Soutenir Intrada Records n’est pas un crime

Plus que quelques jours pour apporter votre contribution au réenregistrement de Dial M For Murder

News • Publié le 17/09/2018 par

Dial M For MurderVous le savez forcément si vous suivez de près l’actualité de nos éditeurs préférés mais une petite piqûre de rappel ne peut être, dans ce cas précis, totalement inutile… Fin août, l’équipe d’Intrada Records a relancé l’idée de produire à l’avenir, le plus régulièrement possible, de nouveaux réenregistrements. Pour commencer, elle a donc jeté son dévolu sur la partition de Dimitri Tiomkin pour le film d’Alfred Hitchcock, Dial M For Murder (Le Crime Était Presque Parfait), daté de 1954, une première initiative qui permettrait de retrouver le Slovak National Symphony Orchestra avec à sa tête le chef d’orchestre William T. Stromberg, dont on avait quelque peu perdu la trace depuis Adventures Of Don Juan (Les Aventures de Don Juan) chez Tribute Film Classics en 2012. Néanmoins, compte tenu de son coût et à l’image de ce que James Fitzpatrick et Tadlow Music ont récemment opéré pour leur prochain King Of Kings (Le Roi des Rois) de Miklós Rózsa, ce projet est soumis à une campagne de financement participatif via la plateforme Kickstarter et, à l’heure où sont rédigées ces lignes, un peu plus de la moitié de la somme nécessaire seulement est assurée. Vous n’avez donc, si ce n’est déjà fait, qu’une huitaine de jours désormais (jusqu’au mercredi 26 septembre plus précisément) pour apporter votre propre contribution afin que ce réenregistrement prenne vie sur vos platines à l’horizon du mois de juin 2019. Certes le titre choisi peut sans doute paraître modeste au regard des attentes de certains d’entre vous, mais il ne fait nul doute également que le soutien et l’aboutissement de cette toute première entreprise sera un signe fort adressé à Intrada Records qui parle déjà de poursuivre l’aventure avec d’autres partitions, citant les musiques de Shadow Of A Doubt (L’Ombre d’un Doute) et Strangers On A Train (L’Inconnu du Nord-Express) du même Tiomkin mais aussi celles de Suspicion (Soupçons) de Franz Waxman, Joan Of Arc (Jeanne d’Arc) de Hugo Friedhofer, Black Patch (L’Homme au Bandeau Noir) et Face Of A Fugitive de Jerry Goldsmith, parmi d’autres idées lancées en l’air comme cela, mine de rien…

 

Pour en savoir plus : Dial M for Murder

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult
  • The Vikings