Films... j"aime ou j'aime pas

Discussions autour de l'actualité du grand et du petit écran

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Kirk le Mar 16 Mai 2017 09:29

BAF a Ă©crit:Alien Covenant... Suivez le conseil de l'affiche... Fuyez !

j'aurai du fuir de la salle au moment où cette jeune femme décide d'aller inexplicablement...se laver. Le film s'effondre pour moi à ce moment là.
Kirk
Caveman
 
Messages: 95
Inscription:
Mar 10 Juin 2014 21:50

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Mer 17 Mai 2017 00:50

Vu : Alien Covenant

"Et merde."
Voilà ce que je me suis dit en sortant de la salle d'Alien Covenant (en IMAX svp) parce que j'avais bien aimé. Beaucoup aimé. C'est gore. C'est beau. C'est passionnant. Si si.

Passionnant… mais bizarre. Depuis le temps que je défends Alien3, j'ai appris à reconnaître qu'un fan d'Alien la trilogie ça n'existe pas vraiment. On aime soit le slasher quatre étoiles du premier, soit le bourrinage XXL du deuxième, soit le mysticisme indus du troisième, soit on a pas de goût.
Après un Prometheus catastrophique, il a fallu à Ridley Scott le courage d'aller au bout de ses idées #apple. Si le précédent film tentait de répondre à la question "Est-ce que Dieu existe" avec des biologistes écervelés, celui-ci se focalise sur un thème et un seul, qu'il malaxe et étire, digeste et recrache pendant deux heures. Créer en détruisant. Tout un programme.

Loin d'être parfait, Covenant est un film à thèse. Il bouche le bouchon un peu loin — "fingering" putain j'en chiale encore —, mais rarement au prix du divertissement. Ses petites sorties de route avec Fassbender montrent bien la confiance qu'il a en sa thématique. Les quelques scènes d'action sont puissantes, épiques, impeccablement structurées là où celles de Prometheus s'écroulaient toutes seules.
Dommage que Scott soit incapable d'appliquer à sa mise en scène ce qu'il fait avec le scénario. Dans la dernière partie du film notamment, il multiplie les emprunts comme si Alien ne pouvait fonctionner que sur des clichés et des répétitions (chaînes d'Alien, pince d'Aliens, canalisation d'Alien 3). De même pour le montage qui explose en plein vol et semble incapable de gérer le concept pourtant ultra simple de simultanéité.

Mais tout ça, je m'en moque. J'attendais que la série Alien revienne avec un thème fort, surpuissant, choquant et qu'il l'épouse totalement, au point parfois d'en faire trop… Et je suis donc convaincu.

(ce qui ne veut pas dire que vous allez aimer le film ou qu'il faut le voir ; simplement que j'y ai trouvé mon compte… mais comme mon Alien préféré c'est le 3, j'ai sans doute des goûts de merde)
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1200
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Edern le Mer 17 Mai 2017 10:37

Le Yéti a écrit:Si le précédent film tentait de répondre à la question "Est-ce que Dieu existe" avec des biologistes écervelés, celui-ci se focalise sur un thème et un seul, qu'il malaxe et étire, digeste et recrache pendant deux heures. Créer en détruisant. Tout un programme.

Marrant, je trouvais que Prometheus était déjà très centré sur ce sujet là, créateur/destructeur. L'aspect religieux est une idée "déchet radioactif" à mon avis (la religion/l'idée de Dieu est une conséquence "humaine" de la question du la création). Je n'ai pas encore vu Covenant, mais je trouvais Prometheus déjà bien trop proche d'Alien... J'ai un peu peur de trouver ce nouveau film encore trop obsédé par décalquer le premier film (ce qui transpire de la béo d'ailleurs).

Et je viens d'apprendre que je n'avais pas de goût car j'aime beaucoup les trois premiers Alien (et même si le 4 est mauvais, j'y trouve des trucs que j'aime bien — ce qui prouve bien donc, que je n'ai aucun goût :lol: ).
Avatar de l’utilisateur
Edern
Batman
 
Messages: 6591
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 10:31
Localisation: Cobra Island

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Mer 17 Mai 2017 10:43

Alien Covenant est encore plus proche d'Alien dans sa structure que Prometheus. Donc… pas sûr que tu aimes. Prometheus se plantait assez misérablement parce qu'il se concentrait sur des découvertes ; ici on a le droit aux débats qui font suite aux découvertes. C'est assez bavard en fait. Le mec commence son film par 5 minutes de discussion sur la création d'être artificiels, moi je dis bravo.

"soit pas de goût" c'est pour ceux qui aiment les 4 films :D

Et j'aime bien le 4 hein. Mais c'est sans commune mesure avec la trilogie originale.
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1200
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Edern le Mer 17 Mai 2017 10:46

Arf, j'avais pas saisi la blague sur le Jeunet. Je me sens tout penaud maintenant :mrgreen:

Prometheus aurait dû, à mon avis, mêler beaucoup plus découverte + débats (intéressants) autour des découvertes. Et je me suis retrouvé avec une sorte de remake d'Alien tout bizarre, beau (sauf les plans des caméras des combinaisons lors de la sortie — j'ai vraiment eu l'impression de regarder une repompe moche du film de 1979 à ce moment-là), mais affreusement mal écrit.
Avatar de l’utilisateur
Edern
Batman
 
Messages: 6591
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 10:31
Localisation: Cobra Island

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Jeu 18 Mai 2017 18:03

King Arthur,

Et bien ce n'était pas si mal, dés le début on plonge dans une bataille titanesque à la "Retour du Roi" , Bana est très digne en Pendragon (pour une fois dépeint plein de noblesse) et le casting s'en sort assez bien dans l'ensemble. Beaucoup de tics propres au réalisateur, d'approximations historiques (des Vikings au lieu de Saxons) mais bon on est dans le récit légendaire du mythe Athurien et quelques belles scènes viennent apporter un peu de merveilleux au milieu de la castagne orchestrée par Ritchie et Pemberton ; Mention spéciale pour la sique boucanesque et sans subtilité qui m'a gâché le plaisir sans trop gâcher le film cependant .
Vu en 3D, pas mauvaise pour le coup.
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8414
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Mer 24 Mai 2017 23:47

"Get Out" : Ô la bonne surprise ! Le genre de petit film qu'on n'attend pas et qui déboule avec toute sa fraîcheur. Une série B roublarde et ludique avec un final carrément vénère ! ça fait plaisir.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5328
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Lee Van Cleef le Jeu 25 Mai 2017 18:57

Ils sont beaux, ils sont gaulés comme des statues du Parthénon, ils sentent bon le sable chaud, et les papouilles lascives qu'ils échangent sous une douche fumante ne devraient plus tarder à franchir le point de non-retour. Soudain, le drame : l'apollon glorieux et l'ondine tentatrice sont tous deux éviscérés dans des flots de sang, châtiés en représailles de leurs moeurs dissolues par... Jason Voorhees ? Michael Myers ? Ou tout autre croquemitaine adepte des couteaux de cuisine et des outils de jardinage ? Non, non, rien qu'un bon vieux xénomorphe aux mandibules qui débordent... Autant dire qu'on ne peut plus grand-chose pour vous s'il ne vous a toujours pas effleuré l'esprit, après cette sympathique scène d'Alien Covenant, que Ridley Scott n'a jamais vu dans les ahurissants fantasmes graphiques de Giger qu'un prétexte à décaniller du spationaute, comme d'autres s'amusent depuis les eighties à expédier au casse-pipe des ados à la cuisse légère et au joint brasillant.

Que dire de plus au sujet du troisième slasher galactique emballé par le cinéaste ? A peu près les mêmes choses qu'aux heures houleuses de Prometheus, gentlemen. Que l'univers sidérant dévoilé en 1979 (jamais l'on n'avait vu ça sur un écran de cinéma), extraordinaire et prodigieusement neuf, se réduit maintenant à de pauvres reliques orphelines de leur pouvoir de fascination, et qu'on exhibe auprès des fans pas bien regardants comme dans un spectacle forain de seconde zone ; que les misérables tentatives de fonder une mythologie tentaculaire autour des Aliens se soldent toutes par de cuisants échecs ; et qu'il est tout de même grand temps d'arrêter les frais avant que papy Ridley n'envoie définitivement par le fond (mais n'est-il pas déjà trop tard ?) l'une des plus indicibles légendes du cinéma d'horreur et de science-fiction.
Avatar de l’utilisateur
Lee Van Cleef
Inside Man
 
Messages: 9499
Inscription:
Ven 28 Nov 2008 19:31

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Scorebob le Ven 26 Mai 2017 17:32

J'aime bien cette argumentation qui démythifie ce "slasher" sophistiqué certes mais slasher quand même.
Scorebob
Iron Man
 
Messages: 8414
Inscription:
Dim 12 Oct 2008 15:11

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Ven 26 Mai 2017 20:08

"Pet" : Thriller psychologique efficace, et ce pour plusieurs raisons : Une excellente interprétation, un histoire solide et une très bonne musique. à voir.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5328
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Dim 28 Mai 2017 21:50

"Young Ones" : Post apo, mais pas que. Western, mais pas que. Revenge movie, mais pas que. "The Young Ones" est un peu la somme de tout cela, relevé par un scénario brillant et une distribution précieuse.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5328
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Edern le Ven 2 Juin 2017 11:54

Pas vu le film, mais vu les pubs pour Wonder Woman sur les bus en ville, et en voyant cette image, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à ça :D
Avatar de l’utilisateur
Edern
Batman
 
Messages: 6591
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 10:31
Localisation: Cobra Island

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Ven 2 Juin 2017 12:27

Misquamacus a écrit:"Young Ones" : Post apo, mais pas que. Western, mais pas que. Revenge movie, mais pas que. "The Young Ones" est un peu la somme de tout cela, relevé par un scénario brillant et une distribution précieuse.

J'avais raté ton post... Quel film. Incroyable production, avec des moyens réduits. Exactement ce que j'aime.
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1200
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Ven 2 Juin 2017 15:43

Edern, j'espère tout de même que ce sera la seule ressemblance entre les deux films... sinon ce "Wonder Woman" sera un bon navet. :lol:
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Spider-Man
 
Messages: 9133
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00
Localisation: A 200 mètres après le stop.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Edern le Ven 9 Juin 2017 14:24

D'après ce que j'ai pu entendre et lire ici et là, il semble plus réussi que la bouffonerie Schwarzeneggerienne de 1984 :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Edern
Batman
 
Messages: 6591
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 10:31
Localisation: Cobra Island

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Le YĂ©ti le Ven 9 Juin 2017 15:23

Tiens d'ailleurs, Wonder Woman.
Enfin un DC au niveau d'un Marvel, c'est à dire léger, débile, chaleureux et culcul. Ça ressemble pas mal à Captain America avec une super-héroïne assez géniale, des personnages hyper attachants (Chris Pine et Saïd Taghmaoui en tête) et quelques scènes bien senties (la libération du village notamment). Dommage que les effets spéciaux soient ratés d'un bout à l'autre ou presque car il y deux trois moments de bravoure. La musique est bien mixée pour une fois, mais d'une fadeur sans limite. Dommage dommage.
Avatar de l’utilisateur
Le YĂ©ti
Next Man
 
Messages: 1200
Inscription:
Mer 19 Oct 2011 15:33
Localisation: Sheffield, Royaume-Uni

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Citizen Cancre le Sam 10 Juin 2017 09:44

En attendant une critique de mon cru, je me permets de renvoyer vers une de celles que j'ai lues à la sortie de la séance et à laquelle j'adhère sur de nombreux points.
"Rosebud"
Avatar de l’utilisateur
Citizen Cancre
Next Man
 
Messages: 1177
Inscription:
Dim 12 Juin 2011 13:24

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Pierrebrrr le Sam 10 Juin 2017 20:56

"moi, ce que je défends, c'est l'amour."
Oh putain.
"Le cinéma, c'est comme l'amour, quand c'est bien fait, c'est merveilleux, quand c'est mal fait, c'est un petit peu merveilleux aussi." S.Donen

Octobre 2014: 31 jours, 31 films :http://trainfantome.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Pierrebrrr
Hollow Man
 
Messages: 3209
Inscription:
Ven 26 Mar 2010 14:49

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Dim 11 Juin 2017 16:45

Misquamacus a écrit:"Get Out" : Ô la bonne surprise ! Le genre de petit film qu'on n'attend pas et qui déboule avec toute sa fraîcheur. Une série B roublarde et ludique avec un final carrément vénère ! ça fait plaisir.

Mouais, c'est sympa, c'est certain. Après, on a déjà tout vu ailleurs. Le coup de l'individu plongé dans un univers connu en surface, mais où finalement tout est louche et malsain, c'est tout de même du réchauffé. En plus, on y blablate pas mal et puis j'ai tout de même trouvé qu'ils en faisaient des caisses dans l'étrangeté. Et honnêtement, ce dernier point m'a souvent fait sortir de l'histoire.
Et lorsque je lis ou entends que c'est "un film d'horreur antiraciste" ou que "sous l'horreur se cache un brûlot antiraciste", je me pose une question : le côté antiraciste serait-il le même si on inversait les couleurs ? Si l'on gardait exactement la même histoire avec un blanc débarquant dans sa belle-famille et une communauté noires, nous parlerait-on encore de film antiraciste ?
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Spider-Man
 
Messages: 9133
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00
Localisation: A 200 mètres après le stop.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Misquamacus le Dim 11 Juin 2017 19:07

Heuuuu... Pas compris ton couplet sur le racisme. D'ailleurs perso je n'en parle même pas dans mon petit commentaire. J'y vois juste une série B nerveuse au final bien vénère encore une fois.
« Je ne connais pas la moitié d’entre vous autant que je le voudrais et j’aime moins de la moitié d’entre vous à moitié moins que vous ne le méritez ! »
Avatar de l’utilisateur
Misquamacus
Demolition Man
 
Messages: 5328
Inscription:
Mar 16 Sep 2008 10:34

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Julien le Dim 11 Juin 2017 19:57

DarkCat a écrit:je me pose une question : le côté antiraciste serait-il le même si on inversait les couleurs ?


En général avec ce type de film où le blanc a sempiternellement le mauvais rôle, c'est vrai que c'est souvent intéressant de renverser les clichés. C'est pour cela que La Planète des Singes de Schaffner est un grand film et 12 Years a Slave une sacré daube.
Avatar de l’utilisateur
Julien
Cinderella Man
 
Messages: 2190
Inscription:
Sam 20 Sep 2008 11:46

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede DarkCat le Lun 12 Juin 2017 13:53

Misquamacus a Ă©crit:Heuuuu... Pas compris ton couplet sur le racisme.

Moi non plus. :lol: Mais cela revenait/revient souvent sur le tapis dans des critiques Ă  la radio ou Ă  la TV. Et je ne parle mĂŞme pas d'internet... ;)
Sans tout ce battage, je n'aurai pour ma part jamais évoqué le côté "antiraciste".
Mais je suis bien d'accord avec toi, même si c'est du réchauffé, cela n'en reste pas moins une série B nerveuse... que je conseille bien volontiers. :D
Avatar de l’utilisateur
DarkCat
Spider-Man
 
Messages: 9133
Inscription:
Mer 17 Sep 2008 15:00
Localisation: A 200 mètres après le stop.

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Sam Lowry le Mar 13 Juin 2017 19:18

J'adhère assez à la critique de Numerama à propos de WONDER WOMAN et notamment ce passage :
Au moment le plus délicieux de la confrontation entre Pine et Gadot, la Wonder, laconique et à peine gênée, explique à son comparse que pour ce qui est du plaisir charnel, les hommes ont toujours été contingents. Ce n’est qu’une phrase dans un film de 2h20 ( !) mais pour le genre, c’est d’un courage inouï : s’attaquer à l’objet phallique, c’est saper la fondation du mythe super-héroïque dans sa sémiotique.

Et sinon, Gal Gadot, bah elle n'est pas que Super-Jolie. Il y a deux-trois moments dans le film où on la sent investie par son personnage. Et puis, pour ceux qui pensent que WW, le film, est cul-cul-la-praline, essayez donc de revoir la série avec Lynda Carter, vous m'en direz des nouvelles !...
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Running Man
 
Messages: 3938
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Sam Lowry le Mar 13 Juin 2017 19:26

Pierrebrrr a écrit:"moi, ce que je défends, c'est l'amour."
Oh putain.

Ce que j'adore le plus dans ta lamentation, c'est qu'elle est suivie par ta tag-line :
"Le cinéma, c'est comme l'amour, quand c'est bien fait, c'est merveilleux, quand c'est mal fait, c'est un petit peu merveilleux aussi." S.Donen

et ça, ça n'a pas de prix. :mrgreen:
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre DAC)
Avatar de l’utilisateur
Sam Lowry
Running Man
 
Messages: 3938
Inscription:
Sam 13 Sep 2008 08:40
Localisation: Angers City

Films... j"aime ou j'aime pas

Nouveau messagede Edern le Jeu 15 Juin 2017 11:07

Sam Lowry a écrit:Et puis, pour ceux qui pensent que WW, le film, est cul-cul-la-praline, essayez donc de revoir la série avec Lynda Carter, vous m'en direz des nouvelles !...

Les paroles du générique annoncent de toute façon la couleur avec Now the world is ready for you / and the wonders you can do / Make a hawk a dove / stop a war with love ;)
Avatar de l’utilisateur
Edern
Batman
 
Messages: 6591
Inscription:
Ven 12 Sep 2008 10:31
Localisation: Cobra Island

PrécédentSuivante

Retourner vers Cinéma & TV

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités