Le César pour Romain Greffe et Vincent Blanchard

Le duo de musiciens a été distingué ce vendredi par l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma Français

News • Publié le 22/02/2019 par

Vincent Blanchard & Romain GreffeLa 44ème cérémonie des César s’est tenue ce vendredi 22 février à la salle Pleyel, à Paris, et c’est donc Vincent Blanchard et Romain Greffe qui décrochent la fameuse compression métallique dans la catégorie Meilleure Musique Originale pour la bande-son du film de Alex Lutz, Guy. Le duo, qui a également été distingué en début de mois lors des Lumières de la presse internationale, était opposé ici à Anton Sanko pour Amanda, Camille Bazbaz pour En Liberté !, Pascal Sangla pour Pupille, Grégoire Hetzel pour Un Amour Impossible et Alexandre Desplat pour Les Frères Sisters. Un long hommage spécial à Francis Lai et Michel Legrand, disparus respectivement les 7 novembre et 26 janvier derniers, a également été rendu en préambule à la remise du prix.

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult