Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 17/01/2018 par

The StarThief Of Hearts12 StrongMazinger Z Movie: InfinityLa Revanche des Mortes VivantesLa Peste

 

12 STRONG • Lorne Balfe • WaterTower Music (Digital • 12/01)

CANTABRICO • Santi Vega • Rosetta Records (CD • 26/01)

THE END OF THE F***ING WORLD • Graham Coxon • Promo (Digital • 26/01)

GAME OF DEATH • Julien Mineau • Dare To Care Records (Digital • 12/01)

IL ÉTAIT UNE FOIS LE DIABLE (DEVIL STORY) • Paul Piot & Michel Roy • Omega Productions Records (CD • 30/03)

MAZINGER Z MOVIE: INFINITY • Toshiyuki Watanabe • Warner Music Japan (CD/Digital • 10/01)

OPERATION RED SEA • Elliot Leung • Plaza Mayor Company (Digital • 02/02)

MIA MOGLIE E’ UN BESTIA • Bruno Zambrini • Beat Records (CD • 20/01)

OGROFF (MAD MUTILATOR) / TREPANATOR • Jean Richard & Patrick Giordano • Omega Productions Records (CD • 21/04)

LA PESTE • Julio de la Rosa • Quartet Records (CD • 19/01 – Digital • 12/01)

PSI • Alexis Maingaud • Promo (Digital • 12/01)

LA REVANCHE DES MORTES VIVANTES • Christopher Ried • The Omega Productions Records (CD • 02/03)

THE STAR • John Paesano • Epic Records (Digital • 12/01)

THIEF OF HEARTS • Harold Faltermeyer • Varèse Sarabande (CD • 12/01)

TRUE ROMANCE • Hans Zimmer • Morgan Creek Music (Digital • 12/01)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer