Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 17/05/2017 par

HustleThe Wizard Of LiesPoltergeist II: The Other SideLes Fantômes d'IsmaëlPoliziotto Sprint3 Generations

 

THE 100 – Season 4 • Tree Adams • WaterTower Music (Digital • 19/05)

CAPTAIN UNDERPANTS: THE FIRST EPIC MOVIE • Theodore Shapiro • Capitol (CD/Digital • 02/06)

CHARITY • Mauro Crivelli • Keep Hold (Digital • 26/05)

DER CLOWN – Volume 3 • Helmut Zerlett • i2i Musikproduktion (Digital • 10/05)

DON’T TELL • Bryony Marks • LilliPilli IP (Digital • 18/05)

EVERYTHING, EVERYTHING • Ludvig Göransson • Sony (Digital • 12/05)

LES FANTÔMES D’ISMAËL • Grégoire Hetzel • Why Not Productions (Digital • 12/05)

FLAGRANT DÉSIR • Gabriel Yared • Milan (Digital • 16/05)

GENERATION IRON 2 • Jeff Rona • Milan (CD • 30/06 – Digital • 12/05)

HUSTLE / THE LONGEST YARD • Frank DeVol • Quartet Records (CD • 12/05)

I LOVE DICK • Mandy Hoffman • Amazon Content Services (Digital • 12/05)

LOWRIDERS • Bryan Senti • Back Lot Music (Digital • 12/05)

MALTESE • Ralf Hildenbeutel • Rai Com (Digital • 14/05)

ONE BUCK (IF MONEY COULD TALK) • David Imbault • B Original (Digital • 13/05)

POLIZIOTTO SPRINT • Stelvio Cipriani • DigitMovies (CD • 29/05)

POLTERGEIST II: THE OTHER SIDE • Jerry Goldsmith • Intrada (3CD • 16/05)

IL SESSO DELLA STREGA • Daniele Patucchi • DigitMovies (CD • 26/06)

IL SETTE GLADIATORI • Marcello Giombini • DigitMovies (2CD • 29/05)

3 GENERATIONS • West Dylan Thordson • Lakeshore Records (Digital • 12/05)

THE WIZARD OF LIES • Evgueni Galperine & Sacha Galperine • Lakeshore Records (Digital • 19/05)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer