Star Wars : avis de tempête musicale sur la France

En plus de nos écrans de cinéma la saga envahit aussi nos salles de concert lors de la saison 2018-2019

News • Publié le 20/06/2018 par

Star Wars en Ciné-ConcertDu Star Wars en ciné-concert, en veux-tu en voilà, et c’est le moins qu’on puisse dire ! La vague déferlera par le Grand Est : Star Wars: A New Hope (La Guerre des Etoiles : un Nouvel Espoir) sera ainsi projeté aux arènes de Metz le 2 novembre (20h) puis au Zénith de Strasbourg le 3 novembre (20h). Pour ces deux dates c’est l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, sous la direction du chef new-yorkais Thiago Tiberio, qui s’emploiera vaillamment à nous faire voyager dans une galaxie lointaine, très lointaine. La même mission échoira également à l’Orchestre National de Lyon un peu plus tard, début 2019, au grand auditorium de la capitale des Gaules : l’épisode IV donc, à nouveau, les 23, 24, 25 et 26 janvier, avec Christophe Eliot à la baguette, mais aussi The Empire Strikes Back (L’Empire Contre-Attaque) deux petites semaines après, les 6, 7, 8 et 9 février, cette fois sous la direction d’Ernst van Tiel. Mais c’est évidemment Paris qui abritera l’offre la plus large : A New Hope puis The Empire Strikes Back, respectivement les 4 et 5 janvier 2019, puis Return Of The Jedi (Le Retour du Jedi) et The Force Awakens (Le Réveil de la Force) les 2 et 3 mars. Pour chaque film, deux représentations sont ici programmées (la première à 15h, la seconde à 20h30), et on retrouvera sur le podium le chevronné Ernst van Tiel devant l’Orchestre National d’Île-de-France, le tout à la grande salle de la Philharmonie de Paris. Ouf !

 

Pour en savoir plus : Star Wars à Metz, Strasbourg, Lyon et Paris

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult
  • The Vikings