Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 30/05/2018 par

Les InsulairesShock And AweThe Valley Of GwangiDeliriumI Fantastici 3 Supermen / 3 Supermen a TokyoLuis And The Aliens

 

1/1 • Liars • Mute Records (Digital • 17/07)

ADRIFT • Volker Bertelmann (Hauschka) • Sony (CD/Digital • 01/06)

BREATH • Harry Gregson-Williams • Filmtrax (Digital • 25/05)

DELIRIUM • Nathan Whitehead • Back Lot Music (Digital • 25/05)

DEVIL’S TREE: ROOTED EVIL • Chad Cannon • Quartet Records / ScreamWorks Records (CD • Juin / Digital • 25/05)

I FANTASTICI 3 SUPERMEN / 3 SUPERMEN A TOKYO • Ruggero Cini • CF Soundtracks-Beat Records (CD • 31/05)

HOTEL ARTEMIS • Cliff Martinez • Lakeshore Records (Digital • 08/06)

IN DARKNESS • Niall Byrne • Sony (Digital • 25/05)

LES INSULAIRES • Georges Delerue • Rosetta Records (CD • 15/06)

JOKO INVOCA DIO …E MUORI • Carlo Savina • Pentamusic (CD • 31/05)

LUIS AND THE ALIENS • Martin Lingnau & Ingmar Süberkrüb • Cintunes (Digital • 25/05)

NOBODY FAMOUS • Spencer Creaghan • Milan (Digital • 25/05)

OTROS MUNDOS • Carlos M. Jara • Rosetta Records (CD • 15/06)

SHOCK AND AWE • Jeff Beal • Varèse Sarabande (CD/Digital • 13/07)

THE SISTERS • Thomas Morse • Rosetta Records (CD • 15/06 – Déjà disponible en digital)

THE VALLEY OF GWANGI • Jerome Moross • Intrada (CD • 29/05)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer