Intolerance (Carl Davis)

UnderScorama • Publié le 15/09/2019 par

IntoleranceINTOLERANCE (1916)
Compositeur : Carl Davis
Éditeur : Carl Davis Collection
Format : Digital
Date de sortie : 16/08/2019

4.5 Stars
Olivier Desbrosses Euh, comment dire… Si cette partition, composée en 1989 pour la version restaurée du film de D.W. Griffith, est clairement un exercice « à la manière de », c’est à la manière des plus grands qu’il faut penser tant le résultat, d’un classicisme somptueux, déroule thèmes et grands mouvements symphoniques avec une aisance confondante.
4.5 Stars
Florent Groult A l’inverse de la version homogène, radicale et troublée du tandem Jansen/Duhamel, Carl Davis offrait à la fin des années 80 au classique de Griffith un accompagnement beaucoup plus traditionnel et composite, aux aspects très distincts et pastiches de musique ancienne à la manière d’un Georges Delerue.
3 Stars
Darkcat Je comprends l’intolérance au gluten ou à la ciguë, mais il me paraît impossible de faire une intolérance à cette musique de Davis. Le compositeur maîtrise l’exercice de la composition pour films muets des débuts du cinéma. Belle réédition pour un score puissant et marquant, qui booste le film. Celui-ci faisant 177 minutes, un double CD m’aurait plu.
5 Stars
Romain Gautron « Tu l’as vu ma grosse fresque épique ? » semble dire Davis : tout dans cette partition évoque la démesure et l’ambition énorme du film de Griffith. Il jongle avec les influences classiques (la plus flagrante étant peut-être Dvorák) avec une aisance déconcertante alors que le film jongle avec les époques. Tout simplement gargantuesque ! Coup de cœur !
5 Stars