Sorties CD : les annonces de la semaine

En CD et en digital cette semaine

Agenda des sorties • Publié le 09/12/2015 par

Les Aventuriers de l'Art ModerneDouble Indemnity: Film Noir At ParamountThe RevenantSomething Wicked This Way ComesRememberThe Silencers

THE 5TH WAVE • Henry Jackman • Sony (CD/Digital • 08/01)

AMERICAN HERO • Lorne Balfe • Lakeshore Records (CD • Début 2016 – Digital • 11/12)

LES AVENTURIERS DE L’ART MODERNE • Pierre Adenot • B Original (CD/Digital • 04/12)

EDWARD SCISSORHANDS • Danny Elfman • Intrada (CD • 08/12)

LES DAMES • Samuel Hercule • B Original (Digital • 20/11)

FRAME BY FRAME • Patrick Jonsson • MovieScore Media (Digital • 04/12)

HAHA TO KURASEBA (LIVING WITH MY MOTHER) • Ryuichi Sakamoto • Avex (CD • 09/12)

HEIDI • Niki Reiser • Milan (Digital • 04/12)

THE MONKEY KING • Christopher Young • Intrada (CD • 08/12)

LA MORT DE LOUIS XIV • Renaud Barbier • B Original (Digital • 05/11)

THE PICK-UP ARTIST / RAPTURE • Georges Delerue • Kritzerland (CD • Décembre)

RAMS • Atli Örvarsson • Lakeshore Records (CD • Début 2016 – Digital • 11/12)

REMEMBER • Mychael Danna • Varèse Sarabande (CD/Digital • 15/01)

THE REVENANT • Ryuichi Sakamoto & Alva Noto / Bryce Dessner • Milan (CD • Début 2016 – Digital • 25/12)

THE SILENCERS • Elmer Bernstein • Vocalion (CD • 04/12)

SOMETHING WICKED THIS WAY COMES • Georges Delerue • Intrada (CD • 08/12)

SUITS • Christopher Tyng • Lakeshore Records (CD • 12/02 – Digital • 11/12)

SUNSET SONG • Gast Waltzling • Milan (CD • 29/01 – Digital • 04/12)

LA VIE TRÈS PRIVÉE DE MONSIEUR SIM • Vincent Delerm • Tôt Ou Tard (Digital • 11/12)

 

DOUBLE INDEMNITY: FILM NOIR AT PARAMOUNT (Double Indemnity • Miklos Rozsa / Ace In The Hole • Hugo Friedhofer / Sorry, Wrong Number • Franz Waxman / The Desperate Hours • Gail Kubik / The Scarlet Hour • Leith Stevens / Union Station • Heinz Roemheld / I Walk Alone • Victor Young) • Intrada (2CD • 08/12)

Olivier Rouyer

Olivier Rouyer

Contributeur (2010-2019)
« It’s a long road… » Pour Olivier, tout a commencé par ces mots avec l’achat de sa première béo, la K7 de Rambo. Cinéphage et téléphage ne pouvant vivre sans musique, il se mit à fréquenter assidument les magasins de disques, parcourant inlassablement les bacs de CDs afin d’assouvir sa passion grandissante. Ses préférences vont à Goldsmith, De Roubaix, Schifrin, Sarde, Elfman, Mancini, Bernstein, Isham pour n’en citer que quelques-uns et, s’il ne devait en citer qu’un seul, à Barry Gray, indissociable de son amour pour les séries de Gerry Anderson. La découverte en 2001 du site de Traxzone lui fit prendre conscience qu’il n’était pas le seul à rester jusqu’à la fin des génériques pour lire les crédits de la musique originale. Promu modérateur du forum de Traxzone puis de celui d’UnderScores, il eut l’idée entre-temps de partager ses recherches quotidiennes de la dernière béo éditée et mit en ligne, en 2006, le blog BEOcd, qui fut quelques années après intégré à UnderScores. Olivier est père de deux enfants et partage sa vie entre Paris et la Haute-Normandie, mais il ne désespère pas de trouver un jour l’emplacement de l’île des Tracy.
Olivier Rouyer