Philippe Sarde à l’honneur en mars 2018 à Bordeaux

Pour sa toute première édition le festival Ciné Notes rendra hommage au compositeur français

News • Publié le 27/11/2017 par

Philippe SardePhilippe Sarde sera l’invité exceptionnel de la toute première édition du festival Ciné Notes qui se tiendra dans la ville de Bordeaux du 7 au 18 mars 2018, et le moins que l’on puisse dire est que le programme bâti autour de la filmographie du compositeur est d’ores et déjà particulièrement alléchant. Outre deux simples projections le 10 (Le Juge et l’Assassin de Bertrand Tavernier puis Le Locataire de Roman Polanski), la manifestation proposera en effet trois séances en ciné-concert de La Guerre du Feu, les 15, 16 et 18 mars. A cette occasion l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine et le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux, placés sous la direction de Dominique Spagnolo, actuel proche collaborateur de Philippe Sarde, interpréteront donc en direct l’entièreté de la superbe et ambitieuse partition du film de Jean-Jacques Annaud : autant dire que même les plus réfractaires à l’exercice risquent bien de craquer ! Avant cela, une masterclass avec le compositeur, intitulée « Composer pour le cinéma », sera animée par Thierry Jousse le 9 mars, à 19h, à l’auditorium de l’Opéra. Mais le véritable événement, ce sont peut-être les deux représentations, les mercredi 7 et jeudi 8 mars, qui dérouleront un long programme symphonique et jazz, une sélection concoctée par Philippe Sarde lui-même et constituée d’extraits et suites de concert de Tess, Le Locataire, Pirates, Mort d’un Pourri, L’Ours, Le Train, Les Choses de la Vie, Des Enfants Gâtés, Flic ou Voyou, La Grande Bouffe, Stella, Harem, Vincent, François, Paul et les Autres, etc… L’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, cette fois mené par l’éclectique Bastien Stil, sera accompagné par la trompette et le bugle de Stéphane Belmondo ainsi que le Jean-Marc Montaut Quartet (piano, guitare, contrebasse et batterie). Alors franchement, tout cela ne vaut-il pas un petit détour par la capitale girondine ?

 

Pour en savoir plus : Festival Ciné Notes

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais intacte et vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult