Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Discussions autour de la musique de film, de télévision et de jeu vidéo

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 15:16

Rodolphe738 a écrit:Mission to mars titre and afterwards a partir de 4 minutes… c’est plus du clavecin mais de l’electronique savante qui virvolte , qui apparaît et disparaît…..

Toward the uknow a 7minute 43 jusqu'à la fin…. Là on reviens a peu de chose prés a ce que l’on peux entendre sur disclosure…


Dans "And afterwards", le début est très acoustique, la musique se "contemporanise" alors avec les bois et les choeurs, créant une atmosphère angoissante et hostile. J'adore l'emploi des voix et il y a cet élément électronique qui virevolte au sein d'un contexte harmonique particulier, peut-être traité sur bande magnétique. Malgré l'emploi de cette sorte de "rolling-synthé", ce morceau a son identité sonore propre qui l'éloigne de Mosca Addio et de Disclosure. Comme quoi on peut prendre les mêmes éléments et construire quelque chose de différent.

Dans "Toward the Unknow", c'est vraiment un apport furtif à la toute fin du morceau. un détail qui ne fait pas la musique, y est juste un ajout anecdotique. Ce n'est sûrement pas ce que je retiens de ce morceau. :roll:
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 15:21

comme je te le disait tout a l’heure je préfère nettement ce « rolling synthé » là dans mosca addio « mais c’est limite ! », que ce qu’il nous assène dans mission to mars ou disclosure… cela dis je ne suis pas trop d’accord avec toi sur le rolling de mission to mars, car dans « and afterwards » l’idée et la singulière apparition , puis disparitions de l’électronique d’ordinateur est proprement insupportable a l’écoute et j’en reviens a ce que je te disais tout a l’heure, avoir ce genre de piste au milieux de titre comme « where » ou « a martian » par exemple, me laisse vraiment sur le cul… pour moi ça vaut pas mieux que certaines œuvres de vangelis tant ça vieillis mal , je dirais même que ça avait déjà vieillis dés qu’il s’est mis en tête de le composer… c’est pour cette raison que ce que tu appel « musique savante électronique chez morricone » me laisse pantois…
je préfère et de loin écouter un score comme rencontre du troiseme type de williams ou là aussi le symphonique se marie avec l’électronique mais d’une façons vraiment magique et Qui était assez avant gardiste pour l’époque et surtout qui a mis tout le monde d’accord sur seulement 5 petites notes !
Sur mosca addio ……..titre: un addio nel cuore a partir de 0,50 min.. Jusqu’à la fin…

Titre suoni dai giardini a partir de 1min 46 jusqu'à la fin….. plus le titoli………
Ca fait trois reprise et non pas 7 comme je le disais plus haut…..
Cela dis dans disclosure le film , dans la scene ou michel douglas est dans le jeu video, et qu’il apperçoit tour a tour demi moore puis suthurland, le clavecin elecronique donne a outrance ce qui n’apparaît pas dans la B.O.
ps/ moi aussi j'en ai eu des frissons !...... d'effrois :lol:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 15:39

Rodolphe738 a écrit:comme je te le disait tout a l’heure je préfère nettement ce « rolling synthé » là dans mosca addio « mais c’est limite ! », que ce qu’il nous assène dans mission to mars ou disclosure… cela dis je ne suis pas trop d’accord avec toi sur le rolling de mission to mars, car dans « and afterwards » l’idée et la singulière apparition , puis disparitions de l’électronique d’ordinateur est proprement insupportable a l’écoute


Peut-être pour toi mais pas pour moi même si ce n'est pas, dans le cas de "and Afterwards", l'intervention électronique qui me fascine en elle-même et qui est là secondaire, mais le contexte harmonique tout autour. vraiment formidable ce contexte harmonique, ces voix atonales, ces cordes crispées, suraigües... Je maintiens donc ma position et elle est irrévocable. :lol: Que tu n'aimes pas c'est ton droit, mais moi j'aime! Ainsi va la vie. Tu adores Cipriani, moi, toutes les B.O. que j'ai essayé d'écouter je ne ne suis pas arrivé au bout tant je me suis fait chier! :lol: Reznor, je ne supporte pas non plus, c'est comme ça.
Et la vie continue...
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 15:48

et moi la mienne...... et elle est sans appel ! :lol: tiens ! je vais aller me mettre Il Ladrone pour me nettoyer les feuilles de tout ca ...... :x
na !
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 15:51

IL LADRONE, ce n'est pas le "Morricone" qui me fascine bien que c'est sûrement une musique certes jolie qui adoucit les moeurs, je veux bien me mettre à le penser. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 15:51

Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:comme je te le disait tout a l’heure je préfère nettement ce « rolling synthé » là dans mosca addio « mais c’est limite ! », que ce qu’il nous assène dans mission to mars ou disclosure… cela dis je ne suis pas trop d’accord avec toi sur le rolling de mission to mars, car dans « and afterwards » l’idée et la singulière apparition , puis disparitions de l’électronique d’ordinateur est proprement insupportable a l’écoute


Peut-être pour toi mais pas pour moi même si ce n'est pas, dans le cas de "and Afterwards", l'intervention électronique qui me fascine en elle-même et qui est là secondaire, mais le contexte harmonique tout autour. vraiment formidable ce contexte harmonique, ces voix atonales, ces cordes crispées, suraigües... Je maintiens donc ma position et elle est irrévocable. :lol: Que tu n'aimes pas c'est ton droit, mais moi j'aime! Ainsi va la vie. Tu adores Cipriani, moi, toutes les B.O. que j'ai essayé d'écouter je ne ne suis pas arrivé au bout tant je me suis fait chier! :lol: Reznor, je ne supporte pas non plus, c'est comme ça.
Et la vie continue...


Mais il n'y as aucun probleme janus ! si tu aime ca, c'est pas moi qui t'en degouterait... pas mon style du tout.
mais lĂ  nous nous egarons un peu de la discution initial , bien qu'elle soit terminer j'en conviens...... :D
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 15:54

Janus a écrit:IL LADRONE, ce n'est pas le "Morricone" qui me fascine bien que c'est sûrement une musique certes jolie qui adoucit les moeurs. :lol:


certes , mais les" rolling synthé" j'en ai eu plus que ma dose aujourd'hui et un peu de musique jouer par des musiciens avec de veritable instrument seras la bienvenus.... j'ai penser a un moment me finir avec cacciatori di navi, mais je ne suis pas gourmand a ce point là :lol:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 16:00

Rodolphe738 a Ă©crit:j'ai penser a un moment me finir avec cacciatori di navi, mais je ne suis pas gourmand a ce point lĂ 


Dans une reprise du thème principal, il y a un duo des deux joueurs de flûte de pan qui est à couper le souffle. Toi qui parles de musiciens avec de vrais instruments, en voilà! :D
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 16:06

là je trouve que tu pousse un peu ami théo ! tu dis dans une reprise du theme prrincipal ! mais cette B.O ne tourne qu'autour du théme principal :lol: la piste que tu cite est la 8 , effectivement c'est trés zoli... mais tout le brouaba derriere m'indispose un peu... pour tout te dire je prefere et de tres tres loin, una cometa,tirer de la B.O des rois mages , ou ce ne sont pas deux , mais trois flute qui se répondent dans un théme que je trouve egal voir superieur dans son depouillement a certains theme de mission....
Ca c'est de la musique jouer par des musiciens.... tiens je change d'avis... je me tape les rois mages....... :mrgreen:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 16:14

Rodolphe738 a écrit:là je trouve que tu pousse un peu ami théo ! tu dis dans une reprise du theme prrincipal ! mais cette B.O ne tourne qu'autour du théme principal :lol: la piste que tu cite est la 8 , effectivement c'est trés zoli... mais tout le brouaba derriere m'indispose un peu... pour tout te dire je prefere et de tres tres loin, una cometa,tirer de la B.O des rois mages


Moi aussi, je préfère Les Rois Mages. Mais la Plage n°8 de Cacciatori di navi est vraiment passionnée et intense, et l'accompagnement tellement riche qu'il se suffit à lui-même. Rien que ce thème-là me transcende plus que n'importe quel morceau de Il Ladrone. :lol: Bon, j'aime bien aussi écouter cette jolie musique parce que j'ai mes moments fleur bleue moi aussi. :lol: il y a un Rodolphe qui sommeille en moi. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 16:25

un passioné de morricone qui ne serais pas un peu fleur bleu ca existe ? le champion toutes categoris de la B.O romantique et et des bons sentiment c'est ennio camarade :D il ladrone est d'ailleurs un petit score par rapport a ce qu'a pu composer l'ami ennio............
Je me suis réécouté il y a peu " gino bartali l'intramontabile " même sur un vélo il arrive a ceuillir de la fleurette.... et de quel façon !
ce qui m'ennuis sur caccitori di navi n'est pas d'ecouter la piste 8 qui est effectivement un grand moment de musique, mais c'est qu'avant d'en arriver a cette fameuse piste , il faut se tamponner des comment tu dis ? " rolling synthé" a n'en plus finir et je t'avoue qu'aujourd'hui ca va me casser le moral :lol:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 16:49

Rodolphe738 a Ă©crit:ce qui m'ennuis sur caccitori di navi n'est pas d'ecouter la piste 8 qui est effectivement un grand moment de musique, mais c'est qu'avant d'en arriver a cette fameuse piste , il faut se tamponner des comment tu dis ? "


Je n'ai pas dit non plus que j'aimais écouter ce disque en entier mais avec de telles plages comme la huitième, je suis toujours près à faire l'effort. Quand au "rolling-synthé", c'est un trait-de-marque que j'aime bien de toute façon et il ne me dérange pas outre mesure.

Rodolphe738 a Ă©crit:le champion toutes categoris de la B.O romantique et et des bons sentiment c'est ennio camarade


Pour moi, il est davantage un compositeur intellectuel, tourmenté et atonal. Tout dépend ce que l'on écoute le plus chez lui. :mrgreen:

Rodolphe738 a écrit:Je me suis réécouté il y a peu " gino bartali l'intramontabile " même sur un vélo il arrive a ceuillir de la fleurette.... et de quel façon !


B.O. sympathique .
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 17:02

ben c'est a dire que moi, le genre tourmenté et atonal façon giallo je laisse ça aux cerébral :lol: c'est pas trop ma tasse de thé il est vrais.......... :lol:
Quand a caccitori di navi , j'ai toujours eu beaucoup de mal a me tortorer des B.O n'ayant que le seul point d'encrage , un theme principal ! je trouve cette B.O pas mal , mais je ne me releverais pas la nuit pour l'ecouter et ce majgré la piste 8 ! :?
gino bartaldi est deja beaucoup mieux construits en theme melodique et surtout il n'y a pas de rolling synthé et c'est peux-être un detail pour vous, mais pour moi ca veux dire beaucoup ...... :lol:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 17:16

Rodolphe738 a écrit:gino bartaldi est deja beaucoup mieux construits en theme melodique et surtout il n'y a pas de rolling synthé et c'est peux-être un detail pour vous, mais pour moi ca veux dire beaucoup ...... :lol:


Hormis le générique-début (et ses déclinaisons) qui est fort attachant de part le thème mélodique et l'orchestration, le reste de la B.O. est du pilotage automatique. thème d'amour en mode pépère aussi bien sur le plan mélodique que sur le plan de l'orchestration. Alors oui, il n'y a pas de "rolling synthé" mais bon c'est un "Morricone" sympathique mais assez paresseux quand même. Et, sans le thème principal qui est une petite réussite en soi, je n'écouterais probablement jamais ce disque.

Rodolphe738 a écrit: le genre tourmenté et atonal façon giallo je laisse ça aux cerébral


le genre atonal et tourmenté chez Morricone ne se limite pas au giallo, loin de là. ;)
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 17:28

non je n'ai pas dis que le style atonal de morricone se limitait aux giallo , j'en apprecie d'ailleurs certains tout comme j'apprecie aussi moses ou sahara , de la a me tortorer uniquement cela chez morricone non ! d'ailleurs je me ferais vite chier.... cela ne represente pas grand chose dans sa discographie, mais de tres beau moment, il faut le dire........
Scalata alla gloria je prefere nettement sa deuxieme declinaison..... maintenant, "matrimonio d'amore" c'est zoli tout pleins..... "I Suoi amici "dans la même ligné tout en finesse.... Rivalita'E Umorismo dans l'extention du theme principal ca le fait bien aussi....." in famiglia, in visita al papa etc etc etc donne une petite poigné de theme accrocheur et bien estampillé... bien sur ce n'est pas un chef d'oeuvre absolue du maestro mais au final tu as bien 11 titres super sympa a écouter ce qui vaudras toujours mieux qu'un theme decliné 20 fois :D
mais bon, chaqun vois midi a sa porte comme on dis :mrgreen:
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 19:05

Rodolphe738 a Ă©crit:non je n'ai pas dis que le style atonal de morricone se limitait aux giallo , j'en apprecie d'ailleurs certains tout comme j'apprecie aussi moses ou sahara.... cela ne represente pas grand chose dans sa discographie, mais de tres beau moment, il faut le dire........


Si quand même, cet aspect-là est bien représenté dans son corpus, en intégrant bien sûr sa musique de concert. Mais même au sein de sa musique de film. A prendre en compte aussi le fait que nombre de ses approches pour l'image font coïncider en une même B.O. musique atonale et musique tonale, mélodique, voire sérielle comme dans L'alibi pour ne citer qu'un exemple parmi tant d'autres.

Rodolphe738 a Ă©crit:de la a me tortorer uniquement cela chez morricone non !


Mais moi non plus, j'adore aussi beaucoup de sa musique tonale et romantique. Puis, j'aime trop la mélodie pour n'écouter que de l'atonal ou de l'expérimental dissonant. j'alterne simplement les plaisirs même si je suis et demeure très friand de musique dite contemporaine. ;)

Rodolphe738 a écrit:bien sur ce n'est pas un chef d'oeuvre absolue du maestro mais au final tu as bien 11 titres super sympa a écouter ce qui vaudras toujours mieux qu'un theme decliné 20 fois


Oui et non. Oui dans le contexte de l'album qui dans le cas de "Cacciatori di navi" donne un cd bien trop répétitif et trop long , mais non en tant que musicalité. Disons que je préfère Gino Bartoli en tant qu'album même si c'est Morricone sur son petit vélo, mais que je privilégie le thème majeur de "Cacciatori di navi", notamment les plages 8 et 11, qui me plonge dans une dimension musicale proche pour moi de l'extase, de la transe! Aucun thème de "Gino Bartoli" n'atteind à mon avis cette intensité ni cette musicalité.

Rodolphe738 a Ă©crit:mais bon, chaqun vois midi a sa porte comme on dis


Tout à fait, et je suis même content que tu défendes une partition comme "Gino Bartoli" ici sur ce forum. J'avoue l'écouter aussi de temps en temps et la trouver malgré mes réserves très attachante. ;)
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 19:39

Tu sais théo je vais te dire une chose , tu as raison et tôrt a la fois, je ne trouve que caccitori di navi soit si enlever que cela et voila pourquoi: quand tu as un theme decliner 14 ou 15 fois ca finis par te bouffer la tête en ecoute prolonger et la plage 8 et " ou " 11, se noie vite dans un conglomerat auditif pas toujours tres plaisant sur la longeur......alors que le gino bartoli, est beaucoup plus fin et leger dans l'approche même de ses thematique, bien sur il n'y a pas une piste numero 8 qui enleve tout sur son passage ! mais justement c'est l'addition des themes de cet album qui fait qu'on en ressort charmé, ce qui n'est pas le cas de caccitori, hormis le theme principal decliné a qui mieux mieux.... tu a quoi ? le sentiment d'avoir pecher un bon morceaux de musique ? oui et basta ! pour le bartoli l'album s'ecoute tres bien et de beaux themes sont decliné .... les second couteaux sont de tres belle facture egalement... resultat des courses la pilule n'est pas indigeste et c'est avec plaisir que je le ressort assez regulierement avec una storia italiana par exemple.
Ce qui ne seras pâs forcement le cas avec caccitori di navi, dont je vais extirper les deux ou trois declinaisons qui sont vraiment interessante et qui vont se retrouver compiler quelque part dans mes compil maison.....
pour le reste j'aime bien morricone quand il melange le tonal et l'atonal en concert, c'est vraiment lĂ  que j'apprecie son travail, car en album original , je trouve la soupe souvent indigeste a quelques exeption pret bien sur....
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 19:50

Rodolphe738 a écrit:Tu sais théo je vais te dire une chose , tu as raison et tôrt a la fois, je ne trouve que caccitori di navi soit si enlever que cela et voila pourquoi: quand tu as un theme decliner 14 ou 15 fois ca finis par te bouffer la tête en ecoute prolonger et la plage 8 et " ou " 11, se noie vite dans un conglomerat auditif pas toujours tres plaisant sur la longeur......alors que le gino bartoli, est beaucoup plus fin et leger dans l'approche même de ses thematique, bien sur il n'y a pas une piste numero 8 qui enleve tout sur son passage !


Voilà ce qui nous différencie, toi tu aimes être charmé moi j'aime être transcendé. Ce n'est pas une histoire d'avoir tort ou raison mais juste la simple histoire de ce que l'on recherche prioritairement en musique. Ni plus ni moins.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 20:02

Janus a Ă©crit:
Rodolphe738 a écrit:Tu sais théo je vais te dire une chose , tu as raison et tôrt a la fois, je ne trouve que caccitori di navi soit si enlever que cela et voila pourquoi: quand tu as un theme decliner 14 ou 15 fois ca finis par te bouffer la tête en ecoute prolonger et la plage 8 et " ou " 11, se noie vite dans un conglomerat auditif pas toujours tres plaisant sur la longeur......alors que le gino bartoli, est beaucoup plus fin et leger dans l'approche même de ses thematique, bien sur il n'y a pas une piste numero 8 qui enleve tout sur son passage !


Voilà ce qui nous différencie, toi tu aimes être charmé moi j'aime être transcendé. Ce n'est pas une histoire d'avoir tort ou raison mais juste la simple histoire de ce que l'on recherche prioritairement en musique. Ni plus ni moins.


je trouve que ta synthese ne reflete pas la verité, tu pense réellement que je puissent preferer être charmé plutôt que transcendé ? , mais mon copain, je ne suis pas different de toi ! moi aussi je voudrais tomber sur des moses ou des the mission tous les jours !
il se trouve juste que dans le cas de figure qui nous occupe actuellement je prefererais être charmé par 3 ou quatres thémes qui finiront par me donner un sentiments global de contentement plutôt que de te dire caccitori m'as emballé sur 1 theme decliné 15 fois ......
c'est ma façons de voire la chose et surtout mon ressentis qui pronent..... maintenant la piste numero 8 du caccitori seras apprecier comme il se doit dans une compil en compagnie des autres concept morriconien qui decline un theme en veux tu en voila et ils sont legion........
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 20:09

Et bien moi je préfère être transcendé par un thème répété x Fois sur un disque que charmé par trois/ quatre thèmes que je trouve simplement sympathiques. Voilà c'est tout . Il pourrait être rabâché mille fois que ça n'enlèvera rien à sa valeur intrinsèque. Je ne peux être plus clair. ;)
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 20:23

non mais je t'ai bien compris et ce dés le départ ! j'ai moi même une affection particuliere pour le theme de "Il Diavolo Nel Cervello" ce n'est pas pour autant que je prefererais intrinsèquement ce theme, a l'ensemble d'une composition comme gino bartoli......
Je prends les choses comme elle vienne et je m'en arrange a ma façon, qui n'est sans doute pas " et tant mieux " la tienne........
Les trois theme en question vont juste se faire compiler parmi d'autre themes morriconien du même genre afin que je puisse moi aussi être transcendé par le choix judicieux qui seras le mien, et qui me procureras bien plus de plaisir qu'un album complet de déclinaison répeter.... ;)
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Janus le Ven 25 Mai 2012 20:44

Rodolphe738 a écrit:non mais je t'ai bien compris et ce dés le départ ! j'ai moi même une affection particuliere pour le theme de "Il Diavolo Nel Cervello" ce n'est pas pour autant que je prefererais intrinsèquement ce theme, a l'ensemble d'une composition comme gino bartoli......
Je prends les choses comme elle vienne et je m'en arrange a ma façon, qui n'est sans doute pas " et tant mieux " la tienne........
Les trois theme en question vont juste se faire compiler parmi d'autre themes morriconien du même genre afin que je puisse moi aussi être transcendé par le choix judicieux qui seras le mien, et qui me procureras bien plus de plaisir qu'un album complet de déclinaison répeter.... ;)


Je suis bien d'accord et c'est ce que je fais aussi.
Avatar de l’utilisateur
Janus
Postman
 
Messages: 3610
Inscription:
Dim 28 Juin 2009 16:17

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Ven 25 Mai 2012 21:05

par contre va savoir pourquoi, j'ai réellement accrocher avec "secret of the sahara" ca fait des années que je suis dessus avec un autre " A time of destiny" avec ce dernier y'a rien a faire.......
J'etais en train d'ecouter un fameux morricone " perlasca" et juste derriere le balladeur a enquiller avec "secret of the sahara" depuis j'ecoute l'album avec delectation... j'ai virer quand même plusieurs piste..... mais t'avais raison c'est vraiment une B.O magnifique.... dire que ca fait des années que je traine cette B.O sans en avoir vraiment apprecier la beauté !
mais j'en un paquet comme ca, ou j'ai pas réellement accrocher et qui reste sur une pile en attendant le moment de la decouverte....
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Rodolphe738 le Sam 26 Mai 2012 08:58

encore une réalisation recente du maestro italien qui vaut son pesant de cacahuete :D parmi mes preferer de ses oeuvres recentes peu connue, mais qui pourtant gagnerais a l'être.....
De palma declarais a un journaliste que morricone avait ecris plusieurs fois l'hymne italien dans sa carriere en voila une petite demonstration.........

http://www.youtube.com/watch?v=A5_gji1XCuQ

Dans pan e liberta vous en trouverez une plus belle encore......
Rodolphe738
Next Man
 
Messages: 1124
Inscription:
Sam 11 FĂ©v 2012 11:12

Ennio Morricone: génial stakhanoviste.

Nouveau messagede Shardar le Sam 26 Mai 2012 10:17

Une tasse de thé les gars?
Avatar de l’utilisateur
Shardar
Inside Man
 
Messages: 3880
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 10:49

PrécédentSuivante

Retourner vers Musique de Film

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot], Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 19 invités