Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Discussions autour de la musique de film, de télévision et de jeu vidéo

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mar 7 AoĂ» 2012 16:34

Dadid a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:Je tenais a conseillé une autres B.O hélas peu connus par la grande distribution, mais qui se révèles être une œuvre magistral du compositeurs Italien….. « tre donne » edition 2 CD
Hélas très peu de liens pour cette musique magnifique où, il n’y a décidément rien a jeté.


Ah oui, je confirme, très très belle musique du maître transalpin pour ces téléfilms !


comme quoi ......ca sert d'en parler....... :mrgreen: bravo flim flam man !
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mar 7 AoĂ» 2012 18:33

Soundtrackman a Ă©crit:
Bmcready a écrit:Tes préférences vont visiblement vers la face sombre du Grand Ennio ! :evil: :twisted:
Dans les titres que tu cites, mon préféré : l'excellent thème Pop-Giallesque à l'harmonica de L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE.


Disons que LA CAGE AUX FOLLES n'est pas dans mes priorités !!! :lol:



Et tu à bien tort ! Les deux « Il Vizietto », sont de très bon score ou morricone de ses propres dires, a réfréné son instinct « d’ en » de tubeur :D pour composer, je le cite « du sous Delerue » faisant référence sans doute a certaines partition comme « le roi de cœur de philippe de broca» ou sa période lautner » personnellement j’aurais plus rapprocher cela a du vladimir cosma , mais bon ……
La scène des biscotte, c’est peux être pas l'harmonica de L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE ….. Mais quelle classe et surtout quelle autodérision !
Des scores comme « IL Gatto » ou « Viaggio con anita » j’en veux bien tous les jours moi ! Mais pas nécessairement de » L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE » j’aime bien demis roussos mais bon …. :lol: Et dans les giallos morriconien y’a quand même autre choses a se mettre sous la dent……d’ailleurs vu que tu a l’air d’un père compil…. Je te recommande la double compil CRIME AND DISSONANCE…
TU AURAS UN APPERÇUS DU TRAVAIL DE MORRICONE SUR LES GIALLOS, AVEC TOUTES LES EXPERIMENTATION SONORE DE SA GRANDE EPOQUE.
UNE COMPIL INCONTOURNABLE….. ;)
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mar 7 AoĂ» 2012 19:42

Rodolphe738 a écrit:Des scores comme « IL Gatto » ou « Viaggio con anita » j’en veux bien tous les jours moi !


C'est vrai que pour la première CAGE AUX FOLLES, par exemple, il était un peu obligé d'être dans la parodie puisque l'intrigue se situe essentiellement dans un cabaret. Delerue? Un thème me fait davantage penser à du LEGRAND vulgarisé. Ce qui est certain c'est que Morricone a parfaitement su canaliser et exploiter la dérision du film. Et c'est aussi ça la particularité du musicien de cinéma, savoir se mettre au niveau du film quitte à baisser son niveau et avoir suffisamment de recul sur lui-même pour pratiquer l'auto-dérision et surtout éviter toute prétention artistique malvenue. Maintenant, j'aurais préféré qu'il signe pour le film de Werner Herzog qui lui fut proposé à cette même période. Tout comme Uno Sacco Bello, Il Gatto, Cosi come sei, ce n'est pas ce que je préfère chez ce compositeur. On est dans le domaine de l'agréable et du sympathique, toutefois j'aimerais beaucoup une réédition mieux remplie de l'album qui fut fait en hommage à OSCAR VALDAMBRINI et qui reprenait justement le meilleur de ces B.O.. Là, ça donnait vraiment un très bel album un peu jazz nocturne, lancinant et urbain.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mar 7 AoĂ» 2012 20:16

Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:Des scores comme « IL Gatto » ou « Viaggio con anita » j’en veux bien tous les jours moi !


C'est vrai que pour la première CAGE AUX FOLLES, par exemple, il était un peu obligé d'être dans la parodie puisque l'intrigue se situe essentiellement dans un cabaret. Delerue? Un thème me fait davantage penser à du LEGRAND vulgarisé. Ce qui est certain c'est que Morricone a parfaitement su canaliser et exploiter la dérision du film. Et c'est aussi ça la particularité du musicien de cinéma, savoir se mettre au niveau du film quitte à baisser son niveau et avoir suffisamment de recul sur lui-même pour pratiquer l'auto-dérision et surtout éviter toute prétention artistique malvenue. Maintenant, j'aurais préféré qu'il signe pour le film de Werner Herzog qui lui fut proposé à cette même période. Tout comme Uno Sacco Bello, Il Gatto, Cosi come sei, ce n'est pas ce que je préfère chez ce compositeur. On est dans le domaine de l'agréable et du sympathique, toutefois j'aimerais beaucoup une réédition mieux remplie de l'album qui fut fait en hommage à OSCAR VALDAMBRINI et qui reprenait justement le meilleur de ces B.O.. Là, ça donnait vraiment un très bel album un peu jazz nocturne, lancinant et urbain.


morricone cite delerue lui mĂŞme, je ne vais pas ĂŞtre plus royaliste que le roi ! pas mon genre.....
Ce n'est pas le genre que je préfére chez morricone non plus, cela dis je me contente haut la main de se qui est sorti et sur la bonne centaine " voir plus " de B.O signé par le maestro , dans le genre comedie, il ne me viendrais pas a l'idée de mettre dans le même panier "il gatto" "un sacco bello" et cosi come sei ,qui est un drame et une superbe partition romantique ou l'on peux se delecter les oreilles du fameux themes ecris pour nastassia kinski

http://www.youtube.com/watch?v=2N8tHY0j9y0

http://www.youtube.com/watch?v=qXOknCQ9Kg0

si tu arrive a faire un parallele avec il gatto, la cage aux folles,un sacco bello, avec cosi come sei, alors lĂ  mon cher Janus, je vais en venir a me poser de serieuses question ! tu a dĂ» confondre avec une autre B.O :shock:

de plus, il y as quand mĂŞme une net difference d'ecriture entre un sacco bello et viaggio com anita et il gatto .......

"Janus a ecris" savoir se mettre au niveau du film quitte à baisser son niveau et avoir suffisamment de recul sur lui-même pour pratiquer l'auto-dérision et surtout éviter toute prétention artistique malvenue"

on a dĂ» voir le mĂŞme documentaire...... ;)
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mar 7 AoĂ» 2012 20:35

Rodolphe738 a Ă©crit:de plus, il y as quand mĂŞme une net difference d'ecriture entre un sacco bello et viaggio com anita et il gatto .......


Pas tant que ça et quand bien même?
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mar 7 AoĂ» 2012 20:36

Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a Ă©crit:de plus, il y as quand mĂŞme une net difference d'ecriture entre un sacco bello et viaggio com anita et il gatto .......


Pas tant que ça et quand bien même?


Et je n'ai vu aucun documentaire en rapport Ă  son travail sur la cage aux folles. ;)
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mar 7 AoĂ» 2012 20:50

Janus a Ă©crit:
Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a Ă©crit:de plus, il y as quand mĂŞme une net difference d'ecriture entre un sacco bello et viaggio com anita et il gatto .......


Pas tant que ça et quand bien même?


Et je n'ai vu aucun documentaire en rapport Ă  son travail sur la cage aux folles. ;)


tape sur youtube " morricone documentary" c'est en 5 partie , morricone reviens sur la cage aux folles et dit mot pour mot ce que tu a ecris plus haut ! quand les grands esprits se rencontre :D

pour memoire un sacco bello c'est ca A QUI MIEUX MIEUX.......

http://www.youtube.com/watch?v=Eop6Gzo0cfQ

http://www.youtube.com/watch?v=j1pty_KWJ8c

viaggio com anita c'est lĂ  :)

http://www.youtube.com/watch?v=VWy5vNJB6_E

http://www.youtube.com/watch?v=f7M1NQOiWXM

http://www.youtube.com/watch?v=hrLn7AGeBJU

a mon avis tu confond plutĂ´t avec "bianco, rosso e verdone" et encore la difference ne me saute pas aux oreilles......
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mar 7 AoĂ» 2012 21:13

Rodolphe738 a Ă©crit:tape sur youtube " morricone documentary" c'est en 5 partie , morricone reviens sur la cage aux folles et dit mot pour mot ce que tu a ecris plus haut ! quand les grands esprits se rencontre


Honnêtement, j'ignorais, mais connaissant bien le compositeur, en rapport à la CAGE AUX FOLLES et au travail qu'il a effectué, cela m'a paru évident.

Rodolphe738 a Ă©crit:a mon avis tu confond plutĂ´t avec "bianco, rosso e verdone" et encore la difference ne me saute pas aux oreilles.....


Oui, je vois ce que tu veux dire, mais dans mon esprit, tous ces thèmes restent associés à Oscar Valdambrini, grand bugliste, qui est pas mal intervenu sur les films que tu cites ci-dessus, La cage aux folles, Il Gatto, Un sacco Bello, Viaggio con Anita, Cosi come sei, Il mostro, le superbe thème de La Cugina... Une très belle compilation avec les morceaux interprétés par valdambrini était parue à l'époque. J'aimerais qu'elle réapparaisse sur CD en plus complète, avec par exemple le nocturne dans Le Marginal. C'est tout ce que je voulais dire. Souvent, lorsque je pense à ces titres-là, je pense à cette compilation hommage à Oscar Valdambrini par Ennio Morricone que j'écoutais beaucoup il y a 20 ans.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mar 7 AoĂ» 2012 21:53

c'est un superbe documentaire assez râre, "le maestro n'est pas trés bavard"......
je ne connais pas cette compilation.... il faut dire que je ne suis pas trés compil non plus... je préfére me les faires moi même, je suis moins déçus d'une maniere general..... pourtant , de temps a autres de belle chose sorte "crime and dissonance" en est un exemple...... moi qui recule souvent sur certains giallo de morricone je m'etonne de l'ecouté assez souvent en fin de compte..... je commence toujours pâr " un homme a respecter" en préambulle.... le reste passe comme une lettre a la poste.
je me suis surpris a réécouté "per le antiche scale" aprés avoir revus le film la semaine derniere.... la partition de morricone , son ecriture sur certaines pistes evoquant la folie est assez exeptionel ! cela ne m'étonne pas que cette artiste Chinoise " mis en lien par mon bon juju" est decidé de d'en mettre une bonne partie pour illustrer ses délires visuel.
Je crois que je vais me le remettre ce soir....
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mar 7 AoĂ» 2012 22:01

mais pour en revenir a la cage aux folles, un theme comme celui lĂ 
http://www.youtube.com/watch?v=qtyrKVZMJbU
me fait automatiquement pensé a du vladimir cosma , pas a delerue et encore moins legrand ! :shock:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mar 7 AoĂ» 2012 22:52

Rodolphe738 a Ă©crit:
Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:Des scores comme « IL Gatto » ou « Viaggio con anita » j’en veux bien tous les jours moi !


C'est vrai que pour la première CAGE AUX FOLLES, par exemple, il était un peu obligé d'être dans la parodie puisque l'intrigue se situe essentiellement dans un cabaret. Delerue? Un thème me fait davantage penser à du LEGRAND vulgarisé. Ce qui est certain c'est que Morricone a parfaitement su canaliser et exploiter la dérision du film. Et c'est aussi ça la particularité du musicien de cinéma, savoir se mettre au niveau du film quitte à baisser son niveau et avoir suffisamment de recul sur lui-même pour pratiquer l'auto-dérision et surtout éviter toute prétention artistique malvenue. Maintenant, j'aurais préféré qu'il signe pour le film de Werner Herzog qui lui fut proposé à cette même période. Tout comme Uno Sacco Bello, Il Gatto, Cosi come sei, ce n'est pas ce que je préfère chez ce compositeur. On est dans le domaine de l'agréable et du sympathique, toutefois j'aimerais beaucoup une réédition mieux remplie de l'album qui fut fait en hommage à OSCAR VALDAMBRINI et qui reprenait justement le meilleur de ces B.O.. Là, ça donnait vraiment un très bel album un peu jazz nocturne, lancinant et urbain.


morricone cite delerue lui mĂŞme, je ne vais pas ĂŞtre plus royaliste que le roi ! pas mon genre.....
Ce n'est pas le genre que je préfére chez morricone non plus, cela dis je me contente haut la main de se qui est sorti et sur la bonne centaine " voir plus " de B.O signé par le maestro , dans le genre comedie, il ne me viendrais pas a l'idée de mettre dans le même panier "il gatto" "un sacco bello" et cosi come sei ,qui est un drame et une superbe partition romantique ou l'on peux se delecter les oreilles du fameux themes ecris pour nastassia kinski


http://www.youtube.com/watch?v=2N8tHY0j9y0

http://www.youtube.com/watch?v=qXOknCQ9Kg0

si tu arrive a faire un parallele avec il gatto, la cage aux folles,un sacco bello, avec cosi come sei, alors lĂ  mon cher Janus, je vais en venir a me poser de serieuses question ! tu a dĂ» confondre avec une autre B.O :shock:

de plus, il y as quand mĂŞme une net difference d'ecriture entre un sacco bello et viaggio com anita et il gatto .......

"Janus a ecris" savoir se mettre au niveau du film quitte à baisser son niveau et avoir suffisamment de recul sur lui-même pour pratiquer l'auto-dérision et surtout éviter toute prétention artistique malvenue"

on a dĂ» voir le mĂŞme documentaire...... ;)






Je viens de voir ce qu’il en était d’Oscar Valdambrini, en effet il est crédité sur les B.O que tu cites, y compris sur cosi come sei…….. Je ne vois aucune ressemblance frappante entre les B.O que tu cites….. Se serait même tout le contraire

http://www.youtube.com/watch?v=20EDqRHH ... ure=fvwrel

Mais il est certain que si c’est lui au bignou dans « a nastassia » ce Monsieur était effectivement un sacré musicien ! Il faudra que je creuse…
Mais je me souviens que tu m’en avais déjà causé pour un titre de stelvio cipriani « papaya » de memoire.

Tiens, il doit ĂŞtre la dessus aussi !

http://www.youtube.com/watch?v=iRSLYdKUUPU

….Morricone a dû faire appel à ses talents sur quelques pistes….. Mais ça reste du morricone pur jus….. :P Néanmoins Je comprends que tu puisses faire cette association.

Ps ; sois gentil ! Enlève « cosi come sei » de ta liste….cette partition n’a rien a faire dans l’agréable et le sympathique ! ;)

Janus a ecris : Tout comme Uno Sacco Bello, Il Gatto, Cosi come sei, ce n'est pas ce que je préfère chez ce compositeur. On est dans le domaine de l'agréable et du sympathique. :o
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mar 7 AoĂ» 2012 23:14

Rodolphe738 a écrit:Ps ; sois gentil ! Enlève « cosi come sei » de ta liste….cette partition n’a rien a faire dans l’agréable et le sympathique !


Non mais c'est du romantisme sucré. :lol: Mais c'est vrai qu'il y a un thème que j'aime beaucoup.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mar 7 AoĂ» 2012 23:25

du romantisme tourmenté je dirais ! ne vas pas associé le maestro a cipriani...... seul mon bon juju en a été capable et j'ai vecus des heures noir sur le topic de stelvio ! pitié pas toi :lol:
et puis dans ce cas précis du romantisme "sucré" tu va en trouver un paquet chez morricone ! tu ferais mieux d'enlever ca tout de suite ....." la liste va s'allonger de maniere cataclysmique :lol: il est temps d'arrêter le massacre...... :?
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mer 8 AoĂ» 2012 16:35

Ca n'avait rien de péjoratif dans ma bouche, mon petit Rodolphe et j'écoute avec plaisir des B.O. comme Per Amore ou La cage aux folles III surtout dans sa dernière édition cd. Cosi Come Sei renferme quelques thèmes que j'aime beaucoup, d'autres beaucoup moins, mais je n'ai toujours pas repris cette musique en cd. :oops:
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mer 8 AoĂ» 2012 21:04

je n'ai pas dis que ca l'etait mon cher janus :lol: mais, mieux vaut prendre les devants au cas ou ! :mrgreen: et je ne pense pas a toi dans ce cas particulier.....
pourquoi petit ? :) tu m'as pas l'air d'être un gars complexé ...... :D
trés beau travail sur la réédition CD.... beau thémes un peu répétitif certes...... mais j'apprecie beaucoup plus que "la villa del venerdi" par exemple.... dans le genre tourmenté.....
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Mer 8 AoĂ» 2012 22:20

Moi je préfère quand même le romantisme de Un Uomo a meta même si celui-ci est un peu caché derrière les dissonances :lol: et j'adore ses "Drames Gothiques". Sinon, j'aurais quand même tendance à préférer le romantisme cérébral de La villa Venerdi au romantisme sucré de Cosi come sei, mais ça tu t'en doutes sûrement car tu commences à connaître Janus...ce n'est pas un mec qui rigole Janus... :lol: ...Et puis le compositeur italien Goffredo Petrassi qui se méfiait terriblement de la musique de film avait été épaté par la performance artistique de Un Uomo a Meta. Petrassi aussi est un compositeur à te mettre entre les oreilles, notamment son concerto pour flûte et ses Concertos pour orchestre. De toute évidence, il fut une solide référence et influence pour Morricone. Pour en revenir à Cosi come sei, je n'ai jamais réussi à voir le film. La belle mélancolie dans certains morceaux m'a quand même donné l'envie de le voir. Tu vois, mon cas n'est pas désespéré, mon grand Rodolphe. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Mer 8 AoĂ» 2012 23:16

Oh, tu sais mon bon Janus, connaître sur le web est un bien grand mot ! Entre les fausses barbes, les faux jetons et les vrais « jetons » je ne sais qu’une seule chose… si le monde est petit, le web l’est également….. :P
Mais j’avais bien compris que tu étais du genre « cérébral » :lol:
Je le suis également mais pas sur ce compositeur….. Je préfère nettement les sucreries « tourmentées »…. C’est mon péché mignon .
pour ce qui est de l’action ca ne manque pas non plus entre roy budd, lalo,cipriani et compagnie je ne m’ennuie guère… sans compter une très jolie collection blakxploitation que je collectionne depuis de nombreuses années et qui m’offre des joie incommensurables ……. :lol: Non, rien ne manque, mais je t’avoue bien volontiers que les les dissonances morriconienne me laisse de marbre ! Pourquoi ? Va savoir…… :lol:
J’ai :lol: d’ailleurs une bien jolie édition :lol: qui trône sur le devant d’une partie de ma médiathèque consacré a Ennio, un joli coffret 2 CD et 1 DVD « GRUPPO DI IMPROVVISAZIONE NUOVA CONSONANZA » que je n’ai jamais ouvert….. je le garde là devant mes yeux ébahis,en attendant le moment propice …… :lol:
Pour petrassi, j’ai une pile de vinyle qui accompagne quelques autres et que j’ignore ostensiblement. :lol: :D :lol:
« mon grand Rodolphe » Pourquoi grand ? Je ne trouve pas que tu sois un gars spécialement décomplexé non plus ! « enfin, si je puis me permettre »
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Jeu 9 AoĂ» 2012 09:02

Rodolphe738 a Ă©crit:
Soundtrackman a Ă©crit:
Bmcready a écrit:Tes préférences vont visiblement vers la face sombre du Grand Ennio ! :evil: :twisted:
Dans les titres que tu cites, mon préféré : l'excellent thème Pop-Giallesque à l'harmonica de L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE.


Disons que LA CAGE AUX FOLLES n'est pas dans mes priorités !!! :lol:



Et tu à bien tort ! Les deux « Il Vizietto », sont de très bon score ou morricone de ses propres dires, a réfréné son instinct « d’ en » de tubeur :D pour composer, je le cite « du sous Delerue »


Non il n'a pas tort du tout, Il vizietto c'est bien sympathique mais lorsque l'on souhaite découvrir Morricone il y a dans son corpus des choses artistiquement bien plus intéressantes et primordiales et Morricone est bien plus génial lorsqu'il fait du "Morricone" que lorsqu'il fait du sous je-ne-sais-quoi. Il vizietto, c'est très bien en musique de fond pendant que l'on monte un meuble ou fait la vaisselle en tutu à la maison. :lol: Plus sérieusement, ce que je veux dire c'est qu'il n'a ni tort ni raison, ce sont ses oreilles qui vont décider et elles seules! Et s'il trouve excellent le thème pop-giallesque à l'harmonica de ULTIMO TRENO DELLA NOTTE, et bien il trouve excellent le thème pop-giallesque à l'harmonica de L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE. Au contraire, il doit d'abord suivre son intuition et aller vers ce qui semble au mieux correspondre à sa sensibilité, quitte ensuite à revenir sur des choses qui lui avaient parues plus subsidiaires s'il le souhaite, et seulement s'il le souhaite. Le coup de l'expert qui donne le chemin à suivre en lui disant: "Et bien tu as tort!" Non, il n'a ni tort ni raison, mais ses raisons et c'est amplement suffisant. ;)
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Bmcready le Jeu 9 AoĂ» 2012 09:35

Janus a écrit: Non il n'a pas tort du tout, Il vizietto c'est bien sympathique mais lorsque l'on souhaite découvrir Morricone il y a dans son corpus des choses artistiquement bien plus intéressantes et primordiales et Morricone est bien plus génial lorsqu'il fait du "Morricone" que lorsqu'il fait du sous je-ne-sais-quoi. Il vizietto, c'est très bien en musique de fond pendant que l'on monte un meuble ou fait la vaisselle en tutu à la maison. :lol: Plus sérieusement, ce que je veux dire c'est qu'il n'a ni tort ni raison, ce sont ces oreilles qui vont décider et elles seules! Et s'il trouve excellent le thème pop-giallesque à l'harmonica de ULTIMO TRENO DELLA NOTTE, et bien il trouve excellent le thème pop-giallesque à l'harmonica de L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE. Au contraire, il doit d'abord suivre son intuition et aller vers ce qui semble au mieux correspondre à sa sensibilité, quitte ensuite à revenir sur des choses qui lui avaient parues plus subsidiaires s'il le souhaite, et seulement s'il le souhaite.Le coup de l'expert qui donne le chemin à suivre en lui disant: "Et bien tu as tort!" Non, il n'a ni tort ni raison, mais ses raisons et c'est amplement suffisant. ;)


:D ;)
Bmcready
Bicentennial Man
 
Messages: 1459
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 02:52
Localisation: Paris

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Jeu 9 AoĂ» 2012 11:54

Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a Ă©crit:
Soundtrackman a Ă©crit:
Bmcready a écrit:Tes préférences vont visiblement vers la face sombre du Grand Ennio ! :evil: :twisted:
Dans les titres que tu cites, mon préféré : l'excellent thème Pop-Giallesque à l'harmonica de L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE.


Disons que LA CAGE AUX FOLLES n'est pas dans mes priorités !!! :lol:



Et tu à bien tort ! Les deux « Il Vizietto », sont de très bon score ou morricone de ses propres dires, a réfréné son instinct « d’ en » de tubeur :D pour composer, je le cite « du sous Delerue »


Non il n'a pas tort du tout, Il vizietto c'est bien sympathique mais lorsque l'on souhaite découvrir Morricone il y a dans son corpus des choses artistiquement bien plus intéressantes et primordiales et Morricone est bien plus génial lorsqu'il fait du "Morricone" que lorsqu'il fait du sous je-ne-sais-quoi. Il vizietto, c'est très bien en musique de fond pendant que l'on monte un meuble ou fait la vaisselle en tutu à la maison. :lol: Plus sérieusement, ce que je veux dire c'est qu'il n'a ni tort ni raison, ce sont ses oreilles qui vont décider et elles seules! Et s'il trouve excellent le thème pop-giallesque à l'harmonica de ULTIMO TRENO DELLA NOTTE, et bien il trouve excellent le thème pop-giallesque à l'harmonica de L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE. Au contraire, il doit d'abord suivre son intuition et aller vers ce qui semble au mieux correspondre à sa sensibilité, quitte ensuite à revenir sur des choses qui lui avaient parues plus subsidiaires s'il le souhaite, et seulement s'il le souhaite. Le coup de l'expert qui donne le chemin à suivre en lui disant: "Et bien tu as tort!" Non, il n'a ni tort ni raison, mais ses raisons et c'est amplement suffisant. ;)



Bien entendu qu’il y a des choses beaucoup plus interessante que « il vizietto » « viaggio com anita » et toutes les comedies qu’il a ecrite « cosi com sei » mis a part bien sur ! :lol:
Cependant soundrackman semble dans son propos, vouloir commencer par demis roussos et son orchestre ! or dans les giallos il y a définitivement autres chose a se mettre entre les feuille, a moins d’aimer les poils ! En tutu ou sans…….. :lol:
Soundrackaman suivras son intuition comme tout a chacun… il a désormais des références viable a l’écoute et si, j’ai pu l’aider dans sa recherche a mon humble niveau, j’en suis très heureux ….. :)
Maintenant faire du sous morricone est un exercise de style comme un autre, et je ne vois pas au nom de quoi ce score serait plus mauvais « que celui avec demis roussos « cela dis …….. j’ai dis qu’il avait tôrt de sous estimé ce score et d’autre « cosi com sei » mis a part bien sur ….. et c’est mon point de vue.
Ne vous en déplaise mon cher Janus…..
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Jeu 9 AoĂ» 2012 12:45

Sauf qu'il ne parlait pas du thème chanté par Demis Roussos, la B.O. concernée ne se résumant pas qu'à cette kitcherie sauf peut-être si on est de mauvaise foi ou que l'on est sourd :lol: . Après, S'il préfère aborder Morricone par la partie la plus sombre et cérébrale de son oeuvre, c'est son choix que j'estime même judicieux puisque le compositeur a objectivement excellé dans ce registre, régistre qui, de toute façon, ne se limite pas au giallo. Après, il y a le goût personnel, la conviction propre qui est partagée ou non. Si on me demande mon avis, je dirais que L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE est une oeuvre mineure dans le corpus du compositeur alors que PEUR SUR LA VILLE est un coup de maître, l'aboutissement stylistique du précédent. Pareil avec LA CAGE AUX FOLLES N°1 qui est à mon sens un opus mineur au même titre que VOYAGE AVEC ANITA et UN SACCO BELLO, alors que, par exemple, RENE LA CANNE ou SLALOM me paraissent davantage intéressants et jubilatoires dans ce qui illustrerait sa fibre "comédie". Ceci étant dit, ce qu'il a composé pour la première Cage aux folles n'est en rien mauvais. Je n'ai écrit cela nulle-part surtout que ce n'est pas le seul endroit où j'ai défendu l'approche du Maestro sur le film de Molinaro. L'art de la musique de film est toujours assez spécial. Lorsque Stephen Warbeck fut sollicité pour écrire la musique de POLISSE, il écrivit des thèmes que Maïwenn trouva trop parfaits, "trop polis", trop structurés. Elle voulait - je schématise un peu - que Warbeck compose moins structuré, plus hésitant, avec en somme moins de technique et plus d'amateurisme, mais le mieux est découter l'interview:

http://www.youtube.com/watch?v=rrd5FlrTwG8

C'est toute la complexité de composer pour le cinéma que l'on ne retrouvera jamais dans une salle de concert où l'on ne demandera jamais à un compositeur d'écrire un concerto pour piano volontairement maladroit ou à la manière d'un amateur...Je crois que Maïwenn voulait en rapport à son film une musique à la fois authentique et simple plutôt que quelque chose de trop sophistiqué, de trop structuré. N'ayant pas encore vu le film, j'ignore si il y a osmose mais je pense que les contraintes peu banales imposées par la réalisatrice ne devaient pas forcément faciliter la tâche du musicien. Pour en revenir à LA CAGE AUX FOLLES, je respecte parfaitement la démarche du compositeur qui devait répondre aussi et surtout à ce que le réalisateur et son film exigeaient. Après, l'appréciation sur disque est l'affaire de chacun. Et j'avoue que ces musiques passent de temps en temps dans mon lecteur sans déplaisir. ;)
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Jeu 9 AoĂ» 2012 13:55

Impossible pour moi, de me taper la cages aux folles 1 et 2 en entier ! Ce sont des scores que je compil d’une manière général … soit dans la loungerie, soit sur d’autre genre……… pas plus que « L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE » d’ailleurs si je devais prendre le train avec Morricone , je me contenterais haut la main de « l’ultimo uomo di sara » ;) qui me paraît nettement plus intéressant que celui avec l’ Aphrodite Child et de cette simple comparaison il faudrait être sourd et ( ou) de mauvaise foi pour prétendre le contraire …… :shock:
Pour rené la canne je suis assez d’accord avec toi ! En revanche pour slalom, l’ensemble est trop typé seventies pour pouvoir prétendre a être défendus sur le même terrains que rené la canne, la cage aux folles et toute l’équipe…..
Mais en fait, tout cela ne me dérange pas outre mesure, simplement dans la carriere du maestro il n’y a pas de « genre » a négliger. J’aime chaque genre d’écriture pour ce qu’elle apporte aux films et au souvenir que la musique me procure quand il est question du film…… ensuite je suis plus ou moins admiratif de la façon dont morricone traite ses sujets, mais là on rentre dans une forme d’admiration technique, une forme d'intellectualisation que je n’aime pas beaucoup lors-ce qu’elle est « bavarder » en groupe, mais qui a titre personnel est une gratification supplémentaire a mettre a l’honneur du maestro.
Le Fait qu’il s’auto parodie et qu’il décide d’abaisser son niveau pour collé au plus près du film, fait de se score une œuvre majeure et sans doute unique dans la carrière du maestro…. René la canne est une superbe B.O mais elle ne differe en rien de son talents habituel.
J’espère que tu a saisis ou je veux en venir….. :D
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Jeu 9 AoĂ» 2012 14:39

Rodolphe738 a écrit:En revanche pour slalom, l’ensemble est trop typé seventies pour pouvoir prétendre a être défendus sur le même terrains que rené la canne, la cage aux folles et toute l’équipe…..


Bien sûr que si surtout avec LA CAGE AUX FOLLES qui est très datée aussi et en plus bien moins inventive: il faudrait être de bien mauvaise foi ou être sourd pour prétendre le contraire... :lol:

Rodolphe738 a écrit:Le Fait qu’il s’auto parodie et qu’il décide d’abaisser son niveau pour collé au plus près du film, fait de se score une œuvre majeure et sans doute unique dans la carrière du maestro….


Certainement pas, mais libre à toi de la considérer comme majeure si ça te fait plaisir de la percevoir ainsi. L'approche qu'a eu Morricone sur ce film aide à comprendre pourquoi il a composé ce qu'il a composé, mais ne rend pas plus géniale sa musique qu'elle ne l'est en réalité. Elle la justifie tout au plus mais c'est tout. J'aime bien la musique de Polisse de Warbeck et je trouve intéressante la démarche entre lui et la réalisatrice, ce n'est pas pour cette raison que ça en fait un opus majeur dans son oeuvre. Ce n'est pas forcément parce que l'on aime une musique que c'est forcément un chef-d'oeuvre, pas plus que de savoir que Morricone ait pu avoir une démarche inhabituelle. Baisser son niveau n'a rien à voir avec le talent ni une quelconque performance artistique mais avec de L'HUMILITE, nuance importante! L'humilité est une qualité indispensable chez un musicien de cinéma, mais HEUREUSEMENT que celui-ci lui permet aussi de se surpasser et pas seulement de baisser son niveau sinon nous ne serions pas en train de débattre sur ce topic d'un compositeur qui serait alors complètement anecdotique. :lol: Il y a chez Morricone beaucoup de "petites" B.O. que j'aime écouter et apprécie à leur juste valeur...et la cage aux folles est de celles-là. Le plaisir dans l'écoute ne m'empêche pas de rester lucide et de ne pas tout mélanger. ;)

Je préfère aussi L'ULTIMO UOMO DI SARA à L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE pour les mêmes raisons que toi et qui de toute façon présente un cd plus riche. Nous sommes bien d'accord. Seulement, Soundtrackman et Bmcready ont cité l'excellent thème pop-giallesque avec harmonica, ce qui est leur droit le plus strict. Le reste n'étant que considération personnelle et anecdotique puisqu'ils ont écouté et aimé ce morceau. ;)
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Jeu 9 AoĂ» 2012 15:07

Et oui mon cher Janus, le fait que morricone est décidé de de « baissé son niveau » pour mieux accompagné la dérision du film ne dois pas te faire oublier, toi qui est « cérébral » :o que toute la finesse de ce score est placé dans dans l’auto dérision…. Ce qui ne saute pas a l’oreille de premier abord, mais lors d’une écoute « creusé » se révèles être du grand art……du sous morricone ! « pas tant que ca » en d’autre terme..
Comme tu l’as souligné plus haut l’art de composer pour le cinema est tout autre que la musique de concerto en salle… a ce titre la cage aux folles « surtout le premier » est un score plein de finesse ou le maestro multiplie les clins d’œil a son propre répertoire…. Mais il faut bien connaître l’œuvre du maestro pour en déchiffrer les subtilités…. :D c’est un exercice de style unique pour ce qui est de ses compositions pour le genre de la comédie, qui est un art extrêmement difficile a composer pour le cinema…. Ce que Morriconne a composé ici l’air de rien, est en fait un petit trésor a déchiffré.

« Je préfère aussi L'ULTIMO UOMO DI SARA a L'ULTIMO TRENO DELLA NOTE pour les mêmes raisons que toi et qui de toute façon présente un cd plus riche. Nous sommes bien d'accord. Seulement, Soundtrackman et Bmcready ont cité l'excellent thème pop-giallesque avec harmonica, ce qui est leur droit le plus strict. Le reste n'étant que considération personnelle et anecdotique. »

Dans ce cas présent une bonne compil feras l’affaire, mais en aucun cas, l’achat de cette B.O ne peux prétendre a être un giallo a acheté en priorité ! D’où mon propos… :lol:
Secondo, il vizietto n’as surement pas a rougir face a ce bien médiocre giallo ….

Pour slalom, quand rodolphe738 dis que c’est trop typé seventies, c’est que c’est trop typé seventies….. ;)

« slalom »
http://www.youtube.com/watch?v=_bY4ZkIBU4s

http://www.youtube.com/watch?v=ojIjs6s49yo

http://www.youtube.com/watch?v=qrjbdxjwduk

et là tu vas saisir la différence d’époque, et surtout la différence entre les compositions et le son des seventies et celui des compo et du son des années 80 ou fin 70 ! Bonne écoute…. :D

« La cage aux folles »

http://www.youtube.com/watch?v=iRSLYdKUUPU

http://www.youtube.com/watch?v=qtyrKVZMJbU

« René la canne »

http://www.youtube.com/watch?v=yIL29EDG9nk
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Jeu 9 AoĂ» 2012 16:14

Rodolphe738 a écrit:il vizietto n’as surement pas a rougir face a ce bien médiocre giallo ….


Tu compares tout et n'importe quoi. Ce n'est pas du tout la même approche et c'est un peu comme si tu disais que les carottes c'est meilleur que les haricots verts à quelqu'un qui préfère les haricots verts. Celui qui préfère l'un à l'autre a toutes les bonnes raisons...surtout s'il préfère la musique sombre à la musique légère. Dans ce cas-là vaut mieux l'orienter vers L'ULTIMO UOMO DELLA SERA, ce qui serait plus sensé. ;)

Rodolphe738 a écrit:Dans ce cas présent une bonne compil feras l’affaire,


Ce n'est pas à toi d'en décider, c'est ton avis et non la vérité absolue et celui qui comme moi souhaite avoir cette BÖ. en entier a toutes les bonnes raisons. Je trouve que les deux B.O. ULTIMO TRENO et ULTIMO UOMO sont assez complémentaires, l'idéal aurait bien sûr été de les réunir sur un même cd. ;)

Rodolphe738 a écrit:sse de ce score est placé dans dans l’auto dérision…. Ce qui ne saute pas a l’oreille de premier abord, mais lors d’une écoute « creusé » se révèles être du grand art……du sous morricone ! « pas tant que ca » en d’autre terme..
Comme tu l’as souligné plus haut l’art de composer pour le cinema est tout autre que la musique de concerto en salle… a ce titre la cage aux folles « surtout le premier » est un score plein de finesse ou le maestro multiplie les clins d’œil a son propre répertoire…. Mais il faut bien connaître l’œuvre du maestro pour en déchiffrer les subtilités…. c’est un exercice de style unique pour ce qui est de ses compositions pour le genre de la comédie, qui est un art extrêmement difficile a composer pour le cinema…. Ce que Morriconne a composé ici l’air de rien, est en fait un petit trésor a déchiffré.


Ca tu le racontes si tu veux à des curieux qui ne connaissent pas ou peu sa musique et te croiront sur parole, mais pas à moi, parce qu'il ne faut pas exagérer non plus. J'ai l'impression que tu me parles là de MA MERE L'OYE de Ravel. :lol: :roll:

Rodolphe738 a écrit:Pour slalom, quand rodolphe738 dis que c’est trop typé seventies, c’est que c’est trop typé seventies…..


Qu'importe que ce soit très typé seventies,merci je l'avais remarqué :lol:, le fait est qu'il y a dans cette musique bien plus de ludisme, de fantaisie et de follie espiègle qu'il n'y a dans ses musiques légères des années 80. C'est formidablement ludique, mais SLALOM n'est pas le seul exemple, et je préférerai toujours une musique typée seventies qui me file des frissons à un BIANCO, ROSSO VERDONE un peu tarte, excuse-moi, et une partition comme E LA DONNA CREO L'UOMO contient selon moi bien plus de trésors et de saveurs qu'IL VIZIETTO et que dire de QUENDO LE DONNE EVEVENO LA CODA et ANCHE SE VOLESSI LAVORARE CHE FACCIO?...Non, Rodolphe, désolé d'insister mais son style "comédie" des années 80 est bien fadasse à mes oreilles, en comparaison. Maintenant, on n'est pas obligé de tout comparer et on peut très bien apprécier toutes ces musiques pour leur qualités respectives. C'est même ce qu'il y a de mieux à faire et c'est ce que je fais généralement. 8-)

Personnellement, je n'ai rien contre le fait qu'une musique soit trop typée seventies à partir du moment où il en ressort un vrai grain de folie, et je plonge dans certaines oeuvres très seventies comme je plonge de la même façon dans des oeuvres très baroques, que je préférerai toujours à des musiques dites plus intemporelles mais plates ou ronflantes comme je viens de le vivre avec la suite d'orchestre "ROSERKAVALIER" de Richard Strauss. Ce que je recherche dans la musique c'est la saveur et je trouve plus de saveur dans SLALOM que dans IL VIZIETTO.

Ce n'est pas un problème d'avoir tort ou raison, c'est aussi et surtout une affaire de goût, et de par nos échanges, ce qui est positif c'est que Soundtrackman se fera sa propre idée et ses propres choix. C'est ça l'essentiel, en fin de compte. Bel échange, nous avons eu là. ;)
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

PrécédentSuivante

Retourner vers Musique de Film

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Fabthelaw, Google [Bot], Kevin95, Mortimer et 5 invités