Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 23/05/2018 par

No Way OutThe Guernsey Literary And Potato Peel Pie SocietyCobra KaiMary ShelleyLegion (Season 2)Sicario: Day Of The Soldado

 

ADVISE AND CONSENT • Jerry Fielding • Kritzerland (CD • Juin)

ANON • Christophe Beck • Filmtrax (Digital • 18/05)

CHARISMATA • Chris Roe • Plaza Mayor Company (Digital • 18/05)

COBRA KAI • Zach Robinson & Leo Birenberg • La-La Land Records / Madison Gate Records (CD • 22/05 / Digital • 04/05)

IL CONFINE • Giovanni Rotondo • Rai Com (Digital • 16/05)

ÉCOSSE, LA QUÊTE DU SAUVAGE • Anthony Touzalin • Emotive Muzik (Digital • 18/05)

EN GUERRE • Bertrand Blessing • Nord-Ouest (Digital • 16/05)

THE GOSPEL ACCORDING TO ANDRÉ • Ian Hultquist • Little Twig Records (Digital • 25/05)

THE GUERNSEY LITERARY AND POTATO PEEL PIE SOCIETY • Alexandra Harwood • Decca (Digital • 18/05)

LEGION – Season 2 • Jeff Russo • Lakeshore Records (Digital • 25/05)

MARY SHELLEY • Amelia Warner • Universal-Decca (Digital • 25/05)

MILF • Ben Molinaro • Universal (Digital • 20/04)

NO WAY OUT • Maurice jarre • Notefornote (2CD • 04/06)

POPE FRANCIS: A MAN OF HS WORD • Laurent Petitgand • Back Lot Music (Digital • 18/05)

SHADOWHUNTERS: THE MORTAL INSTRUMENTS • Trevor Morris & Jack Wall • Hollywood Records (Digital • 18/05)

SHOW DOGS • Heitor Pereira • Filmtrax (Digital • 18/05)

SICARIO: DAY OF THE SOLDADO • Hildur Gudnadottir • Varèse Sarabande (CD/Digital • 29/06)

SOLO: A STAR WARS STORY • John Powell & John Williams • Walt Disney Records (CD/Digital • 25/05)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer