Nouveautés • The Omega Productions Records

Discussions autour de la musique de film, de télévision et de jeu vidéo

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede TheOmegaProductions le Mer 18 DĂ©c 2019 02:30

Malheureusement, le format CD s'estompera - pour ne pas dire, disparaitra - chez nous Ă  partir de janvier 2020, face Ă  une revalorisation des formats vinyles et du digital.
Nous avons eu de nombreuses difficultés avec ce support depuis le début du label (jewel case, digipack, 500 puis 200 unités, problèmes de pressages, etc...), et nous avons décidé de le réserver uniquement pour quelques occasions spécifiques (coffrets, éditions spéciales, etc..).
Ce, mĂŞme si La Comtesse noire fut toutefois un excellent cru.
Les collections ne seront nullement impactées.

Nous savons que la nouvelle ne plaira sans doute pas à tous (et encore moins au sein d'Underscore), mais nos choix ne dépendent malheureusement pas uniquement de notre volonté, mais d'un système dans sa globalité avec énormément de critères (temporelles, économiques, artistiques, etc...).
Nous reviendrons plus en détail sur cette décision dans une newsletter, en début d'année prochaine.

En vous remerciant de votre compréhension.

Bien cordialement,

The Omega Productions Records
The Omega Productions Records est un label indépendant spécialisé dans l'édition de bandes originales de films français d'exploitation. • https://www.theomegaproductionsrecords.com/
Avatar de l’utilisateur
TheOmegaProductions
Yes Man
 
Messages: 117
Inscription:
Ven 7 Avr 2017 17:31

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Sam Lowry le Mer 18 DĂ©c 2019 10:15

VoilĂ  en effet une bien mauvaise nouvelle...
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Man On Fire
 
Messages: 4489
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Forrester le Mer 18 DĂ©c 2019 10:37

Qu'en sera t'il quand l'effet de mode du vinyl s'estompera?
Avatar de l’utilisateur
Forrester
Candyman
 
Messages: 2823
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 11:59

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Mortimer le Mer 18 DĂ©c 2019 10:47

TheOmegaProductions a Ă©crit:
Nous savons que la nouvelle ne plaira sans doute pas Ă  tous (et encore moins au sein d'Underscore)

C'est peu de le dire, vous me mettez tout simplement hors de moi. Et surtout quand je lis ça le matin au réveil. Je ne vais pas me plier à la bonne volonté de "ça revient à la mode" parce que les industriels en ont décidé ainsi. Tant pis pour moi ou vous , peu importe.
Je ne repasse plus par la case vinyl et encore moins au téléchargement même si ce dernier peut se trouver gratuitement.
Plus on est nombreux Ă  penser la mĂŞme chose,
moins il vient à l'idée qu'on pourrait tous avoir tort.
Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Darkman
 
Messages: 7263
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 08:37
Localisation: ALSACE

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Sam Lowry le Mer 18 DĂ©c 2019 11:04

Calme toi mon bon Mortynou ! C'est pas bon pour ta tension tout ça. :mrgreen:
Plus sérieusement, je te comprends. Mais je comprends aussi l'impératif économique de Monsieur Omega. Il doit vivre et gagner de l'argent. Et si, pour lui, ça passe par le vinyle et le téléchargement, tant mieux pour lui.
Pour des gens comme toi et moi, Morty, ça veut dire qu'on se passera des éditions de Monsieur Omega, voilà tout. Le jour où le cd disparaitra complètement (les jeunes et les industriels en ont décidé ainsi, ce qui est une erreur à mon sens), ma collection de musiques de film sera tout simplement terminée (je mets à part le marché de l'occasion). Bah, toutes les choses doivent bien avoir une fin...
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Man On Fire
 
Messages: 4489
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Jofrenge le Mer 18 DĂ©c 2019 11:26

Tout à fait d'accord avec l'idée générale de vos deux derniers messages Morty et Sam.
De mĂŞme, je continuerais tant qu'il y aura des CDs. Ensuite, ce sera sans moi.
Avatar de l’utilisateur
Jofrenge
Weather Man
 
Messages: 497
Inscription:
Ven 16 DĂ©c 2011 10:36

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede PJ30 le Mer 18 DĂ©c 2019 11:31

Mortimer a Ă©crit:
TheOmegaProductions a Ă©crit:
Nous savons que la nouvelle ne plaira sans doute pas Ă  tous (et encore moins au sein d'Underscore)

