Piano solo(s) : Herrmann et Morricone en toute liberté

Le temps d'une soirée? les musiciens Bruno Angelini et Stephan Oliva donneront libre cours à leur inspiration

News • Publié le 26/09/2017 par

Affiche Piano soloLe piano sera à l’honneur le mardi 17 octobre prochain (20h), à la Cité Internationale des Arts (Paris 4ème), pour une soirée qui verra deux personnalités de la scène jazz s’approprier en solo et chacun à leur tour les musiques de légendes de la musique au cinéma. D’un côté, Bruno Angelini proposera au travers de son programme Leone Alone sa propre perception des thèmes signés Ennio Morricone pour les films du fameux cinéaste italien ; de l’autre, Stephan Oliva offrira avec Ghosts of Bernard Herrmann un parcours lui aussi très libre inspiré de différentes partitions du maître américain. La soirée sera présentée par Philippe Ghielmetti, producteur du label Illusions Music? chez lequel les deux musiciens ont précédemment fait paraître leurs deux programmes (dès 2007 pour l’un, en 2015 pour l’autre). Billetterie sur place le soir même et tarif unique (10 euros).

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais intacte et vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult