Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Discussions autour de la musique de film, de télévision et de jeu vidéo

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Mar 27 Oct 2009 22:23

Le chat du Cheshire n'est pas toujours de bon conseil, mais pour cette fois au mois, Den, tu peux lui accorder une confiance aveugle. Les quelques albums qu'ils vient de citer sont en effet hautement recommandables et, qui plus est, ne devraient pas effaroucher ton porte-monnaie comme la compilation que je t'ai soumise. Sinon, dans un registre plus périlleux (comprendre par là que les recherches tiennent un peu de la gageure), jette-toi si tu en as l'occasion sur l'intégrale du somptueux Godzilla vs. Destoroyah, ultime partition (et véritable chef-d'oeuvre) du grand Ifukube pour le Roi des monstres.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 5522
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Sam 7 Nov 2009 20:22

Image

Avis aux amateurs de la musique groovy si emblématique des seventies, ce disque est un mets succulent. La sélection proposée a beau être assez inégale, le plutôt moyen côtoyant le délectable (et en premier lieu l'excellent thème de Sex and Fury), le rythme, l'efficacité et l'invention qui s'y déploient ravissent immanquablement les oreilles. Idéal, en tout cas, pour se convaincre que ce type de scores frais et décomplexés n'était pas la chasse gardée du cinéma américain de l'époque (Lalo Schifrin, la blaxploitation).
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 5522
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Sam 7 Nov 2009 23:21

Lee Van Cleef a Ă©crit:
Avis aux amateurs de la musique groovy si emblématique des seventies, ce disque est un mets succulent. La sélection proposée a beau être assez inégale, le plutôt moyen côtoyant le délectable (et en premier lieu l'excellent thème de Sex and Fury), le rythme, l'efficacité et l'invention qui s'y déploient ravissent immanquablement les oreilles. Idéal, en tout cas, pour se convaincre que ce type de scores frais et décomplexés n'était pas la chasse gardée du cinéma américain de l'époque (Lalo Schifrin, la blaxploitation).

Peux-tu nous en dire plus, genre donner le titre du CD et de quoi il retourne? Onegai shimasssssss :mrgreen: (Quoique ce ne soit a priori pas pour moi, vu que je supporte mal les musiques des Seventies ^^)
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Dim 8 Nov 2009 19:26

Le titre du CD ? Pour être honnête, camarade, j'en sais fichtre rien. Bon, plutôt que de me lancer dans un laborieux apprentissage de la langue japonaise, je vais plutôt aller fureter du côté de Moovie Grooves. Voyons voir... Ah, nous y voici : Female Yakuza Tale : Yasagure Anegoden Sokatsu Rinchi, du titre de l'un des films figurant au menu de ce qui reste une compilation, dédiée au cinéma de genre tumultueux des années 70 et, plus particulièrement, aux deux soeurs ennemies ayant régné sur le bis nippon, Miki Sugimoto et Reiko Ike (lesquelles exhibent leurs charmes sur la pochette).
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 5522
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Dim 8 Nov 2009 20:09

Lee Van Cleef a écrit:Le titre du CD ? Pour être honnête, camarade, j'en sais fichtre rien. Bon, plutôt que de me lancer dans un laborieux apprentissage de la langue japonaise, je vais plutôt aller fureter du côté de Moovie Grooves. Voyons voir... Ah, nous y voici : Female Yakuza Tale : Yasagure Anegoden Sokatsu Rinchi, du titre de l'un des films figurant au menu de ce qui reste une compilation, dédiée au cinéma de genre tumultueux des années 70 et, plus particulièrement, aux deux soeurs ennemies ayant régné sur le bis nippon, Miki Sugimoto et Reiko Ike (lesquelles exhibent leurs charmes sur la pochette).

En effet, toute une époque :) De nos jours, des "female yakuza", on en trouve encore, par exemple dans Sailorfuku to kikanjuu, soit: "Marinière et gros flingues" (sur une musique un peu sirupeuse, hélas, de Shin Kono).
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Ven 13 Nov 2009 22:44

Toujours pour rester dans la veine colorée et funky des seventies, Baby Cart de Hideakira Sakurai annonce d'emblée la couleur avec un thème agressif, dominé par de violents riffs de guitare électrique. Les partitions des six films de la saga sont à l'avenant, faisant s'entrechoquer de lancinantes instrumentations traditionnelles, évocatrices du Japon féodal, et des sonorités farouchement modernes (le Main Title du Paradis Blanc de l'Enfer, unique morceau accordé par la compilation de La-La Land à Kunihiko Murai, n'aurait pas dépareillé en accompagnant les déambulations crânes d'un Richard Roundtree dans les rues de Harlem). Pareille démarche pourrait sembler anachronique dans le cadre du chambara (ou film de sabre japonais), mais elle épouse finalement à merveille la sensibilité toute particulière des Baby Cart, faits d'incroyables giclées gores, d'affrontements out-of-this-world, d'inventions graphiques foisonnantes et d'influences hétéroclites (tel le western italien, lequel, soit dit en passant, n'aurait peut-être jamais vu le jour sans le chambara et ses grands illustrateurs).
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 5522
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Sam 14 Nov 2009 00:18

Je suis forcé d'avouer que, pour ce concerne ce que je connais, la musique de film japonaise commence au petit matin de Joe Hisaishi. Même Shunsuke Kikuchi me semble un ancêtre, au même titre que Katsuhisa Hattori. Hontô ni gomen!

En parlant d'Hisaishi, je sens que je vais me commander son dernier opus, le CD de la série télé Saka no ue no kumo (les nuages sur la colline). Toutefois… j'avoue que je me méfie un peu car le bougre est capable du meilleur comme du pire (enfin: du médiocre). Enfin… comme je me prendrai en même temps deux CDs de Yugo Kanno, ça passera :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede DarkCat le Sam 14 Nov 2009 13:25

Grande découverte avec deux musiques composées par Toshiro Mayuzumi, en 1960 et 1964 :
Kyonetsu no Kisetsu (The Warped Ones) et Kuroi Taiyo (Black Sun) .
Jazz dynamique du meilleur cru Ă  tous les Ă©tages, pour 80 mn de bonheur ! :P
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Medicine Man
 
Messages: 5536
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Sam 14 Nov 2009 18:26

DarkCat a Ă©crit:
Jazz dynamique du meilleur cru Ă  tous les Ă©tages, pour 80 mn de bonheur ! :P

Si tu aimes le jazz dynamique nippon, je te conseille de jeter une oreille sur les 2 CDs dédiés à l'anime Najica Blitz Tactics. La musique, écrite par Junichi "Junpei" Kanezaki et interprétée par le Diligent Circle of Ekoda (un big band de papys déjantés), est tout simplement décoiffante.
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede DarkCat le Sam 14 Nov 2009 19:33

Merci pour l'info, Den. :D
Et après vérification (c'est dingue de ne même plus savoir ce qu'on a dans ses armoires :cry: ), j'ai déjà ces deux CD, qui effectivement sont terribles.
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Medicine Man
 
Messages: 5536
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Sam 14 Nov 2009 23:05

DarkCat a Ă©crit:Merci pour l'info, Den. :D
Et après vérification (c'est dingue de ne même plus savoir ce qu'on a dans ses armoires :cry: ), j'ai déjà ces deux CD, qui effectivement sont terribles.

Je n'ai qu'un mot Ă  dire: LOL.
Par contre, je suis content de voir que tu partages mon opinion sur cette béo. Du même compo, j'ai aussi écouté ce qu'il a fait pour les récentes OAV d'AIKA mais c'est moins bien, hélas (ou plutôt: c'est presque pareil).

Evidemment, question jazz japonais (mais cette fois tendance "calme"), je recommande aussi les compositions de Mizoguchi Hajime telles que l'on peut les trouver dans ses albums solo, mêlées à d'autres pièces plus symphoniques.

Sinon, un truc très peu connu, je pense: la béo de l'anime Bartender, composée par la jazzwoman Ôtake Kaoruko. Essentiellement, c'est du piano, avec parfois d'autres instruments. Chaque morceau porte le nom d'un cocktail, et se déguste comme tel :)
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Dim 29 Nov 2009 15:19

Yo :)

Une petite news pour ceux qui, comme moi, apprécient le travail de Naoki Satô : je viens de lire que le prochain NHK Taiga Drama (en d'autres termes: "le" drama fleuve annuel de la NHK, soit 50 épisodes à compter de janvier prochain) bénéficiera d'une partition de ce compositeur, ce qui signifie… que ça va dépoter :mrgreen: Son titre est Ryoma-Den et, comme son nom l'indique (lol), narrera la vie du rebelle Sakamoto Ryoma.

