Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Discussions autour de la musique de film, de télévision et de jeu vidéo

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Dim 12 AoĂ» 2012 18:52

Ah, ce malheureux Rodolphe, toujours prompt à chercher ces querelles de bac à sable au milieu desquelles il semble s'épanouir et rayonner. Cette fois-ci, le voilà affairé à monter exagérément en épingle l'innocente boutade du post de notre ami Clint, qui n'était pourtant rien d'autre qu'une réplique issue de la bouche de son taciturne avatar dans Il Buono, il Brutto, il Cattivo. Pas de quoi martyriser un chat, et pourtant... Ceci dit, les fantasques humeurs du bougre ne sauraient faire oublier sa considérable érudition "morriconienne", que ce topic, globalement guère fréquenté, serait bien malavisé de dédaigner. Ainsi donc, mon trop grincheux Rodolphe, je te confie, ainsi qu'à l'avisé Janus, l'interrogation qui me laisse perplexe depuis que j'ai réécouté, il y a peu, Amanti d'Oltretomba. Quel ne fut pas mon étonnement en reconnaissant, dès la première piste, ce qui allait devenir deux ans plus tard et sous une forme rigoureusement similaire le thème principal de L'Avventuriero ! Tout était déjà là, trait pour trait, sans que ne soient survenues dans l'intervalle quelques salutaires modifications d'écriture qui auraient innocenté le Maestro du moindre soupçon d'auto-plagiat. Auriez-vous donc, mes camarades bien informés, une lumière à jeter sur le pourquoi de cette reprise pure et simple ?
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 10026
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 19:25

Après clint, nous voila débarqué comme la rosée du matin ce bon vieux lee van cleef ! J’espère que le reste de la troupe ne vas pas trop tarder par ce que je vais souper dans 30 minute a peu prés : lol:
d'ailleurs, ai-ce utile de vous rappelez a moins que vous ne sachiez pas lire, que je me suis toujours refusé a rabaisser un intervenant simplement par ce qu'il fait des fautes ou ne s'exprime pas correctement dans la langue de moliere ou autres..... Donc bac a sable j'y reste avec plaisir, mais ne descendrais jamais dans la fosse a purin et j'y laisse volontiers ceux qui s'amuse a y patauger : roll:
Et pourquoi « malheureux ! » je vous assure mon bon lee, que je n'envie pas autre place que la mienne, que je ne l'echangerais pour rien au monde et que j'en suis très satisfait ;) cela dis s'il faut être désagréable pour voir sortir la fine fleur d'underscore en ses lieux, faites moi penser a devenir désagréable plus souvent ! :D Ce n'est pas la première fois, ni je l'espère la dernière, que le maestro s'auto plagie allonzanfan /BAARIA, I pugni in tasca « piste 6 » avec Invito All Amore, de il « IL GRANDE SILENZIO » maddalena et le professionnel etc etc etc …… tant qu’il s’auto plagie dans ses moutures là j’en redemande pour ce qui me concerne …… ;)
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 19:32

Lee Van Cleef a écrit:interrogation qui me laisse perplexe depuis que j'ai réécouté, il y a peu, Amanti d'Oltretomba. Quel ne fut pas mon étonnement en reconnaissant, dès la première piste, ce qui allait devenir deux ans plus tard et sous une forme rigoureusement similaire le thème principal de L'Avventuriero ! Tout était déjà là, trait pour trait, sans que ne soient survenues dans l'intervalle quelques salutaires modifications d'écriture qui auraient innocenté le Maestro du moindre soupçon d'auto-plagiat. Auriez-vous donc, mes camarades bien informés, une lumière à jeter sur le pourquoi de cette reprise pure et simple ?


C'est une question qu'il faudrait poser directement au compositeur et, personnellement, j'ignore s"il s'est déjà exprimé à ce sujet. Il me semble toutefois que l'orchestration diffère d'une oeuvre à l'autre. Dans AMANTI le piano joue un rôle central, il donne, selon moi, une certaine fragilité et hésitation au thème de Morricone. Puis, à un moment, le piano prend une brève allure solennelle quelque peu appuyée avant de reprendre son rythme initial et avant que l'entrée des cordes le rapproche davantage de la version plus sophistiquée et aboutie de L'AVVENTURIERO. La particularité pianistique, que je qualifierais de fragile et hésitante, dans AMANTI est forcément en rapport au film que je n'ai d'ailleurs pas vu.

La raison pourrait être, mais c'est juste mon ressenti, que Morricone ait voulu redonner à ce thème par le biais de L'AVVENTURIERO une dimension plus épique et définitive...Donc, modifications, il y en a quand même et je t'invite à les écouter en simultané, mon cher Lee...Pourquoi un compositeur ne pourrait-il pas ré-explorer son propre matériel? C'est quelque chose qui ne me dérange pas, en tout cas pas dans ce cas précis. Puis dans L'AVVENTURIERO tu as beaucoup d'autres thèmes bien plus inédits.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Sam Lowry le Dim 12 AoĂ» 2012 19:36

Jusque là le sujet était fort intéressant par l'apport même de ses participants, Janus et Rodolphe en tête. Mais voilà que ce dernier, qui, je le répète, nous abreuve de quantités de choses intéressantes, prend un peu facilement la mouche. Allons, mon bon Rodolphe, on se relaxe, ne sois pas trop susceptible, d'autant qu'à mon sens il n'y avait nullement matière !

Ce topic, je le prends comme une sorte de long chemin balisé par vos interventions car, je l'avoue sans honte, je connais très mal l'oeuvre du Maestro Morricone, et vos échanges servent à éclairer mes immenses lacunes sur ce compositeur à la carrière monstrueuse. Tellement monstrueuse d'ailleurs qu'elle en est, pour moi, intimidante. Je ne sais par où commencer l'étude (si celle-ci s'avère possible !) de ses musiques tant ce génie à touché à tout, dans presque toutes les formes autorisées. Il m'est avis que si je repousse toujours la découverte approfondie des musiques d'Ennio c'est aussi parce que le chantier me parait bien trop immense pour mes pauvres oreilles et que j'ai bien peur de m'y perdre ! C'est un peu comme si quelqu'un découvrait l'oeuvre gigantesque de ce bon vieux Leonardo da Vinci et qu'il savait que le temps qu'il lui reste ne sera pas suffisant pour n'avoir qu'un bref aperçu des travaux du prodige ; du coup, lâchement, il jette l'éponge. Je suis dans ce cas ! :mrgreen:
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Hitman
 
Messages: 4665
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 19:48

Je comprends tout-à-fait ton ressenti, Sam. Mais tu dois faire, selon moi, abstraction de l'immensité de son oeuvre. Oublie la multitude et essaie de trouver les oeuvres qui te touchent le plus et que tu as envie d'écouter. Et puis, si au bout du compte tu adores déjà 20 oeuvres de Morricone, c'est très peu par rapport à tout ce qu'il a composé, bien sûr, mais c'est déjà énorme pour un seul compositeur. Je n'en ai pas plus de BACH dans ma discothèque et il n'en est pas moins mon compositeur classique de chevet. Le nombre n'est qu'un nombre; Il ne signifie rien en lui-même si ce n'est que Morricone fut un compositeur prolifique. Certains disent que si il avait composé moins il aurait mieux composé...Peut-être, vu qu'il n'a pas composé que des chefs d'oeuvre, ce n'est pas bien difficile à dire...ce qui est en revanche certain pour moi c'est que si il avait moins composé, il y aurait beaucoup de musiques que j'adore qui n'existeraient probablement pas.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 20:19

Sam Lowry a écrit:Jusque là le sujet était fort intéressant par l'apport même de ses participants, Janus et Rodolphe en tête. Mais voilà que ce dernier, qui, je le répète, nous abreuve de quantités de choses intéressantes, prend un peu facilement la mouche. Allons, mon bon Rodolphe, on se relaxe, ne sois pas trop susceptible, d'autant qu'à mon sens il n'y avait nullement matière !

Ce topic, je le prends comme une sorte de long chemin balisé par vos interventions car, je l'avoue sans honte, je connais très mal l'oeuvre du Maestro Morricone, et vos échanges servent à éclairer mes immenses lacunes sur ce compositeur à la carrière monstrueuse. Tellement monstrueuse d'ailleurs qu'elle en est, pour moi, intimidante. Je ne sais par où commencer l'étude (si celle-ci s'avère possible !) de ses musiques tant ce génie à touché à tout, dans presque toutes les formes autorisées. Il m'est avis que si je repousse toujours la découverte approfondie des musiques d'Ennio c'est aussi parce que le chantier me parait bien trop immense pour mes pauvres oreilles et que j'ai bien peur de m'y perdre ! C'est un peu comme si quelqu'un découvrait l'oeuvre gigantesque de ce bon vieux Leonardo da Vinci et qu'il savait que le temps qu'il lui reste ne sera pas suffisant pour n'avoir qu'un bref aperçu des travaux du prodige ; du coup, lâchement, il jette l'éponge. Je suis dans ce cas ! :mrgreen:


Je vous assure mon bon sam lowri, que je ne prends pas la mouche et j'en veux pour preuve que je ne suis pas l'attaquant de toutes les bassesses auxquelles je suis bien obligé de répondre ! m'avez vous vu une fois, vous attaquez a titre personnel ?
je dis simplement qu'il n'est pas de bon ton de melangé il gatto , la cage aux folles etc avec "cosi come sei" je comprends que vous puissiez les uns et les autres avoir des affinités, voire des atômes crochus avec Janus qui du reste est un intervenant , il est vrais , beaucoup plus sympathique que moi et en tout cas beaucoup plus avenant , mais cela ne dois pas vous faire oublier tout de même que melangé tout et n'importe quoi c'est pas top ! maintenant discutter de ca jusqu'a la saint glin glin, me fatigue plus qu'autre chose ! que le moderateur efface toutes cette histoire et qu'on en revienne a parler plus serieusement et de maniere sympathique ;)
ca m'arrive aussi de me planter, j'ai au moins le sens critique pour faire un mea culpa ou pour signalé par la suite mon erreur ;)
pour le reste, si tu commence par ce qui te passione dans morricone, tu passeras necessairement au reste de ses compositions, comme tu l'as dis, l'oeuvre est gigantesque les thématique et les periodes sont legions et toujours le maestro s'en ai sorti devant les autres.... maintenant moins, il est vrais .. on ne le vois plus arranger de la pop comme dans le temps, mais il faut dire que je n'aimerais pas non plus qu'il se mette a arranger du rn&b OU DU RAP :D donc ses moutures classique de ses derniers temps me comble ! des scores comme Karol, padre pio,lucia dans une moindre mesure sont autant de belle chose a découvrir et la passion viens naturellement. c'est un compositeur hors norme, qui n'a pas d'equivalent dans son epoque ! neanmoins, comme tu a pu le remarquer, certaines de ses oeuvres me broute plus qu'autre chose, je ne suis donc pas un inconditionel absolus.
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Sam Lowry le Dim 12 AoĂ» 2012 20:38

Janus a Ă©crit:Oublie la multitude et essaie de trouver les oeuvres qui te touchent le plus et que tu as envie d'Ă©couter.

Et bien, vois-tu Janus, rien que cela me parait déjà difficile ! :D Car essayer de trouver des oeuvres qui touchent le coeur ou l'esprit (voire les deux à la fois) nécessite un "écrémage personnel selon nos goûts". Et donc, cela veut dire qu'il faut avancer un peu à l'aveuglette, écouter des dizaines de scores avant d'en trouver un ou deux qui nous attirent. Et, vu l'immense catalogue du maestro, je suis persuadé que je ne pourrai pas y arriver. Tu vois ce que je veux dire ?

Rodolphe738 a écrit:Je vous assure mon bon sam lowri, que je ne prends pas la mouche et j'en veux pour preuve que je ne suis pas l'attaquant de toutes les bassesses auxquelles je suis bien obligé de répondre !

Tu ne prends peut-ĂŞtre pas la mouche mais disons, qu'Ă  te lire, on le croit parfois. Mais si ce n'est pas le cas, tant mieux ! ;) Pour ce qui est des "bassesses", honnĂŞtement, je n'en ai pas lues ici sur ton compte !

Rodolphe738 a Ă©crit:m'avez vous vu une fois, vous attaquez a titre personnel ?

Non non, du tout. En effet. Mais de grâce, ne me vouvoie pas s'il te plait, tu me rapproches encore un peu plus de la vieillesse que je redoute tant ! :lol:
J'ai pris bonne note de ce que tu aimes chez ce compositeur et je vais essayer d'aller voir si cela me touche ou pas. Je te dirai ce qu'il en est. Merci pour les liens que tu nous as donné !

Du peu (vraiment peu) que je connais de Morricone, j'avoue que je préfère lorsqu'il se laisse aller à un certain lyrisme et quand il utilise une thématique approfondie. Son côté cérébral me laisse souvent de marbre (par exemple, il y a beaucoup de choses qui ne me plaisent pas chez lui, nonobstant sa constante qualité d'écriture, comme par exemple MISSION, MISSION TO MARS, WOLF, THE THING etc et de manière générale, je n'aime pas beaucoup lorsqu'il utilise des synthés). J'aime plutôt ce qu'il a fait sur les westerns et un thème comme celui de Jill dans ONCE UPON A TIME IN THE WEST m'émeut toujours autant. Ecstasy of Golf de THE GOOD THE BAD AND THE UGGLY m'impressionne et me captive à chaque écoute. Je sais que ce sont là des "incontournables" que vous trouverez peut-être, Janus et toi, un peu trop évidents mais ces morceaux là me collent à chaque fois une immense gifle dans la tronche.
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Hitman
 
Messages: 4665
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 20:42

Rodolphe738 a écrit:je dis simplement qu'il n'est pas de bon ton de melangé il gatto , la cage aux folles etc avec "cosi come sei"


Je n'ai rien mélangé du tout si ce n'est que j'ai simplement associé ces musiques à Oscar Valdambrini et à la compilation faite en son hommage. Alors oui, je définis mon ressenti comme étant des musiques sympathiques et agréables, en spécifiant toutefois qu'il y avait dans COSI COME SEI, quelques thèmes très touchants, certes sucrés mais très touchants qui me donnent envie de voir le film qui n'est évidemment pas une comédie au même titre que La cage aux folles.

En quoi un RESSENTI, un POINT DE VUE serait-il une ERREUR ?

Si j'avais soutenu mordicus que COSI COME SEI avait été réalisé par Verdone alors qu'il l'a été par Lattuada, là j'aurais commis une erreur puisqu'elle s'appuie sur une valeur objective et non subjective.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 20:59

Sam Lowry a écrit: bien, vois-tu Janus, rien que cela me parait déjà difficile ! Car essayer de trouver des oeuvres qui touchent le coeur ou l'esprit (voire les deux à la fois) nécessite un "écrémage personnel selon nos goûts". Et donc, cela veut dire qu'il faut avancer un peu à l'aveuglette, écouter des dizaines de scores avant d'en trouver un ou deux qui nous attirent. Et, vu l'immense catalogue du maestro, je suis persuadé que je ne pourrai pas y arriver. Tu vois ce que je veux dire ?


Et bien moi, d'après les indications que tu m'a données ici, dans ce dernier message, un titre me vient justement à l'esprit: Lee vient de l'évoquer dans son message plus haut: L'AVVENTURIERO, un Morricone, ample, épique et lyrique, et pas seulement par son thème principal. Je ne vais pas t'en conseiller un autre avant que tu ais écouté cette B.O. et, j'espère, aimé. T'en conseiller dix d'un coup ne sert à rien. Focalise-toi sur cette B.O. pour l'heure. C'est mon conseil. ;) Après on verra.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Dim 12 AoĂ» 2012 21:06

Janus a écrit:La raison pourrait être, mais c'est juste mon ressenti, que Morricone ait voulu redonner à ce thème par le biais de L'AVVENTURIERO une dimension plus épique et définitive...Donc, modifications, il y en a quand même et je t'invite à les écouter en simultané, mon cher Lee...Pourquoi un compositeur ne pourrait-il pas ré-explorer son propre matériel? C'est quelque chose qui ne me dérange pas, en tout cas pas dans ce cas précis. Puis dans L'AVVENTURIERO tu as beaucoup d'autres thèmes bien plus inédits.


Mais la démarche est indissociable de Morricone, n'est-ce pas ? Piocher dans son propre catalogue une poignée de mesures élégiaques par-ci, des accès dissonants par là, pour en modifier le rythme de la respiration ou les parer d'une nouvelle couleur instrumentale, et ainsi les emmener vers quelque chose de nouveau. C'est même là, plus généralement, dans cette incessante foire aux citations, qu'un compositeur parvient à mettre sur pied un univers qui lui est personnel, à griffonner sur ses oeuvres mêmes une signature identifiable avec aisance. En ce qui me concerne, je reste très friand de ces jeux référentiels, à mon sens incontournables, auxquels se sont livrés des générations d'artistes de tous bords.

Seulement voilà, je parle ici d'un thème qui a été transposé tel quel d'un film à un autre. Aucune variation expérimentale là-dedans, rien que les mêmes harmonies, le même tempo, la même écriture... le même fichu morceau ! Autant dire que s'il y a un geste artistique derrière le duplicata éhonté de L'Avventuriero (une très belle partition au demeurant, je ne le nie pas), ses subtilités ont complètement échappé à mon cerveau borné... Hardi ! Je pense qu'une plus scrupuleuse écoute, cette fois à tête reposée, devrait m'être d'un grand secours.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 10026
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 21:13

Lee Van Cleef a écrit: l'interrogation qui me laisse perplexe depuis que j'ai réécouté, il y a peu, Amanti d'Oltretomba. Quel ne fut pas mon étonnement en reconnaissant, dès la première piste, ce qui allait devenir deux ans plus tard et sous une forme rigoureusement similaire le thème principal de L'Avventuriero ! Tout était déjà là, trait pour trait, sans que ne soient survenues dans l'intervalle quelques salutaires modifications d'écriture qui auraient innocenté le Maestro du moindre soupçon d'auto-plagiat. Auriez-vous donc, mes camarades bien informés, une lumière à jeter sur le pourquoi de cette reprise pure et simple ?


Je ne sais pas si l'on peux dire que Morricone s'auto plaggie de son fait, il me semble que bon nombre de réalisateurs dans les années 60/70 lui ont demandé de reprendre certains theme passé , pour les remettre dans leurs propre film remouturé .....
j'ai pêine a croire qu'un compositeur acharné et talentueux comme morricone s'auto plaggie de lui même.
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 21:15

Lee Van Cleef a écrit: Hardi ! Je pense qu'une plus scrupuleuse écoute, cette fois à tête reposée, devrait m'être d'un grand secours.


Ecoute celui de AMANTI et tout de suite derrière celui de L'AVVENTURIERO, la différence ne pourra t'échapper. ;) Il faut savoir aussi que je préférerai toujours quand un compositeur réutilise une même mélodie dans une orchestration nouvelle ou tout au moins différente que lorsqu'il sort des mélodies différentes mais en les habillant d'une même orchestration.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 21:16

Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:je dis simplement qu'il n'est pas de bon ton de melangé il gatto , la cage aux folles etc avec "cosi come sei"


Je n'ai rien mélangé du tout si ce n'est que j'ai simplement associé ces musiques à Oscar Valdambrini et à la compilation faite en son hommage. Alors oui, je définis mon ressenti comme étant des musiques sympathiques et agréables, en spécifiant toutefois qu'il y avait dans COSI COME SEI, quelques thèmes très touchants, certes sucrés mais très touchants qui me donnent envie de voir le film qui n'est évidemment pas une comédie au même titre que La cage aux folles.

En quoi un RESSENTI, un POINT DE VUE serait-il une ERREUR ?

Si j'avais soutenu mordicus que COSI COME SEI avait été réalisé par Verdone alors qu'il l'a été par Lattuada, là j'aurais commis une erreur puisqu'elle s'appuie sur une valeur objective et non subjective.


:lol:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 21:19

Tu as bien raison d'en rire et comme le dit un bon vieux proverbe canadien: Vaut mieux prendre les CHoses en Riant que les Roses en Chiant. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 21:31

Sam Lowry a Ă©crit:
Janus a Ă©crit:Oublie la multitude et essaie de trouver les oeuvres qui te touchent le plus et que tu as envie d'Ă©couter.

Et bien, vois-tu Janus, rien que cela me parait déjà difficile ! :D Car essayer de trouver des oeuvres qui touchent le coeur ou l'esprit (voire les deux à la fois) nécessite un "écrémage personnel selon nos goûts". Et donc, cela veut dire qu'il faut avancer un peu à l'aveuglette, écouter des dizaines de scores avant d'en trouver un ou deux qui nous attirent. Et, vu l'immense catalogue du maestro, je suis persuadé que je ne pourrai pas y arriver. Tu vois ce que je veux dire ?

Rodolphe738 a écrit:Je vous assure mon bon sam lowri, que je ne prends pas la mouche et j'en veux pour preuve que je ne suis pas l'attaquant de toutes les bassesses auxquelles je suis bien obligé de répondre !

Tu ne prends peut-ĂŞtre pas la mouche mais disons, qu'Ă  te lire, on le croit parfois. Mais si ce n'est pas le cas, tant mieux ! ;) Pour ce qui est des "bassesses", honnĂŞtement, je n'en ai pas lues ici sur ton compte !

Rodolphe738 a Ă©crit:m'avez vous vu une fois, vous attaquez a titre personnel ?

Non non, du tout. En effet. Mais de grâce, ne me vouvoie pas s'il te plait, tu me rapproches encore un peu plus de la vieillesse que je redoute tant ! :lol:
J'ai pris bonne note de ce que tu aimes chez ce compositeur et je vais essayer d'aller voir si cela me touche ou pas. Je te dirai ce qu'il en est. Merci pour les liens que tu nous as donné !

Du peu (vraiment peu) que je connais de Morricone, j'avoue que je préfère lorsqu'il se laisse aller à un certain lyrisme et quand il utilise une thématique approfondie. Son côté cérébral me laisse souvent de marbre (par exemple, il y a beaucoup de choses qui ne me plaisent pas chez lui, nonobstant sa constante qualité d'écriture, comme par exemple MISSION, MISSION TO MARS, WOLF, THE THING etc et de manière générale, je n'aime pas beaucoup lorsqu'il utilise des synthés). J'aime plutôt ce qu'il a fait sur les westerns et un thème comme celui de Jill dans ONCE UPON A TIME IN THE WEST m'émeut toujours autant. Ecstasy of Golf de THE GOOD THE BAD AND THE UGGLY m'impressionne et me captive à chaque écoute. Je sais que ce sont là des "incontournables" que vous trouverez peut-être, Janus et toi, un peu trop évidents mais ces morceaux là me collent à chaque fois une immense gifle dans la tronche.


ben je suis un peu dans le même cas que toi a quelques exeption prêt ! mais tu sais les rolling synthé dont il se sert dans bon nombre de ses partition des années 80 et même des années 90 ! il faisait déja la même chose avec le piano... dans bon nombre de ses compo des années 70 et je t'avoue que cela passe beaucoup mieux......tu sais, il y a beaucoup "d'incontournable" chez morriconne et pas seulement des plus connus si tu écoute le theme good luck jack de mon nom est personne http://www.youtube.com/watch?v=UIqWyJjasVM c'est magnifique aussi et que dire de cela http://www.youtube.com/watch?v=gmNOm2ic4sk
ou encore ce théme extraordinaire http://www.youtube.com/results?search_q ... qN-Y2tSTB0
il y en a tellement que l'on ne sait lequel choisir ! sans compter les themes dont je ne pourrais pas mettre en lien car pas réédité ou pas sur la toile !
Quand tu rentre l'oeuvre du maestro , c'est difficile d'ecouté autre chose ! en tout cas , moi je l'ecoute par periode ! j'ecoute d'autres compositeur Italien dont un est de la même veine que le maestro et que je suit de prés depuis un moment " paolo buonvino" j'ai mis des liens , tu as dû les écouté peux être ? il n'y a rien a jeter ce type est un prodige, la reléve ;) http://www.youtube.com/watch?v=5FRq3an_ex8
http://www.youtube.com/watch?v=o2UnsBwoh5o
et bien sur le magnifique padre pio ! ;)
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 21:34

Janus a Ă©crit:Tu as bien raison d'en rire et comme le dit un bon vieux proverbe canadien: Vaut mieux prendre les CHoses en Riant que les Roses en Chiant. :lol:


quand je pense que tu m'as taxé d'usé d'acrobatie verbal , en canadien comme dans toutes les langues du monde ca doit donné ca :lol: :lol: :lol:
sacré Janus va ! t'es un sacré numero quand même ! :lol:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 22:33

Rodolphe738 a écrit:quand je pense que tu m'as taxé d'usé d'acrobatie verbal


Sauf que j'avais mis un e au bout de "verbal" et que ça n'a absolument rien d'insultant si ce n'est que ça sous-entend au contraire que tu manies très bien la langue française quand il s'agit de tirer la couverture à toi et de vouloir me faire tourner en bourrique...non, honnêtement, pour quelqu'un dont ce n'est pas la langue première,tu te débrouilles très bien. Seulement voilà, ce n'est pas à un vieux bonobo comme Janus que l'on apprend à faire la grimace! :lol: :lol:

Allez, tiens, un petit cadeau pour toi...puis pour moi aussi:

http://www.youtube.com/watch?v=JsWIxuKR4Vo

Ceci-dit, quoique cette musique nous fait dans une écoute isolée, je suis très content que Morricone fut associé à ce film. :D
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 22:47

Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:quand je pense que tu m'as taxé d'usé d'acrobatie verbal


ce n'est pas Ă  un vieux bonobo comme Janus que l'on apprend Ă  faire la grimace! :lol: :lol:

n'empeche que je t'ai vu grimacé un moment sur le sujet :lol: avec les traits tiré ... a un moment j'ai cru que t'etais constipé ! :lol: mais ca va mieux on dirais.... :?

Allez, tiens, un petit cadeau pour toi...puis pour moi aussi:

http://www.youtube.com/watch?v=JsWIxuKR4Vo

Ceci-dit, quoique cette musique nous fait dans une écoute isolée, je suis très content que Morricone fut associé à ce film. :D


Oh ! ca me fait pas grand chose, c'est plus de l'admiration qu'autre chose ;)

échange de bon procédé : a partir de 5 minute 10 seconde.... j'espere que tu auras l'occasion un jour de voir se film ;)

http://www.youtube.com/watch?v=rC18es_fcoY
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 22:48

Sauf que ci-dessus j'ai collé la vidéo de la pièce de théâtre. :mrgreen:

Et voici la version film:

http://www.youtube.com/watch?v=VcnV3yU5LQM

:lol:
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 22:51

ouais ben tu t'es encore planté :lol:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 22:56

Rodolphe738 a écrit:échange de bon procédé : a partir de 5 minute 10 seconde.... j'espere que tu auras l'occasion un jour de voir se film


Oui, ce morceau-là est superbe, rien à dire. Il fait partie des thèmes touchants que j'évoquais dans mon souvenir du 33tours car il faut tenir compte que mon impression se base sur le disque et non sur le cd que je ne connais pas. Il existe pas cher, je le prendrai de toute façon, c'était prévu.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 23:00

Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:échange de bon procédé : a partir de 5 minute 10 seconde.... j'espere que tu auras l'occasion un jour de voir se film


Oui, ce morceau-là est superbe, rien à dire. Il fait partie des thèmes touchants que j'évoquais dans mon souvenir du 33tours car il faut tenir compte que mon impression se base sur le disque et non sur le cd que je ne connais pas. Il existe pas cher, je le prendrai de toute façon, c'était prévu.


en effet, tu dois te procurer cette superbe réédition, beaucoup de belle chose a la flute, au piano seul etc.... t'as qu'a allez voire dans la rubrique echange vente,"j'ai mis une annonce" voire si ya des trucs qui t'interesse .... celui là est assez facile a trouver et pas trop cher effectivement ;)
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 23:01

Rodolphe738 a écrit:ouais ben tu t'es encore planté :lol:


:lol: Je me disais aussi que les gens rient comme dans les séries actuelles! :lol: J'ai rectifié. :D

http://www.youtube.com/watch?v=VcnV3yU5LQM
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Dim 12 AoĂ» 2012 23:04

non ! tu t'es planté deux fois amico ! :lol:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Dim 12 AoĂ» 2012 23:08

Rodolphe738 a Ă©crit:
Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:échange de bon procédé : a partir de 5 minute 10 seconde.... j'espere que tu auras l'occasion un jour de voir se film


Oui, ce morceau-là est superbe, rien à dire. Il fait partie des thèmes touchants que j'évoquais dans mon souvenir du 33tours car il faut tenir compte que mon impression se base sur le disque et non sur le cd que je ne connais pas. Il existe pas cher, je le prendrai de toute façon, c'était prévu.


en effet, tu dois te procurer cette superbe réédition, beaucoup de belle chose a la flute, au piano seul etc.... t'as qu'a allez voire dans la rubrique echange vente,"j'ai mis une annonce" voire si ya des trucs qui t'interesse .... celui là est assez facile a trouver et pas trop cher effectivement ;)


Oui, voilà pourquoi nous avons deux perceptions aussi différentes de cette B.O., moi je l'ai du 33 tours et de la compilation d'Oscar Valdambrini. Alors que tu connais des morceaux que je n'ai jamais pu écouter.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3621
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

PrécédentSuivante

Retourner vers Musique de Film

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Dadid, DarkCat, Fma38, Google [Bot], Rork, Scorebob et 41 invités