sep 2015 11:47

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Manu le Mar 3 Nov 2015 20:06

En pleine écoute de ce nouveau score. Une introduction dans le pur style de Morricone, qui - petit à petit - tisse sa toile sur un thème poignant qui se développe au fur et à mesures des notes.

Beau, comme toujours... Un pur régal pour le moment.... Vraiment heureux de voir l'homme poursuivre sa route musicale...
Avatar de l’utilisateur
Manu
Rain Man
 
Messages: 239
Inscription:
Dim 28 Nov 2010 15:03
Localisation: Besançon

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede 2flicsamiami le Mer 4 Nov 2015 08:42

La dernière piste (A la recherche de la paix) est bouleversante. Du grand Morricone.
Et puis super livret, avec interview du compositeur et du réalisateur à la clé. Ça change de l'édition Varèse de The Seventh Son.
Avatar de l’utilisateur
2flicsamiami
Wrong Man
 
Messages: 584
Inscription:
Dim 29 Juin 2014 07:26
Localisation: Pont-Ă -Mousson

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Wyatt Earp le Mer 4 Nov 2015 10:00

En dehors du fait que je ne partage guère l'enthousiasme général sur ce score que je trouve certes joli mais très anecdotique, c'est moi ou les cuivres sont samplés ?
Avatar de l’utilisateur
Wyatt Earp
Demolition Man
 
Messages: 5344
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 12:24

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mer 4 Nov 2015 17:19

PJ30 a écrit:reçu hier matin le CD En Mai fais ce qu'il te plait. du grand Ennio comme je l'aime dans le premier morceau! et l'ensemble est très bien mais trop court à mon gout.
sinon à part ça le légendaire Ennio poursuit sa légende... :D


Je suppose que le premier morceau du cd est le final dans le film? J'aime bien lorsque Morricone prend son temps dans la construction d'une idée musicale alors que celui-ci s'enrichit progressivement de divers éléments qui s'entremêlent les uns aux autres. Seulement, je n'ai pas encore le cd et ne connais que la toute première étape du morceau: c'est juste que je connais suffisamment ce compositeur et son art inimitable du développement. Je le devine assez comme Final...Je sens en tout cas que ça va être le thème le plus intéressant du cd. N'aurait-il pas mieux valu qu'il se situe à la fin du disque? Cuivres samplés...?...J'en doute mais n'ayant pas encore écouté - juste des bribes - je ne peux répondre.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3617
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mer 4 Nov 2015 18:59

2flicsamiami a écrit:La dernière piste (A la recherche de la paix) est bouleversante. Du grand Morricone.


Toi, visiblement, c'est la dernière piste qui t'a le plus marqué...?...Il me semble qu'il y a une voix dans ce morceau-là. J'espère prendre le temps de voir le film et d'écouter sa B.O. entre cette semaine et la semaine prochaine.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3617
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede PJ30 le Mer 4 Nov 2015 19:21

Janus a Ă©crit:
PJ30 a écrit:reçu hier matin le CD En Mai fais ce qu'il te plait. du grand Ennio comme je l'aime dans le premier morceau! et l'ensemble est très bien mais trop court à mon gout.
sinon à part ça le légendaire Ennio poursuit sa légende... :D


Je suppose que le premier morceau du cd est le final dans le film? J'aime bien lorsque Morricone prend son temps dans la construction d'une idée musicale alors que celui-ci s'enrichit progressivement de divers éléments qui s'entremêlent les uns aux autres. Seulement, je n'ai pas encore le cd et ne connais que la toute première étape du morceau: c'est juste que je connais suffisamment ce compositeur et son art inimitable du développement. Je le devine assez comme Final...Je sens en tout cas que ça va être le thème le plus intéressant du cd. N'aurait-il pas mieux valu qu'il se situe à la fin du disque? Cuivres samplés...?...J'en doute mais n'ayant pas encore écouté - juste des bribes - je ne peux répondre.


oui JANUS exactement ça! le premier morceau est un MUST! la force tranquille,puissance émotionnelle,nostalgie,espoir etc...du grand Ennio que tous fans du MAESTRO aiment logiquement.
vraiment un chef-d'oeuvre ce morceau.
Un jour, un type m'appelle pour une musique de film en me disant qu'il n'avait pas le budget. Je lui ai répondu que cela tombait bien qu'il n'ait pas le budget, car moi je n'avais pas le temps.
Pierre jansen.
Avatar de l’utilisateur
PJ30
Yes Man
 
Messages: 116
Inscription:
Mar 8 Sep 2015 11:47

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede 2flicsamiami le Jeu 5 Nov 2015 09:13

Janus a Ă©crit:
2flicsamiami a écrit:La dernière piste (A la recherche de la paix) est bouleversante. Du grand Morricone.


Toi, visiblement, c'est la dernière piste qui t'a le plus marqué...?...Il me semble qu'il y a une voix dans ce morceau-là. J'espère prendre le temps de voir le film et d'écouter sa B.O. entre cette semaine et la semaine prochaine.


En effet :D Pour ma part, c'est véritablement sur cette piste que se développe pleinement toute la beauté du thème principal.
Avatar de l’utilisateur
2flicsamiami
Wrong Man
 
Messages: 584
Inscription:
Dim 29 Juin 2014 07:26
Localisation: Pont-Ă -Mousson

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede PatrickB le Jeu 5 Nov 2015 14:47

Ca veut dire quoi, "samplé", en français ? ;) Y en a un peu marre de ce pseudo globish, bâtard entre mauvais français et mauvais anglais ...
S'il s'agit de la trompette, elle est jouée par Andrea di Mario, crédité sur le CD.

Bon disque mélodique, heureusement pas trop mièvre, plutôt sobre et retenu.
D'accord que les premier et dernier morceau sont les plus réussis, à partir d'un matériel thématique assez minimal. Le premier est effectivement le générique fin, et il se retrouve souvent en ouverture de CD chez Morricone. pour le dernier, l'intervention de la voix est sporadique, ce n'est pas une envolée lyrique avec voix de femme telle que l'on a connu chez le compositeur. Au moins, il reprend un thème court qui n'apparait qu'une fois dans le CD.

Les morceaux de suspense-tension sont faibles dans l'ensemble, mais on n'est pas là pour ça.
L'essentiel est dans les (nombreux) morceaux Ă©mouvants, qu'ils soient tristes, Ă©vocateurs, poignants ou nostalgiques.

Et puis, "La cage aux folles III" est dépassée, maintenant, bon sang !!
PatrickB
Elephant Man
 
Messages: 302
Inscription:
Jeu 14 Mar 2013 18:10

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Wyatt Earp le Jeu 5 Nov 2015 16:47

PatrickB a écrit:Ca veut dire quoi, "samplé", en français ? ;) Y en a un peu marre de ce pseudo globish, bâtard entre mauvais français et mauvais anglais ...
S'il s'agit de la trompette, elle est jouée par Andrea di Mario, crédité sur le CD.

!


"samplé", c'est une expression qu'utilisent tous les musiciens de film actuels, pour info. Tu utilises le terme "courriel" au lieu de "mail", aussi ? J'imagine que non. Ben là c'est pareil, ça va plus vite qu'"échantillonné".
Et si la trompette ne l'est pas, "samplée", eh bien la prise de son est assez dégueulasse...
Avatar de l’utilisateur
Wyatt Earp
Demolition Man
 
Messages: 5344
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 12:24

PrécédentSuivante

Retourner vers Musique de Film

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot], Mute30, Rork, Starfe et 47 invités