Voilà voilà. Sinon, je suis toujours en attente de mes CDs, mais ça ne devrait plus tarder. Je ferai une récension de ceux-ci, je pense.

Au passage, je suis disponible pour toute question relative aux béos japonaises modernes (post 2000, disons ^^). Pour les autres, cela sera plus difficile mais je peux chercher.
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Jeu 3 DĂ©c 2009 22:38

J'en attendais beaucoup et, au final, me voilà assez décu. Non pas que les partitions de la longue série des Zatoichi soient responsables de mon dépit, oh ! non : à l'image de Baby Cart, l'univers musical du masseur aveugle est d'une considérable richesse, depuis les sons insolites et disparates employés par Isao Tomita jusqu'à l'inspiration plus classique, mais toujours aussi redoutable, du grand Akira Ifukube. Simplement, la récente édition La-La Land ne rend pas vraiment justice à ce foisonnement, avec une durée rabougrie d'à peine plus de trois quarts d'heure et un track listing bordélique, qui met en exergue certains titres pour ne laisser que des miettes dérisoires à d'autres. A ce propos, accordons nos pensées les plus compatissantes au malheureux Kunihiko Murai, qui voit se prolonger son chemin de croix après l'unique piste, maigre os à ronger, que lui avait négligemment accordée La-La Land dans la compilation Baby Cart.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 5522
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede DarkCat le Ven 4 DĂ©c 2009 18:22

Concernant Zatoichi, il me semble bien avoir déjà évoqué la faible durée du CD au regard du nombre de films illustrés. Tout en étant très agréable, le CD n'en est alors que plus frustrant. Cela ressemble presque à un simple échantillon, ayant juste pour but de donner envie d'en écouter plus. Hélas, aucune suite ne semble prévue.


J'ai récemment vu un concert qui fait rêver, et que malheureusement l'on ne risque pas de voir naître dans notre beau pays. En effet, le concert Love Live Hina permettait aux fans de la série Love Hina de revivre sur scène, les grands moments vocaux de la série interprétés par les seiyuus/chanteuses en personne. Opening, ending, et insert songs sont évidemment au menu. Il me semble que le choix fut établi d'après un vote des fans.
Il n'y a eut à priori que trois concerts, le premier à Osaka en 2000 et les deux autres à Tokyo en 2001 et 2002. A noter qu'au moins un DVD a été édité (celui d'Osaka).
Après, on aime ou on aime pas, mais je suis toujours sur le cul (même si je suis pourtant habitué à ce type de projet venant du Pays du Soleil Levant)), lorsque je découvre ce genre d'initiative. :D Y'a pas à dire, ils savent s'amuser au Japon ! :P
Mais bon, nous n'avons pas à nous plaindre, puisque les Français ont.... bin...rien... :-C

Quelques extraits pour vous donner envie... ou vous révulser. :D
Les dix premières minutes
Sakura Saku
Li yu da na (dans sa version Osaka)
Li yu da na (dans sa version Tokyo)
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Medicine Man
 
Messages: 5536
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Ven 4 DĂ©c 2009 19:05

DarkCat a écrit:J'ai récemment vu un concert qui fait rêver, et que malheureusement l'on ne risque pas de voir naître dans notre beau pays. En effet, le concert Love Live Hina permettait aux fans de la série Love Hina de revivre sur scène, les grands moments vocaux de la série interprétés par les seiyuus/chanteuses en personne. Opening, ending, et insert songs sont évidemment au menu. Il me semble que le choix fut établi d'après un vote des fans.
Il n'y a eut à priori que trois concerts, le premier à Osaka en 2000 et les deux autres à Tokyo en 2001 et 2002. A noter qu'au moins un DVD a été édité (celui d'Osaka).
Après, on aime ou on aime pas, mais je suis toujours sur le cul (même si je suis pourtant habitué à ce type de projet venant du Pays du Soleil Levant)), lorsque je découvre ce genre d'initiative. :D Y'a pas à dire, ils savent s'amuser au Japon ! :P
Mais bon, nous n'avons pas à nous plaindre, puisque les Français ont.... bin...rien... :-C

Quelques extraits pour vous donner envie... ou vous révulser. :D
Les dix premières minutes
Sakura Saku
Li yu da na (dans sa version Osaka)
Li yu da na (dans sa version Tokyo)


Aaaaaah, Love Hina, série excellente, et nantie d'un score orchestral excellent également, que l'on peut trouver sur le double album qui sert d'OST à l'anime (disponible par exemple chez Konci, boulevard Voltaire à Paris ou par correspondance). La partition est signée Iwamoto Masaki, un homme peu présent sur le devant de la scène musicale japonaise puisqu'il est au générique d'un film ou série maximum par an, mais qui a réalisé sur Love Hina un travail remarquable.

