Page 71 sur 72

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Lun 28 Oct 2019 13:03
de DarkCat
Bah, t'as pas à avoir honte. D'ailleurs, je regarde toujours la série. ;)
Pour "Terminator", ça part en sucette dés l'épisode 3. J'avais eu une lueur d'espoir avec "Terminator Renaissance", avant de découvrir le hideux "Terminator: Genisys". Tant pis, je veux encore espérer :lol: .

"Nightmare Cinema" - Une anthologie d'horreur en cinq segments. Alejandro Brugués, Joe Dante, Mick Garris, Ryūhei Kitamura et David Slade, les cinq réalisateurs, ont dû accepter ce projet selon deux critères : "il faut bien payer ses impôts" et "il faut bien se nourrir". Rien à sauver dans ce truc mal foutu.

"Brightburn, l'enfant du mal" - Et si Superman était méchant ? Ça reprend peut-être la genèse de Superman, mais le film m'a surtout fait penser à "The Omen". Et je ne parle même pas du sous-titre "L'enfant du mal', que l'on nous colle dans le titre français. Après, le film est plutôt sympa et passe la soirée. Une suite pourrait même être intéressante.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Lun 28 Oct 2019 13:07
de Scorebob
La suite pourrait très bien être évoquée dans la série THE BOYS en ce qui concerne l'éventualité d'un superman psychopathe (ici fabriqué en labo?) et les conséquences d'une telle possibilité. ;)

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Lun 28 Oct 2019 23:31
de Misquamacus
DarkCat a écrit:
"Brightburn, l'enfant du mal" - Et si Superman était méchant ? Ça reprend peut-être la genèse de Superman, mais le film m'a surtout fait penser à "The Omen". Et je ne parle même pas du sous-titre "L'enfant du mal', que l'on nous colle dans le titre français. Après, le film est plutôt sympa et passe la soirée. Une suite pourrait même être intéressante.


Mon p'tit plaisir coupable ! Beaucoup aimé !

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 31 Oct 2019 03:33
de DarkCat
Je viens de retomber sur le film "Cujo", diffusé sur Paramount. A chaque fois, je me dis que ce film me fait toujours autant rire. Je ris à chaque fois que je vois la posture (tête, oreilles, corps, queue) du brave chien et les bruits ahurissants, genre "Bête du Gévaudan" croisée avec un loup-garou de l'espace (enfin, tel que j'imagine le cri d'un loup-garou de l'espace évidemment :lol: ), qui lui ont été associés. C'est d'un tel ridicule... :roll:
Bah, ça passe peut-être pour des spectateurs ne connaissant pas les chiens, mais pour les autres, rien n'est moins sûr. :mrgreen:
Eh oui, le =^..^= connaît aussi les chiens.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 31 Oct 2019 11:44
de Sam Lowry
Tu veux pas postuler au Zoo de la Flèche ?
:mrgreen:

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 31 Oct 2019 13:05
de DarkCat
Hélas, je n'en suis pas une... :(

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 31 Oct 2019 14:26
de Misquamacus
DarkCat a écrit:Je viens de retomber sur le film "Cujo", diffusé sur Paramount. A chaque fois, je me dis que ce film me fait toujours autant rire. Je ris à chaque fois que je vois la posture (tête, oreilles, corps, queue) du brave chien et les bruits ahurissants, genre "Bête du Gévaudan" croisée avec un loup-garou de l'espace (enfin, tel que j'imagine le cri d'un loup-garou de l'espace évidemment :lol: ), qui lui ont été associés. C'est d'un tel ridicule... :roll:
Bah, ça passe peut-être pour des spectateurs ne connaissant pas les chiens, mais pour les autres, rien n'est moins sûr. :mrgreen:
Eh oui, le =^..^= connaît aussi les chiens.


Comme quoi c'est parfois difficile d'être spécialiste en quelque chose, ça peut gâcher le plaisir de tout le reste. Par exemple les supers pointures en musique qui passent parfois à côté d'un truc qui touche au cœur (parce qu'il manque une croche sur la troisième portée) ou les spécialistes en son d'enfer pour les mêmes raisons d'ailleurs. Moi-même je suis super chiant au restaurant et intransigeant en matière de "Manitou" :mrgreen:

Du coup j'y connais rien en chien (je suis plutôt chat et je n'ai jamais eu de chien) et j'adôre "Cujo". Je viens même de m'offrir le BR. (Aussi un peu pour revoir Dee Wallas dans le making-of)
J'aime aussi pour ce film la demande de Stephen King pour changer la fin (le livre est d'une noirceur abyssale)

Et enfin, je suis logiquement spécialiste en flèche et je confirme le =^..^= : tu n'en es pas une ! :lol:

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 6 Nov 2019 13:11
de Scorebob
Dans Gremlins il est question de 3 règles essentielles à ne jamais enfreindre avec le Mogwai:

1- Ne pas exposer l'animal à une lumière vive ou à la lumière du soleil. 2- Ne pas le mouiller (ni lui donner a boire ?) . 3- Ne jamais le nourrir après minuit. Et gare à ne pas enfreindre ces trois règles élémentaires !

Mais ? On est tout le temps plus ou moins après minuit.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 6 Nov 2019 14:56
de Sam Lowry
J'ai fait une thèse sur le sujet. Il faut comprendre la règle numéro 3 comme "ne pas donner à manger après minuit jusqu'à l'aube du jour suivant"

BHL, philosophe et expert en Gremlins.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 7 Nov 2019 09:56
de Bmcready
DarkCat a écrit:Je viens de retomber sur le film "Cujo", diffusé sur Paramount. A chaque fois, je me dis que ce film me fait toujours autant rire. Je ris à chaque fois que je vois la posture (tête, oreilles, corps, queue) du brave chien et les bruits ahurissants, genre "Bête du Gévaudan" croisée avec un loup-garou de l'espace (enfin, tel que j'imagine le cri d'un loup-garou de l'espace évidemment :lol: ), qui lui ont été associés. C'est d'un tel ridicule... :roll:
Bah, ça passe peut-être pour des spectateurs ne connaissant pas les chiens, mais pour les autres, rien n'est moins sûr. :mrgreen:
Eh oui, le =^..^= connaît aussi les chiens.

Moi j’adore le film, l'un des meilleurs dans le genre. Près de 40 après sa sortie, le film fonctionne parfaitement et est d'une redoutable efficacité.
Si toi tu as trouvé le film ridicule, as-tu un exemple de film avec un(des) Chien(s) qui t'ait impressionné ?

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 7 Nov 2019 10:52
de Gizmo
Sam Lowry a écrit:J'ai fait une thèse sur le sujet. Il faut comprendre la règle numéro 3 comme "ne pas donner à manger après minuit jusqu'à l'aube du jour suivant"

BHL, philosophe et expert en Gremlins.



en fait c'est une légende urbaine parce que ça ne fonctionne pas avec moi ! ;)

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 7 Nov 2019 12:30
de Misquamacus
Je confirme. Il mange tout le temps l'animal ! :lol:

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 7 Nov 2019 21:08
de DarkCat
Bmcready a écrit:Si toi tu as trouvé le film ridicule, as-tu un exemple de film avec un(des) Chien(s) qui t'ait impressionné ?

Tout doux, mon lapin. :D Je n'ai pas écrit que le film était ridicule, mais que certaines scènes avec le chien l'étaient. Ce qui est bien différent.
Sur cette séquence, par exemple, ce grognement sourd "renforçant l'aspect féroce et enragé" du toutou ne correspond à rien de naturel. En tout cas, on voit bien que le dresseur et son acteur canin (ou ses acteurs ?) connaissent leur job. Là dessus, je n'ai rien à dire. Alors, oui, les plans très "cut" et les vues subjectives renforcent peut-être le côté frénétique et enragé des attaques, mais, perso, j'y vois surtout un moyen de pallier le caractère finalement assez placide de cette race.
Mais rassure-toi, j'ai vu pire dans des films ou des séries, comme le chien qui aboie frénétiquement, sans même desserré les mâchoires. :lol:
Et pour répondre à ta question, je n'en ai aucune idée. Faudrait peut-être que je revois "Man's best friend"...

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Ven 8 Nov 2019 16:36
de Karev
Belle surprise ce Midway du bourrin teuton Roland Emmerich.
Dans le genre, largement meilleur que le Pearl Harbor de son grand rival, pour une fois le rythme est soutenu et les scènes de batailles très spectaculaires, surpris également du profond respect d'Emmerich envers les Japonais. Bref, son meilleur film depuis...The Patriot !

(par contre, sévère douche froide avec le dernier Bedos, La Belle Époque, nostalgie de vieux con par un jeune bobo parisien, d'une lourdeur sans nom, étalage de l'entre-soi, pas surprenant qu'il tourne dans le film de son copain Beigbeder. )

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Ven 8 Nov 2019 18:12
de Bmcready
DarkCat a écrit:
Bmcready a écrit:Si toi tu as trouvé le film ridicule, as-tu un exemple de film avec un(des) Chien(s) qui t'ait impressionné ?

Tout doux, mon lapin. :D Je n'ai pas écrit que le film était ridicule, mais que certaines scènes avec le chien l'étaient. Ce qui est bien différent.
Sur cette séquence, par exemple, ce grognement sourd "renforçant l'aspect féroce et enragé" du toutou ne correspond à rien de naturel. En tout cas, on voit bien que le dresseur et son acteur canin (ou ses acteurs ?) connaissent leur job. Là dessus, je n'ai rien à dire. Alors, oui, les plans très "cut" et les vues subjectives renforcent peut-être le côté frénétique et enragé des attaques, mais, perso, j'y vois surtout un moyen de pallier le caractère finalement assez placide de cette race.
Mais rassure-toi, j'ai vu pire dans des films ou des séries, comme le chien qui aboie frénétiquement, sans même desserré les mâchoires. :lol:
Et pour répondre à ta question, je n'en ai aucune idée. Faudrait peut-être que je revois "Man's best friend"...

Ton post laissait supposer que tu parlais du film dans son ensemble, que plutôt d'une scène en particulier.... c'était en tout cas l'impression générale que j'ai eu en te relisant ;)
Ceci étant dit, Il n'en demeure pas moins qu'à mes yeux ce film est une belle réussite et que dans le genre "attaque animal" il reste dans le haut du panier.
Je vois pas (ou peu) de films produits après Cujo qui arrivent - dans le même genre - à le surpasser.
Quant à The Man's Best Friend, de mémoire, il est loin de lui arriver à la cheville :)

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Ven 8 Nov 2019 20:09
de Misquamacus
Karev a écrit:Belle surprise ce Midway du bourrin teuton Roland Emmerich.


Houla ! La dernière fois que j'ai été surpris par le "bourrin teuton Roland Emmerich" c'était... c'était... Bin non, j'ai jamais été surpris en fait ! :lol:

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 12 Nov 2019 12:09
de Sam Lowry
Bmcready a écrit:as-tu un exemple de film avec un(des) Chien(s) qui t'ait impressionné ?

Bon, je me mèle de tout. Je sais. Car la question ne m'était pas adressée... Mais, perso, je dirai l'excellent WHITE DOG (Dressé pour tuer) de Samuel Fuller.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 12 Nov 2019 12:15
de Scorebob
Le Manège Enchanté, ce foutu Polux obsédé du sucre et son accent anglais...L'horreur :lol:

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 12 Nov 2019 16:16
de Sam Lowry
:lol: :mrgreen:

Gromit ! Son intelligence est effrayante ! :mrgreen:

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 13 Nov 2019 14:15
de Bmcready
Sam Lowry a écrit:
Bmcready a écrit:as-tu un exemple de film avec un(des) Chien(s) qui t'ait impressionné ?

Bon, je me mèle de tout. Je sais. Car la question ne m'était pas adressée... Mais, perso, je dirai l'excellent WHITE DOG (Dressé pour tuer) de Samuel Fuller.

Oui ! Très bon choix. Le dernier grand film de Samuel Fuller
Je me rappelle de la séquence finale et du travelling circulaire (autour du chien) Terrible !
Magnifique musique d'Ennio.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 13 Nov 2019 17:58
de Misquamacus
"Doctor Sleep" : Une très belle réussite, et elle est double, ce qui est un sacré tour de force de la part de Flanagan. Tout d'abord très beau traitement du roman de Stephen King. Même si le protagoniste est Danny Torrance, on est sur une histoire bien différente, à base de Shining. Et l'adaptation est remarquable. Rien d'étonnant puisque le réalisateur avait déjà réussi "Jessie", le livre jugé le plus inadaptable de King. J'avais beaucoup aimé l'histoire de cette "suite" et elle est ici traitée avec déférence, même si la fin diffère un peu, ce qui est logique et j'en viens à la deuxième réussite... Spielberg nous avait ramené de manière ludique à l'Overlook il y a quelques mois, Flanagan prend son temps pour nous y reconduire, mais là pas pour rigoler du tout ! Le decorum et l'ambiance souhaités par Kubrick sont ici totalement assumés et c'est une réussite éclatante ! On y est. à nouveau. En dur. pas en images de synthèse. Pour "de vrai". Et la scène du bar, tétanisante, est là pour nous le rappeler. C'est virtuose. Si on ajoute à ça une interprétation au top, avec en tête un Ewan McGregor tout en finesse et en émotion, et des seconds rôles solides et tous formidables (mention à Rose, Abra, Billy, Corbeau, enfin mention à tout le monde en fait !), une mise en scène qui ne tente JAMAIS de copier Kubrick mais qui trouve son propre chemin grâce à des idées visuelles très bien vues, aucune concession à l'horreur - cette scène du "Base-ball Boy" ! - un scénario qui prend son temps et des références jubilatoires à l'univers de King, notamment de son Graal "La Tour Noir" (oui on y parle de "Ka" qui est une roue, oui il y a un chiffre 19 très important, des industries "Lamerck" et... Charly le Tchou-tchou !) on obtient une réussite marquante dans les adaptations du Maître de Bangor. Et un sacré moment teinté de magie noire, de larmes, de terreur sourde et de rédemption. Bravo.

Le "Sound design" des Newton brothers est insupportable sur CD, et très perturbant avec les images. Il est heureusement rehaussé par des chansons qui apportent une vraie respiration. Et de belles chansons en plus...

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 13 Nov 2019 20:13
de Bmcready
Tu donnes envie :)
J'aime bien Flanagan, sa minisérie Netflix The Haunting of Hill House était très réussie.
De même que la musique des Newton Brothers, seul score écoutable des faux frangins.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 13 Nov 2019 20:39
de DarkCat
Pourquoi, lorsque je lis le titre "Doctor Sleep", je ne peux m’empêcher de penser à un truc de ce genre ? OK, ça peut tout de même faire peur... :mrgreen:

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 13 Nov 2019 23:45
de Misquamacus
Oui c'est pas faux. Le titre est bien foiré. Un peu comme "Les dents de la mer 2" :lol:

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 14 Nov 2019 12:32
de Elendil
Misquamacus a écrit:"Doctor Sleep" : Une très belle réussite, et elle est double, ce qui est un sacré tour de force de la part de Flanagan. Tout d'abord très beau traitement du roman de Stephen King. Même si le protagoniste est Danny Torrance, on est sur une histoire bien différente, à base de Shining. Et l'adaptation est remarquable. Rien d'étonnant puisque le réalisateur avait déjà réussi "Jessie", le livre jugé le plus inadaptable de King. J'avais beaucoup aimé l'histoire de cette "suite" et elle est ici traitée avec déférence, même si la fin diffère un peu, ce qui est logique et j'en viens à la deuxième réussite... Spielberg nous avait ramené de manière ludique à l'Overlook il y a quelques mois, Flanagan prend son temps pour nous y reconduire, mais là pas pour rigoler du tout ! Le decorum et l'ambiance souhaités par Kubrick sont ici totalement assumés et c'est une réussite éclatante ! On y est. à nouveau. En dur. pas en images de synthèse. Pour "de vrai". Et la scène du bar, tétanisante, est là pour nous le rappeler. C'est virtuose. Si on ajoute à ça une interprétation au top, avec en tête un Ewan McGregor tout en finesse et en émotion, et des seconds rôles solides et tous formidables (mention à Rose, Abra, Billy, Corbeau, enfin mention à tout le monde en fait !), une mise en scène qui ne tente JAMAIS de copier Kubrick mais qui trouve son propre chemin grâce à des idées visuelles très bien vues, aucune concession à l'horreur - cette scène du "Base-ball Boy" ! - un scénario qui prend son temps et des références jubilatoires à l'univers de King, notamment de son Graal "La Tour Noir" (oui on y parle de "Ka" qui est une roue, oui il y a un chiffre 19 très important, des industries "Lamerck" et... Charly le Tchou-tchou !) on obtient une réussite marquante dans les adaptations du Maître de Bangor. Et un sacré moment teinté de magie noire, de larmes, de terreur sourde et de rédemption. Bravo.

Le "Sound design" des Newton brothers est insupportable sur CD, et très perturbant avec les images. Il est heureusement rehaussé par des chansons qui apportent une vraie respiration. Et de belles chansons en plus...


Tout à fait d'accord avec Misqua. Très très belle adaptation du fabuleux roman de Stephen King et magnifique suite au chef d'oeuvre de Kubrick. Après Hill House, Flanagan s'impose comme un metteur en scène de grand talent, à suivre de très près dans les années à venir. Seul petit bémol de ce Dr Sleep : il y a 15 20 minutes de trop à mon goût. Pas d'étincelles au box office et pourtant c'est carrément mieux que le pourtant pas mauvais Ça et à des années lumières de la nouvelle adaptation foirée de Simetierre...