Alexandre Desplat a peut-être quitté brutalement l’univers de STAR WARS suite aux retards accumulés par la production, mais il va cependant rester dans l’espace : il vient d’être choisi par Luc Besson pour le voyage de VALÉRIAN ET LA CITÉ DES MILLE PLANÈTES. A moins qu’il ne soit remplacé par Éric Serra ?
Après le succès de sa partition composée pour THE MAN FROM U.N.C.L.E., Daniel Pemberton va retrouver le rélisateur Guy Ritchie pour un nouveau challenge, KING ARTHUR: LEGEND OF THE SWORD, qui revisitera la légende d’Excalibur (sortie du film en mars 2017).
Après la sortie de sa nouvelle collaboration avec Steven Spielberg, THE BFG, et avant de s’attaquer au huitième épisode de STAR WARS, prévu pour fin 2017, John Williams va composer la musique de DEAR BASKETBALL, un court-métrage d’animation réalisé par Glen Keane.
Brian Tyler n’en finit pas de marcher dans les pas de Jerry Goldsmith : après l’avoir remplacé suite au rejet de sa musique pour TIMELINE et avoir composé le score du quatrième film de la saga RAMBO, il vient d’être choisi pour mettre en musique le reboot de THE MUMMY (sortie au printemps 2017).
Fort du succès de THE JUNGLE BOOK, John Debney enchaine les projets avec énergie. Il s’est ainsi attaqué au cinquième épisode d’ICE AGE, COLLISION COURSE, avant de donner dans la fantasy chinoise pour LEAGUE OF GODS.
Après 20 ans de tentatives avortées de réaliser THE MAN WHO KILLED DON QUIXOTE, Terry Gilliam semble enfin avancer, puisqu’il a déjà choisi un compositeur, alors que le tournage ne débutera qu’à l’automne. C’est donc, assez logiquement, à l’espagnol Alberto Iglesias qu’échoit la lourde tâche.
Un Annie Award pour Hans Zimmer et Richard Harvey

Le compositeur a été récompensé, aux côté de Richard Harvey, pour sa contribution au Petit Prince

News • Publié le 06/02/2017 par

Annie AwardsLa 44ème cérémonie des Annie Awards, honorant les meilleurs films et artistes pour l’année 2016 dans le secteur de l’animation, s’est tenue ce samedi 4 février à la célèbre University of California, à Los Angeles. Parmi les statuettes distribuées lors de cette soirée, celle de la Meilleure Musique pour un long métrage a été finalement attribuée à Hans Zimmer, Richard Harvey et la chanteuse française Camille pour leur contribution au film Le Petit Prince. Précisons que si le film est officiellement sorti dans les salles françaises dès juillet 2015, il n’est apparu sur les écrans américains qu’en août dernier seulement, soit plus d’un an après, d’où sa présence ici. Pas de chance donc pour les vrais projets de l’année 2016 puisque les trois musiciens s’imposent devant Joby Talbot et Sing (Tous en Scène), le trio Kristopher Carter, Lolita Ritmanis et Michael McCuistion et leur très 60’s Batman: Return Of The Caped Crusaders (Batman : le Retour des Justiciers Masqués), Laurent Perez del Mar et La Tortue Rouge, et enfin Alexandre Desplat et The Secret Life Of Pets (Comme des Bêtes). 

 

Dans l’autre catégorie musicale consacrée cette fois à l’animation télévisuelle, c’est un autre trio, constitué lui d’Alexis Harte, J.J. Wiesler et Scot Blackwell Stafford, qui l’emporte grâce au travail fourni pour le court métrage Pearl. Les autres nominés étaient Kevin Kiner pour Twilight Of The Apprentice (La Chute de l’Apprentie) de la seconde saison de Star Wars Rebels, Loren Bouchard et John Dylan Keith pour le centième épisode de Bob’s BurgersGlued, Where’s My Bob?, Christopher Willis pour un Dancevidaniya mettant en scène la célèbre souris de Disney, Mickey Mouse, ainsi que Alexandre Desplat et Tim Davies pour Becoming, épisode de la tout nouvelle série créée pour DreamWorks par Guillermo Del Toro, Trollhunters.

Florent Groult

Florent Groult

Rédacteur en chef adjoint
Né en 1974, originaire de Normandie, Florent Groult grandit au contact de la musique classique et, par trois coups de baguette (le King Kong de 1933, Forbidden Planet et Jaws) assénées au travers d'un écran TV, est touché assez tôt par la magie du cinéma. Il était sans doute inévitable que les deux finissent un jour ou l'autre par se conjuguer en une seule et même passion. Ce sera chose faite en 1993, à l'occasion de la sortie française du Dracula de Francis Ford Coppola. Fasciné dès lors par l’interaction entre musique et image qui lui révèle des horizons infinis de découvertes, il rejoint d'abord les membres de l’association caennaise CinéScores, contribuant modestement à leur fanzine et leur émission de radio sur une antenne locale (1994-1999), avant de participer à la création de l'association Colonne Sonore / L'Ecran Musical (1999-2002). En 2008, il co-fonde avec Olivier Desbrosses- UnderScores : le Magazine de la Musique de Film pour lequel il occupe depuis le poste de rédacteur en chef adjoint. En 2011, il contribue à l'ouvrage collectif intitulé John Williams : Un Alchimiste Musical (Editions L'Harmattan) et signe ses premières notes de livret pour le label spécialisé Music Box Records. Il devient par ailleurs cette même année membre de l'International Film Music Critics Association (IFMCA). La passion plus que jamais intacte et vivace, l'aventure continue aujourd'hui...
Florent Groult