Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 11/07/2018 par

Cloak & Dagger (Season 1)A Tribute To Michael KamenL'OursAnt-Man And The WaspDoggedTeacup Travels

 

ANIMAL WORLD • Neal Acree & Michael Tuller • Velvet Machine Records (Digital • 22/06)

ANT-MAN AND THE WASP • Christophe Beck • Hollywood Records (Digital • 06/07)

CLOAK AND DAGGER • Mark Isham • Hollywood Records (Digital • 06/07)

LA COLONNA INFAME • Giorgio Gaslini • Rosetta Records (CD • 04/07)

DOGGED • James Griffiths • ScreamWorks Records (Digital • 06/07)

HOVER • Wojciech Golczewski • Data Airlines (Digital • 02/07)

INHERITANCE • Rafaël Leloup • Plaza Mayor Company (Digital • 13/07)

KAUFMAN’S GAME • Philippe Jakko • Music Box Records (CD • 09/07 – Déjà disponible en digital chez MovieScore Media)

NANCY • Peter Raeburn • Nowever Records (Digital • 06/07)

L’OURS • Philippe Sarde • Music Box Records (CD • 09/07)

TEACUPS TRAVELS • Rasmus Borowski & Alexius Tschallener • Tadlow Music (CD/Digital • 20/07)

 

A TRIBUTE TO MICHAEL KAMEN • Michael Kamen (Orquesta Filarmonica de Malaga dirigé par Pablo Urbina) • Quartet Records (CD • 06/07)

 

THE CHILDREN OF HUANG SHI • David Hirschfelder • Twilight Time (Blu-Ray – Piste audio isolée • 17/07)

CINDERELLA LIBERTY • John Williams • Twilight Time (Blu-Ray – Piste audio isolée • 17/07)

GENGHIS KHAN • Dusan Radic • Twilight Time (Blu-Ray – Piste audio isolée • 17/07)

THE REVOLT OF MAMIE STOVER • Hugo Friedhofer • Twilight Time (Blu-Ray – Piste audio isolée • 17/07)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer