L’acteur Pierre Richard célébré en musique à Lille

Jean-Michel Bernard et ses musiciens lui offriront un grand concert lors du premier festival CineComedies

News • Publié le 18/09/2018 par

Festival CineComediesDu 27 au 30 septembre prochains s’ouvrira à Lille la toute première édition du festival CineComedies, un nouvel événement entièrement dédié – vous l’avez bien sûr déjà deviné – à la comédie au cinéma. Dans ce cadre, outre une rencontre professionnelle réunissant les compositeurs Jean-Claude Petit, Pierre Adenot et Jean-Michel Bernard autour du thème «Comment mettre en musique la comédie ?» (le 28 de 11h à 12h30, Gare Saint-Sauveur), se tiendront deux représentations du spectacle Retour de Flamme, constitué de petites perles du cinéma muet présentées et mises en musique au piano, en direct, par Serge Bromberg : la première aura lieu le 28 à 20h, au Creative Mine Arenberg, ancien site minier reconverti en structure dédiée à l’image et aux médias numériques (et accessoirement l’un des lieux de tournage du Germinal de Claude Berri), la seconde le 30 à 11h au Théâtre Sébastopol.

 

Mais l’événement majeur du festival sera assurément l’hommage qui sera rendu, en sa présence, à l’invité d’honneur de cette première édition, Pierre Richard, le samedi 29 septembre (20h). Et cet hommage se fera en musique, au sein du complexe Nouveau Siècle, siège de l’Orchestre National de Lille. Sur scène, quelques jours seulement après les festivals Des Notes et des Toiles de Pont-à-Mousson et Fimucité de Ténérife, on retrouvera le très demandé Jean-Michel Bernard, lequel emmènera à sa manière une sélection voulue festive de thèmes tirés de classiques du cinéma burlesque qui ont inspiré l’acteur (les films de Charlie Chaplin et de Jacques Tati en tête) et évidemment de la filmographie même de celui-ci. Citons ainsi Le Grand Blond avec une Chaussure Noire et La Chèvre de Vladimir Cosma, On Aura Tout Vu de Philippe Sarde ou encore les chansons de Je Sais Rien Mais Je Dirai Tout signées Michel Fugain et le Big Bazar (on se souvient en particulier de Les Gentils les Méchants). Le pianiste et compositeur sera pour l’occasion entouré de musiciens tels que le violoniste Laurent Korcia, le trompettiste Eric Giausserand, le contrebassiste Pierre Boussaguet, le batteur François Laizeau, le percussionniste Daniel Ciampolini ainsi que le saxophoniste Olivier Defays qui n’est autre que l’un des fils de Pierre Richard et que les nostalgiques des années 80 connaissent sans doute mieux comme membre du duo Blues Trottoir. La soirée sera par ailleurs animée par Stéphane Lerouge.

 

Pour en savoir plus : Festival CineComedies

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais intacte et vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult