Page 70 sur 73

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Lun 15 Juil 2019 11:06
de Sam Lowry
MEN IN BLACK INTERNATIONAL :
- Aie, caramba ! La série de film s'enfonce un peu plus avec ce 4ème volet. Casting raté, jeu d'acteur de l'ensemble des comédiens complètement à la ramasse (direction d'acteurs défaillante ?), scenario inintéressant.
Alors qu'est-ce qu'on peut sauver de ce ratage dans les grandes largeurs ? Des effets spéciaux corrects.
- C'est tout ?
- Bah, honnêtement oui.
- Et la musique ?
- Sympa dans le film même si je n'ai pas noté de nouveaux thèmes marquants. Elfman et Bacon reprennent les deux thèmes principaux du premier film (qui, lui, était très fun) avec de jolies variations. Reste à voir (et surtout écouter) ce que ça vaut en dehors des images...

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 24 Juil 2019 20:40
de Lee Van Cleef
Après le serial killer gérontophile de son excellent Que Dios nos Perdone, Rodrigo Sorogoyen fricote de nouveau avec de peu recommandables spécimens, à savoir un escadron politique corrompu jusqu'à la moelle, dont il observe, à larges effusions de gros plans ruisselants de sueur, les convulsions péristaltiques sur un gril toujours plus brûlant. Si la toile de fond d'El Reino, somme toute très classique, pigmentée par les inévitables retournements de veste et marchandages sans états d'âme, ne surprend jamais (nos combinard cravatés, quand débute l'histoire, se pavanent au sommet de l'échelle : leur chute n'en sera que plus rude), il n'en va pas de même pour la forme, qui emprunte au film d'action son rythme coup de poing. L'une des dernières scènes notamment, voyant l'irruption nocturne du "héros" dans une maison où se trémoussent quelques d'jeuns éméchés, orchestre l'essor d'une tension hystérique avec un brio brut de décoffrage, comme un boxeur qui repousserait son adversaire dans les cordes afin de le travailler en pleine viande, méthodiquement, impitoyablement. Dommage que le surdoué Rodrigo, pour appuyer au maximum cette approche épidermique du genre, ait choisi d'infliger à nos malheureuses oreilles la répétition obsédante d'un morceau technoïde (à peu de choses près, toujours le même) qui est l'oeuvre de notre compatriote Olivier Arson, mais qui donne surtout l'impression d'avoir été barboté au programme de la rave party dans la cambrousse voisine.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Ven 16 Aoû 2019 23:01
de Night Fury
MIDSOMMAR
Attention : film qui ne plaira pas à tout le monde. C'est vrai qu'il est (trop ?) long, qu'il n'est pas facile d'accès, qu'il met mal à l'aise. Personnellement j'ai beaucoup aimé la mise en scène, le fait que le film sorte des sentiers battus, jusqu'à un final d'une cruauté glaçante mais parfaitement maîtrisé. Et les (belles) images sont accompagnées d'une musique tout à fait appropriée.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Dim 1 Sep 2019 17:51
de Misquamacus
Aujourd'hui j'ai vu un très bon film des années 70. "Once Upon a Time in Hollywood".

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Dim 1 Sep 2019 22:44
de Misquamacus
"Brightburn" Et si le jeune Clark Kent était parti complètement en sucette ? Une petite série B réjouissante de bout en bout et qui n'y va pas avec le dos de la cuillère ! C'est gore, c'est glaçant et en plus ça se fini sur le "Bad Guy" de Billie Eilish. Impec' pour terminer la soirée.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Lun 2 Sep 2019 14:52
de Gizmo
Misquamacus a écrit:Aujourd'hui j'ai vu un très bon film des années 70. "Once Upon a Time in Hollywood".


je l'ai déjà vu deux fois et c'est vraiment la claque de l'année : un classique instantané et 1 des 3 meilleurs Tarantino

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 10 Sep 2019 15:14
de Sam Lowry
Moi, la bande-annonce m'a suffit ! On y trouve tous les tics du Tarantino branchouille que je déteste... Mais tant mieux pour vous les gars, ça devient rare de kiffer un (bon) film ! ;)

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 10 Sep 2019 17:38
de Link
je l'ai déjà vu deux fois et c'est vraiment la claque de l'année : un classique instantané et 1 des 3 meilleurs Tarantino


Pas mieux, dans mon top 3 instantané ! :) [monkey]

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 10 Sep 2019 18:43
de Sam Lowry
A part Inglorious Bastards, Kill Bill et 8ful Eight, le reste y'a pas de quoi se relever la nuit non plus !!!!!

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 10 Sep 2019 19:28
de Lee Van Cleef
Ouais, mais dans le dernier en date, on voit carrément Brad Pitt à deux doigts de foutre une mémorable danse à Bruce Lee ! Panard total.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Sam 14 Sep 2019 13:58
de Misquamacus
Lee Van Cleef a écrit:Ouais, mais dans le dernier en date, on voit carrément Brad Pitt à deux doigts de foutre une mémorable danse à Bruce Lee ! Panard total.


:lol: Ah oui ! c'est énorme ! Et je crois que la levée de bouclier derrière ça est encore plus drôle ! Les mecs n'ont absolument pas compris le sens du film ! Et ont visiblement loupé la magnifique scène où la belle Sharon bénéficie d'un cours particulier tout en délicatesse de la part de Bruce.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Sam 14 Sep 2019 13:59
de Misquamacus
"ça 2" : Moins fun et surtout moins émouvant que le premier opus, mais c'était logique. La partie adulte était déjà moins prenante dans le livre. C'est d'ailleurs le thème d'un "Running-gag" assez savoureux auquel King se prête lui-même lors de son caméo... avant de rectifier le tir avec une très très belle scène finale inédite écrite par ses soins. ça (ça) reste un très chouette divertissement, non exempt de défaut (les séquences dans l'hôtel, c'est pour une pièce de théâtre ?) mais très inventif et parfois très drôle grâce au personnage de Richie. Quelques scènes très sombres (le début !) et des idées visuelles à foison (l'apparition de "Freddy 5" au fronton du cinéma n'est absolument pas un hasard) sans parler des hommages à "The Thing" ou au téléfilm original (la scène de la vieille). Très bon casting, très belle musique. Je ne suis vraiment pas contre le fameux montage de 6h qui reprendrait le déroulement original d'origine en entrelaçant les deux intrigues.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Sam 14 Sep 2019 19:13
de Lee Van Cleef
Misquamacus a écrit:"ça 2" : Moins fun et surtout moins émouvant que le premier opus, mais c'était logique.


Tu veux dire par là, Grand Sachem, que c'est encore plus foireux que la dernière fois ? Mazette, il fait fort, pour le coup, le gars Muschietti.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 17 Sep 2019 23:05
de Night Fury
WEDDING NIGHTMARE
Une belle surprise ! Un film qui arrive au juste équilibre entre horreur et humour (noir, évidemment). C'est drôle, rythmé, fun, sans prétention (quoique les amateurs de sociologie de la famille y trouveront du grain à moudre), à la limite du grand guignol, et parfaitement interprété par un casting à l'unisson (dont la superbe Andie McDowell). Une pure série B assez jouissive.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 24 Sep 2019 19:45
de Rik Spoutnik
Je l'ai vu et c'est assez drôle car il n'épargne aucun des membres de cette drôle de famille. Et Henry Czerny est fabuleux en patriarche.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Sam 28 Sep 2019 16:39
de Misquamacus
"Crawl" Rien à dire. Solide série B. Bien réalisé, bien ficelé, bien scénarisé, bien interprété, bien caractérisé. Alors pourquoi n'ai-je pas du tout accroché ? :?

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Lun 30 Sep 2019 01:19
de Bmcready
Misquamacus a écrit:"Crawl" Rien à dire. Solide série B. Bien réalisé, bien ficelé, bien scénarisé, bien interprété, bien caractérisé. Alors pourquoi n'ai-je pas du tout accroché ? :?

C'est sympa, mais tout comme toi je n'ai pas été emballé.
On est très loin du Rogue (Solitaire) de Greg Mclean qui reste une référence en matière de croco vorace :)

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 2 Oct 2019 14:05
de Misquamacus
Bmcready a écrit:On est très loin du Rogue (Solitaire) de Greg Mclean qui reste une référence en matière de croco vorace :)


Absolument.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mer 9 Oct 2019 12:58
de DarkCat
Vu aussi ce "Crawl" et je pense comme vous.
Bon, il faut dire qu'il y a tout de même des séquences assez étranges: notamment celle du pistolet que l'héroïne récupère sur un cadavre, celle de la récupération de la barque et celle du tunnel d'évacuation des eaux. Et puis, les deux héros doivent faire le moins de bruits possible, mais ils passent leur temps à se parler en criant.
Bon, le film reste sympa...mais pas plus.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Mar 15 Oct 2019 02:08
de DarkCat
Doom: Annihilation (2019)
La plus grande force de ce nouveau "Doom" est de rehausser la qualité du "Doom" de 2005.
Enfin... juste un petit peu ! Faut pas déconner non plus. :mrgreen:
Scénario moisi (d'un autre côté, vue la franchise, ça limite forcément), décors moches, démons et infectés en version San Ku Kaï, dialogues longs et intéressants, intelligence relative des personnages, etc.
Par contre, faudrait pouvoir découvrir le score de Frederik Wiedmann en écoute isolée, mais ça m'a tout de même paru beaucoup plus écoutable que celui de Clint Mansell.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 17 Oct 2019 18:02
de Lee Van Cleef
Pendant que les médias et le (presque) tout-Hollywood s'acharnent paisiblement à lui faire saigner les gencives, Woody Allen, s'efforçant tant bien que mal de flouer la mauvaise fortune, continue de mettre en scène ses délicieuses petites viennoiseries. A Rainy Day in New York n'est certainement pas un cru de haute volée, avouons-le. En vérité, l'on croit même discerner un rien de paresse dans la traditionnelle ronde des obsessions et des répliques "alleniennes", où ses jeunes acteurs, plus jeunes qu'ils ne l'ont jamais été sous la caméra du poète souffreteux de la Grosse Pomme, semblent bizarrement décalés, comme victimes d'un choc incongru entre deux dimensions de cinéma antinomiques. Il n'en reste pas moins qu'un rythme enlevé nous garde de bout en bout de l'ennui, que les traits d'esprit, à force de fuser, engendrent régulièrement un rire complice (excellente, ma foi, cette suggestion pour rompre la monotonie des Bar Mitzvah) et que Elle Fanning est épatante de drôlerie en provinciale aussi gauche que bien intentionnée. Bref, forza Woody !

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Jeu 24 Oct 2019 08:59
de Karev
Pas terrible le dernier Terminator...Rattrape le niveau après l'épouvantable Genysis mais franchement, je préfère encore le rigolo et bourrin Terminator 4 malgré une Linda Hamilton très en forme (par contre, le bon vieux Arnold aie aie...) et 2-3 belles idées (de Cameron?). Un film à l'image de l'immense majorité des blockbusters des dernières années, vaguement divertissant, fade, oubliable, moche...

Heureusement, hier soir j'ai revu le magnifique Lovely Bones de Peter Jackson. Malgré des réserves concernant l'adaptation (pourquoi Jackson torche complètement le personnage de la médium pourtant très importante dans le roman ?) ou la fin moralement douteuse, c'est probablement mon préféré de Jackson avec King Kong, sorte de mixte entre Créatures Célestes et surtout Fantômes contre Fantômes, du cinéma parfois maladroit mais souvent précieux avec une photographie granuleuse absolument sublime du regretté Andrew Lesnie.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Ven 25 Oct 2019 11:44
de DarkCat
Karev ? LE Karev ? Celui qui s'est fait viré de Grey's Anatomy ? :lol:

Pour le dernier "Terminator", selon certains commentaires, le film ne serait pas top, mais il aurait le mérite de mettre la saga sur une voie qui rendrait optimiste pour la suite. Ton avis ?

Pour "Lovely Bones", je sais que je l'ai vu, mais je n'en garde aucun souvenir. Ce qui n'est évidemment pas forcément bon signe. D'un autre côté, je n'ai aimé que peu de films de Peter Jackson : "Fantômes contre fantômes" et la trilogie "Le Seigneur des anneaux". Pour le reste, c'est bof-bof. Mais j'attends tout de même son doc sur les Beatles... mais bon, là, c'est le fan des Beatles qui parle. :D

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Sam 26 Oct 2019 13:21
de Misquamacus
Karev a écrit: pourquoi Jackson torche complètement le personnage de la médium pourtant très importante dans le roman ?.


Il n'y a pas que ça de foiré, hélas ! Et la relation maman-flic ? Si c'est visuellement très beau effectivement, je trouve que le travail d'adaptation change quasiment le sens du bouquin. J'adore Jackson, sauf là !

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagePosté: Lun 28 Oct 2019 10:07
de Karev
Misquamacus a écrit:
Karev a écrit: pourquoi Jackson torche complètement le personnage de la médium pourtant très importante dans le roman ?.


Il n'y a pas que ça de foiré, hélas ! Et la relation maman-flic ? Si c'est visuellement très beau effectivement, je trouve que le travail d'adaptation change quasiment le sens du bouquin. J'adore Jackson, sauf là !


Je suis mitigé, la relation entre le flic et la mère, je la trouve de trop dans le roman, mais d'un coté la pauvre Rachel Weisz est complètement inutile dans le film. Mais en revanche, le massacre de la médium, c'est quoi l'intérêt de la mettre dans le film hormis pour le "passage" entre elle et Susie à la fin ? Puis la scène du coffre dans la doline, pourquoi le tueur recule pas simplement sa voiture comme n'importe qui ? Ah si, faire du suspense :mrg reen: Le film est très maladroit par moment, mais d'un coté, Jackson balance plusieurs scènes incroyables : La rencontre entre Susie et son voisin dans le champ (avec son montage parfait, plus le danger approche, plus sa famille savoure le repas), puis juste après dans la cachette, la scène d'interrogation du tueur dans sa propre maison, la scène de la rose, Susan Sarandon en veille bourgeoise pète-sec, Susie qui trouve les cadavres des précédentes victimes, la dernière scène...

@Darkcat, j'avoue sans honte, j'aime non seulement le perso mais aussi les 6 premières saisons (le reste...Digne des Vacances de l'amour...). Pour Terminator, franchement, j'ai plus aucun espoir.