Fimucité 12 : jazz, monstres et extra-terrestres

Le programme du festival de Tenerife qui se tiendra à la fin du mois de septembre prochain a été dévoilé

News • Publié le 05/07/2018 par

Fimucité 12La douzième édition du Festival International de Musique de Film de l’île de Tenerife est désormais bien en vue à l’horizon de la rentrée, du 21 au 29 septembre prochain, avec bien évidemment son lot de rendez-vous musicaux. Décidément sur tous les fronts en ce moment, un peu partout dans le monde, de Paris à Tokyo, de Los Angeles à Cracovie, le compositeur et pianiste Jean-Michel Bernard ouvrira le bal avec, en guise de concert d’ouverture (le 21 donc), un récital qui lui permettra de revisiter à sa manière des grands classiques de la musique de film tels que The Pink Panther (La Panthère Rose), Forrest Gump, Taxi Driver ou encore Schindler’s List (La Liste de Schindler) (Quoi ? Pas de titres de Lalo Schifrin ? allons, allons…), tout comme quelques-unes de ses propres partitions pour le cinéma de Michel Gondry. Ce programme, intitulé Play It Again, Jean-Michel, portera bien son nom puisqu’il sera proposé à nouveau deux jours plus tard à Las Palmas, sur l’île toute proche de Grande Canarie. Ensuite, le 22 septembre, Gonzalo de Araoz dirigera le Pop Culture Band pour une sélection Addicted To Love dédiée aux plus grandes chansons de films romantiques tandis que, le lendemain, le programme Cine de Barrio In Concert, en collaboration avec la RTVE, sera spécifiquement conçu autour du cinéma espagnol avec notamment des pièces instrumentales signés Antón García Abril ou Augusto Algueró et, à nouveau, plusieurs titres chantés.

 

Les jeunes musiciens du Fimucité Symphonic Youth Orchestra vous donnent quant à eux rendez-vous dans la soirée du 27 septembre. Sous la direction de José Antonio Cubas, ils interpréteront Colossus Of The Silver Screen, un programme alléchant autour de quelques productions « monstres » et réunissant le Jurassic Park de John Williams et le King Kong de John Barry ainsi que The Valley Of Gwangi (La Vallée de Gwangi) de Jerome Moross, Clash Of The Titans (Le Choc des Titans) de Ramin Djawadi, Moby Dick de Philip Sainton ou encore When Dinosaurs Ruled The Earth (Quand les Dinosaures Dominaient le Monde) et One Million Years B.C. (Un Million d’Années Avant J.C.) de Mario Nascimbene. Enfin, c’est comme à l’habitude dans l’enceinte du grand auditorium de Tenerife que se conclura la manifestation avec deux derniers importants concerts. Le premier (28/09) n’est rien de moins qu’un ciné-concert de Close Encounters Of The Third Kind (Rencontres du Troisième Type) pour lequel la splendide partition de John Williams sera servie par les musiciens et choristes du Tenerife Symphony Orchestra et du Tenerife Film Choir, emmenés par le chef d’orchestre (et directeur artistique du festival) Diego Navarro. Le second (29/09), constituant le traditionnel gala de clôture, verra Ben Foster diriger un programme symphonique, parfait corollaire du précédent, entièrement articulé autour des contacts et invasions extra-terrestres au cinéma avec des extraits du Mars Attacks! de Danny Elfman, The Abyss (Abyss) et Contact d’Alan Silvestri, Starman de Jack Nietzche, The Thing d’Ennio Morricone ou, évidemment, quelques-uns de la récente série télévisée Thunderbirds Are Go (Thunderbirds), les musiques étant signées Ben Foster lui-même en collaboration avec son frère Nick.

 

Pour en savoir plus : Fimucité 12

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais intacte et vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult