Page 1 sur 116

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Lun 22 Sep 2008 19:52
de BigJ.
Je me suis commandé BARBABLU du père Morricone: le Main Title est très bien* :
http://www.youtube.com/watch?v=o_tgrrTh9pM

Ah, le Cymbalum...

... mais quelqu'un connait-il le reste?

Est-ce que l'autre instrument dominant du morceau serait du kazoo?

* je le réécoute en ce moment! Wow..

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Lun 22 Sep 2008 21:11
de BigJ.
Je me demandais si Morricone méritait toujours le qualificatif de "stakhanoviste", et, en 2008 (dans sa 80ème année!), il est crédité ... pour 4 scores!!! Et dans les années immédiatement précédentes: 2, puis 7 (!!!!), puis 6, puis 6, puis 6... :shock:


Il est fou, ce mec !!!

Sont-ce bien toutes des BOs complètes et originales? (En 2008, il est crédité pour "The Untouchables: Capone Rising" qui pourrait-être fait de reprises de thèmes... ou pas).

Même s'il ne compose que 2 ou 3 BOs complètes par années, ça reste étonnant.

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Lun 22 Sep 2008 21:14
de Forrester
Peut-être est-il convaincu qu'en 2 008, le Monde est enfin apte et digne à écouter sa musique :geek:

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mar 23 Sep 2008 16:22
de Kfigaro
J'ai écouté cette BO il y a fort longtemps sous la forme d'une courte suite (le générique me rappelle un peu "Le trio infernal") .Globalement j'aime mieux les galios ou les BOs fantastiques (ou psychologiques) de Morricone que ses autres scores (western y compris), par contre je serais curieux de voir le film (dans lequel joue la pulpeuse Karin Schubert avant qu'elle ne se mette à oeuvrer pour le cinéma X ;) )

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mar 23 Sep 2008 16:59
de Kfigaro
J'ai trouvé le générique avec les images du film ici :
http://www.youtube.com/watch?v=uq139iPQSuY

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mar 30 Sep 2008 11:17
de BigJ.
Je pensais aller récupérer une liste de mes Morricone préférés sur un autre forum, et en tête du sujet que j'y avais créé, j'ai trouvé cette déclaration... d'un membre de "Underscore" :D :

Et d'ailleurs les BOs intéressantes de Morricone sont finalement rares (quand on sait qu'il a fait plus de 800 films*). Il a fait beaucoup de mauvaise musique, surtout de mauvais goût...


Du coup, une liste partielle d'oeuvres que je considère comme importantes: "Mission to Mars" "Lolita", "Untouchables", "Atame", "Bugsy", "Casualties of War" ("Outrages"), "Mission", "Marco Polo", et... je ne mentionne même pas ses westerns. Allez, si, juste un: "Il état une Fois dans l'Ouest". :lol:

*IMDb n'en liste "que" 485, dont fatalement quelques attributions foireuses: thèmes cités dans des films sur lesquels il n'a pas travaillé, mais plus de 400, ça reste "pas mal" en 47 ans de carrière.

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mar 30 Sep 2008 11:58
de Kfigaro
Dans ce que je connais, oui, je suis bien d'accord : "Mission to Mars", "Untouchables", "Atame" et "Marco Polo" sont des chefs d'oeuvres (surtout "Mission to Mars"), par contre j'ai nettement plus de mal avec "Casualties of War" (enfin disons plutôt que ça ne m'a pas passionné, j'ai écouté le disque intégral cet été, donc le souvenir est proche) et surtout "Mission" (je n'accroche pas du tout au thème principal, j'ose à peine imaginer ce que ton fan de Rozsa pourrait en dire d'ailleurs :P).

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mar 30 Sep 2008 13:08
de BigJ.
Kfigaro a écrit: j'ose à peine imaginer ce que ton fan de Rozsa pourrait en dire d'ailleurs :P).


En attendant, voici son site: http://www.elvis-tribute-ian-massera.com/

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mar 30 Sep 2008 18:27
de Kfigaro
BigJ. a écrit:En attendant, voici son site: http://www.elvis-tribute-ian-massera.com/

Pas très véloce d'ailleurs ce site visiblement entièrement fait en Flash... sinon il ne parle que d'Elvis, ça va être dur d'en savoir plus sur l'auteur lui-même (mis à part les crédits du site tout en bas).

Sinon c'est marrant qu'il trouve Morricone sirupeux ou imbuvable parce que certains ballades d'Elvis période crooner ne doivent pas être mal non plus dans le genre, non ? ;)

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mar 30 Sep 2008 22:03
de BigJ.
Absolument.

Indirectement, c'est ça que j'ai trouvé curieux.

Il y a un lien musical assez net entre les arrangements de fin de carrière d'Elvis et la tendance lounge de Morricone...

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 00:14
de BigJ.
Image

PEUR SUR LA VILLE.

Hé oui! Je me shoote à ce chef d'oeuvre depuis cet après-midi.
Le Maestro y dévelope tout son génie musical, notamment dans le Main Title (Paura Sulla Città) qu'il fait tenir sur une base de motif à trois notes basses au piano et... une mélodie sifflée!!!

Difficile de croire que tout ça illustre un Belmondo de série....

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 00:23
de Brother Cadfael
Coïncidence : après avoir repris le thème en intraveineuse récemment chez Hellboy, je me suis trouvé aussi sec ce CD de Peur sur la Ville (que, honte à moi, je n'avais pas jusqu'ici) et dont je me suis depuis délecté avec bonheur.

Et comme quelqu'un me le faisait remarquer également, je dirai qu'il n'est pas simplement difficile de croire que tout ça illustrait un Belmondo de série, il est même carrément difficile de croire, au vu de ce qui se fait aujourd'hui, que le cinéma français nous a un jour proposé ce genre de partitions... :?

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 00:29
de BigJ.
... et plusieurs fois de suite, si je ne m'abuse car Morricone, à la même période, composait aussi LE CASSE, I COMME ICARE, LE PROFESSIONNEL et d'autres encore.

Sont-ils tous aussi bons?

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 00:44
de Taboulez
BigJ. a écrit:Sont-ils tous aussi bons?


Qualitativement parlant, "I comme Icare" est ce qui s'en rapproche le plus (un vrai grand score de l'ami Ennio... mais celui là y a pas bebel dedans il me semble). Les deux autres restent tout de même bien plus mineurs, même s'ils sont sympa (si on est pas trop hermétique à un certain kitch :wink: ).

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 01:04
de Misquamacus
On peut ajouter "Le Marginal" pour la période Bebel. Et dans la période française "René la canne", le Labro "Sans Mobile apparent" et le sympathique "Le Ruffian". sans oublié le fabuleux "Clan des Siciliens"... Trop fort, Ennio !
Je suis comme vous un inconditionnel de "Mission to Mars" (J'aime même le film, tiens) et il m'est arrivé de rêver du thème de "Outrages" dernièrement. Je n'arrivais pas à me souvenir de quel film venait la zique dans mon rêve... :)

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 01:14
de Taboulez
Misquamacus a écrit:le sympathique "Le Ruffian".

Il est même mieux que sympathique ce score, à la fois détonnant et hypnotique :D !

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 02:43
de Wyatt Earp
Brother Cadfael a écrit:Coïncidence : après avoir repris le thème en intraveineuse récemment chez Hellboy, je me suis trouvé aussi sec ce CD de Peur sur la Ville (que, honte à moi, je n'avais pas jusqu'ici) et dont je me suis depuis délecté avec bonheur.

Et comme quelqu'un me le faisait remarquer également, je dirai qu'il n'est pas simplement difficile de croire que tout ça illustrait un Belmondo de série, il est même carrément difficile de croire, au vu de ce qui se fait aujourd'hui, que le cinéma français nous a un jour proposé ce genre de partitions... :?


Un Belmondo de série ??? Tu plaisantes, là ! C'est un de ses meilleurs films et un bijou du thriller européen !

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 02:51
de Hellboy
BigJ. a écrit:Image

PEUR SUR LA VILLE.

Hé oui! Je me shoote à ce chef d'oeuvre depuis cet après-midi.
Le Maestro y dévelope tout son génie musical, notamment dans le Main Title (Paura Sulla Città) qu'il fait tenir sur une base de motif à trois notes basses au piano et... une mélodie sifflée!!!

Difficile de croire que tout ça illustre un Belmondo de série....



C'est justement parce que ce n'est pas un Belmondo de série. C'est un film de Verneuil, tout simplement un des plus grands réalisateurs français, constamment inventif dans sa mise en scène, contrairement à la génération de "metteurs en scène" qui a suivi et qui a failli causer la mort du cinéma français de la grande époque. Heureusement, on voit apparaitre enfin des héritiers du grand Henri avec des gens comme Florent Siri ou Olivier Marchal. Il aura fallu attendre plus de 20 ans...

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 03:30
de Lepithec
En 2008, il est crédité pour "The Untouchables: Capone Rising" qui pourrait-être fait de reprises de thèmes... ou pas


D'après ce que j'ai compris des propos qu'il a tenu lors de sa conférence à Auxerre en 2006, le mastro ne veut pas entendre parler de ce film. Donc oui, je suppose que l'imdb ne le crédite que pour les thèmes. A moins que Ennio ait changé d'avis entre temps...

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 03:42
de Brother Cadfael
André Marek a écrit:Un Belmondo de série ??? Tu plaisantes, là ! C'est un de ses meilleurs films et un bijou du thriller européen !

Oui, oui, bien sûr, ma phrase est mal tournée car je ne faisais que reprendre l'expression de BigJ au-dessus. C'est évidemment une perle et pour tout dire un de mes films préférés. ;)

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 09:41
de BigJ.
:lol: :lol: :lol: J'attendais que quelqu'un réagisse à cette remarque! Sinon, moi tout pareil que Brother, Hellboy et André! :lol:

En fait, l'expression s'appliquerait plutôt à un des suivants, non? LE MARGINAL ou LE PROFESSIONEL? Il me semble que PEUR... est un peu le modèle sur lequel les suivants ont été plus ou moins calqué: Belmondo est un flic solitaire et rebel, dont les seuls amis sont ses poings et son flingue... et les hélicoptères quand il peut s'y accrocher! :D

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 14:22
de Dadid
Marrant, ce film m'a toujours laissé l'impression d'un pseudo Inspecteur Harry (les cascades de Bebel en plus ;) ) avec un méchant un peu ridicule (jeu et maquillage) - et surtout repérable quasiment dès le début du film... Bon, cela dit c'est très distrayant (il y a tout de même la touche Verneuil) et la musique de Morricone n'y est pas pour rien ! Faudrait que je le revoie...

Quand à Ennio, "morriconiste" pourrait entrer dans le dico en remplacement de l'illustre Stakanov !

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 14:51
de Emissary
C'est vrai que dans le genre, ce n'est pas terrible, mais cela reste néanmoins préfèrable à une ânerie comme Le Casse.

Personnellement, de la collaboration Verneuil/Morricone, je préfère - musicalement et cinématographiquement - La Bataille de San Sebastian et Le Serpent.

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 16:52
de Taboulez
Emissary a écrit:C'est vrai que dans le genre, ce n'est pas terrible, mais cela reste néanmoins préfèrable à une ânerie comme Le Casse.


Bah, dans ce film il reste quand même la poursuite en voiture (qui cherchait ouvertement à en remettre à celle de Bullit), assez intense tout de même, ainsi que les face à face à moitié loufoques et bien amusants avec Omar Sharif... Sans compter la scène d'ouverture très sympa :D .

M'enfin c'est vrai que c'est pas du même tonneau que "Le Serpent", l'un des meilleurs films de Verneuil.

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Jan 2009 17:57
de BigJ.
Dadid a écrit:Marrant, ce film m'a toujours laissé l'impression d'un pseudo Inspecteur Harry (les cascades de Bebel en plus ;) ) ...


Ca me parait assez clair aussi...