C'est peu de le dire, vous me mettez tout simplement hors de moi. Et surtout quand je lis ça le matin au réveil. Je ne vais pas me plier à la bonne volonté de "ça revient à la mode" parce que les industriels en ont décidé ainsi. Tant pis pour moi ou vous , peu importe.
Je ne repasse plus par la case vinyl et encore moins au téléchargement même si ce dernier peut se trouver gratuitement.



c'est vraiment nul...mĂŞme pas une Ă©dition CD de 300ex.
édition Omega terminé pour moi!je vais illico presto l'enlever de mon Facebook! moi qui pensais contribuer pour la sauvegarde du patrimoine français,quand je pense que je me suis forcé à prendre ce coffret Giorgino uniquement pour le CD! on voit qu'au final il n'y a que le pognon qui compte..
La musique de film, c'est la poussière dans l'oeil .
Pierre jansen.
Avatar de l’utilisateur
PJ30
Yes Man
 
Messages: 155
Inscription:
Mar 8 Sep 2015 11:47

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Starfe le Mer 18 DĂ©c 2019 11:40

TheOmegaProductions a Ă©crit:Malheureusement, le format CD s'estompera - pour ne pas dire, disparaitra - chez nous Ă  partir de janvier 2020, face Ă  une revalorisation des formats vinyles et du digital.
Nous avons eu de nombreuses difficultés avec ce support depuis le début du label (jewel case, digipack, 500 puis 200 unités, problèmes de pressages, etc...), et nous avons décidé de le réserver uniquement pour quelques occasions spécifiques (coffrets, éditions spéciales, etc..).
Ce, mĂŞme si La Comtesse noire fut toutefois un excellent cru.
Les collections ne seront nullement impactées.

Nous savons que la nouvelle ne plaira sans doute pas à tous (et encore moins au sein d'Underscore), mais nos choix ne dépendent malheureusement pas uniquement de notre volonté, mais d'un système dans sa globalité avec énormément de critères (temporelles, économiques, artistiques, etc...).
Nous reviendrons plus en détail sur cette décision dans une newsletter, en début d'année prochaine.

En vous remerciant de votre compréhension.

Bien cordialement,

Lucas Giorgini,
Label manager,

The Omega Productions Records,

Mouais. C'est surtout de savoir ce que l'on veut faire exactement. Evidemment, la sauvegarde d'un patrimoine d'un genre et d'un secteur de niche est bien moins lucrative que de faire des objets à la mode ou des coffrets à 70 euros pour les gogos collectionneurs. Pas de souci avec ça, il en faut pour tout le monde. Mais si la volonté est vraiment de faire de la préservation, on va jusqu'au bout des choses, on connait ses acheteurs et on apprends à maîtriser une chaîne de fabrication. Et on sait que l'on ne gagnera pas des mille et des cent mais qu'on peut en vivre tout de même. La preuve avec les autres labels qui ont su devenir des pros tout en étant toujours debout aujourd'hui, en continuant à se faire plaisir et faire plaisir à leurs acheteurs. Donc non, faut pas être fataliste, pas de blah blah, faut juste être en phase avec ce que l'on veut vraiment faire. Donc bye bye mr Omega, vous avec choisi un autre camp que celui des amateurs de musique de films qui par leurs achats et leur fidélité, contribuent aussi à cette sauvegarde.

Bien cordialement,
Olivier R.,
PDG

The Starfe Company
Toute l'actualité des sorties CD, c'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Starfe
Lawman
 
Messages: 5474
Inscription:
Mar 9 Sep 2008 23:30
Localisation: Paris 13

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede TheOmegaProductions le Mer 18 DĂ©c 2019 12:18

Vos réactions nous paraissent excessives, mais nous comprenons que cela puisse être délicat.
Je vais tenter d'y apporter quelques informations :

Nous rentabilisons à peine le format CD (quand celui-ci se rentabilise, ce qui n'a pas été le cas sur trois éditions jusqu'à présent), qui nous demande également beaucoup trop d'investissement de temps (dix fois plus en moyenne qu'un vinyle) et donc moins de sortie à l'année. Nous ne vivons pas de nos éditions, ni du label. Pour nous, chaque sortie est un défi qui pourrait mettre notre société sur la faillite (n'oubliez pas qu'une édition se calcule également par les taxes et impositions, soit plusieurs milliers d'euros). Et nous n'avons pas de locaux extensibles pour le stockage du back catalogue.
Nous faisons simplement un choix pour pouvoir continuer dans de meilleurs conditions, car nous ne vendons pas énormément d'exemplaires, dans un format comme dans un autre.
De nombreuses éditions à venir existent déjà en CD. Les doublons seraient donc inutiles, et pire, nous craignons que cela puissent impacter directement nos ventes.
Le format vinyle est certes un effet de mode pour de nombreux labels, mais selon nous, c'est également le support approprié pour imposer un rituel d'écoute d'une bande original, ainsi qu'un choix esthétique.
Nous avons d'innombrables libertés artistiques en vinyle, que le CD ne nous apporte pas.

De plus, la comparaison avec d'autres labels est inexactes : nous ne faisons pas de gestion de droits, et n'avons aucune aide ici et là. Nous sommes totalement indépendants, et seules les ventes nous permettent d'envisager d'autres éditions.

Le format CD reviendra, mais dans des cas exceptionnels.
Cette année, il nous a été prouvé qu'il s'agissait simplement de sorties techniques, entrainant davantage de complication sur le long terme qu'autre chose.

Merci de votre compréhension, je reste à votre écoute également par e-mail ou via notre ligne téléphonique pour en discuter.

Bien cordialement,

The Omega Productions Records
The Omega Productions Records est un label indépendant spécialisé dans l'édition de bandes originales de films français d'exploitation. • https://www.theomegaproductionsrecords.com/
Avatar de l’utilisateur
TheOmegaProductions
Yes Man
 
Messages: 117
Inscription:
Ven 7 Avr 2017 17:31

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede DarkCat le Mer 18 DĂ©c 2019 12:27

Honnêtement, je m'en fiche un peu. Disques Cinémusique a fait la même chose et je n'ai plus jamais acheté un seul de leurs titres (et croyez bien que ce n'est pas l'envie qui m'en manque), je ferai donc pareil avec Omega (d'un autre côté, je n'avais pris que le premier "L'amour à la française"). ;)

Je note tout de même que le topic consacré à "Disques Cinémusique" est peu à peu tombé dans l'oubli avec la fin de leur production CD et pourtant leur catalogue touchait un public beaucoup plus large.

Mais c'est vrai que c'est un peu étrange de se positionner sur un créneau ultra spécialisé et de finir par s’aliéner d'éventuels clients en stoppant le CD. Mais bon, sur ce forum, il y aura bien des coyotes à foie jaune pour se ruer sur du téléchargement, les gens aimant faire leur propre malheur. :mrgreen:

En tout cas, quoi que vous fassiez, je vous souhaite bonne chance pour la suite. 8-)


Starfe a Ă©crit:The Starfe Company

:shock: Ça claque sa race !? :lol:
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Spider-Man
 
Messages: 9433
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00
Localisation: A 200 mètres après le stop.

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Starfe le Mer 18 DĂ©c 2019 12:40

TheOmegaProductions a écrit:Vos réactions nous paraissent excessives, mais nous comprenons que cela puisse être délicat.
Je vais tenter d'y apporter quelques informations :

Nous rentabilisons à peine le format CD (quand celui-ci se rentabilise, ce qui n'a pas été le cas sur trois éditions jusqu'à présent), qui nous demande également beaucoup trop d'investissement de temps (dix fois plus en moyenne qu'un vinyle) et donc moins de sortie à l'année. Nous ne vivons pas de nos éditions, ni du label. Pour nous, chaque sortie est un défi qui pourrait mettre notre société sur la faillite (n'oubliez pas qu'une édition se calcule également par les taxes et impositions, soit plusieurs milliers d'euros). Et nous n'avons pas de locaux extensibles pour le stockage du back catalogue.
Nous faisons simplement un choix pour pouvoir continuer dans de meilleurs conditions, car nous ne vendons pas énormément d'exemplaires, dans un format comme dans un autre.
De nombreuses éditions à venir existent déjà en CD. Les doublons seraient donc inutiles, et pire, nous craignons que cela puissent impacter directement nos ventes.
Le format vinyle est certes un effet de mode pour de nombreux labels, mais selon nous, c'est également le support approprié pour imposer un rituel d'écoute d'une bande original, ainsi qu'un choix esthétique.
Nous avons d'innombrables libertés artistiques en vinyle, que le CD ne nous apporte pas.

De plus, la comparaison avec d'autres labels est inexactes : nous ne faisons pas de gestion de droits, et n'avons aucune aide ici et là. Nous sommes totalement indépendants, et seules les ventes nous permettent d'envisager d'autres éditions.

Le format CD reviendra, mais dans des cas exceptionnels.
Cette année, il nous a été prouvé qu'il s'agissait simplement de sorties techniques, entrainant davantage de complication sur le long terme qu'autre chose.

Merci de votre compréhension, je reste à votre écoute également par e-mail ou via notre ligne téléphonique pour en discuter.

Bien cordialement,

Lucas Giorgini,
Label manager,

The Omega Productions Records,

Les autres labels qui alimentent notre passion et assurent cette préservation sont tous des labels indépendants (sauf 1 qui ne l'est plus maintenant et dont l'activité a gravement chuté depuis) et n'ont donc pas d'aides et ne font pas de gestion de droit. Si vous êtes vraiment de la partie, je ne vais pas vous faire l'affront de les citer. Et ces labels ont quasiment tous essayés de sortir du vinyl et n'ont pas continué car plus dur à gérer, plus long à produire et ne convenant pas du tout à leur public et acheteurs. Bref, vous avez fait un choix, pas de souci, mais assumez le et ne venez plus parler de préservation et de sauvegarde. Car il n'y a pas d'équivoque : disparition du CD égal à disparition de la préservation.
Toute l'actualité des sorties CD, c'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Starfe
Lawman
 
Messages: 5474
Inscription:
Mar 9 Sep 2008 23:30
Localisation: Paris 13

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede TheOmegaProductions le Mer 18 DĂ©c 2019 13:23

Starfe a Ă©crit:
TheOmegaProductions a écrit:Vos réactions nous paraissent excessives, mais nous comprenons que cela puisse être délicat.
Je vais tenter d'y apporter quelques informations :

Nous rentabilisons à peine le format CD (quand celui-ci se rentabilise, ce qui n'a pas été le cas sur trois éditions jusqu'à présent), qui nous demande également beaucoup trop d'investissement de temps (dix fois plus en moyenne qu'un vinyle) et donc moins de sortie à l'année. Nous ne vivons pas de nos éditions, ni du label. Pour nous, chaque sortie est un défi qui pourrait mettre notre société sur la faillite (n'oubliez pas qu'une édition se calcule également par les taxes et impositions, soit plusieurs milliers d'euros). Et nous n'avons pas de locaux extensibles pour le stockage du back catalogue.
Nous faisons simplement un choix pour pouvoir continuer dans de meilleurs conditions, car nous ne vendons pas énormément d'exemplaires, dans un format comme dans un autre.
De nombreuses éditions à venir existent déjà en CD. Les doublons seraient donc inutiles, et pire, nous craignons que cela puissent impacter directement nos ventes.
Le format vinyle est certes un effet de mode pour de nombreux labels, mais selon nous, c'est également le support approprié pour imposer un rituel d'écoute d'une bande original, ainsi qu'un choix esthétique.
Nous avons d'innombrables libertés artistiques en vinyle, que le CD ne nous apporte pas.

De plus, la comparaison avec d'autres labels est inexactes : nous ne faisons pas de gestion de droits, et n'avons aucune aide ici et là. Nous sommes totalement indépendants, et seules les ventes nous permettent d'envisager d'autres éditions.

Le format CD reviendra, mais dans des cas exceptionnels.
Cette année, il nous a été prouvé qu'il s'agissait simplement de sorties techniques, entrainant davantage de complication sur le long terme qu'autre chose.

Merci de votre compréhension, je reste à votre écoute également par e-mail ou via notre ligne téléphonique pour en discuter.

Bien cordialement,

Lucas Giorgini,
Label manager,

The Omega Productions Records,

Les autres labels qui alimentent notre passion et assurent cette préservation sont tous des labels indépendants (sauf 1 qui ne l'est plus maintenant et dont l'activité a gravement chuté depuis) et n'ont donc pas d'aides et ne font pas de gestion de droit. Si vous êtes vraiment de la partie, je ne vais pas vous faire l'affront de les citer. Et ces labels ont quasiment tous essayés de sortir du vinyl et n'ont pas continué car plus dur à gérer, plus long à produire et ne convenant pas du tout à leur public et acheteurs. Bref, vous avez fait un choix, pas de souci, mais assumez le et ne venez plus parler de préservation et de sauvegarde. Car il n'y a pas d'équivoque : disparition du CD égal à disparition de la préservation.


Nous assumons notre choix, mais que ce soit en digital (même master que les CD) ou en vinyle, la préservation et l'archéologie resteront notre bataille, et le catalogue 2020 sera d'autant plus spécialisé avec des titres obscures.
Les supports ci-dessus rendront toujours accessibles des bandes perdues ou oubliées. Cela ne change en rien nos convictions.
Je crains fort que votre argumentaire ne dépend qu'avant tout de la passion (ce que nous apprécions toutefois) que de la compréhension d'un système dans sa globalité.

Je doute cependant que les volumes de ventes d'autres labels soient similaires aux nôtres : il suffit de voir l'engouement de nos sorties sur le forum pour comprendre que notre catalogue ne touche que très peu d'auditeurs ici.
C'est malheureusement factuel, et nous en sommes les premiers peinés.
Nous ajustons alors notre Ă©conomie.

Merci de votre compréhension.

Bien cordialement,

The Omega Productions Records
The Omega Productions Records est un label indépendant spécialisé dans l'édition de bandes originales de films français d'exploitation. • https://www.theomegaproductionsrecords.com/
Avatar de l’utilisateur
TheOmegaProductions
Yes Man
 
Messages: 117
Inscription:
Ven 7 Avr 2017 17:31

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Mortimer le Mer 18 DĂ©c 2019 14:09

Vous avez fait votre choix, moi aussi. Plus de CD plus d 'Omega Productions. Pour moi le débat est clôt !
Plus on est nombreux Ă  penser la mĂŞme chose,
moins il vient à l'idée qu'on pourrait tous avoir tort.
Avatar de l’utilisateur
Mortimer
Darkman
 
Messages: 7263
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 08:37
Localisation: ALSACE

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Starfe le Mer 18 DĂ©c 2019 14:59

TheOmegaProductions a Ă©crit:
Je crains fort que votre argumentaire ne dépend qu'avant tout de la passion (ce que nous apprécions toutefois) que de la compréhension d'un système dans sa globalité.

J'achète de la béo depuis les années 80, j'ai vu des labels naître et disparaître et j'ai eu la chance de côtoyer des éditeurs depuis le début des années 2000, je ne me serais jamais permis d'avoir ces propos si je n'avais pas les connaissances nécessaires qui me permettent de comprendre suffisamment votre discours.
Toute l'actualité des sorties CD, c'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Starfe
Lawman
 
Messages: 5474
Inscription:
Mar 9 Sep 2008 23:30
Localisation: Paris 13

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Scorebob le Mer 18 DĂ©c 2019 16:53

C'est l'Omega pour Omega dans les parages on dirait :lol:
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8744
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede TheOmegaProductions le Mer 18 DĂ©c 2019 17:08

Starfe a Ă©crit:
TheOmegaProductions a Ă©crit:
Je crains fort que votre argumentaire ne dépend qu'avant tout de la passion (ce que nous apprécions toutefois) que de la compréhension d'un système dans sa globalité.

J'achète de la béo depuis les années 80, j'ai vu des labels naître et disparaître et j'ai eu la chance de côtoyer des éditeurs depuis le début des années 2000, je ne me serais jamais permis d'avoir ces propos si je n'avais pas les connaissances nécessaires qui me permettent de comprendre suffisamment votre discours.


Au risque de vous contredire à nouveau : regarder, côtoyer ne veut pas dire "faire", et encore moins "sauver un micro-système à partir de zéro". Particulièrement quand on a aucun apport patrimonial ou facilités économiques diverses.

Si considérer que créer de nouveaux masters (inexploitables ou réputés perdus à la base) et réunir l'ensemble des droits (donc des licences pour tous les supports, certaines après plus d'un an) n'est pas de la préservation in fine, alors oui, je ne peux plus rien faire pour vous face à notre démarche.
Ce n'est malheureusement pas le CD qui a permis à Omega de travailler sur de grosses sorties comme Giorgino (à peine moins d'un an après des titres comme Mad Mutilator), mais bien les vinyles de Ghostland ou Martyrs.

Toutefois, notre ligne téléphonique étant disponible publiquement, je reste à votre écoute.

Bien cordialement,

The Omega Productions Records
The Omega Productions Records est un label indépendant spécialisé dans l'édition de bandes originales de films français d'exploitation. • https://www.theomegaproductionsrecords.com/
Avatar de l’utilisateur
TheOmegaProductions
Yes Man
 
Messages: 117
Inscription:
Ven 7 Avr 2017 17:31

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Sam Lowry le Mer 18 DĂ©c 2019 19:55

Monsieur Omega,
Vous avez fait un choix qui est la survie de votre entreprise. C'est bien légitime et personne ne vous en tient rigueur par ailleurs.
Là où on peut douter de la démarche, permettez-moi de le dire, c'est que ce choix "économique" (encore une fois, qu'on ne peut que comprendre) s'accompagne d'un discours qui n'est plus en cohérence avec la mission que vous vous étiez donnée de "sauvegarde d'un certain patrimoine." Editer du vinyle (dont la durée de vie n'est pas meilleure que celle d'un cd) ou du digital (je ne suis pas sûr que vous vendiez beaucoup dans ce format, en tout cas pas plus que du cd), je ne suis pas sûr que c'est preuve de logique dans une démarche de sauvegarde du patrimoine... mais je me trompe peut-être.
Il est un fait certain dans tout cela, c'est que s'engager dans la dématérialisation du support entraine surement moins de coûts mais vous coupera d'une grande part (pour ne pas dire la majorité) des collectionneurs qui sont attachés au support cd.
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Man On Fire
 
Messages: 4489
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede PJ30 le Mer 18 DĂ©c 2019 20:43

TheOmegaProductions a Ă©crit:
Starfe a Ă©crit:
TheOmegaProductions a Ă©crit:
Je crains fort que votre argumentaire ne dépend qu'avant tout de la passion (ce que nous apprécions toutefois) que de la compréhension d'un système dans sa globalité.

J'achète de la béo depuis les années 80, j'ai vu des labels naître et disparaître et j'ai eu la chance de côtoyer des éditeurs depuis le début des années 2000, je ne me serais jamais permis d'avoir ces propos si je n'avais pas les connaissances nécessaires qui me permettent de comprendre suffisamment votre discours.


Au risque de vous contredire à nouveau : regarder, côtoyer ne veut pas dire "faire", et encore moins "sauver un micro-système à partir de zéro". Particulièrement quand on a aucun apport patrimonial ou facilités économiques diverses.

Si considérer que créer de nouveaux masters (inexploitables ou réputés perdus à la base) et réunir l'ensemble des droits (donc des licences pour tous les supports, certaines après plus d'un an) n'est pas de la préservation in fine, alors oui, je ne peux plus rien faire pour vous face à notre démarche.
Ce n'est malheureusement pas le CD qui a permis à Omega de travailler sur de grosses sorties comme Giorgino (à peine moins d'un an après des titres comme Mad Mutilator), mais bien les vinyles de Ghostland ou Martyrs.

Toutefois, notre ligne téléphonique étant disponible publiquement, je reste à votre écoute.

Bien cordialement,

Lucas Giorgini,
Label manager,

The Omega Productions Records,


moi j'ai une idée simple pour sauver le CD! mais si c'est pour faire semblant d'étouter et ne pas revenir sur votre décision c'est pas la peine.
La musique de film, c'est la poussière dans l'oeil .
Pierre jansen.
Avatar de l’utilisateur
PJ30
Yes Man
 
Messages: 155
Inscription:
Mar 8 Sep 2015 11:47

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede DarkCat le Mer 18 DĂ©c 2019 21:19

TheOmegaProductions a écrit:il suffit de voir l'engouement de nos sorties sur le forum pour comprendre que notre catalogue ne touche que très peu d'auditeurs ici.

Certes, mais les titres sont tout de même très particuliers (ce qui n'est pas une critique). D'un autre côté, il suffit de relire les posts de ce topic pour voir que votre démarche et vos sorties ont reçu un accueil globalement positif. Pas de lynchage, ni de trolls en vue. Ce qui me paraît être finalement encourageant.
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Spider-Man
 
Messages: 9433
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00
Localisation: A 200 mètres après le stop.

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede TheOmegaProductions le Mer 18 DĂ©c 2019 21:27

Sam Lowry a Ă©crit:Monsieur Omega,
Vous avez fait un choix qui est la survie de votre entreprise. C'est bien légitime et personne ne vous en tient rigueur par ailleurs.
Là où on peut douter de la démarche, permettez-moi de le dire, c'est que ce choix "économique" (encore une fois, qu'on ne peut que comprendre) s'accompagne d'un discours qui n'est plus en cohérence avec la mission que vous vous étiez donnée de "sauvegarde d'un certain patrimoine." Editer du vinyle (dont la durée de vie n'est pas meilleure que celle d'un cd) ou du digital (je ne suis pas sûr que vous vendiez beaucoup dans ce format, en tout cas pas plus que du cd), je ne suis pas sûr que c'est preuve de logique dans une démarche de sauvegarde du patrimoine... mais je me trompe peut-être.
Il est un fait certain dans tout cela, c'est que s'engager dans la dématérialisation du support entraine surement moins de coûts mais vous coupera d'une grande part (pour ne pas dire la majorité) des collectionneurs qui sont attachés au support cd.


Merci pour votre réponse nuancée et réfléchie.

Cependant, nous ne comprenons pas votre (vos) réaction(s) concernant notre discours, plus d'actualité que jamais : nous sauvons les masters (et les restaurons, parfois dans des états lamentables), dépoussiérerons ou débloquons les droits et proposons publiquement des supports d'écoutes recherchés et cohérents de bandes originales françaises obscures et/ou perdues.
- Si ce n'est pas de la sauvegarde et revalorisation d'un patrimoine destiné à être enterré, alors qu'est-ce donc ? Sachant que nous sommes aptes à proposer ces bandes originales à d'autres labels CD par exemple, en France ou Japon (c'est arrivé deux fois).
- En quoi le CD est-il un support de conservation (commercial, j'entend bien) plus digne que du digital (dont la distribution musicale est facilitée vers le grand public, à moindre coût et immédiat) ou un vinyle neuf à la qualité contrôlée durant l'ensemble des étapes de fabrication ?
- Sur l'ensemble de nos clients, qui possèdent réellement un système audiophile et une oreille permettant de justifier une amélioration du CD en compression 44khz 16 bits face à du Lossless 96khz 24bits voir même un vinyle (neuf et contrôlé, je le rappelle) ?
- Quelles limites techniques le digital ou le vinyle possèdent-ils, sachant que nous n'éditons pas d'opéra, ni de symphonie (plus de 25 minutes, entraînant la coupe et donc la gêne lors de l'écoute) ?
- En quoi les livrets et digipacks CD proposent-ils plus d'informations que nos éditions vinyles, sachant que nous proposons des inserts avec le même contenu, plus facile à lire et aux photographies plus détaillées ?
- Existe t-il un fétichisme de l'objet avec le CD (non-japonais) similaire au vinyle ?

Nous sommes d'accord en interne (et les ayants droits aussi) pour penser que le CD est juste une facilité de notre époque, une habitude de consommation de masse, particulièrement en voiture (mais les autoradios d'existent plus) ou dans une optique de "faste", entre deux activités (si ce n'est pendant !).
Nous réfléchissons même à proposer des download codes avec nos éditions vinyles pour faciliter votre écoute du quotidien (le fameux rip sur ordinateur) et éviter de repasser au tiroir caisse.

The Omega Productions Records est accompagné par différents spécialistes (même de majors, dont nous demandons parfois des conseils). Ce ne sont pas des décisions arbitraires de facilité, comme vous pouvez l'imaginer. Nous avons retourné ces questions depuis des mois dans tous les sens, avec une simple balance du "pour" et du "contre". N'oubliez que nous sommes nos propres consommateurs également.

Vous n'avez malheureusement pas toutes les cartes en mains pour pouvoir valoriser ou non notre démarche et notre légitimité, j'en suis navré.
Mais si nous usons de notre énergie à justifier notre démarche, c'est aussi que nous en sommes passionnés, et non des marchands de tapis (nous sommes les premiers à "critiquer" certaines méthodes actuelles dans le milieu de l'édition, comme le crowdfunding)

Certes, mais les titres sont tout de même très particuliers (ce qui n'est pas une critique). D'un autre côté, il suffit de relire les posts de ce topic pour voir que votre démarche et vos sorties ont reçu un accueil globalement positif. Pas de lynchage, ni de trolls en vue. Ce qui me paraît être finalement encourageant.


Et nous sommes les premiers déçus de constater une telle hostilité vis à vis d'une communauté que nous pensions ouvertes quoiqu'il en soit, à l'édition (et donc du mouvement au sein de ce genre qu'est la bande originale) de toute sorte.

moi j'ai une idée simple pour sauver le CD! mais si c'est pour faire semblant d'écouter et ne pas revenir sur votre décision c'est pas la peine.


Nous sommes à votre écoute par téléphone jusqu'à 22h aujourd'hui.

The Omega Productions Records
The Omega Productions Records est un label indépendant spécialisé dans l'édition de bandes originales de films français d'exploitation. • https://www.theomegaproductionsrecords.com/
Avatar de l’utilisateur
TheOmegaProductions
Yes Man
 
Messages: 117
Inscription:
Ven 7 Avr 2017 17:31

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Mer 18 DĂ©c 2019 21:52

TheOmegaProductions a écrit:Nous sommes d'accord en interne (et les ayants droits aussi) pour penser que le CD est juste une facilité de notre époque, une habitude de consommation de masse


Nom d'un katana mouillé du sang sacrificiel d'une vierge implorante ! Et dire que le vieux Van Cleef pensait être le seul alentour à vivre douillettement enfoncé dans le moelleux rembourrage d'un passé depuis longtemps révolu... Monsieur Omega également, qui parle du CD en des termes diantrement étrangers à ce que les ans on fait de l'infortuné support (de produit ultra-mode qu'il était effectivement autrefois, le scud vacille aujourd'hui face au gouffre froid de l'extinction). Galéjade à part, corrigez-moi si je me trompe, mon ami, mais je crois discerner dans votre abondante rhétorique des relents élitistes, et visiblement presque farauds de l'être, qui siéent fort mal au noble projet liminaire d'arracher ces obscurs objets du désir mélomane aux griffes du vampire nommé oubli.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9700
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede TheOmegaProductions le Mer 18 DĂ©c 2019 21:58

Lee Van Cleef a Ă©crit:
TheOmegaProductions a écrit:Nous sommes d'accord en interne (et les ayants droits aussi) pour penser que le CD est juste une facilité de notre époque, une habitude de consommation de masse


Nom d'un katana mouillé du sang sacrificiel d'une vierge implorante ! Et dire que le vieux Van Cleef pensait être le seul alentour à vivre douillettement enfoncé dans le moelleux rembourrage d'un passé depuis longtemps révolu... Monsieur Omega également, qui parle du CD en des termes diantrement étrangers à ce que les ans on fait de l'infortuné support (de produit ultra-mode qu'il était effectivement autrefois, le scud vacille aujourd'hui face au gouffre froid de l'extinction). Galéjade à part, corrigez-moi si je me trompe, mon ami, mais je crois discerner dans votre abondante rhétorique des relents élitistes, et visiblement presque farauds de l'être, qui siéent fort mal au noble projet liminaire d'arracher ces obscurs objets du désir mélomane aux griffes du vampire nommé oubli.


Il n'y a rien d'élitiste dans nos propos, pas plus que le rejet à notre égard suite à l'annonce de continuer plus facilement nos activités sur du long terme.

The Omega Productions Records
The Omega Productions Records est un label indépendant spécialisé dans l'édition de bandes originales de films français d'exploitation. • https://www.theomegaproductionsrecords.com/
Avatar de l’utilisateur
TheOmegaProductions
Yes Man
 
Messages: 117
Inscription:
Ven 7 Avr 2017 17:31

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Julien le Ven 20 DĂ©c 2019 18:13

Faut les comprendre. Les mecs sont frustrés. Ils ont passé la moitié de leur vie à se constituer une CDthéque digne de tout béophile qui se respecte, et maintenant on leur annonce que tout cela va se retrouver ringardisé. Qui plus est par le vinyle !
Avatar de l’utilisateur
Julien
Cinderella Man
 
Messages: 2204
Inscription:
Sam 20 Sep 2008 11:46

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Ven 20 DĂ©c 2019 18:36

Ah, enfin un peu de compassion authentique à l'adresse des bleus tatouant nos âmes meurtries ! Sois remercié bien bas pour ces quelques mots qui revigorent, ami Julien.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9700
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Nouveautés • The Omega Productions Records

Nouveau messagede Scorebob le Ven 20 DĂ©c 2019 19:21

MAIS ? Le vinyle est le seul support noble digne de notre passion commune, écouter une musique de film éditée en vinyle sur une platine digne de ce nom équivaut à pratiquer le cérémonie du thé Japonaise.

https://www.youtube.com/watch?v=g8kMVO88Rhs
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8744
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

PrécédentSuivante

Retourner vers Musique de Film

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 39 invités