Pour ce qui est de l'initiative dont tu parles, Dark Cat, c'est monnaie courante au Japon, et l'exemple le plus abouti à mon sens est celui du cas Sakura Taisen. Il s'agit à l'origine d'un jeu de console écrit par Ôji Hiroi en étroite collaboration avec le compositeur Tanaka Kôhei. Situé à l'époque d'Edo dans un Japon alternatif façon steampunk, ce jeu de rôle met en scène une troupe de théâtre entièrement féminine (inspirée du célèbre Takarazuka) qui est en réalité un service secret du gouvernement chargé de lutter contre les forces du Mal en pilotant de grands robots colorés fonctionnant… à la vapeur. Le lien suivant (en anglais) fournit toutes les explications nécessaires:
http://en.wikipedia.org/wiki/Sakura_Wars
Dans la mesure où tout tourne autour du théâtre, cette franchise ludique présente une facette musicale prépondérante et a donné lieu à d'innombrables CDs, notamment pour la série animée et le long métrage qui en ont résulté. Tanaka Kôhei s'en est donné à coeur joie, tant pour illustrer musicalement les phases purement cinématiques des jeux et épisodes dessinés que pour inventer de toutes pièces le "répertoire" de cette troupe théâtrale hors du commun. Bien entendu, les actrices-voix (je traduis ainsi le mot seiyuu ou "voice-actress") ont, au fil des ans, acquis une importance non négligeable, et depuis un certain nombre d'années, un spectacle annuel est produit où elles interprètent les titres-phares de la franchise. Le dernier spectacle en date (New York show) a eu lieu en janvier 2009. Pour se faire une idée du volume de musique que cela représente, je vous renvoie aux pages suivantes:
http://www.cdjapan.co.jp/search3.html?c ... akura+wars
Mes choix personnels :
• La compilation de musiques des jeux : http://www.amazon.co.jp/%E3%82%B5%E3%82 ... 50&sr=1-11
• La compilation des chansons de la série TV (chacune avec un arrangeur différent et de qualité!):
http://www.amazon.co.jp/%E3%82%B5%E3%82 ... 83&sr=1-15
• L'OST du long métrage, enfin, la meilleure partition à mon sens :
http://www.amazon.co.jp/%E5%8A%87%E5%A0 ... 83&sr=1-21

VoilĂ , vous savez tout :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Laugi le Sam 5 DĂ©c 2009 03:40

Denshaotoko a écrit:Au passage, je suis disponible pour toute question relative aux béos japonaises modernes (post 2000, disons ^^). Pour les autres, cela sera plus difficile mais je peux chercher.


Le dernier Sato "Ballad", ça donne quoi en écoute complète, les extraits de 45s m'ont laissé indifférent, trop romantique et dramatique, apparemment, c'est dans la mouvance des "Always", pas d'envolées à la "K20" ou stytle "Last Princess" :cry:

En tout cas, j'attends la nouvelle claque de Kenji Kawai "Assault Girls" prévu le 16 décembre, déjà, que le film-annonce, c'est :o
Avatar de l’utilisateur
Laugi
Next Man
 
Messages: 1087
Inscription:
Sam 27 Sep 2008 12:34

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Sam 5 DĂ©c 2009 12:48

Laugi a écrit:Le dernier Sato "Ballad", ça donne quoi en écoute complète, les extraits de 45s m'ont laissé indifférent, trop romantique et dramatique, apparemment, c'est dans la mouvance des "Always", pas d'envolées à la "K20" ou stytle "Last Princess" :cry:

En tout cas, j'attends la nouvelle claque de Kenji Kawai "Assault Girls" prévu le 16 décembre, déjà, que le film-annonce, c'est :o


C'est le problème avec Sato : autant ses pièces "punchues" sont intéressantes, autant ses partitions dramatiques/romantiques sont lentes et, au final, ennuyeuses (à mon goût ^^). Pour ce qui est de Ballad, je ne l'ai pas écouté et je ne pourrai donc pas te renseigner. Je pense qu'il vaut mieux attendre Ryomaden (aux alentours de février, je dirais) car là, vu que c'est un jidaigeki, on aura de l'action (et pas de rock). Sinon, en attendant, si tu ne connais pas, je te conseille Good Luck ou encore Top Caster.

Pour ce qui est du Kawai, je pense qu'avec un peu de chance il sera bientôt en écoute partielle sur CD Japan. Personnellement, je n'aime pas (ou plutôt: plus) ce compositeur. Eden of the East m'a laissé de marbre, par exemple : c'est bien en soi, c'est assurément du Kawai, mais je ne ressens pas la même exaltation que la première fois où j'ai mis Ghost in the Shell dans mon lecteur CD.
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Blooshadow le Sam 5 DĂ©c 2009 14:13

Il est clair que si on commence à écouter du Kawai avec Eden of the east, on risque d'être vite déçu. Pour ma part, je n'ai pas le cd, mais l'animé m'a suffit à m'en faire une large idée ;). Ce n'est que du remplissage. Alors on pourra dire que dans l'animé ça coule bien, on ne remarque même pas la musique, qui s'apparente plutôt à du "bruit", mais en écoute isolée il me semble être difficile de prendre du plaisir. Et même en ayant vu les images.

Pour le Sato, c'est ciblé romance/drame, donc en effet, tu peux passer ton chemin. Les pistes qui secouent le plus sont au nombre de 2, et bien qu'il y en ait d'autres, ce sont principalement des percussions. Pourtant ce score est attachant ;) .
Blooshadow
Rain Man
 
Messages: 209
Inscription:
Mar 23 Sep 2008 16:48

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Sam 5 DĂ©c 2009 15:25

Blooshadow a écrit:Il est clair que si on commence à écouter du Kawai avec Eden of the east, on risque d'être vite déçu.

Malheureusement, pour ce que j'ai écouté comme Kawai ces temps-ci, j'ai l'impression que c'est le cas de toutes ses dernières compositions pour l'animation. Moi, j'en suis resté à Vampire Princess Miyu et GTiS, même Patlabor m'insupporte désormais. Par contre, je n'ai pas eu le courage de voir ce qu'il a pondu pour la franchise Gundam (raison: j'adore la partition de Sahashi pour Seed et Destiny), mais peut-être ai-je eu tort? Si quelqu'un veut bien me renseigner… :)

Blooshadow a écrit:Pour le Sato, c'est ciblé romance/drame, donc en effet, tu peux passer ton chemin. Les pistes qui secouent le plus sont au nombre de 2, et bien qu'il y en ait d'autres, ce sont principalement des percussions. Pourtant ce score est attachant ;) .

Beaucoup de CDs de Sato sont construits de cette façon-là, avec au final la même conclusion: c'est attachant. Ainsi, ce qu'il a fait pour la comédie Jôdan ja nai : quelques thèmes bien rythmés genre "Synchro Bom-Ba-Ye", la reprise des mêmes en version très lente et adagiesque, plus des morceaux plus rock. Résultat: un album très loin des excellents Umizaru ou H8 mais… attachants, y a pas.
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Loki le Lun 7 DĂ©c 2009 17:52

Denshaotoko a Ă©crit:Yo :)

Au passage, je suis disponible pour toute question relative aux béos japonaises modernes (post 2000, disons ^^).


Ben justement Den, est ce que tu as entendu la dernière ost de Michiru Oshima pour la série NHK Tenchijin ? J'aimerais avoir ton avis.

J'attends aussi avec impatience ta critique du dernier Hisaishi !!
Avatar de l’utilisateur
Loki
Caveman
 
Messages: 69
Inscription:
Sam 25 Juil 2009 12:44

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Lun 7 DĂ©c 2009 20:18

Loki a Ă©crit:
Denshaotoko a Ă©crit:Yo :)

Au passage, je suis disponible pour toute question relative aux béos japonaises modernes (post 2000, disons ^^).


Ben justement Den, est ce que tu as entendu la dernière ost de Michiru Oshima pour la série NHK Tenchijin ? J'aimerais avoir ton avis.

J'attends aussi avec impatience ta critique du dernier Hisaishi !!


Voici déjà les pages pour jeter une oreille sur Tenchijin : 2 OSTs et un CD "récapitulatif" qui, je pense, est inutile :mrgreen:
• http://www.cdjapan.co.jp/detailview.html?KEY=SICC-1153
• http://www.cdjapan.co.jp/detailview.html?KEY=SICC-1170
• http://www.cdjapan.co.jp/detailview.html?KEY=SICC-1225
A ce que j'en ai entendu, la musique est de très bonne qualité même si, comme d'habitude chez Ôshima, elle lorgne très fort vers les classiques russes. Ce qui est drôle, c'est que cette compositrice fait énormément de béos "désuètes" même quand le thème (ni l'époque!) ne le justifie pas, mais cette fois, forcément, ça convient parfaitement! En tout cas, les thèmes semblent très bien écrits et même les 45s fournies en sample dégagent beaucoup de sensibilité. En tout cas, c'est généralement une très grande chance, pour un compo, d'être recruté(e) pour le NHK Taiga de l'année, et cela signifie que son travail a été reconnu!

Par contre, euh, comment dire? Hmm… eh bien, vois-tu, le Hisaishi… euh… je ne l'ai pas commandé :D Je me suis, à la place, laissé tenter par une compil' de Hattori Takayuki, l'un de mes compos favoris.
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Loki le Lun 7 DĂ©c 2009 22:02

Merci pour les liens !
Je vais me laisser tenter je crois et j'en profiterai pour prendre l'Amalfi de Kanno... Grosse commande en vue !

Pas grave pour le Hisaishi, je l'avai demandé o Pere Nowel, je me ferai ma propre critique ^^
Avatar de l’utilisateur
Loki
Caveman
 
Messages: 69
Inscription:
Sam 25 Juil 2009 12:44

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Mar 8 DĂ©c 2009 09:14

Loki a Ă©crit:Merci pour les liens !
Je vais me laisser tenter je crois et j'en profiterai pour prendre l'Amalfi de Kanno... Grosse commande en vue !


Oui, l'Amalfi est un très bon choix! Si tout se passe bien, je dois avoir la mienne, de commande, ce soir même (mais avec Chronopost tout peut arriver :evil: ).
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Mar 8 DĂ©c 2009 22:09

Reçu mon petit paquet de 5 CDs du Japon :mrgreen: Je vais donc pouvoir vous parler de tout ça… à tempérament, au fur et à mesure de l'écoute. Pour commencer…

Hattori Takayuki - Treasure Box : Une compilation de thèmes écrits par Hattori Takayuki pour la télévision japonaise (dramas et émissions télévisées). 60 minutes variées, où l'on retrouve des choses éditées par ailleurs mais où l'on peut également découvrir de nombreux inédits, comme par exemple le thème de Restaurant de Roi ou le générique de SMAstation. Les choses connues sont : les thèmes principaux de Shinsengumi! (qui dépote), Abarenbo Mama (une série avec Ueto Aya, et un thème très punchu qui constitue, disons-le, le plus intéressant de la partition concernée^^), Karei Naru Ichizoku (dramatique et puissant à souhait, dans le genre russe), Suzuran (une série très peu connue, très surannée, avec un thème chanté de toute beauté), HERO et TEAM (deux séries avec un thème assez daté mais efficace malgré tout).
Au final, on a un album bien fichu, donnant une très bonne idée de ce que ce compositeur sait faire et a fait. Cela peut aussi, donc, donner envie d'aller plus loin pour ceux qui ne connaissent pas et constitue, de façon générale, une très bonne entrée en matière :)
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

Le Japon, ses geishas, son saké... et sa musique

Nouveau messagede Denshaotoko le Jeu 10 DĂ©c 2009 17:09

Quelques liens pour se donner une idée:
• Ouverture de Restaurant de Roi.
• Thème principal de Shinsengumi! (réarrangé pour la scène)
• Karei naru ichizoku
Avatar de l’utilisateur
Denshaotoko
Cinderella Man
 
Messages: 2150
Inscription:
Mar 1 Sep 2009 18:41

PrécédentSuivante

Retourner vers Musique de Film

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 12 invités