Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Sorties CD : l'hebdo • Publié le 15/02/2017 par

L'amantTulip FeverLegionLe Secret de la Chambre NoireAdam ResurrectedA Midsummer Night's Dream

 

ADAM RESURRECTED • Gabriel Yared • Caldera (CD • 24/02)

AGENTE 3S3 MASSACRO AL SOLE • Piero Umiliani • Beat Records (CD • 28/02)

L’AMANT • Gabriel Yared • Music Box Records (CD • 20/02)

LE BUSINESS DU SANG • Nicolas Nadar • Snowcat Records (Digital • 21/02)

L’EMPEREUR • Cyrille Aufort • Bonne Pioche Music (Digital • 15/02)

FROM DUSK TILL DAWN – Season 3 • Carl Thiel • Chingon Music (Digital • 07/02)

GUY AND MADELINE ON A PARK BENCH • Justin Hurwitz • Milan (CD • Mars – Digital • 24/02)

L’HAREM • Ennio Morricone • Beat Records (CD • 28/02)

JOE L’IMPLACABILE • Carlo Savina • Beat Records (CD • 28/02)

JUSTICE LEAGUE DARK • Robert J. Kral • La-La Land Records (CD • 14/02) / WaterTower Music (Digital • 07/02)

LEGION • Jeff Russo • Lakeshore Records (CD • 24/03 – Digital • 24/02)

MIDNIGHT BLUE • Stelvio Cipriani • DigitMovies (CD • 28/02)

A MIDSUMMER NIGHT’S DREAM • Elliot Goldenthal • Zarathustra Music (CD/Digital • 17/03)

MINDGAMERS • Ben Fowler • Red Bull Media House (Digital • 17/02)

NATIONAL TREASURE • Cristobal Tapia de Veer • Free Run Artists (Digital • 14/02)

RINGS • Matthew Margeson • Paramout Music (Digital • 03/02)

LE SECRET DE LA CHAMBRE NOIRE • Grégoire Hetzel • B Original (CD/Digital • 24/02)

SHERLOCK HOLMES – THE ABOMINABLE BRIDE • David Arnold & Michael Price • Silva Screen (CD • 10/02)

SPREEWALDKRIMI – DIE FILMMUSIKEN • Ulrich Reuter / Ralf Wienrich / Thomas Osterhoff / Fabien Römer • Alhambra Records (2CD • Février)

TANNA • Antony Partos • Lightyear Entertainment (Digital • 10/02)

TOTO DIABOLICUS / TOTO CONTRO I 4 / TOTO CONTRO MACISTE • Piero Piccioni / Gianni Ferrio / Francesco de Masi • DigitMovies (CD • 28/02)

TULIP FEVER • Danny Elfman • Sony (CD/Digital • 10/03)

ULTRAMAN POWERED • Toshihiko Sahashi • Cinema-Kan (3CD • 22/03)

THE WARRIORS GATE • Klaus Badelt • EuropaCorp (Digital • 24/03)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Grand Maître des Labels
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer